VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Aujourd’hui, on a autant de "chance" d’attraper le covid quand on est vacciné (...)

Aujourd’hui, on a autant de "chance" d’attraper le covid quand on est vacciné que quand on l’est pas !

dimanche 10 décembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 10 décembre 2023).

Le coronavirus SARS-CoV-2, qui provoque le covid, est devenu aussi inoffensif que prévu

Cette figure a été publiée le 6 décembre 2023 par le réseau Sentinelle qui dépend entre autre de Santé Public France. On voit que depuis la 43e semaine de l’année 2020 (marqué 20s43 tout à fait à gauche sous le schéma) il n’y a jamais eu autant de covid qu’aujourd’hui. Cependant, toujours d’après le réseau Sentinelle, aucune hospitalisation n’a été due au covid depuis la semaine 23s39, c’est-à-dire depuis le 25 septembre 2023, date de la reprise.

On constate aussi que, parmi ceux qui ont attrapé le covid, seulement 20% étaient non vaccinés. Ce qui correspond à peu près au pourcentage de personnes non vaccinées en France (*). Donc, aujourd’hui, les vaccinés ont à peu près autant de "chances" d’attraper le covid que les non-vaccinés.

Cela montre l’« efficacité » du vaccin ARN : non seulement il n’y a jamais eu autant de covid, alors qu’il était censé l’éradiquer ; mais, en plus, les vaccinés ne sont pas mieux protégés que les non-vaccinés.

Heureusement que le SARS-CoV-2 est devenu inoffensif !

Et, c’est vraiment ce coronavirus qui est devenu inoffensif, même sans vaccination ; puisque, parmi les non-vaccinés, il n’y a pas non plus d’hospitalisation.

Note : (*) Sur la page suivante du Point :

https://www.lepoint.fr/sante/covid-…

On peut lire en janvier 2022 : « En France, 8 % des adultes et 22,5 % de la population ne sont pas vaccinés contre le Covid. »

PDF complet du réseau Sentinelle : https://www.sentiweb.fr/6118.pdf

Sauvegarde : https://mai68.org/spip2/IMG/pdf/swh…

Extraits du PDF du réseau sentinelle publié le 6 décembre 2023 :

6 Messages de forum

  • Salut tout le monde,

    Ceux qui ont reçu mon email collectif sur le sujet auront remarqué un changement dans le texte. Le texte initial ; une fois passé le premier paragraphe disait :

    « On constate aussi que, parmi ceux qui ont attrapé le covid, seulement 20% étaient non vaccinés. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, on a beaucoup plus de "chance" d’avoir le covid quand on est vacciné que quand on l’est pas !

    « Cela montre l’« efficacité » du vaccin ARN : non seulement il n’y a jamais eu autant de covid, mais en plus ce sont surtout les vaccinés qui l’attrapent.

    « Heureusement qu’il est devenu inoffensif !

    « Et, c’est vraiment ce coronavirus qui est devenu inoffensif, même sans vaccination, puisque parmi les non-vaccinés, il n’y a pas non plus d’hospitalisation. »

    À peine avais-je envoyé ce courrier collectif, que je remarquais une erreur de raisonnement due à mon enthousiasme à dénoncer les vaccins ARN. Aussi, j’ai corrigé l’erreur. Et j’en ai profité pour corriger aussi la ponctuation.

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org

  • Impeccable !
    Aujourd’hui, avoir le nez qui coule c’est avoir le très méchant covid ! Hier, on avait tout simplement la crève comme cela arrive tous les hivers quand l’organisme est affaibli par le manque de soleil, le moins d’oxygène, le plus de bouffe …
    Mais ce qui est vraiment génial, c’est que le virus que l’on appelle covid n’a JAMAIS été isolé, pas plus qu’un autre virus d’ailleurs !
    Mais bon, à raison de 1700 décès par jour, dont 600 cancéreux, 500 crises cardiaques, 200 diabétiques et quelques divers on peut affirmer, sans crainte, que la médecine est miraculeuse !

