VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Le Qatar confirme l’accord entre Israël et le Hamas pour une « pause (...)

Le Qatar confirme l’accord entre Israël et le Hamas pour une « pause humanitaire » à Gaza

mercredi 22 novembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 22 novembre 2023).

https://assawra.blogspot.com/2023/1…

22 novembre 2023

Assawra

Le Qatar a confirmé mercredi 22 novembre 2023 l’accord pour une « pause humanitaire » à Gaza, avec un échange d’otages israéliens et de prisonniers palestiniens, annoncé plus tôt par Israël et le Hamas.

Le gouvernement israélien avait fait part plus tôt de son feu vert à l’accord visant à obtenir la libération de 50 otages aux mains du Hamas en échange de prisonniers palestiniens et d’une trêve dans la bande de Gaza. L’accord a été confirmé par le mouvement palestinien.

« Le Qatar annonce le succès de ses efforts de médiation entrepris conjointement avec l’Égypte et les Etats-Unis qui ont abouti à un accord pour une pause humanitaire », s’est félicité le ministère des Affaires étrangères de l’émirat du Golfe.

« Le début de cette pause sera annoncé dans les prochaines 24 heures et durera quatre jours, avec possibilité de prolongation », a-t-il ajouté sur la plateforme X, anciennement Twitter.

La diplomatie qatarie a confirmé les détails de l’accord révélés plus tôt par les belligérants : la libération de « 50 femmes et enfants civils actuellement détenus dans la bande de Gaza » en échange de la libération d’un « certain nombre de femmes et d’enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes ».

« Le nombre de personnes libérées sera augmenté au cours des étapes ultérieures de la mise en oeuvre de l’accord », a assuré le ministère qatari des Affaires étrangères.

Par ailleurs, la pause humanitaire permettra également l’entrée d’un « plus grand nombre de convois humanitaires et d’aide d’urgence, y compris du carburant », Gaza étant confrontée à un siège total imposé par Israël.

La Russie « salue » l’accord entre Israël et le Hamas

« Moscou salue l’accord entre Israël et le Hamas pour une pause humanitaire de quatre jours », a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, citée par les agences de presse russes, en rappelant que « c’est exactement à quoi la Russie a appelé dès le début de l’escalade du conflit ».

Joe Biden se dit « extraordinairement satisfait » de l’accord sur les otages à Gaza

Le président américain, Joe Biden, s’est dit « extraordinairement satisfait » de la libération prochaine d’otages enlevés en Israël par des combattants du Hamas le 7 octobre, au titre d’un accord auquel Israël a donné son feu vert. « Je suis extraordinairement satisfait [du fait] que plusieurs de ces âmes courageuses (…) seront réunies avec leurs familles une fois que cet accord sera pleinement mis en œuvre », a déclaré M. Biden dans un communiqué diffusé par la Maison Blanche.

Paris « espère » des libérations de Français parmi les otages

Paris espère qu’il y aura des Français parmi les otages qui vont être libérés prochainement par le Hamas en échange d’une « pause humanitaire » acceptée par Israël, a déclaré mercredi la cheffe de la diplomatie française.

« Nous espérons qu’il y a des Français », « nous l’espérons et nous y travaillons », a dit Catherine Colonna à la radio France Inter, soulignant qu’elle restait prudente car « il faut que chacune des parties tienne la part de contrat ». La ministre a également salué « tout particulièrement le travail du Qatar », qui a joué le rôle de médiateur pour obtenir l’accord entre le groupe islamiste palestinien et Israël.

La Commission européenne « salue chaleureusement » l’accord de trêve et appelle à « un sursaut de l’aide humanitaire »

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a « salué chaleureusement » l’accord sur une trêve humanitaire à Gaza et sur la libération d’otages du Hamas, appelant dans un communiqué à « mettre à profit cette pause » pour « intensifier » l’aide humanitaire.

« Je suis très reconnaissant à tous ceux qui ont travaillé sans relâche par la voie diplomatique ces dernières semaines. (…) La Commission européenne fera tout ce qui est en son pouvoir pour mettre à profit cette pause afin d’organiser un sursaut de l’aide humanitaire à Gaza », a-t-elle déclaré, ajoutant vouloir « intensifier les expéditions [d’aide] vers Gaza le plus rapidement possible ».

La Chine « salue » l’accord entre Israël et le Hamas

La Chine a salué mercredi l’accord conclu sous l’égide du Qatar pour une trêve humanitaire à Gaza en échange de la libération d’otages enlevés en Israël par des militants du Hamas.

« Nous saluons l’accord de cessez-le-feu temporaire entre les parties concernées », a commenté devant la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning.

La Chine espère que la trêve « permettra d’apaiser la crise humanitaire, contribuera à la désescalade et réduira les tensions », a ajouté la porte-parole, soulignant que Pékin appelle « depuis le début du conflit » à un « cessez-le-feu ».

Le président chinois Xi Jinping avait lui-même plaidé mardi pour un arrêt immédiat des hostilités et la libération des « détenus civils », lors d’un sommet extraordinaire virtuel des pays émergents, Brics.

Londres salue une « étape cruciale » après l’accord entre Israël et le Hamas

Le ministre des Affaires étrangères britannique David Cameron a salué mercredi l’accord entre Israël et le Hamas pour une trêve à Gaza et la libération des otages, le qualifiant d’« étape cruciale ». « Cet accord est une étape cruciale pour soulager les familles des otages et résoudre la crise humanitaire à Gaza », a dit David Cameron dans un communiqué. Le chef de la diplomatie britannique a appelé « toutes les parties à veiller à ce que l’accord soit respecté dans son intégralité ».

Berlin salue une « avancée » qu’il « faut mettre à profit » pour apporter de l’aide

L’Allemagne a salué mercredi une « avancée » qu’il « faut mettre à profit pour acheminer une aide vitale aux habitants », après l’accord pour une trêve humanitaire à Gaza en échange de la libération des otages enlevés par le Hamas. « La libération annoncée d’un premier groupe d’otages est une avancée, même si rien au monde ne pourra effacer leur souffrance. La trêve humanitaire doit être utilisée pour apporter l’aide vitale nécessaire aux habitants de Gaza », a déclaré la cheffe de la diplomatie allemande Annalena Baerbock sur le réseau social X (anciennement Twitter).

Mahmoud Abbas salue l’accord entre Israël et le Hamas par la voix d’un haut responsable de l’Autorité palestinienne

Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué mercredi l’accord humanitaire conclu sous médiation étrangère entre ses rivaux islamistes du Hamas et Israël dans la bande de Gaza, et a appelé à des solutions à plus long terme au long conflit israélo-palestinien.

L’administration de Mahmoud Abbas, basée en Cisjordanie occupée, « apprécie l’effort qataro-égyptien », souhaite une trêve prolongée avec Israël et « la mise en œuvre d’une solution politique basée sur la légitimité internationale », selon un message publié sur les les réseaux sociaux par Hussein Al-Sheikh, un haut responsable de l’Autorité palestinienne.

Avec l’Afp du 22 novembre 2023

1 Message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0