9 février 2001

 

Communiqué du Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
(CSPCL)
cspcl@altern.org

SOUTIEN A LA DELEGATION ZAPATISTE EN MARCHE VERS MEXICO

Malgré une guerre de " basse intensité " menée par le gouvernement contre
les Indiens du Chiapas, au cours des sept dernières années, l'Armée
zapatiste de libération nationale (EZLN) a multiplié les initiatives en
direction de la société civile nationale et internationale (rencontre
"intergalactique" de 1996, Marche de 1111 zapatistes vers Mexico en 1997,
Consultation nationale sur le thème des droits et cultures indigènes en
1999, dialogues de San Andrés en 1996).

Le gouvernement d'alors (PRI), se plaçant dans une logique de
contre-offensive, répondit par des emprisonnements, des massacres (Acteal
1997, El Bosque 1998...) et par une militarisation extrême de la région
accompagnée d'exactions de groupes paramilitaires envers les communautés.
Parallèlement à la prise de pouvoir du nouveau président, Vicente Fox,
l'EZLN a lancé une nouvelle initiative, qui a pour principal objet
l'approbation d'un projet de loi sur les droits et cultures indigènes et la
reprise du dialogue, suspendu depuis septembre 1996.

C'est pourquoi, du 25 février au 11 mars, une délégation de 24 commandants
de l'EZLN entreprendra un voyage vers Mexico afin de défendre auprès du
Parlement le projet de loi élaboré à partir des accords de San Andrés, qui,
bien que signés par le gouvernement antérieur, n'ont jamais été appliqués.
Laissant entendre que la marche vers la démocratie ne s'arrête pas à un
simple changement de couleur politique, les zapatistes ont posé au nouveau
gouvernement trois conditions à la reprise du dialogue :

- Retrait de l'armée de 7 positions stratégiques de la zone de conflit sur
les 259 actuellement existantes (jusqu'à présent 4 seulement ont été
évacuées, il semblerait pourtant qu'il s'agisse en fait d'un
repositionnement et que pas un soldat n'ait quitté le Chiapas).
- Libération des prisonniers zapatistes (jusqu'à présent, une vingtaine sur
une centaine ont été libérés).
- Approbation de la loi sur les droits et cultures indigènes.

C'est dans ce sens que l'EZLN appelle à une mobilisation nationale et
internationale qui, au-delà des revendications spécifiques des peuples
indigènes, nous interpelle sur la nécessité de construire un monde fondé
sur le respect, le dialogue et la différence, " un monde incluant tous les
mondes ".
Ici, d'ores et déjà, des individus, artistes et collectifs solidaires ont
répondu présent, certains se préparent à faire le voyage. Par ailleurs,
diverses actions se mettent en place en vue d'appuyer concrètement la
marche des zapatistes sur la ville de Mexico.
En Europe, une date pour des actions simultanées a déjà été fixée au 16
février, jour anniversaire de la signature des accords de San Andrés. A
Paris, elle prendra la forme d'une action solidaire et festive à La
Maroquinerie (rue Boyer à Paris 20), à laquelle participeront divers
groupes d'artistes et collectifs (programme et heure à confirmer).

Ce préliminaire, long mais nécessaire, amènera, on l'espère, les lecteurs à
comprendre que la réalisation d'une telle marche implique des frais
considérables (le parcours, prévu sur trois semaines à travers 12 Etats du
Mexique, mobilisera des milliers de personnes).
C'est pourquoi nous vous invitons à soutenir matériellement cette vaste
mobilisation par une contribution financière solidaire.
Votre participation aux diverses initiatives prévues en France constitue un
message d'espoir qui résonnera à l'unisson des milliers de pas qui
accompagneront la marche de nos sours et frères zapatistes insurgés.

Pour prendre contact :

Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
33, rue des Vignoles 75020 Paris
réunion les mercredis à partir de 20 h 30
(chèques et donations à l'ordre de CSPCL, en précisant " marche zapatiste ")
e-mail : cspcl@altern.org
site : http://ouvaton.org/cspcl

Ou transferts direct vers le Mexique :

Bancomer.
Plaza 437. Número: -5001060-5.
Au nom de Ma. del Rosario Ibarra
San Cristóbal de las Casas,
Chiapas, México.


Retour en AG

Vive la révolution : http://www.mai68.org
                                    ou : http://www.cs3i.fr/abonnes/do
           ou : http://vlr.da.ru
              ou : http://hlv.cjb.net