    Jean

  • Salut mon copain d’internet.

    Le Pr Raoult l’avait bien expliqué en 2020, que ce truc de Con-vide , n’était qu’une simple grippette. Le plus dramatique est cette putain de protéine spyke. Elle se multiplie à grande vitesse dans le corps. De plus, elle est transmise par le sang lors de transfusions. Et personne n’en parle. C’est comme la vache folle. Le ministre de l’époque n’est pas en prison, mais est devenue le président du conseil constitutionnel ?? Son fils, patron de l’entreprise mafieuse qui conseil Macron et plein d’autres chef de gouvernements à travers lemonde.
    Macron est un agent des Rotchile infiltré dans le gouvernement de France. Un agent pour détruire la France. J’en ai marre de vivre au milieu d’une grande mafia.

    Patrick

  • Idiosyncrasie :
    1. Manière d’être particulière à chaque individu qui l’amène à avoir tel type de réaction, de comportement qui lui est propre.

    Ce concept devrait être étendue aux sociétés ce qui donne tout son sens à ce paragraphe du rapport parlementaire :
    La grippe A (H1N1)v : Retours sur « la première pandémie du XXIe siècle

    https://www.senat.fr/rap/r09-685-1/…

    1. Les prédictions scientifiques sont-elles devenues inconsciemment des espérances ?
    Parallèlement à la mobilisation des Etats face au risque pandémique, beaucoup d’interlocuteurs de la commission d’enquête ont insisté sur les mécanismes ayant abouti à la préparation collective des esprits, et notamment de la communauté scientifique, à l’émergence d’un risque pandémique de type H5N1 , tendant à transformer inconsciemment ce qui ne sont que des prédictions scientifiques en une sorte de « désir de pandémie » et qui a incité les experts à considérer ce qui n’apparaît aujourd’hui que comme le réassortiment d’un virus ancien, comme le facteur déclenchant de cette pandémie attendue.
    Or, cette préparation collective , notamment de la communauté scientifique, à l’émergence d’une pandémie s’est auto-alimentée, comme le soulignait M. Jérôme Sclafer 27 ( * ) , avec l’accroissement de l’activité éditoriale autour de ce sujet : selon la base de données américaine Medline qui répertorie les principales revues médicales, si deux publications seulement en moyenne par an, dans les années 1980, portaient un titre contenant l’expression « grippe pandémique », en 1997, dix-huit publications avec un tel titre ont accompagné l’alerte sur la grippe de Hong Kong. L’intérêt pour ce concept a encore augmenté à partir de 2003 puisque cinquante et une publications ont titré sur la grippe pandémique en 2004, cent vingt-quatre en 2005, puis plus de deux cents par an à partir de 2006.

    2. La « fausse pandémie »
    Les critiques sur la fausse alerte pandémique ont été renforcées par le changement de définition de la pandémie grippale auquel aurait procédé l’OMS, dans les mois ayant précédé la déclaration du passage en phase 6 le 11 juin 2009. Dans sa proposition de recommandation, à l’origine du rapport de l’APCE présenté par M. Paul Flynn, M. Wolfgang Wodarg évoque ainsi de « fausses pandémies.

    Ce qui fait que je ne peux qu’être d’accord avec Jean :

    "Aujourd’hui, avoir le nez qui coule c’est avoir le très méchant covid ! Hier, on avait tout simplement la crève comme cela arrive tous les hivers quand l’organisme est affaibli par le manque de soleil, le moins d’oxygène, le plus de bouffe."

    Oui on voit que les prestidigitateurs ont beaucoup à apprendre de la médecine qui est capable de faire disparaître une maladie ou de la faire apparaître.
    Il suffit pour ça de l’appeler d’un nouveau nom.

    Sur l’existence des virus voir :
    https://mai68.org/spip2/spip.php?ar…
    Je suis passé du côté obscure de la force - VIVE LA RÉVOLUTION

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0