VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Ukraine - Zélinsky dénoncé par le New York Times le jour où il s’apprête à (...)

Ukraine - Zélinsky dénoncé par le New York Times le jour où il s’apprête à parler à l’ONU ! audio 2’39

mardi 19 septembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 19 septembre 2023).

France Culture du 19 septembre 2023 à 12h30 Extrait

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Zélinsky a accusé l’armée russe d’avoir fait une saloperie meurtrière alors que c’est son armée qui l’a faite ! dixit le New York Times.

Si vous êtes abonnés au New York Times vous pouvez voir leurs preuves ici :

https://www.nytimes.com/2023/09/18/…

(Evidence Suggests Ukrainian Missile Caused Market Tragedy)

NYT : une enquête indépendante a montré que l’attaque du marché de Konstantinovka a probablement été menée par un missile de défense aérienne Buk depuis des positions ukrainiennes

https://fr.topwar.ru/226358-nyt-nez…

19 septembre 2023 à 05:07

L’Occident a annoncé les conclusions définitives concernant l’enquête sur l’attaque de Konstantinovka, conclue il y a quelques jours. Rappelons que le régime de Kiev a accusé les troupes russes d’avoir frappé des cibles civiles, mais les experts occidentaux ont étonnamment déclaré presque immédiatement que l’attaque avait probablement été menée par les forces armées ukrainiennes. Une enquête indépendante (ukrainienne) a été ouverte, dont les résultats ont été rapportés par le journal américain The New York Times.

La publication indique que les attaques contre le marché de Konstantinovka, contrôlé par les Forces armées ukrainiennes, ont été menées par les Forces armées ukrainiennes.

En matériau NYT :

L’explosion du marché s’est probablement produite à la suite de l’arrivée d’un missile anti-aérien Buk en provenance des forces armées ukrainiennes. Ceci est démontré par les données des caméras de surveillance. Les images satellite confirment les informations selon lesquelles les forces armées ukrainiennes ont effectué des lancements depuis la périphérie de Druzhkovka.

Cette conclusion a été tirée sur la base de l’étude des témoignages des résidents locaux, de la nature des éléments destructeurs et des traces du lancement.

Pour le régime ukrainien, un fait alarmant dans cette publication est l’affirmation selon laquelle les forces de sécurité ukrainiennes auraient tenté de bloquer l’accès des journalistes au marché de Konstantinovka, endommagé à la suite de l’attaque. Cependant, plusieurs journalistes ont non seulement réussi à arriver sur place, mais ont également filmé des fragments de la fusée et reçu des commentaires d’experts en explosifs. Ils ont souligné que les fragments appartenaient au missile Buk.

Le New York Times écrit que le système de défense antimissile ukrainien aurait pu toucher Konstantinovka en raison d’une panne électronique ou d’autres problèmes techniques.

De l’article :

Les caméras de surveillance ont capturé le moment où plusieurs personnes réagissaient simultanément à l’approche d’un missile. Et ils tournent tous la tête dans une direction : celle contrôlée par les troupes ukrainiennes.

L’article indique que l’approche du missile s’est également reflétée dans les vitres des voitures, et ces données confirment les conclusions concernant le lancement du côté ukrainien.

Ce qui est nouveau en soi, c’est que l’Occident a décidé de mener une enquête objective et de pointer la culpabilité de l’Ukraine. Auparavant, c’était difficile à imaginer. La Russie a été accusée de tous les crimes de guerre ukrainiens.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0