VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > C’est la fin de la 69e réunion annuelle du groupe Bilderberg

C’est la fin de la 69e réunion annuelle du groupe Bilderberg

dimanche 21 mai 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 21 mai 2023).

Note de Nicolaï : Ils complotent contre les peuples : un des ascenseurs à fascistes le plus puissants !


L’architecte du Grand Reset, Yuval Harari, est arrivé par la porte arrière au Bilderberg en tant qu’invité non sollicité

https://www.aubedigitale.com/larchi…

21 mai 2023

Jade

Yuval Noah Harari, conseiller du Forum économique mondial, est arrivé vendredi à Lisbonne, au Portugal, vraisemblablement pour assister à la 69e réunion annuelle du groupe Bilderberg, bien qu’il n’ait pas été officiellement inscrit sur la liste des participants attendus.

Harari a été photographié à son arrivée à l’aéroport Humberto Delgado de Lisbonne jeudi soir, au moment du lancement de la conférence mondialiste ultra-secrète.

« Yuval Harari n’était pas invité, mais il est aussi venu à Lisbonne », commente le journaliste indépendant Frederico Duarte Carvalho, qui a surveillé l’aéroport pour repérer les arrivées notables.

La liste officielle des quelque 130 participants publiée par le groupe sur son site web ne mentionne pas le nom de Yuval Harari.

Compte tenu du rôle de Harari en tant qu’auteur et philosophe de premier plan dans le mouvement transhumaniste, son expérience de la remise en question du rôle de l’humanité dans un avenir dominé par l’intelligence artificielle et d’autres technologies avancées pourrait faire de lui un contributeur précieux aux discussions du Bilderberg sur l’IA, un sujet inscrit àl’ordre du jour cette année.

La conférence mondialiste de quatre jours qui se tient chaque année à huis clos a débuté jeudi. Divers dirigeants politiques, financiers, médiatiques et militaires y discutent de tout, des menaces transnationales à la Chine, en passant par le système bancaire et la guerre en Ukraine.

Bien qu’il soit affirmé que les politiques ne sont pas discutées lors de la conférence, les réunions ont, par le passé, précédé des événements majeurs tels que le report du lancement de la guerre en Irak, la création de l’euro et la crise financière mondiale de 2008.

Carvalho a récemment rejoint Daniel Estulin, chercheur renommé sur le Bilderberg, pour une discussion concernant la réunion de cette année.


69ÈME RÉUNION DU GROUPE BILDERBERG

https://www.aubedigitale.com/la-reu…

19 mai 2023

Jade

La 69e réunion du Groupe Bilderberg aura lieu du 18 au 21 mai à Lisbonne, au Portugal

LISBONNE, 18 mai 2023 – La 69e réunion Bilderberg aura lieu du 18 au 21 mai 2023 à Lisbonne, au Portugal. Environ 130 participants de 23 pays ont confirmé leur présence. Comme toujours, un groupe diversifié de dirigeants politiques et d’experts de l’industrie, de la finance, du monde universitaire, du monde du travail et des médias a été invité. La liste des participants est disponible sur bilderbergmeetings.org.

Les principaux thèmes de discussion de cette année sont les suivants

  • L’IA
  • Le système bancaire
  • La Chine
  • La transition énergétique
  • L’Europe
  • Les défis fiscaux
  • L’Inde
  • La politique industrielle et le commerce
  • L’OTAN
  • La Russie
  • Les menaces transnationales
  • L’Ukraine
  • Le leadership américain

Fondée en 1954, la réunion Bilderberg est une conférence annuelle destinée à favoriser le dialogue entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Chaque année, entre 120 et 140 dirigeants politiques et experts des secteurs de l’industrie, de la finance, du travail, de l’université et des médias sont invités à participer à la réunion. Environ deux tiers des participants viennent d’Europe et le reste d’Amérique du Nord, environ un quart de la politique et du gouvernement et le reste d’autres domaines.

La réunion de Bilderberg est un forum de discussions informelles sur des questions importantes. Les réunions se déroulent selon la règle de Chatham House, qui stipule que les participants sont libres d’utiliser les informations reçues, mais que ni l’identité ni l’affiliation de l’orateur ou de tout autre participant ne peuvent être révélées.

