VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Gaza : un charnier de 100 Palestiniens détenus par l’armée israélienne

Gaza : un charnier de 100 Palestiniens détenus par l’armée israélienne

jeudi 1er février 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 1er février 2024).

https://www.france-irak-actualite.c…

Publié par Gilles Munier sur 1 Février 2024, 10:14am

Par Mustafa Haboush (revue de presse : Anadolu – 31 janvier 2024)

Traduit de l’arabe par Wejden Jlassi

L’armée israélienne a livré des cadavres de Palestiniens via le terminal de Kerem Shalom, dans le sud de la bande de Gaza

Les organismes gouvernementaux de la bande de Gaza ont enterré les corps d’environ 100 Palestiniens non identifiés dans une fosse commune après que les forces israéliennes les ont remis au terminal de Kerem Shalom, dans la ville de Rafah, au sud de l’enclave.

Des sources médicales palestiniennes ont rapporté au correspondant d’Anadolu que l’armée israélienne a fait passer par le passage frontalier les corps d’environ 100 détenus palestiniens, et qu’un grand camion réfrigéré les a transportés jusqu’au site du charnier dans la ville de Rafah.

Les sources ont déclaré que parmi les corps rendus se trouvaient des corps entiers, des demi-corps et des lambeaux.

Les mêmes sources ont expliqué que certains corps avaient été "volés" par les forces israéliennes dans des tombes qu’elles avaient exhumées et détruites, et que d’autres étaient ceux de Palestiniens tués par l’armée lors de ses opérations dans toutes les zones de la bande de Gaza.

Un grand nombre de corps sont arrivés presque complètement décomposés, Ils ont été pris en photos et leurs zones de blessures ont été également documentées.

Les sources ont indiqué que l’ADN des corps sera réexaminé pour identifier les victimes après la fin de la guerre israélienne dans la bande de Gaza, compte tenu de la difficulté d’y parvenir à l’heure actuelle.

Le correspondant d’Anadolu a constaté que tous les corps ont été placés dans des sacs en plastique bleus et enterrés dans une fosse commune sur une rangée horizontale dans la ville de Rafah.

Durant la guerre israélienne, les forces israéliennes ont remis, à différents moments, des dizaines de corps de Palestiniens tués au cours de leurs opérations militaires dans les différentes zones de la bande de Gaza, et tous ont été enterrés dans des fosses communes dans les villes de Rafah et Khan Younès (sud).

Depuis le 7 octobre 2023, l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait jusqu’à mardi 26 751 morts et 65 636 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, selon les autorités palestiniennes, et provoqué "d’énormes dégâts" et "une catastrophe humanitaire sans précédent", selon les Nations Unies.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0