VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > La spéculation immobilière à Clermont-Ferrand

La spéculation immobilière à Clermont-Ferrand

vendredi 30 septembre 2016, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 30 septembre 2016).

À Clermont-Ferrand, les promoteurs immobiliers ont ordonné à la mairie de détruire l’hôteldieu et la Muraille de Chine afin de pouvoir se livrer en toute liberté à leur jeu favoris : la spéculation immobilière !

L’hôteldieu était un hôpital en plein centre-ville qui était très bien. La petite vieille pouvait aller y visiter à pieds son petit vieux qui était malade et hospitalisé. Dorénavant, la petit vieille aura beaucoup plus de mal pour aller rendre visite à son mari. Mais, comme il était placé en plein centre-ville, la destruction de cet hôpital était une tentation irrésistible pour les spéculateurs.

Il en va de même pour la Muraille de Chine qui n’est pas en centre-ville, mais pas très loin. Il s’agit d’un immeuble à loyer modéré servant à loger près du centre des centaines de pauvres. Quel gaspillage, se sont dit les promoteurs immobiliers alors qu’un tel emplacement pourrait leur rapporter tellement d’argent.

La muraille de Chine sera donc détruite elle aussi. Et tant pis pour la vie de village agréable qui s’y développait depuis des dizaines d’années. Les gens seront dispersés au quatre coins de la lointaine banlieue ; et les solidarités qui s’y étaient établies seront détruites elles aussi, ce qui est un autre but de cette destruction d’immeuble, mais un but bien plus caché encore que celui de la spéculation immobilière. Car la solidarité amène la contestation contre les exploiteurs, et l’urbanisme n’est rien de moins que le champ de la bataille sociale.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0