VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Israël et le viol d’enfants palestiniens : révélation-choc d’un diplomate (...)

Israël et le viol d’enfants palestiniens : révélation-choc d’un diplomate américain

mercredi 6 décembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 6 décembre 2023).

https://europalestine.com/2023/12/0…

5 décembre 2023

Josh Paul, démissionnaire du Département d’État

Israël a défini comme « terroriste » une ONG, Defense Children International Palestine (DCIP), à peine 24 heures après que cette dernière avait rapporté aux autorités américaines le viol d’un enfant palestinien par les forces d’occupation, a révélé lundi un diplomate démissionnaire du Département d’État (ministère des Affaires Étrangères) états-unien.

Josh Paul a démissionné pour marquer son opposition à l’envoi d’armes supplémentaires à Israël, et c’est dans ce cadre qu’il était interviewé lundi par la chaîne de télévision CNN.

Les faits révélés par Josh Paul remontent à l’année 2021. Après avoir constaté que les centaines de plaintes pour mauvais traitements d’enfants palestiniens arrêtés déposées par DCIP auprès des autorités israéliennes étaient tout simplement ignorées, l’ONG s’était résolue à envoyer son rapport au Département d’État.

Mais vous savez quoi ? « Le lendemain même de la réception du rapport, ici à Washington, DCIP était désignée ‘terroriste’ par le gouvernement israélien, et ses bureaux fermés après un saccage en règle de tout ce qu’ils contenaient (ordinateurs, dossiers, mobilier, etc.)

Cinq autres ONG palestiniennes étaient parallèlement désignées elles aussi comme « entités terroristes », dans une opération dénoncée comme abusive par le monde entier (y compris le gouvernement français, d’ailleurs).

DCIP est la seule organisation palestinienne de défense des droits humains dont l’objet spécifique concerne l’enfance. Dans une déclaration au site Middle East Eye, un responsable de DCIP explique que la manoeuvre israélienne était en premier lieu destinée à intimider les donateurs.

« On a du passer un temps fou avec nos donateurs, pour leur expliquer l’inanité de la mesure israélienne, mais cette énergie dépensée l’a été au détriment de notre travail de défense des enfants. Au final, tous nos donateurs sauf un sont restés, et nous poursuivons notre mission », indique-t-il.

Entre 2016 et 2022, DCIP a documenté 766 témoignages d’enfants palestiniens (de Jérusalem et Cisjordanie) victimes de mauvais traitements et d’actes de torture, aux mains des forces de répression israéliennes.

LA TORTURE DES ENFANTS PALESTINIENS

http://mai68.org/spip/spip.php?article1135

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0