VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Pompidou ! Des sous ! vidéo 7’10

Pompidou ! Des sous ! vidéo 7’10

mercredi 3 avril 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 2 avril 2024).

Pompidou est mort le 2 avril 1974

Extrait du France 3 Auvergne le 2 avril 2024 à 12h45

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Slogan dans les manifs : « Pompidou ! Des sous ! »

Chant en manif sur l’air de "il était un petit navire" :

« Pompidou navigue sur nos sous. »

On se souviendra aussi d’une répression implacable avec le terrible ministre de l’intérieur Marcellin.

Pompidou avait été directeur de la banque Rothschild. Celui-ci l’avait "nommé" premier ministre pour surveiller le général de Gaulle. Souvenons-nous qu’en mai 68, c’est Pompidou qui a empêché de Gaulle de laisser le pouvoir à la rue. C’est-à-dire à la révolution.

C’est aussi Pompidou qui, en tant que Président de la République, a fait la loi Rothschild signée par Giscard pour que la France perde le droit de battre monnaie au profit des banques. C’était une étape indispensable à l’établissement du banco-centralisme, c’est-à-dire au coup d’État des banques centrales. Voir les encadrés sous l’article :

La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France

http://mai68.org/spip/spip.php?article1245

15 mai 2010

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Avant la loi Rothschild, l’État pouvait emprunter de l’argent sans avoir à payer d’intérêts sur sa dette. La loi Rothschild le lui interdit depuis le 3 janvier 1973.

La courbe rouge indique l’évolution de la dette de la France de 1979 à 2008. La courbe bleue indique l’évolution de cette dette pendant la même période, mais calculée sans intérêt ; c’est-à-dire comme si la loi Rothschild n’existait pas et que, par conséquent, l’État français n’avait jamais perdu le droit de battre monnaie, c’est-à-dire d’« emprunter » à taux zéro en fabriquant lui-même son propre argent.

Georges Pompidou a été le directeur général de la banque Rothschild ; il en était le valet, il n’est par conséquent pas étonnant qu’une fois président de la république il ait fait cette loi du 3 janvier 1973 qui interdit à l’État français de battre monnaie et qui a endetté la France d’une façon structurelle et incommensurable auprès de banques privées comme la banque Rothschild. C’est Giscard d’Estaing, ministre des finances, qui a signé cette loi.

La prétendue "dette" de la France est par conséquent une gigantesque arnaque, et il n’est pas question de la "rembourser" !

L’article complet est ici : http://mai68.org/spip/spip.php?article1245

Emprunt Giscard

Wikipédia le 24 septembre 2022 à 14h35

Extraits :

« L’emprunt Giscard d’Estaing est un emprunt national émis par l’État français à la fin de l’année 1972 au taux d’intérêt de 7 %, alors que Valéry Giscard d’Estaing est ministre de l’Économie et des Finances. »

« Lancé le 16 janvier 1973, l’emprunt à 15 ans est totalement souscrit dans la journée. Si son taux de 7 % est inférieur d’un point au prix du marché, il reste supérieur au taux d’inflation. »

Conclusion de do :

Attendu que :

  • L’emprunt Giscard est émit à la fin de l’année 1972
  • La loi Rothschild date du 3 janvier 1973
  • L’emprunt est souscrit très peu après, le 16 janvier 1973.

On peut conclure à la préméditation d’un crime d’État destiné à donner le pouvoir aux banques centrales.

Complément indispensable :

L’article 25 de la loi 73-7 du 3 janvier 1973 n’a plus cours. Il a été abrogé avec le traité de Maastricht en 1992. Ce traité l’a remplacé par son article 104 qui interdit aux États d’emprunter auprès de leurs banque centrales. C’est bien plus qu’une loi nationale, puisqu’il s’agit d’un traité au niveau international européen. Il est donc plus contraignant encore puisqu’il est plus difficile d’en sortir. Et avec le traité de Lisbonne en 2009 cette loi, devenue l’article 123, est inscrite dans la constitution de l’Europe. Bien qu’elle ait changé de nom ou de numéro, il s’agit toujours de la même loi Rothschild !

Référence : Les nouveaux dispositifs européens

https://www.economie.gouv.fr/facile…

Extrait : « L’article 123 du traité de Lisbonne précise bien que ni la Banque centrale européenne ni les banques centrales nationales ne peuvent "accorder de découvert ou tout autre type de crédits aux institutions, organes ou organisme de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres. L’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite". »

Le banco-centralisme

http://mai68.org/spip2/spip.php?article9492

Le banco-centralisme est une théorie développée par Luniterre.

Voici le banco-centralisme tel que je le comprends. Voici comment on peut le vulgariser.

Le banco-centralisme succède au capitalisme.

Je pense que la théorie de Luniterre est bien plus facile à accepter et à comprendre en commençant par faire remarquer que les prix sont complètement déconnectés de la réalité (la société de l’arnaque) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11966

Ensuite, il faut expliquer la théorie de la plus-value à ceux qui ne la connaissent pas. Ce qui n’est pas compliqué : le prix d’une marchandise est égal au temps de travail humain nécessaire à sa production. La plus-value est la différence entre ce prix, et le prix qu’est payé le travail humain par le capitaliste. Je crois que tout le monde peut comprendre ça.

Et, tout de suite après, commencer directement par la fin du raisonnement de Luniterre : Comme bientôt toutes lignes de production existeront sans aucun travailleur (humain), la plus-value disparaitra complètement. Donc, l’argent devrait disparaître avec elle. Donc, seuls les grands-maîtres de la monnaie (les banco-centralistes, ceux à qui appartiennent les banques centrales) peuvent conserver le pouvoir à condition de rendre artificiellement indispensable l’utilisation de l’argent.

Après, ceux qui veulent plus de précisions liront les articles de Luniterre sur ce site. Je lui laisse le soin de mettre en commentaire les liens qu’il juge indispensables.

Cliquer ici pour l’article, et les commentaires

5 Messages de forum

  • Pompidou ! Des sous ! vidéo 7’10 2 avril 16:29, par François VECHART

    Autant que je m’en souvienne, car j’ avais le bol d’avoir 17 ans en 1968, la chanson de Pompidou , sur l’air du PETIT NAVIRE, était :
    " Il était un Premier Ministre, il était un Premier Ministre,
    Qui n’avait ja , ja , jamais gouverné
    Qui n’avait ja , ja , jamais gouverné
    OH Hé , HO Hé
    Oh Hé, Oh Hé POMPIDOU
    POMPIDOU navigue sur nos sous (bis) "

    Répondre à ce message

  • Pompidou ! Des sous ! vidéo 7’10 3 avril 14:53, par Luca

    C’est plutôt De Gaulle qui voulait une répression violente en mai 1968, et Pompidou (ainsi que le préfet de Police de Paris Maurice Grimaud), disant que c’était leurs enfants dans les rues.

    Luca

    Répondre à ce message

    • Pompidou ! Des sous ! vidéo 7’10 3 avril 14:55, par do

      Oui, bien sûr, de Gaulle a essayé tout d’abord la manière forte, mais le même Marcelin est resté avec les mêmes méthodes sous Pompidou. Quand à Pompidou et Grimaud, ils ont seulement été suffisamment adroit pour éviter une guerre civile qu’ils auraient perdu en mai 68 : ils ont caché les morts, c’est tout ! Lire "Enragés et situationnistes dans le mouvement des occupations" signé par René Vienet.

      Bienà toi,
      do
      http://mai68.org

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0