VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Libye - Mouammar al Kadhafi ou le paradoxe libyen (vidéo Arte (...)

Libye - Mouammar al Kadhafi ou le paradoxe libyen (vidéo Arte 2008)

lundi 19 septembre 2016, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 4 avril 2011).

Note de do du 19 septembre 2016 :

En ce moment, la propagande du pouvoir éprouve à nouveau le besoin de prétendre que c’est la Libye, c’est-à-dire Kadhafi, qui avait commis l’attentat ayant fait 170 morts, dont 54 Français, le 19 septembre 1989, au-dessus du désert du Ténéré, au Niger.

J’avais déjà vu ça tout à l’heure sur une dépêche Reuters sans réagir ; mais, je viens aussi de l’entendre aux infos de France 3 aujourd’hui-même après 19h30 ; c’est pourquoi je remets cette vidéo en haut le la page d’accueil de mon site.

En effet, cette vidéo, qui provient tout de même d’Arte, dément totalement ce mensonge d’État !

Kadhafi est le successeur de Nasser

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Enregistré sur Arte il y a quelques années.

Cette vidéo est très intéressante même si elle n’a pas été réalisée par des révolutionnaires, ce qui fait que le dernier intervenant ne comprend rien à la démocratie directe et parle de manque de liberté.

Pourtant, c’est dans la démocratie parlementaire à la française qu’on n’est pas libres : on nous a imposé le nucléaire ; on nous a imposé les OGM ; on nous a imposé l’Europe alors même qu’on avait voté contre !

En démocratie directe, on aurait décidé de tout, et donc on n’aurait ni nucléaire, ni OGM, ni Europe.

La liberté réelle n’existe que dans la démocratie directe, appelée jamahiriya par les Libyens.

La démocratie directe, c’est ce qu’on appelle aussi une coordination :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

14 Messages de forum

  • La démocratie directe, c’est ce qu’on appelle aussi une coordination :

    tout à fait d’accord

  • Dans sa vie, Van Gogh a eu tellement d’embuches. Dans l’Art, il n’a été reconnu que bien après sa disparition. Dans l’humanisme, Mouammar El Kadhafi est un génie du cœur. Son ambition, faire reculer l’oppression des Puissances Dominantes. Sa raison, parvenir à un Système où les gouvernants ne sont que des exécutants de choix émanant des masses (populaires). Les autres Systèmes n’ont rien d’équivalents. Alors, comme ils sont dans les mains d’Etats militairement incomparablement plus puissants, depuis longtemps ils essayent de l’éliminer. Ils n’y sont pas encore parvenus. Dans quelques décennies L’Histoire reconnaîtra le génie du cœur de Mouammar et donc la grande ignominie des puissances qui sont entrain de bombarder un pays de d’Afrique.

  • Syrie, Libye - Comment la CIA provoque des ’révolutions’ dans les pays qu’elle veut soumettre :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2532

