VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad

Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad

jeudi 7 août 2014, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 7 août 2014).

PALESTINE Hamas, le produit du Mossad

http://www.humanite.fr/node/257048

mai68.org/ag/452.htm

Vendredi, 14 Décembre, 2001

Hassane Zerrouky

Pour de nombreux Palestiniens, peuple sans territoire, soumis à la répression, aux humiliations et aux bouclages à répétition, le radicalisme des intégristes du Hamas incarne l’ultime recours face à l’occupation. Comment s’est créée et développée cette organisation qui a pris en retard le train de la " résistance " à Israël ? On ne le dit pas assez, c’est bien Israël qui a, au fond, créé le Hamas, " en pensant, assure Zeev Sternell, historien, professeur à l’université hébraïque de Jérusalem, que c’était intelligent de jouer les islamistes contre l’OLP ".

Quand au début des années soixante-dix, Ahmed Yassine, de retour du Caire, fonde une association islamique de bienfaisance, Golda Meir, alors premier ministre d’Israël, escompte ainsi dresser un contrepoids au Fatah d’Arafat. « Les associations islamiques et l’université recevaient tous les encouragements du gouvernement militaire » en charge de l’administration de la Cisjordanie et de Gaza, écrivait en octobre 1987, l’hebdomadaire israélien, Koteret Rashit, cité par le Monde du 18 novembre 1987, ajoutant qu’elles "étaient autorisées à faire venir de l’argent de l’étranger". Les islamistes créent des orphelinats et des dispensaires, mettent en place un réseau scolaire, des ateliers de confections pour l’emploi des femmes, et dispensent une aide financière aux plus démunis. Et en 1978, ils créent une "université islamique" à Gaza. Koteret Rashit ajoutait : « Le gouvernement militaire était convaincu que ces activités affaibliraient l’OLP et les organisations de gauche à Gaza. » Fin 1992, on comptait six cents mosquées dans Gaza. Et c’est ainsi, grâce au Mossad, que les islamistes ont tissé leur toile, à l’ombre d’une répression impitoyable frappant les militants du Fatah et de la gauche palestinienne.

En 1984, Ahmed Yassine est arrêté et condamné à douze ans de prison, après la découverte d’une cache d’armes. Mais une année plus tard, il est libéré et reprend ses activités. Et quand débute l’Intifada, en octobre 1987, laquelle a pris au dépourvu les islamistes, ceux-ci décident de prendre le train en marche, créant le 14 décembre 1987, sans être inquiété, le Hamas (Mouvement de la résistance islamique). "Dieu est notre but, le prophète notre modèle, le Coran notre constitution", proclame l’article 7 de la charte de l’organisation. À vrai dire, Ahmed Yassine n’y était pas favorable, craignant que la répression ne mette fin à l’activité des "frères". Deux ans plus tard, il est arrêté et condamné à la prison à vie.

Il est en détention quand, en septembre 1993, sont signés les accords d’Oslo. Le Hamas les rejette. Mais à cette époque, 70 % des Palestiniens condamnent les attentats contre les civils israéliens. Il va tout faire pour torpiller les accords. Il sera aidé par Israël qui applique avec beaucoup de réticence les accords de paix, et ce, du vivant même de Rabin. Le Hamas se lance alors dans une campagne d’attentats obéissant à un calendrier politique précis - veille de rencontre entre négociateurs palestiniens et israéliens ou de réunion du Conseil national palestinien qui allait décider de la reconnaissance d’Israël… - permettant ainsi à la droite israélienne de revenir au pouvoir en mai 1996.

En 1997, contre toute attente, Netanyahu libère Cheikh Ahmed Yassine pour "raison humanitaire", au moment même où de concert avec Bill Clinton, ils exigent tous deux d’Arafat de mettre au pas le Hamas. Une libération qualifiée par Yossi Sarid, député de gauche, de "machiavélisme à la petite semaine". En fait, Netanyahu savait qu’il pouvait compter, encore une fois, sur les islamistes pour torpiller les accords d’Oslo. Pis, après avoir expulsé Yassine vers la Jordanie, il l’autorise à retourner à Gaza où il est accueilli en héros en octobre 1997.

Arafat est désemparé. De plus, pour avoir soutenu Saddam Hussein lors de la guerre du Golfe, alors que le Hamas s’est prudemment abstenu de prendre parti, les pays du Golfe lui coupent les fonds, privant ainsi l’Autorité palestinienne de financement pour sa politique d’aide sociale aux démunis. En revanche, à l’issue de sa tournée dans ces mêmes pays et en Iran, entre février et avril 1998, Cheikh Yassine récolte plusieurs centaines de millions de dollars, au point que, dit-on, le budget du Hamas est supérieur à celui de l’Autorité palestinienne. Un budget qui va permettre aux islamistes de poursuivre le financement des activités de bienfaisance. On estime qu’un Palestinien sur trois perçoit une aide financière du Hamas. Et là, également, Israël n’a rien fait pour interdire l’entrée de cette manne financière dans les territoires occupés.

