VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Palestine - Le chef de l’Hôpital Al Shifa de Gaza arrêté par Israël

Palestine - Le chef de l’Hôpital Al Shifa de Gaza arrêté par Israël

jeudi 23 novembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 23 novembre 2023).

https://assawra.blogspot.com/2023/1…

23 novembre 2023

Assawra

Le docteur Mohammad Abu Salmiya, directeur de l’hôpital Al-Shifa de Gaza, donnant une conférence de presse le 1er novembre 2023. AFP

Un chef de service de l’hôpital al-Chifa, à Gaza, a annoncé jeudi 23 novembre 2023 l’arrestation du directeur de l’établissement, actuellement occupé par l’armée israélienne qui dit y chercher des installations militaires du Hamas.

« Le docteur Mohammed Abou Salmiya a été arrêté », a indiqué à l’AFP le Dr. Khaled Abou Samra. « Deux infirmiers ont été arrêtés ainsi qu’un autre médecin », a précisé pour sa part un responsable du ministère de la Santé.

Al-Chifa a été un temps présenté par Israël comme le principal centre de commandement des opérations du Hamas dans la bande de Gaza. Depuis des jours, ses soldats fouillent pièce par pièce l’établissement, le plus grand du petit territoire palestinien.

Plusieurs médecins ont raconté à l’AFP avoir été personnellement emmenés par des soldats israéliens lors de ces fouilles.

Les images de l’évacuation d’Al-Chifa le 18 novembre avaient fait le tour du monde. Plus de 2.300 patients, personnels et déplacés y étaient rassemblés avant de devoir en partir dans des conditions dramatiques, à l’exception des malades et blessés intransportables.

Des bébés prématurés, notamment, n’avaient pas pu en être immédiatement extraits et avaient fait l’objet d’une opération particulière le lendemain pour être emmenés en Égypte.

Le docteur Abou Salmiya, dont le lieu de détention n’était pas connu jeudi 23 novembre, avait raconté à l’AFP avoir reçu un « ordre » d’évacuation de son hôpital. L’armée israélienne assurait pour sa part l’avoir évacué en réponse à une « requête » du chef d’établissement.

Depuis, l’armée israélienne a diffusé un enregistrement sonore présenté comme une conversation entre le Dr. Abou Salmiya et un haut-gradé israélien, dans lequel les deux hommes se renvoyaient la responsabilité de la demande d’évacuation.

Dans un communiqué jeudi, le Hamas a dénoncé « fermement » son arrestation et celle de ses collègues.

« Nous appelons le Comité international de la Croix-Rouge et les organisations internationales à travailler à leur libération immédiate ».

(Avec l’Afp du 23 novembre 2023)

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0