    • LES PREUVES DES MENSONGES DE L’OTAN SUR LE BUT DE SON INTERVENTION EN LIBYE ÉCLATENT COMME DES BOMBES À LA FACE DU MONDE. Nul n’ignore que l’Otan a déclaré au mois d’avril 2011 que la coalition ne visait pas Kadhafi. Déclaration réitérée au mois de mai et juin de la façon qui suit : " nous ne cherchons pas à tuer kadhafi. " Alors que dans le même temps toutes ses demeures explosaient les une après les autres sous les bombardements de l’Otan ; Pendant que d’autres ténors de l’Otan n’ont pas cessé de chanter à tue-tête le même refrain rengaine qui suit : " nous voulons protéger les civils, " tout en s’imaginant que le monde est trop ignorant pour se rendre compte que les civils ne sont pas du tout en danger dans de nombreuses villes en paix comme Tripoli, dévastées sous un déluge de missiles et de bombes parfois incendiaires, de l’Otan. En clair, c’est comme si l’Otan avait déclaré haut et fort que les membres de la famille de Kadhafi et des amis à lui, avec 3 de ses petits enfants âgés de 4 ans, 2 ans, et de 4 mois assassinés par les raids sauvages de l’Otan, n’étaient pas des civils, mais tous des militaires qui tuent des civils ; Et que ces jeunes enfants comme des milliers d’autres civils de tout âges, ainsi que tous les militaires en simple maintient de l’ordre dans les villes en paix, entraient dans le cadre d’une exclusion aérienne pour se retrouver sous la guillotine de l’Otan. Les faits démontrent donc clairement qu’il s’agit en réalité d’une épuration aérienne de l’Otan qui ne cherche qu’à cacher ses mensonges et hypocrisies par des fumisteries. De surcroît, toutes les localités militaires où se sont réfugiés le Colonel Kadhafi et sa famille, comme toutes ses demeures, ont été pulvérisées par les KARCHERS 2000 de l’apocalypse Otantique, qui ont aussi rasé, surtout au cœur des villes en paix, de nombreux bâtiments d’habitations civiles, mosquées avec leurs Imams tant qu’à faire, administrations, écoles, magasins civils de toutes sortes, musés, salles de sport, infirmeries, tous en pleine activités, émetteurs de télévision etc. Jusqu’à oser bombarder comme des ogres déchaînés des conduites d’approvisionnement d’eau pour assoiffer les malheureux Libyens angoissés afin qu’ils se retournent contre leur guide. Sans oublier les incroyables propos funestes de Sarkosy qui demande en aux soldats Libyens de rentrer dans leurs casernes pendant quelles étaient en cours de bombardement, et certaines d’entre elles déjà réduites en tas de gravats. Propos qui enterrent un peuple avant la fin du massacre, bénits par tous les députés honteux qui ont voté la poursuite de la croisade. Coalition de l’Otan qui a ainsi apporté le chaos, l’abomination et la désolation dans toute la Libye. Tout en jactant à n’en plus finir, tantôt que l’Otan ne relâcherait pas la pression, tantôt que les bombardements seront intensifiés ; Restant bétonner dans une indifférence de marbre devant les millions de cris de détresse continuels des Libyens qui sans cesse appellent à la paix et à la discussion comme le demande aussi leur gouvernement, mais refusées par l’Otan et les rebelles. Mais au mois de juillet, coup de théâtre, l’Otan, enragé par sa croisade qui tourmente ses gouffres déficitaires, fait volte-face sur une tout autre samba, en étalant devant le monde entier la preuve la plus fracassante de leurs ignobles mensonges à la chaîne. Preuves rugissantes dans la voix rageuse des propres milices infernales de L’Otan, pour faire apparaître toute la vérité que nul ne peut plus contester. La voici : L’Otan a déclaré d’une certaine manière au mois de juillet son indifférence à tuer des civils : " L’Otan a prévenu qu’elle bombarderait tous les sites civils utilisés à des fins militaires par les troupes du colonel Kadhafi. " Et bien sûr, lui-même y-compris. Malgré que le statut de Rome interdise formellement les bombardements à proximité des civils, avec l’évidence certaine d’en tuer bon nombre ainsi que des militaires en simple maintient de l’ordre dans une ville exempte de conflit interne qui n’a donc rien à voir avec une exclusion aérienne. La petite phrase rébarbative de l’Otan qui déclare ne pas viser Kadhafi a donc fait son entrée dans la légende des hypocrisies les plus monumentales. Mais lorsque la fureur s’empare d’une conscience, elle lui fait oublier toutes formes de respect envers la nature humaine. Adolf Hitler s’était aussi laissé aspirer dans l’engrenage de cette fureur. Le Karcher de Sarkosy aurait-il contaminé tous les commanditaires de l’Otan ! Les milliers de photos des villes libyennes qui étaient en paix, puis dévastées par L’Otan n’invitent-elles pas à penser que cette organisation tyrannique a récupéré le karcher du world Trade Center de Ben-Laden ! L’hymne national Français ne rugit-il pas : " En avant de la tyrannie, qu’un sang impur abreuve nos sillons " ! Pendant que la France de toutes les charias des désordres publics, de toutes les dépravations, de toutes les corruptions et de toutes les horreurs, fait couler le sang pur dans les sillons des autres peuples. En tous les cas il est désormais très clair que la puissance écrasante et arbitraire de l’Otan l’a conduit à se trahir elle-même, par ses maudites paroles méprisantes envers le peuple Libyen et que tous ses mensonges ignobles ont fini par lui presser les tripes pour lui faire vomir la vérité dans ses propres sillons tortueux, concernant le véritable but de son intervention en Libye. Étranges sauveurs qui calomnient à tord et à travers en s’acharnant à démolir l’un des piliers de l’Afrique qui leur fait de l’ombre et qui a secouru toute sa vie de nombreux pays dans l’impasse sur tout le continent. [http//.www.echosdafrique ; Les vraies raisons de la guerre en Libye.] Sans les armes dont les rebelles se sont dotés les premiers avant le régime, ceux-ci auraient pu tout obtenir de Kadhafi dans la limite du raisonnable et au regard de ce que le peuple est apte à vivre ; Au lieu de s’unir à un `rouleau compresseur´ dépourvut de sens d’orientation pour jeter de la poudre à canon dans un `puits´ d’élixir d’entente. Pas besoin d’y ajouter de commentaires. Ceux qui ne veulent pas rester ignorant comprennent très bien qu’il n’y a jamais eu d’intervention de l’Otan en Libye dans le but de protéger les civils, de surcroît au beau milieu des villes où régnaient la paix et le calme. Et c’est sous le regard éparpillé de la C.P.I. qui a vendu au Diable sa balance équitable pour devenir un vulgaire grand Dada enfourché par l’Otan, que ces villes en paix ont été le plus `karchérisées´ continuellement par l’une des armées des ténèbres prophétisée au chapitre 13 du dernier livre de la Bible nommé : L’Apocalypse. Ceux qui sont vraiment animés par la volonté de sauver des civils en Libye, peuvent faire circuler cet exposé de vérités afin qu’il devienne une bombe de choc en retour contre le féroce pouvoir dictatorial de l’Otan appelé à être réformé d’urgence. Voir le témoignage d’une journaliste espagnole sur place à Benghazi. Tapez dans un moteur de recherche : Benghazi : La France massacre-t-elle des Libyens désarmés ?