Grâce au caractère privé de la réunion, les participants interviennent en tant qu’individus et non à titre officiel, et ne sont donc pas liés par les conventions de leur fonction ou par des positions convenues à l’avance. Ils peuvent donc prendre le temps d’écouter, de réfléchir et de recueillir des informations. Il n’y a pas d’ordre du jour détaillé, aucune résolution n’est proposée, aucun vote n’est effectué et aucune déclaration politique n’est émise.

Source : Bilderberg Meetings


Bilderberg gouverne la France !

https://blogs.mediapart.fr/victoray…

28 août 2014

victorayoli

Fainéant robuste

Cette fois, on y est. Je viens de subir le dégueulis ultralibéral de France-Inter, de Seux à Legrand, sans oublier évidemment Cohen plus Léa je sais pas quoi et Guetta. On voit que le premier sinistre donne le ton : c’est à droite toute… Salut Mermet ! Tu as été pendant des années la seule bouffée d’air frais de ces machines à décerveler, mais c’est pourtant sous un gouvernement de gôôche qu’a été supprimé ton émission qui, dans les têtes d’œufs qui nous pressurent à défaut de nous gouverner, n’était qu’un alibi. Alors, en rogne, je passe sur France-Culture : et je subis…Gattaz ! Merde.

Tè ! Je vais vous parler de la nouvelle coqueluche de ces médiahrées, Emmanuel Macron. Gueule de premier de la classe, propre sur lui, formaté chez Rothschild – tout comme Pompidou, le très nuisible « inventeur » en 1973 de la loi bancaire dite « loi Rothschild » qui a livré l’économie française aux banksters. Ce brillant jeune homme a été élevé chez les jésuites, ces maîtres es-hypocrisie. L’éducation des « bons pères » dirige vers le conservatisme le plus étroit. C’est le système de l’obéissance absolue qui supprime toute liberté de penser, toute spontanéité, toute originalité. Chez les « jèzes » il est inconcevable d’ouvrir des voies nouvelles. Macron, c’est l’allégeance absolue au Medef et pire, aux mafias de la finance internationale, du groupe Rothschild à Goldman & Sachs. Voilà déjà un solide brevet de républicanisme ! Bonjour les dégâts…

Remarquez il n’est pas le seul : son patron, Valls, sort du même moule jésuitique. Macron, c’est aussi l’ENA, cette machine à fabriquer des parasites incompétents. Et puis, tiens, tiens ! Que trouve-t-on en regardant la liste des participants français de l’édition 2014 du groupe Bilderberg qui s’est tenue au Danemark en mai ? Et bien on trouve « Macron Emmanuel – Deputy Secretary General of the Presidency » et, un peu plus loin, on trouve « Pellerin Fleur – State Secretary for Foreign Trade ». Eh ! Ça promotionne sérieux d’être adoubé par la mafia de Bilderberg ! Tu parles : Bill Clinton, Lionel Jospin, José Manuel Barroso ont été systématiquement invités l’année précédente de leur élection ou de leur nomination.

Au fait, Bilderberg, quésaco ? Le Groupe de Bilderberg est un groupe discret, presque secret, qui a été fondé par en 1954 à l’Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, ancien Nazi, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller. Ce « club » est sans doute le plus puissant des réseaux d’influence. Il rassemble des personnalités de tous les pays, leaders de la politique, de l’économie, de la finance, des médias, des responsables de l’armée ou des services secrets, ainsi que quelques scientifiques et universitaires. C’est un véritable gouvernement mondial occulte. Ses orientations stratégiques peuvent concerner l’initiation d’une crise économique ou d’une phase de croissance, les fluctuations monétaires et boursières, les alternances politiques, les politiques sociales, la gestion démographique du globe et même le déclenchement d’une guerre.

Les « Maîtres du Monde » — c’est ainsi qu’ils se nomment entre eux ! — considèrent qu’une majorité de la population est inutile ou non-rentable. La plupart des « citoyens ordinaires » ont une valeur négative pour le système économique. Par ailleurs, sur le plan écologique, la population consomme actuellement trop de ressources et génère trop de pollution.

Une solution serait que l’humanité renonce à la société de surconsommation et aux profits qu’elle permet de générer. Pour les « Maîtres du Monde », cette solution est inacceptable.

