VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > QUI GOUVERNE LA FRANCE ? (vidéo de deux heures, mais indispensable (...)

QUI GOUVERNE LA FRANCE ? (vidéo de deux heures, mais indispensable !)

mercredi 14 novembre 2012, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 24 février 2010).

http://u-p-r.fr/?page_id=291

De très nombreux renseignements qu’il faut connaître et qu’on nous cache soigneusement.

Conférence de François Asselineau (Union Populaire Républicaine) qui démontre (et démonte…) brillamment le mécanisme de création de l’union européenne par … les États-Unis.

François ASSELINEAU, Président de l’UPR. Candidat censuré des présidentielles 2012.

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

25 février 2010

Bonjour à toutes et à tous,

Bon ! elle est peut-être un peu trop gaulliste, mais ça ne fait rien. Ça vaut largement le coup de voir cette vidéo en entier. Quand on l’a vue, on ne le regrette vraiment pas !

Quelques critiques tout de même, mais qui n’amoindrissent en rien la valeur de la vidéo :

Pour expliquer la création de l’Europe par les USA, le conférencier arrive directement en 1950, en oubliant le plan Marshall de 1947. C’est pourtant là que tout commence ; sur le plan légal du moins, car tout commence en fait avec le débarquement du 6 juin 1944 que, d’ailleurs, les anglo-saxons appellent "The invasion of France" ! L’INVASION de la France !

En voici la preuve au lien suivant :

http://www.winstonchurchill.org/lea…

Voici une capture d’écran de cette page internet :

Pour une image plus complète, cliquer ci-dessous :

http://mai68.org/spip/IMG/jpg/The-invasion-of-France_G.jpg

Le plan Marshall, c’est l’aide proposée par les Américains aux divers pays européens en échange de quoi ils doivent construire l’Europe. Les médias, quand ils parlent du plan Marshall, le font toujours pour encenser les Amerloques, mais oublient toujours de nous dire qu’en échange, il fallait fabriquer l’Union Européenne. Le but de l’Union Européenne étant d’empêcher la révolution.

Ce qu’on oublie toujours de nous dire, quand on nous parle du plan Marshall, c’est qu’il n’a couvert que 5% du coût de la reconstruction des pays d’Europe !

On a payé très cher ces 5% d’aide financière : on a perdu toute indépendance vis-à-vis des Américains !

Ce qu’oublie aussi de dire cette vidéo, c’est que de Gaulle lui-même suppliait les Américains de débarquer en France tellement il avait peur que la résistance prenne le pouvoir à la Libération. La résistance armée, c’était principalement les FTP (Francs-tireurs et Partisans), très influencés par les communistes, que tous les médias oublient de nos jours quand ils parlent de la résistance. Ayez confiance dans les médias ! ils appartiennent au pouvoir, alors c’est dire !

Que la résistance prenne le pouvoir en France aurait signifié la révolution, ce dont la bourgeoisie et de Gaulle ne voulaient surtout pas. C’est pour éviter cela qu’il fallait que les Américains débarquent, et qu’il a fallu donner tant de choses pour que les résistants acceptent de déposer les armes (vraies retraites, vraie sécu, augmentations de salaires, etc.) :

http://mai68.org/ag/725.htm

En fait, La "deuxième guerre mondiale" fut une guerre contre la révolution :

http://mai68.org/spip/spip.php?article392

Du coup, quand l’URSS eut vaincu un Hitler qui, il faut le savoir pour bien comprendre, avait tout de même été financé par les capitalistes, et en particulier par les Américains, comme Ford, Rockefeller ou le Grand père de G.W.Bush ; quand l’URSS eut vaincu Hitler, donc, afin de limiter les dégats, pour que la révolution ne gagne pas toute l’Europe, et pour couper l’herbe sous les pieds de la résistance française, il a bien fallu que les Américains débarquent en France ; et, de plus, fassent un débarquement à grand spectacle afin qu’on puisse encore en parler des dixaines d’années plus tard.

http://mai68.org/ag/739.htm

et : http://mai68.org/ag/268.htm

Après le débarquement, il fallait empêcher toute vélléité de révolution dans les pays d’Europe, et en particulier en France où la résistance, aidée par les Espagnols qui avaient combattus Franco, avait été particulièrement puissante.

C’est pour empêcher la révolution, et c’est pour noyer la France révolutionnaire dans l’Europe réactionnaire, que les Américains nous ont forcés à fabriquer artificiellement l’Union Européenne :

http://mai68.org/spip/spip.php?article565

Autre critique, mais plus mineure : à un moment, le conférencier nous parle des maoistes, à propos de Barroso, qui est un ancien maoiste qui fut acheté par les Américains (pour construire l’Europe). Il ne semble pas comprendre comment cela a pu se faire.

C’est pourtant simple, après une célèbre partie de ping pong entre un champion américain et un champion chinois (1971), Nixon, le président des USA, a rendu une visite fort remarquée (1972) à Mao Tse Toung, Président de la Chine.