  • Révolutions en Tunisie et en Égypte, mais guerre américano-sioniste en Libye :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2376

  • La Libye de Kadhafi expliquée à ceux qui ont été hypnotisés par la propagande du pouvoir :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2451

  • LIbye - 1 septembre 2011 - Sarkozy et l’OTAN ont livré Tripoli à al-Qaïda :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3139

  • Libye - 12 septembre 2011 - Comment al-Qaïda est arrivé au pouvoir (Thierry Meyssan) :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3139

  • Intéressant documentaire.

    A la lumière de ce qui se passe aujourd’hui en Lybie, on pourrait dire, en guise de morale :

    Voilà comment l’Occident remercie ceux qui finissent par céder à sa si "bienfaisante mondialisation"…

    • J’ai toujours pensé que lorsque Sarkozy notre sioniste dictateur bien-aimé, bisous chouchou, c invite le colonel c’était pour Kabhafy, idem pour El Assad d’ailleurs, le baiser de la mort mais je n’arrivais pas à comprendre cette hystérie autour des infirmières bulgares. Car on voit grâce à ce reportage que Kadhafi n’y est pour rien dans leur condamnation à mort puisque c’est le comité populaire de Benghazi qui rend le verdict… Autrement dit, il ne faut pas être grand clerc que la secte des nuisibles, celle d’un certain BHL est passée par là, a pervertit de l’intérieur les principes de la société bâtie par Kadhafi, en rendant ce jugement inique, dont on fera porter la responsabilité au niveau international à Kadhafi lui-même, en occident le culte du surhomme, ( un seul homme ayant tout pouvoir, le monothéisme est passé par là, Hitler la plus parfaite de ses incarnations aussi autrement j’y serais pas.) étant tenace. Et le comble ! : c’est en utilisant les symboles de la Révolution française que les sionistes fascistes otanesques iront décapiter la seule réalisation Rousseauiste de l’histoire et livreront pieds et poings liés les Libyens aux bourreaux des infirmières bulgares, la clique de Benghazi. Monstrueux !!!

  • Note de do du 19 septembre 2016 : Voici une preuve qu’en ce moment la propagande du pouvoir éprouve à nouveau le besoin de prétendre que c’est la Libye, c’est-à-dire Kadhafi, qui avait commis l’attentat ayant fait 170 morts, dont 54 Français, le 19 septembre 1989, au-dessus du désert du Ténéré, au Niger. J’ai aussi entendu ça à la télé aux infos de 19h30 sur France 3 aujourd’hui même.

    Plus de moyens requis pour la lutte antiterroriste, dit Hollande

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKCN11P0OE?sp=true

    Lundi 19 septembre 2016 11h53

    PARIS (Reuters) - François Hollande a évoqué la nécessité d’engager des moyens supplémentaires pour la lutte contre le terrorisme, lors d’un hommage aux victimes lundi.

    Le chef de l’Etat a en outre annoncé l’augmentation du fonds d’indemnisation des victimes pour qu’il concerne davantage de personnes.

    "Nous devons pérenniser l’action qui a été engagée, je parle bien sûr de tous les moyens pour prévenir les attentats, pour les dissuader, pour les empêcher, et c’est un travail constant qui appellera des moyens encore supplémentaires au-delà même de ce que j’avais décidé pour les renforcer", a-t-il dit lors d’un discours aux Invalides.

    Quant au Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme, il doit être modifié, a annoncé François Hollande.

    "Le fonctionnement et les règles du fonds de garantie seront réformés, il y a aujourd’hui des milliers de personnes qui sont concernées, traumatisées, touchées à jamais par ce qu’elles ont vu, même si elles n’ont rien subi dans leur chair", a-t-il dit.

    "Les ressources du fonds seront revues en conséquence et l’Etat s’en portera garant dans la durée", a poursuivi le chef de l’Etat.

    Après une série d’attentats qui ont fait des centaines de morts en France, le président, des membres du gouvernement et de l’opposition assistaient à cette cérémonie organisée chaque année par des associations, le jour anniversaire de l’attentat contre le DC-10 de la compagnie aérienne française UTA.

    L’attentat, attribué à la Libye, avait fait 170 morts, dont 54 Français, le 19 septembre 1989, au-dessus du désert du Ténéré, au Niger.

    Lors de la cérémonie, les noms de 230 personnes tuées dans des attentats depuis le 19 septembre 2015, en particulier le 13 novembre à Paris et le 14 juillet à Nice, ont été lus, une lecture qui a duré 23 minutes.

    "Jamais notre pays n’avait été attaqué avec cette ampleur criminelle, avec cette rage destructrice, avec cette cruauté barbare", a déclaré le chef de l’Etat.

    Face à ces attaques, qui visent selon lui à atteindre la démocratie et à mettre en cause la cohésion de la France, "l’Etat doit être exemplaire", a-t-il ajouté. "C’est le devoir de l’Etat de répondre à toutes les questions, y compris sur son propre rôle, et de les assumer", a-t-il dit.

    (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0