Une seconde solution serait que l’humanité investisse massivement dans des nouvelles énergies et des nouvelles technologies qui dégraderaient moins l’environnement. Mais cela coûterait cher, sans réduire le danger d’instabilité sociale. Pour les « Maîtres du Monde », cette solution est aussi inacceptable.

Les « Maîtres du Monde » ont donc choisi une troisième solution  : permettre aux plus favorisés de conserver les avantages d’une société industrielle hautement polluante, mais réduire la pression globale sur l’environnement et les risques d’instabilité sociale en ramenant la population mondiale à moins d’un tiers de ce qu’elle est actuellement avant la fin du 21e siècle.

Grâce à la robotisation, à l’informatique, et à l’intelligence artificielle, la production et le transport de l’énergie et des marchandises pourront bientôt être effectués presque entièrement par des systèmes automatiques. Le nombre de personnes réellement nécessaires au bon fonctionnement du système productif est largement inférieur au nombre de salariés actuels. Surtout si la demande globale en ressources est réduite par l’élimination de la population inutile.

Une guerre d’élimination contre la population mondiale a donc commencé. Les humains devenus inutiles ne sont pas éliminés dans des camps de concentration, mais en leur supprimant progressivement l’accès à l’espace vital, à la nourriture, à la santé, à l’éducation, à l’information et à l’énergie. L’accaparement des terres agricoles du monde, la fluctuation à la hausse des prix alimentaires, la suppression ou la réduction des allocations-chômage, la baisse des retraites, le démantèlement des systèmes d’éducation et de santé publique et la privatisation du marché de l’électricité sont autant de mesures récentes qui vont dans ce sens.

Les pauvres, les précaires et les exclus sont condamnés à une mort lente et discrète, par la misère, la malnutrition, la maladie ou le suicide.

La population en excès pourra aussi être éliminée par des épidémies (dissémination délibérée de virus dans l’air, l’eau ou l’alimentation industrielle) et par des guerres.

Ça ne vous rappelle pas des événements très actuels ? Ebola, H1N1… Gaza, Ukraine, Syrie, Irak…

Au fait, VALLS Emmanuel, tout comme avant lui HOLLANDE François ont eux aussi été « invités » et adoubés à Bilderberg…

Primidi 11 fructidor 222

Question de do : Que pensez-vous du point de vue juste ci-dessus ?


Liste des français participants à l’influent groupe Bilderberg 2023 qui se tient en ce moment au Portugal :

Source : t.me/AnonymeCitoyen

  • Édouard Philippe
  • Gabriel Attal
  • Clément Beaune
  • Thomas Buberl (AXA)
  • Henri de Castries (Institut Montaigne) (ex-président AXA)
  • Patricia Barbizet (Afep + ex-présidente du Siècle)
  • Bernard Gauvain Émié (DGSE)
  • Antoine Gosset-Grainville (AXA)
  • Valérie Baudson (Amundi)
  • Patrick Pouyané (Total)

Liste complète des participants 2023 :

