VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Le petit-neveu de Brigitte Macron agressé à Amiens après l’allocution du (...)

Le petit-neveu de Brigitte Macron agressé à Amiens après l’allocution du président de la République

mardi 16 mai 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 16 mai 2023).

https://www.courrier-picard.fr/id41…

16 Mai 2023 à 11h30

Bakhti Zouad

Le 11 mars 2023, des policiers sécurisent la boutique Trogneux du centre-ville d’Amiens lors d’une manifestation contre la réforme des retraites. - Photo Fred Haslin

Jean-Baptiste Trogneux, l’un des responsables de la chocolaterie amiénoise éponyme, petit-neveu de Brigitte Macron, a été agressé lundi 15 mai 2023. Il a reçu plusieurs coups après l’allocution présidentielle. Des personnes sont en garde à vue.

Jean-Baptiste Trogneux, l’un des responsables de la célèbre chocolaterie Trogneux avec son père Jean-Alexandre, a été agressé lundi 15 mai à Amiens peu après l’allocution du président de la République Emmanuel Macron à 20 heures.

« Il a reçu des coups de poing, des coups de pied »

« Il était 22 heures. Jean-Baptiste est rentré à la boutique (il vit au-dessus actuellement, ndlr) quand ils lui sont tombés dessus. Il a reçu des coups de poing, des coups de pied. Il s’est mis en boule pour se protéger mais il a des blessures à la tête au visage au genou et à un doigt. »

Ce que Jean-Alexandre Trogneux craignait depuis plusieurs mois – à savoir l’irruption d’opposants à la réforme des retraites –, s’est finalement produit. À plusieurs reprises au cours de ces derniers mois de mobilisation, des groupes de manifestants avaient tenté de se rendre devant le commerce rue Delambre, bien souvent sécurisé par les forces de l’ordre.

« Que l’on nous foute la paix »

Rappelons que la famille Trogneux est celle de la première dame Brigitte Macron. Jean-Alexandre Trogneux est son neveu, Jean-Baptiste est son petit-neveu. Emmanuel Macron leur oncle et grand-oncle par alliance.

« Que l’on nous foute la paix. La boutique ne fait pas de politique, on n’a rien à voir avec la politique économique et sociale menée dans le pays. Emmanuel Macron n’a aucune part dans notre commerce. Je ne comprends pas toutes ces personnes qui continuent à nous harceler. Certaines personnes appellent même au boycott de nos magasins et de nos produits. Elles mélangent tout ! »

« Cette fois, les opposants sont allés trop loin », ne décolère pas Jean-Alexandre Trogneux. Son fils a déposé plainte dans la nuit, il s’est vu prescrire huit jours d’arrêt de travail.

Selon nos informations, huit de ses agresseurs présumés ont été interpellés grâce aux images de la vidéo surveillance. Ils se trouvaient encore en garde à vue ce mardi dans l’attente d’une procédure judiciaire, peut-être en comparution immédiate.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0