VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Syrie - 25 juillet 2011 - Ce tireur embusqué ne peut être qu’un agent (...)

Syrie - 25 juillet 2011 - Ce tireur embusqué ne peut être qu’un agent américano-sioniste (vidéo 1’52)

lundi 25 juillet 2011, par do (Date de rédaction antérieure : 24 juillet 2011).

Propagande américano-sioniste anti-syrienne.

Cliquer sur l’image pour voir cette vidéo extraite du Soir 3 du 5 juillet 2011.

Regardez cette propagande qui a pour but de participer à une tentative de "révolution colorée" menée par l’impérialisme américano-sioniste.

Commençons par la fin. Voyez ce tireur embusqué. Il est bien caché et hors de portée, n’est-ce pas ? Croyez-vous qu’il soit possible que ce soit un agent du gouvernement syrien en train de faire de la répression en tuant des manifestants ?

Certainement pas. Car la répression se fait au grand jour : souvenez-vous de la place Tien an men en 1989 à Pékin. Les chars d’assauts et les militaires étaient bien visibles ; ils ne se cachaient pas. En France non plus, les policiers qui répriment les manifestants ne se cachent pas. Bien au contraire, ils sont encore une fois bien visibles, de façon à impressionner.

Ce tireur embusqué me rappelle une histoire qui m’est arrivée à la fac au tout début des années 1970. Un étudiant me racontait que ce qui avait manqué en mai 68 pour que réussisse la révolution, c’était que quelqu’un tire sur la foule en pleine manif à paris. Que là, rien n’aurait plus pu empêcher la révolution en France. Cet étudiant regrettait qu’un groupuscule d’extrême gauche n’ait pas envoyé un tireur d’élite déguisé en policier pour tirer sur la foule. Je trouvais tout comme vous qu’une telle tactique aurait certainement pu fonctionner, mais qu’elle aurait été monstrueuse.

Et bien, c’est cette tactique, mais multipliée par 100, qui est actuellement utilisée en Syrie pour faire tomber le "régime" antisioniste de Bachar el Assad.

Dans ce "reportage" l’on nous parle des Frères musulmans que le père de Bachar aurait massacré. Sachez tout d’abord que les frères musulmans ont été à l’origine financés en Égypte par les Services Secrets anglais, puis plus tard par la CIA dans le but de contrer Nasser.

Sachez aussi que le Hamas, qui est une descendance des Frères musulmans, a été à l’origine (avant de s’émanciper et de devenir un vrai mouvement de résistance) financé par les Services Secrets israéliens (le Mossad) :

http://mai68.org/ag/543.htm

Il faut se souvenir que bien avant que ça "bouge" en syrie, au début des tentatives de révolutions tunisiennes puis égyptiennes, l’on nous disait que personne ne venait aux rendez-vous de manifs en syrie. Rendez-vous fixés sur ces organes des services secrets américains que sont Twitter et Facebook. Rendez-vous fixés par QUI ; à votre avis ?

La plupart du temps, l’on nous disait que si personne ne venait, c’était parce que le régime policier était implaquable en syrie ; mais une fois, à C Dans l’air, l’on nous a révélé que l’État providence syrien plaisait bien à la population et que Bachar el Assad était aimé.

Pour provoquer une "révolution colorée" en Syrie, il a donc fallu procéder autrement. C’est-à-dire comme expliqué ici :

http://mai68.org/spip/spip.php?article2532

Il est indispensable de lire l’article ci-dessus en entier, et de cliquer sur les liens. Voici un extrait qui ne dispense pas de lire l’article :

« Le principe des révolutions colorées montées par l’impérialisme américano-sioniste consiste à utiliser la violence quand nécessaire de façon à ce que le régime qu’ils veulent détruire soit obligé d’y répondre. Dans leur stratégie, il faut à tout prix qu’il y ait un mort dans le camp des "insurgés" afin de crier à l’assassin, à la dictature, etc. »

J’ai mis cet extrait pour dire qu’il fallait qu’il y ait des morts, pour que cette stratégie des révolutions colorées fonctionne. Et au besoin, ceux qui veulent renverser le régime tuent eux-mêmes des manifestants et font croire que c’est le régime lui-même qui les a tués.

Souvenez-vous lors de divers mouvements de contestation en France il y a quelques années, à la télévision on nous rabachait sans arrêt que Sarkozy faisait tout pour éviter la bavure. Pour éviter qu’il y ait un mort. Parce qu’en 1986, il avait suffit d’une mort, celle de Malik Oussekine, pour que le mouvement de contestation devienne extrêmement dur à tel point que le pouvoir avait dû retirer totalement la réforme Devaquet.

De même, souvenez-vous qu’en Chine, à Tien an men en 1989, un seul homme avait pu arrêter toute une colonne de chars. Pour quelle raison ? tout simplement, parce qu’il fallait éviter autant que faire ce peut qu’il y ait des morts.

Croyez-vous sérieusement que Bachar el Assad soit assez con pour ne pas savoir ce genre de truc ?

Souvenez-vous aussi qu’au tout début de la "révolte" en syrie, tout à commencé à Deraa près du Golan occupé par Israël. Israël avait toute facilité pour infiltrer des éléments du Mossad dans cette ville.