https://www.bilderbergmeetings.org/…

Abrams, Stacey (USA), CEO, Sage Works Production    
Achleitner, Paul M. (DEU), Chair, Global Advisory Board, Deutsche Bank AG    
Agrawal, Ajay (CAN), Professor of Economics, University of Toronto    
Albares, José Manuel (ESP), Minister of Foreign Affairs    
Altman, Sam (USA), CEO, OpenAI    
Alverà, Marco (ITA), Co-Founder, zhero.net; CEO TES    
Andersson, Magdalena (SWE), Leader, Social Democratic Party    
Applebaum, Anne (USA), Staff Writer, The Atlantic    
Arnaut, José Luís (PRT), Managing Partner, CMS Rui Pena & Arnaut    
Attal, Gabriel (FRA), Minister for Public Accounts    
Balsemão, Francisco Pinto (PRT), Chair, Impresa Group    
Barbizet, Patricia (FRA), Chair and CEO, Temaris & Associés SAS    
Barroso, José Manuel (PRT), Chair, International Advisors, Goldman Sachs    
Baudson, Valérie (FRA), CEO, Amundi SA    
Beaune, Clément (FRA), Minister for Transport    
Benson, Sally (USA), Professor of Energy Science and Engineering, Stanford University    
Beurden, Ben van (NLD), Special Advisor to the Board, Shell plc    
Borg, Anna (SWE), President and CEO, Vattenfall AB    
Borrell, Josep (INT), Vice President, European Commission    
Botín, Ana P. (ESP), Group Executive Chair, Banco Santander SA    
Bourla, Albert (USA), Chair and CEO, Pfizer Inc.    
Braathen, Kjerstin (NOR), CEO, DNB ASA    
Brende, Børge (NOR), President, World Economic Forum    
Brink, Dolf van den (NLD), CEO, Heineken NV    
Brudermüller, Martin (DEU), CEO, BASF SE    
Buberl, Thomas (FRA), CEO, AXA SA    
Byrne, Thomas (IRL), Minister for Sport and Physical Education    
Carney, Mark (CAN), Vice Chair, Brookfield Asset Management    
Cassis, Ignazio (CHE), Federal Councillor, Federal Department of Foreign Affairs    
Castries, Henri de (FRA), President, Institut Montaigne    
Cavoli, Christopher (INT), Supreme Allied Commander Europe    
Ceylan, Mehmet Fatih (TUR), President, Ankara Policy Center    
Chhabra, Tarun (USA), Senior Director for Technology and National Security, National Security Council    
Creuheras, José (ESP), Chair, Grupo Planeta and Atresmedia    
Debackere, Koenraad (BEL), Chair, KBC Group NV    
Deese, Brian (USA), Former Director, National Economic Council    
Donohoe, Paschal (INT), President, Eurogroup    
Döpfner, Mathias (DEU), Chair and CEO, Axel Springer SE    
Easterly, Jen (USA), Director, Cybersecurity and Infrastructure Security Agency    
Economy, Elizabeth (USA), Senior Advisor for China, Department of Commerce    
Ehrnrooth, Henrik (FIN), Chair, Otava Group    
Émié, Bernard (FRA), Director General for External Security, Ministry of the Armed Forces    
Empoli, Giuliano da (ITA), Political Scientist and Writer, Sciences Po    
Entrecanales, José M. (ESP), Chair and CEO, Acciona SA    
Eriksen, Øyvind (NOR), President and CEO, Aker ASA    
Ferguson, Niall (USA), Milbank Family Senior Fellow, Stanford University    
Fleming, Jeremy (GBR), Former Director, GCHQ    
Frederiksen, Mette (DNK), Prime Minister    
Freeland, Chrystia (CAN), Deputy Prime Minister    
Garijo, Bélen (DEU), Chair and CEO, Merck KGaA    
Gentiloni, Paolo (INT), Commissioner for Economy, European Commission    
Gonzáles Pons, Esteban (ESP), Vice Chair, European People's Party    
Gosset-Grainville, Antoine (FRA), Chair, AXA    
Goulimis, Nicky (GRC), Board Member and Co-Founder, Nova Credit Inc.    
Griffin, Kenneth (USA), Founder and CEO, Citadel LLC    
Gruber, Lilli (ITA), Anchor, La7 TV   
Gürkaynak, Refet (TUR), Professor of Economics, Bilkent University   
Haines, Avril D. (USA), Director of National Intelligence   
Halberstadt, Victor (NLD), Professor of Economics, Leiden University  
Hassabis, Demis (GBR), CEO, DeepMind   
Hedegaard, Connie (DNK), Chair, KR Foundation   
Hofreiter, Anton (DEU), MP; Chair Committee on European Affairs   
Holzen, Madeleine von (CHE), Editor-in-Chief, Le Temps   
Jensen, Kristian (DNK), CEO, Green Power Denmark   
Joshi, Shashank (GBR), Defence Editor, The Economist   
Kaag, Sigrid (NLD), Minister of Finance; Deputy Prime Minister   
Karp, Alex (USA), CEO, Palantir Technologies Inc.   