Le Hamas a bâti sa force en se nourrissant des échecs successifs du processus de paix, échecs auxquels il a contribué de concert avec Israël qui a multiplié les entraves à l’application des accords d’Oslo. En poursuivant sa politique du pire, le Hamas remplit ainsi la fonction pour laquelle il a été créé : empêcher l’avènement d’un État palestinien. En cela, il est sur la même longueur d’onde qu’Ariel Sharon.

Note de do du 11 août 2014 :

Obama finance le Hamas :

http://mai68.org/spip/spip.php?article7774

9 Messages de forum

  • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 8 août 2014 12:31, par hassinus

    Sans honte et sans vergogne, on continue sur ce site à discréditer le Hamas avec un acharnement suspect. En faisant appel à"L’humanité " journal qui traite Assad de dictateur et a applaudi l’assassinat de Saddam, journal d’un PCF largement infiltré par le sionisme.(Je l’ai quitté pour ça). Le Hamas est le seul mouvement qui résiste avec des moyens limités, sous la surveillance étroite d’Israël qui utilise pour cela la technologie de pointe, avec Gaza sous embargo et enfin devant faire face à la trahison du monde arabe en particulier l’Egypte d’El-Sissi qui ferme les tunnel. Ce qui l’oblige à louvoyer. Hassen Nasrallah qui a affligé une défaite militaire à l’état hébreu le soutient comme le soutient le peuple palestinien dont en dernier instance, seul l’avis compte en bonne démocratie. Les militants du Hamas sont chassés comme des pigeons par l’armée terroriste sioniste, c’est eux qui meurent et ce sont des agents d’Israël dont 60 soldats ont été tués dans des combats corps corps ( tant de soldats morts sont une grande défaite de Natanyanu) décidément il y a des coups de pieds qui se perdent. Les faits n’accréditent aucunement cette hypothèse - la prétendue aide aux anti- Assad, n’est nullement prouvé. Ce qui est prouvé est la trahison du Fatah qui vient de retraiter la plainte dépose devant le Tribunal International.
    Tous les dirigeants politiques Palestiniens seraient des traitres ?! :comment donc fait ce peuple pour rester debout ?

    • Tu refuses d’ouvrir les yeux !

      Le Hamas a trahi en envoyant des combattants en Syrie contre les antisionistes et JE NE LUI PARDONNERAI JAMAIS !

      Par ailleurs, ce n’est pas parce que le P"C"F a tout trahi et que l’humanité a fini par accepter l’être rachetée par Rothschild que l’on va se priver de quelques bons textes de l’ancien Huma ! de l’Huma d’avant. Par ailleurs, à l’époque où l’Huma avait publié cet article, même à la télé, il faut dire que c’était sous Chirac avant Sarkozy, la télé elle-même, donc, ne se privait pas de dénoncer que le Hamas était financé par le Mossad.

      La présente guerre a été déclenchée pour remettre le Hamas en selle, comme ça n’a pas fonctionné, la guerre a repris.

      Khaled Mechaal du Hamas a trahi la résistance antisioniste :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article4530

      (article d’al-Manar)

    • Le pari perdu de Khaled Meshaal et Ismail Haniyeh

      Faisant partie des Frères musulmans à la solde de l’impérialisme américano-sioniste, il était prévisible qu’un jour ou l’autre la direction du Hamas trahirait la résistance antisioniste. Elle a cru le faire sans risque en prenant partie contre le régime antisioniste de Bachar el-Assad après l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans en Égypte et en Tunisie, et avec le soutien de l’ancien Qatar ; mais, tout s’est renversé, et la direction politique du Hamas apparaît aux yeux de tous pour ce qu’elle est : une bande de traîtres au service de l’impérialisme :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article6233

  • La résistance palestinienne prend conscience que les Frères musulmans sont des ennemis.

    http://mai68.org/spip/spip.php?article7755

    (Article IRIB commenté par do)

  • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 9 août 2014 02:46, par hassinus

    Je n’ai pas besoin d’ouvrir les yeux pour comprendre une chose simple et mille fois utilisée cotre les dirigeants d’un mouvement de résistance anticolonial afin de les diviser et les pousser à s’entretuer. Même Ho Chi Minh n’a pas échappé à l’incrimination. Par contre j’ai besoin de bien réfléchir avant de dire n’importe quoi, d’interroger les faits et de poser la question « quelle est l’utilité de tel ou tel bruit »