Cette visite a marqué une alliance de l’impérialisme américain avec les Chinois contre l’URSS. URSS qui a d’ailleurs fini par disparaître à cause de cette trahison de Mao.

Donc, qu’un Barroso ex-maoiste se fasse acheter par la CIA, il n’y a en fait là rien d’étonnant.

Sachez aussi que les Américains ont soutenu le maoiste Pol Pot et ses "Khmers rouges" au Cambodge. D’ailleurs, après la défaite (grâce aux communistes vietnamiens qui ont stoppé net l’autogénocide du Cambodge), et avant que l’on se décide à éliminer la guérilla khmer rouge et à faire passer au tribunal ses divers chefs pour crime contre l’humanité, Pol Pot et sa guérilla étaient réfugiés dans le nord-est de la Thaïlande, pays américain d’où décolaient les B52 qui bombardaient le Vietnam. Thaïlande, pays où les soldats américains, après avoir massacré plein de Vietnamiens, allaient se reposer selon le vieux principe du "repos du guerrier". Ne vous étonnez pas qu’il y ait autant de prostituées en Thaïlande. Ça vient de là.

Les Américains au Vietnam : http://mai68.org/spip/spip.php?article637

Et : LES FANTÔMES DE MY LAI : http://mai68.org/spip/spip.php?article668

Encore une critique mineure : quand le conférencier nous parle de l’« inefficacité » de la ligne Maginot, il semble totalement ignorer qu’elle n’allait pas jusqu’à la mer. Elle s’arrêtait juste avant de longer la frontière Belge. Et, comme c’est bizarre, c’est un certain Pétain qui avait dit que c’était inutile de la prolonger jusqu’à la mer. Il prétendait que les Allemands ne passeraient pas par la Belgique pour envahir la France, sous prétexte que la Belgique était un pays neutre. Pourtant, les Allemands étaient déjà passé par la Belgique en 1914 pour envahir la France ; chose que Pétain ne pouvait ignorer puisqu’il avait acquis sa réputation lors de la guerre de 14-18 !

Remarquez aussi qu’en 1940, pour envahir la France, les Allemands ont contourné la ligne Maginot en passant par la Belgique. Si la ligne Maginot avait été aussi inefficace qu’on nous le dit souvent aujourd’hui à la télé, pour quelle raison les Allemands ne l’ont-ils pas franchie ? Tout simplement, les Allemands savaient très bien que la ligne Maginot était infranchissable, puisque c’est une firme française d’une compagnie allemande qui avait construit les réseaux électriques de cette fortification sabotée dans sa conception même par le futur dictateur coloborationniste, le traitre Pétain qui, après l’échec de la tentative de coup d’État fasciste de 1934, s’était vendu à l’ennemi nazi dans le but de faire une guerre contre l’Allemagne, une guerre qu’il voulait perdre afin qu’Hitler l’installe, lui, Pétain, au pouvoir en France pour mener sa "révolution nationale", une contre-révolution, en fait :

Regardez donc la Conférence d’Annie Lacroix-Riz sur son livre "Le choix de la défaite" :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3490

La longueur de ces rares critiques ne doivent pas vous empêcher de remonter tout en haut de cette page pour écouter cette conférence d’un tel intérêt que je ne trouve pas de mots pour vous dire que vous ne devez surtout pas louper ça. Il faut vraiment la voir. C’est génial, indispensable, etc.

Merci pour votre attention,
Meilleures salutation,
do
http://mai68.org

Note du 3 juin 2014 :

Un commentaire ci-dessous signale : « Les projets de création d’une Europe Unie, occidentale et soumise aux anglo-saxons date même de plus loin que ça ! 1942 déclaration du Maréchal Smuts, je l’ai retrouvée et les commentaires de l’époque dans une revue de 1943, quelques scans. » Les liens sont donnés dans le commentaire. Ci-dessous, voici une sauvegarde :

p73 de la revue "CHOIX" suite des commentaires

http://www.ipernity.com/doc/r.platteau/14634775

Roland Platteau

Cet article se trouve dans le N° 5 de la revue Choix, publiée depuis Londres par le Service d’information des alliés. Au début elle était parachutée dans des containers spéciaŭ par des bombardiers de l’US Air-Force. C’était une revue de haut niveau, intellectuelle, litéraire et artistique.


l’idée d’Union Européenne date de 1943

http://www.ipernity.com/doc/r.platteau/14634493

et comme le montre François Asselineau dans ses conférences, c’est une idée anglo-saxonne. Sauf qu’à l’époque la grande-Bretagne se voyait encore comme une grande puissance ;après la guerre il s’avéra que le bloc capitaliste/impérialiste occidental n’aurait qu’un seul leader : les USA.