Kasparov, Garry (USA), Chair, Renew Democracy Initiative   
Kieli, Kasia (POL), President and Managing Director, Warner Bros. Discovery Poland   
Kissinger, Henry A. (USA), Chairman, Kissinger Associates Inc.   
Koç, Ömer (TUR), Chair, Koç Holding AS   
Kolesnikov, Andrei (INT), Senior Fellow, Carnegie Endowment for International Peace   
Kostrzewa, Wojciech (POL), President, Polish Business Roundtable   
Kotkin, Stephen (USA), Senior Fellow, Hoover Institution, Stanford University   
Kravis, Henry R. (USA), Co-Chairman, KKR & Co. Inc.   
Kravis, Marie-Josée (USA), Chair, The Museum of Modern Art  
Kudelski, André (CHE), Chair and CEO, Kudelski Group SA   
Kuleba, Dmytro (UKR), Minister of Foreign Affairs   
Lammy, David (GBR), Shadow Secretary of State for Foreign Affairs, House of Commons   
Leysen, Thomas (BEL), Chair, Umicore and Mediahuis; Chair DSM-Firmenich AG   
Liikanen, Erkki (FIN), Chair, IFRS Foundation Trustees   
Looney, Bernard (GBR), CEO, BP plc   
Marin, Sanna (FIN), Prime Minister   
Metsola, Roberta (INT), President, European Parliament   
Micklethwait, John (USA), Editor-in-Chief, Bloomberg LP   
Minton Beddoes, Zanny (GBR), Editor-in-Chief, The Economist   
Moreira, Duarte (PRT), Co-Founder and Managing Partner, Zeno Partners   
Moyo, Dambisa (GBR), Global Economist; Member, House of Lords   
Mundie, Craig J. (USA), President, Mundie & Associates LLC   
Nadella, Satya (USA), CEO, Microsoft Corporation    
O'Leary, Michael (IRL), Group CEO, Ryanair Group    
Orida, Deborah (CAN), President and CEO, PSP Investments    
Özel, Soli (TUR), Professor, Kadir Has University    
Papalexopoulos, Dimitri (GRC), Chair, TITAN Cement Group; Treasurer Bilderberg Meetings    
Philippe, Édouard (FRA), Mayor, Le Havre    
Pottinger, Matthew (USA), Distinguished Visiting Fellow, Hoover Institution    
Pouyanné, Patrick (FRA), Chair and CEO, TotalEnergies SE    
Rachman, Gideon (GBR), Chief Foreign Affairs Commentator, The Financial Times    
Rappard, Rolly van (NLD), Co-Founder and Co-Chair, CVC Capital Partners    
Reynders, Didier (INT), European Commissioner for Justice    
Röttgen, Norbert (DEU), MP, German Bundestag    
Rutte, Mark (NLD), Prime Minister    
Salomon, Martina (AUT), Editor-in-Chief, Kurier    
Sawers, John (GBR), Executive Chair, Newbridge Advisory Ltd.    
Schadlow, Nadia (USA), Senior Fellow, Hudson Institute    
Schallenberg, Alexander (AUT), Minister for European and International Affairs    
Schmidt, Eric E. (USA), Former CEO and Chair, Google LLC    
Schmidt, Wolfgang (DEU), Head of the Chancellery, Federal Minister for Special Tasks    
Sebastião, Nuno (PRT), Chair and CEO, Feedzai    
Sikorski, Radoslaw (POL), MEP, European Parliament    
Silva, Filipe (PRT), CEO, Galp    
Stilwell de Andrade, Miguel (PRT), CEO, EDP  
Stoltenberg, Jens (INT), Secretary General, NATO    
Subramanian, Arvind (INT), Senior Fellow in International and Public Affairs, Brown University    
Tellis, Ashley J. (USA), Tata Chair for Strategic Affairs, Carnegie Endowment    
Thiel, Peter (USA), President, Thiel Capital LLC    
Tsu, Jing (USA), Professor of East Asian Languages and Literatures, Yale University    
Tugendhat, Tom (GBR), Minister of State for Security    
Vadera, Shriti (GBR), Chair, Prudential plc    
Vassilakis, Eftichios (GRC), Chair, Aegean Group    
Waldron, John (USA), President and COO, The Goldman Sachs Group, Inc.    
Wallenberg, Marcus (SWE), Chair, Skandinaviska Enskilda Banken AB    
Wennink, Peter (NLD), President and CEO, ASML Holding NV    
Wright, Thomas (USA), Senior Director for Strategic Planning, National Security Council    
Yang, Yuan (GBR), Europe-China Correspondent, Financial Times    
Yergin, Daniel (USA), Vice Chair, S&P Global    
Yinanç, Barçin (TUR), Journalist, T24 News Website

1 Message

  • Yuval Harari, est aussi une des tete de la manipulation de la pensée sur des sujet comme le CO2 et le "réchauffement climatique" ainsi que le transhumanisme. un bon fasciste de la pensée comme le WEF sait s’entourer pour diffuser leur idéologie.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0