    Le signe concret de la trahison du PCF est son soutien à l destruction de la Yougoslavie. « L’humanité » est devenu un canard qui avec une phraséologie de gauche soutient tous les mauvais coups de l’impérialisme usurier. Quant à la CGT…

    Tout mouvement de résistance a besoin d’une organisation politique faite de dirigeants responsables et acquis sincèrement à la cause. C’est la condition de la victoire ! Les dirigeants du Hamas ont contre eux tout le monde occidentalo- sioniste. L’affaire du soldat sioniste « Shalit » a montré qu’ils savaient faire baver les gouvernants israéliens et négocier dans l’intérêt des Palestiniens. Ils viennent de tuer 65 soldats ennemis, une vraie catastrophe pour Israël qui pense qu’il peut tuer sans perdre un seul des siens ( comble du racisme) mais rien n’y fait ça reste un produit du Mossad. Ainsi Israël s’acoquine avec un mouvement qui lui fait tant de mal et entame sa crédibilité ! C’est d’une logique de fer !

    Avant d’être religieux, le Hamas est un mouvement politique qui n’oublie pas le caractère fédérateur de la religion. Je vous appelle que dans sa guerre contre le colonialisme français, le FLN a fait appel grandement à la religion.

    Aujourd’ hui très concrètement, il veut en finir avec l’embargo qui transforme Gaza en Goulag. C’est un objectif essentiel pour continuer la lutte. N’a-t-il pas raison de le faire et de persister ? Contre l’avis d’El-Sissi, Maïtre es coup d’Etat, casseur de tunnels et nouveau Moubarek qui insidieusement arbitre une guerre injuste. Enfin ! C’est comme ça, garde – moi de mes amis mes ennemis je m’en occupe !

    Il y a, me semble-t-il, comme une haine anti-islam qui aveugle. En fait, il n’y a pas pire qu’un homme de gauche, marxiste de surcroit qui perd en route sa dialectique !

    • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 11 août 2014 01:40, par do

      Hassinus, toi qui es communiste, tu devrais préférer le FPLP au Hamas.

      Pour ouvrir les yeux, peut-être devrais-tu lire cet article qui prouve qu’Obama est lié aux frères musulmans, au minimum par son demi-frère Malik Obama :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article7773

      Il faut lire aussi les commentaires en anglais. Notamment cet extrait :

      « Al-Riyadh Saudi news reported Malik even meeting with the World Assembly of Muslim Youth (WAMY) “to get to know the work of this global charity, and discuss aspects of cooperation with them”. WAMY is known to have aided Al-Qaeda’s Usama Bin Laden by allegedly funding militants in the Philippines and has also welcomed speakers such as Khaled Mash’al Hamas terrorist leader. WAMY’s funds have reportedly wound up in the hands of Hamas terrorists on several occasions. »

      Tentative de traduction : : « Le journal saoudien Al-Riyadh Saudi news a rapporté que Malik Obama avait participé à une réunion de l’Assemblée mondiale de la jeunesse musulmane (WAMY = World Assembly of Muslim Youth), "pour apprendre à connaître le travail de cet organisme de charité, et discuter de divers aspects de la coopération avec eux". WAMY est connu pour avoir aidé Al-Qaïda d’Oussama Ben Laden en finançant ses militants aux Philipines et a aussi accueilli des orateurs comme Khaled Mechaal, le dirigeant du Hamas. WAMY a financé le Hamas à plusieurs reprises. »

  • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 11 août 2014 03:25, par hassinus

    Très cher Do,

    Ça me fait de penser que tu bouffes si facilement toutes les couleuvres car comment tu peux croire que ce n’est qu’au bout se son deuxième mandat qu’on s’aperçoit qu’Obama a un frère musulman et que c’est lui qui a toute latitude de diriger les USA selon sa sensibilité et ses idées personnelles ! et la lutte des classes alors ! Et surtout tu évites malicieusement de répondre aux arguments basés pourtant de faits avérés.

    Si ce qui très marrant avec toi, c’est que tes arguments sont tes propres textes où tu affirmes (hug ! j’ai dit) sans prendre des précautions d’usage pour essayer de démêler le vrai du faux dans une situation marquée par la désinformation et les manipulation idéologiques, spécialité de la CIA et du Mossad.

    Tiens ! voilà ce que pense Euro-Palestine de ton brave héros El-Sissi et de l’Égypte :http://www.europalestine.com/spip.p…

    Pourquoi ces textes seraient faux et les tiens justes.