Ensuite, le mouvement s’est déplacé à la frontière turque de la Syrie ; Sachez que si la population turque est totalement antisioniste et anti-américaine, par contre, les dirigeants turcs sont des alliés de l’impérialisme américano-sionistes. Ils avaient eux-aussi toute facilité de contrôler des agents à eux dans les villes syriennes proches de la frontière.

Ensuite seulement, le "mouvement" a pu se déplacer à Hama au centre. Mais pas avant tous ces artifices.

Ce mouvement est mené, nous dit-on, par les Frères musulmans, dont on sait qu’ils sont totalement infiltrés par ceux qui les financent : la CIA. On sait aussi que le Hezbollah de Hassan Nasrallah du Liban soutient Bachar el Assad et a lancé un appel à le soutenir. Nasrallah qui a déjà dénoncé les islamistes comme pouvant être des ennemis. Voici ce qu’il nous dit ici :

http://mai68.org/ag/1043.htm

Extrait : « L’impérialisme a créé des organisations islamistes collaboratrices qui ont non seulement semé la haine parmi les communautés mais qui, en plus, ont combattu les forces révolutionnaires. »

L’islamisme est un produit de l’impérialisme anglo-saxon, de la CIA et du MOSSAD :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1940

La Syrie a déjà plusieurs fois dénoncé que les morts dans les manifs étaient essentiellement dues à des "terroristes" manipulés par l’impérialisme américano-sioniste. C’est tout simplement la vérité.

2 Messages de forum

  • Bonjour,

    Vous avez tout à fait raison ! Et les exemples n’en finissent pas, la liste pourrait s’allonger sans jamais terminer !

    Suharto, 32 ans de dictature affreuse s’est lui aussi appuyé sur une lecture de l’Islam éloignée de son sens initial, pour renverser Sukarno et ce avec l’aide de Lolo Soetoro, le beau-père d’Obama et agent de la CIA qui, pour des raisons très très mystérieuses, n’est que très peu connu… tiens donc ! Un million de morts résultèrent de ce coup d’état qui fit couler des rivières de sang, et entre autres dans ce qui devint le paradis du tourisme capitaliste (et sexuel) : Bali…
    Prenons aussi Zbignew Brzezinski, influent conseiller d’Obama et par ailleurs théoricien du tittytainment et de la "dictature technétronique", respectivement contrôle des masses par le divertissement de masse et les hautes technologies de l’informatique : n’est ce pas lui qui, en 1979, théorisait la "doctrine verte", visant à se servir de l’Islam, ou plutôt d’une version dévoyée de l’Islam, pour limiter l’expansion militaire et politique de l’Irak de Saddam Hussein ? C’est ainsi que fut reconnue en vitesse la Révolution Islamique d’Iran, par les USA, oubliant rapidement le Shah d’Iran, leur ancien allié, dans la juteuse perspective de faire se combattre l’idéologie de Khomeiny et celle d’Hussein, lors d’une guerre fratricide de 8 ans… Ce fut aussi le début de l’agitation islamiste en Afghanistan, et le renouveau des ancêtres de l’AKP turc, parti vendu à l’impérialisme tout en fanfaronnant contre "Israël" pour les apparences…
    N’est ce pas aussi la très pro Occidentale Benazir Bhutto, ancienne présidente du Pakistan, qui soutint les talibans et leur permit de prendre le pouvoir, au milieu des années 1990 ?

    Tout cela est une belle stratégie a double face : côté face, on utilise l’islamisme comme croquemitaine pour affoler les Occidentaux ; côté pile, on l’utilise pour contrôler des populations arabes, ourdoues ou indonésiennes un peu trop agitées pour se soumettre au joug de l’impérialisme en travestissant leur foi !

    Je suis musulman (converti) et ce qui me révolte dans toute cette histoire c’est de voir ma religion salie, piétinée par une bande d’énergumènes financiée par Al Seoud et ses copains, du Qatar, d’Israël, des USA ou d’ailleurs !
    Alors non, l’Islam n’a pas pour vocation de défendre le capitalisme et les sheikhs (chèques ?) courant après les pétrodollars de l’Arabie Saoudite, qu’ils soient parmis les "Frères Musulmans", pas plus qu’il n’a pour vocation de défendre l’impérialisme et le néocolonialisme !

    Je considère NASSER, héros du socialisme arabe, comme bien plus proche de l’Islam égalitariste, humaniste, moteur de l’anti impérialisme et de l’amitié entre les peuples à BANDOENG en 1955 avec ces grands dirigeants que furent SUKARNO, NEHRU ou TITO que ces sous-officiers d’Israël que sont les Ben Laden, les "roi du Maroc", les "Frères musulmans de Syrie", les "wahhabites d’Arabie Saoudite" et autres oiseaux de malheur…

    J’espère qu’un jour cette réalité sera mieux connue de mes frères en humanité ou en religion, pour que torchons et serviettes ne soient plus mélangées et que les authentiques musulmans anti impérialistes, comme le Hamas ou le Hezbollah, ne soient plus confondus avec les agents de la CIA qui trahissent sans honte les vrais préceptes de l’Islam ! Comment croire qu’un dirigeant saoudien soit un vrai musulman parce qu’il pratiquerait une "orthodoxie religieuse" de façade, comparé à un homme, comme Nasser, qui défendait son peuple contre les agressions extérieures, respectant ainsi l’exemple du Prophète lorsqu’il se défendit contre les marchands-bandits qui régnaient en Arabie au VIIè siècle ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0