VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > UIMM - quand le patronnat graisse la patte aux syndicats (vidéo (...)

UIMM - quand le patronnat graisse la patte aux syndicats (vidéo 2’10)

vendredi 9 octobre 2015, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 10 octobre 2013).

Excellent résumé sur le scandale de l’UIMM

De tout temps les patrons ont subventionné les syndicats.

Enregistré sur France 3 le 7 octobre 2013 à 12h31

Cliquer ici pour télécharger la vidéo.

L’argent était destiné à "fluidifier les relations sociales" explique aux enquêteurs Denis-Gautier Sauvagnac, le président de l’UIMM.

Pour l’ancien président du MEDEF Yvon Gattaz, de tout temps les patrons ont subventionné les syndicats.

"Fluidifier", verbe venant de "fluide", synonyme de "liquide". C’est justement en liquide que le patronat graisse la patte aux syndicats afin que cela passe inaperçu. Et il faut que ça passe inaperçu pour que les ouvriers syndiqués continuent à faire confiance à leurs syndicats.

La seule façon pour le prolétariat de ne pas être trahi est de s’auto-organiser en coordination.

CGT - Et Bernard Thibault devint chef :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1170

Évacuation de Grandpuits, où les gendarmes délèguent leur pouvoir au chef syndical (vidéo-preuve 46’’) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1628

(Ou comment la CGT a saboté la grève contre la destruction des retraites en 2010)

UIMM et caisses noires antigrève des patrons (vidéo 10’55) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6090

La CGT est fière d’être plus efficace que la police pour mater la révolte (Vidéo-Picouly 1’43’’) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1693

UIMM - Les syndicats sont au service de ceux qui les financent !

http://mai68.org/spip/spip.php?article1621

(Les syndicats nous trahissent parce qu’ils sont financés par l’État et par les patrons. La seule façon pour le prolétariat de ne pas être trahi est de s’auto-organiser en coordination.)

L’argent des syndicats ou la mécanique des fluides (Jacques Marseille) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7

(Denis Gautier-Sauvagnac, entendu par les enquêteurs de la brigade financière, a expliqué que l’argent retiré servait à « fluidifier les relations sociales ». On ne prendra pas la peine de traduire pour nos lecteurs ces formules en français ordinaire. Chacun aura ici compris ce que « fluidifier » (de « liquide ») veut dire.)

Syndicats – 8 octobre 2013 – Des questions de procédure soulevées au procès de l’UIMM :

http://mai68.org/spip/spip.php?article6080

(Le juge d’instruction Roger Le Loire, dans son ordonnance de renvoi : « On peut se demander comment les organisations syndicales pouvaient librement négocier les conventions collectives et s’affirmer de manière indépendante dans la gestion d’organismes paritaires tout en étant subventionnées, de manière occulte, et sans contrôle, par l’UIMM représentant les patrons. »)

La seule façon pour le prolétariat de ne pas être trahi est de s’auto-organiser en coordination :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1081

CGT = CRS

http://mai68.org/spip/spip.php?article3

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0