    Dans des situations confuses et compliquées, un homme avisé, à plus forte raison un homme de gauche acquis à la cause du peuple et des travailleurs doit s’accrocher à des principes qui font l’essence du marxisme comme par exemple rejeter fermement les coups d’état c’est à dire la dictature des armes !

    Puis, tactiquement, est-ce le moment d’entretenir ces divisions et de parler bien plus du Hamas qui, malgré tout fait ce qu’il peut pour essayer de mettre fin au blocus, et que le valeureux El-Sissi est obligé de l’accepter comme représentant politique des Gazaouis,et d’oublier Abbas, le vrai collabo, illégitime, et maintenu par la seule volonté de l’Occident- sur quoi nous sommes d’accord.

    Merci cher DO car je te crois sincère

    • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 11 août 2014 08:37, par do

      La lutte de classe, ça fait que tu devrais arrêter de soutenir le Hamas et lui préférer le FPLP !

      Salut hassinus,

      Et puis, confondre "avoir un frère musulman" et "avoir un frère qui appartient à la confrérie très conservatrice des frères musulmans", ça la fout mal ! Tu crois vraiment qu’il suffise d’être musulman pour aimer les frères musulmans ? Ce serait comme aimer Monseigneur Lefêbvre sous prétexte qu’on est chrétien !

      Quant au beau Bama, ça fait longtemps que je sais qu’il est de mêche avec les frères musulmans. Avant même qu’il soit élu, j’avais reçu des messages disant que son second prénom était Hussein, et qu’il était musulman. Ce qui ne voulait pas dire qu’il était frère musulman. Dès la guerre de Syrie où les frères musulmans combattaient l’antisioniste Bachar el-Assad, j’ai su que Barak Hussein Obama commanditait cette guerre, puisque les frères musulmans sont manipulés par la CIA après l’avoir été par les services secrets anglais. Quand Obama a donné 25 milliards de dollars pour faire élire les frères musulmans en Égypte, je l’ai appelé non pas "le beau Bama", mais "le frère musulman Obama". Ce qu’il voulait dire dans son fameux "discours du Caire", le 4 juin 2009, c’était qu’il allait tout faire pour mettre les frères musulmans au pouvoir partout où c’était possible !

      Que la télé ne parle jamais ou presque jamais des autres mouvements de résistance à Gaza, comme le Jihad islamique ou le FPLP, que la télé assimile la résistance à Gaza au Hamas, exactement comme Franco assimilait les révolutionnaires espagnols aux "rouges" parce qu’il préférait les voir au Parti Communiste plutôt qu’à la CNT ou à la FAI (tous deux anarchistes), ou encore comme les Allemands et Vichy assimilaient les résistants français aux Gaullistes parce qu’ils les préféraient gaullistes que communistes, tout ça devrait te mettre la puce à l’oreille : la télé, c’est-à-dire le pouvoir occidental, fait de la pub au Hamas !

      Que l’extrême gauche française ait soutenu le Hamas en croyant soutenir la résistance palestinienne à une époque où le Hamas semblait dans le bon camp est pardonnable ; mais, qu’elle continue à le faire alors que depuis la guerre de Syrie et l’envoie par le Hamas de combattants contre le régime antisioniste, on sait que le Hamas est dans le mauvais camp, prouve seulement une fois de plus que cette extrême gauche est guidée par ses habitudes plutôt que par les faits. C’est pourquoi elle arrive toujours trop tard à tout.

      Il en va évidemment de même pour Euroalestine et tout un tas d’autres gens pleins de bonne volonté qui, par conséquent, n’arrivent pas à comprendre que Sissi ne peut pas ouvrir complètement et définitivement le terminal de Rafah tant que le Hamas sera assez fort pour envoyer des combattants en Égypte de la même façon qu’il en a envoyé en Syrie, et ce dans le même but : abattre le régime antisioniste en place dans ces pays ! Je n’ai jamais dit que Sissi était un saint, mais qu’il avait replacé l’Égypte dans le camp de la résistance qu’elle avait quitté depuis Anouar el-Sadate et les accords de Camp David le 17 septembre 1978.

      Apparemment, qu’Obama finance le Hamas à travers son demi-frère Malik, dont on a la preuve qu’il est un dirigeant des frères musulmans, n’a pas l’air de te déranger. Franchement, les couleuvres, c’est toi qui les avale !

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      • Palestine - Gaza - Hamas, le produit du Mossad 11 août 2014 13:56, par hassinus

        C’est une merveille d’aveuglement idéologique ! Tout le monde a tort et j’ai raison !on ne peut rien contre ça ! En définitif, c’est le peuple palestinien qui tranchera !Merci tout de même

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0