Roland Platteau

Cet article se trouve dans le N° 5 de la revue Choix, publiée depuis Londres par le Service d’information des alliés. Au début elle était parachutée dans des containers spéciaŭ par des bombardiers de l’US Air-Force. C’était une revue de haut niveau, intellectuelle, litéraire et artistique.

Pour savoir plus sur le contexte :

http://www.youtube.com/watch?v=ScYtGFztvDI&feature=player_embedded


La réaction de De Gaulle (en haut de la page)

http://www.ipernity.com/doc/r.platteau/14634485

Remarquez que, comme il le fera face à la CEE dans les années 60, il est d’accord pour une coopération, mais, voyant les buts secrets, il freine des quatre fers : ne pas toucher à la souveraineté des membres ! Et qu’il se dépèche d’y introduire l’Afrique, et les pays arabes, ce qui changerait la nature du regroupement, qui autrement serait un club racial blanc (comme le dénonce François Asselineau, qui lui aussi prône les solidarités avec l’Afrique noire et avec les pays arabes).

Le commentateur états-unien, voit bien lui aussi que cette proposition de "solidarité européenne" cache en fait la volonté de puissance de, à l’époque la grande-Bretagne (après la guerre ce sera directement les Etats-Unis).

Roland Platteau

Mieŭ que ça !

1° comme on le voit l’idée de "construction européenne, qui en fait dans l’intention de ses initiateurs est le moyen d’y asseoir une hégémonie anglosaxonne, existait déjà en 1943

2° De Gaulle, qui avait vu ce danger, y résistait, ET les puissance anglosaxonnes (et leurs Séides et "larbins" européen !) avaient en conséquence décidé de l’éliminer !

Note secrète de Jean Monnet, l’agent américain apôtre de L’Europe, au conseiller de Roosevelt, Harry Hopkins le 6 mai 1943 ( source.wikipédia) , a propos de De Gaulle :

« Il faut se résoudre à conclure que l’entente est impossible avec lui ; qu’il est un ennemi du peuple français et de ses libertés ; qu’il est un ennemi de la construction européenne, qu’en conséquence il doit être détruit dans l’intérêt des Français. »

Dans le contexte de 1943, on imagine parfaitement jusqu’où le terme « détruire « peut aller …

Expliquez leur donc que si les vœux de cet individu avaient été exaucés , les américains auraient pu faire ce qu’ils avaient réellement en tête en 1944 : un accord avec le duo Pétain-Laval, sous le contrôle de supers gouverneurs US aux commandes en France ; avec a coup sûr, juste un détail, un éclatement de la Résistance française et une bonne guerre civile comme cela a eu lieu en Grèce…

et que bien sûr, le programme du CNR ( la retraite, la sécurité sociale , j’en passe , juste une paille n’est-ce pas ?) n’aurait jamais vu le jour et n’aurait donc jamais été appliqué.

En fait l’idée du Maréchal Smuts, déjà antérieure au plan Schuman (que on le sait il n’a pas rédigé, juste signée : http://www.upr.fr/dossiers-de-fond/… ) avait un précédent : déjà en 1939 un certain Clemence Streit publiait un livre "Union Now : A Proposal for a Federal Union of the Leading Democracies"


Suite des réactions à l’idée lancée par le Maréchal Smuts en novembre 43

http://www.ipernity.com/doc/r.platteau/14634483

Très interessante aussi la réaction néerlandaise pour comprendre la perspective dans laquelle est vue cette future union européenne. Ce qui confirme la vision qu’en donne dans ses conférences François Asselineau

Roland Platteau cet article est paru en 1944 dans le N° 5 de la revue Choix. Les écrits du mois à travers le monde.

Londres, The Fleet Street Press, s.d. (1944-1945), 10 vol. in-16, agrafés. Tête de collection. Le premier numéro s’ouvre sur le poème ’Liberté’ de Paul Eluard. Cette revue publiée par les services d’information alliés, reprend des textes parus dans la clandestinité, des articles de presse et des extraits d’ouvrages récents. A l’origine des ’Reader’s Digest’…

Maintenant voici comment les rêves idéalistes de Victor Hugo en 1870 sont exploités par les Sarko/Ségo de maintenant

http://motione.over-blog.com/articl…

Dans son poème consacré au chêne qu’il a planté :

"Etendre en ses rameaŭx le grand soupir de Rome Et le grand hymne de Paris"

il a oublié la City de Londres ! c’est elle en fait qui donne son orientation à "l’UE réelle" !

Remarquez que dans la pensée de Victor Hugo aussi ! comme on découvre maintenant que c’est le but des oligarches européistes actuels, l’union de l’Europe n’était qu’un préalable à une union ATLANTIQUE avec les - et sous l’égide des - Etats-Unis !

Maintenant découvrez quels étaient réellement ces fameux Etats-Unis d’Europe de Victor Hugo :

http://www.upr.fr/wp-content/upload…

10 Messages de forum

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0