VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Palestine - Sept humanitaires d’une ONG américaine assassinés à GAZA (vidéo (...)

Palestine - Sept humanitaires d’une ONG américaine assassinés à GAZA (vidéo 1’13)

mercredi 3 avril 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 2 avril 2024).

Sept humanitaires tués à Gaza : Sánchez « exige » d’Israël des explications

https://assawra.blogspot.com/2024/0…

2 avril 2024

Assawra

Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a « exigé » mardi 2 avril 2024 qu’Israël fournisse des explications « dès que possible » sur la mort de sept travailleurs humanitaires tués dans la nuit par une frappe imputée à l’armée israélienne dans la bande de Gaza.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une visite dans le camp de réfugiés palestiniens de Jabal el-Hussein, en Jordanie, M. Sánchez a exprimé ses « plus profondes condoléances » pour la mort de ces employés de l’ONG World Central Kitchen.

« J’espère, et je l’exige, que le gouvernement israélien fera la lumière dès que possible sur les circonstances de cette attaque brutale qui a coûté la vie à sept coopérants qui ne faisaient rien d’autre qu’aider », a encore déclaré le dirigeant socialiste.

Dans un message posté sur le réseau social X, M. Sánchez avait indiqué auparavant qu’il venait de transmettre ses « plus sincères condoléances au chef José Andrés », le fondateur de l’ONG World Central Kitchen, ainsi que son « soutien à lui et à toute son équipe ». « Votre solidarité, votre altruisme et votre engagement auprès de ceux qui en ont besoin est une fierté. Le gouvernement espagnol est avec vous », concluait le message.

Le Premier ministre espagnol est arrivé lundi soir à Amman, première étape d’une tournée régionale dans trois pays qui doit ensuite le conduire en Arabie saoudite et au Qatar et qui est centrée sur la recherche d’une solution au conflit actuel à Gaza.

Le dirigeant espagnol, qui a critiqué très sévèrement et de manière répétée le gouvernement israélien depuis le début du conflit à Gaza, a, en outre, répété qu’il était « urgent qu’Israël permette l’entrée de l’aide humanitaire à Gaza, comme l’exigent différentes instances internationales, dont la Cour internationale de Justice » (CIJ).

A ce propos, M. Sánchez, dans une nouvelle critique à peine voilée contre Israël, a tenu à « rappeler que les décisions » de la CIJ devaient « obligatoirement être respectées ».

Il a également souligné le travail « fondamental et irremplaçable » des Nations unies et de leurs agences, notamment l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), qui gère le camp de réfugiés de Jabal el-Hussein qu’il a visité en début de matinée.

L’Espagne est « prête à prêcher par l’exemple », a-t-il dit, rappelant que Madrid avait récemment annoncé une aide supplémentaire de 23,5 millions de dollars pour l’UNRWA.

Roland RICHA Avec l’Afp du 02 avril 2024

GAZA - 2 avril 2024

Cliquer ici pour télécharger la vidéo


Ce fut une erreur. Ils ont même dit une grave erreur.

https://assawra.blogspot.com/2024/0…

3 avril 2024

Assawra

Ce fut une erreur. Ils ont même dit une grave erreur. En tout cas, ce n’était pas intentionnel. C’est-à-dire qu’ils ne l’ont pas exprès. Ils ignoraient que le véhicule visé était celui d’une organisation humanitaire malgré qu’il ait été flanqué des sigles appropriés identifiables de très loin.

Le missile est parti par erreur touchant de plein fouet le véhicule avec à l’intérieur sept membres du World Central Kitchen.

Herzi Halevi, le chef de l’état-major de l’armée la mieux équipée au monde a même évoqué, je cite : "une mauvaise identification dans des conditions très complexes."

Isaac Herzog, le président de l’État-voyou a présenté ses "excuses sincères" et fait part de sa "profonde tristesse" pour cette frappe criminelle que son Premier ministre génocidaire a qualifié de "tragique". Presque instantanément, le président américain Joe Biden s’est dit "indigné et le coeur brisé", estimant qu’"Israël ne protège pas assez les volontaires venant en aide à la population palestinienne affamée", sans préciser par la faute de qui de peur qu’il ne suscite le courroux d’Isaac Herzog ou de Benjamin Netanyahu et qu’il soit accusé d’antisémitisme comme le fut le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres.

Le Royaume-Uni a convoqué l’ambassadeur de L’État-voyou pour exprimer sa "condamnation sans équivoque".

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a fait part à son collègue génocidaire de "la colère du peuple australien face à cette tragédie".

En attendant, un second bateau, "Le Jennifer", qui était proche des côtes gazaouies, a fait demi-tour et est retourné à son point départ avec près de 240 tonnes de nourriture non livrée. Le World Central Kitchen ayant décidé de suspendre ses activités.

C’est donc tout naturellement que la question se pose : "Cette suspension, n’est-elle pas la véritable raison de cette malencontreuse erreur ?"

L’État-voyou a promis une enquête approfondie.

Le bombardement de Gaza peut se poursuivre avec des dizaines de tués et des centaines de blessés par jour. Sans la moindre erreur.

Roland RICHA
Mercredi, 03 avril 2024

Hommage

Les membres de World Central Kitchen tués en voulant nourrir le peuple Palestinien de Gaza sont :

  • Saifeddine Issam Ayad Aboutaha, 25 ans, palestinien ;
  • Lalzawmi (Zomi) Frankcom, 43 ans, australienne ;
  • Damian Sobol, 35 ans, polonais ;
  • Jacob Flickinger, 33 ans, americano-canadien ;
  • John Chapman, 57 ans, britannique ;
  • James (Jim) Henderson, 33 ans britannique ;
  • James Kirby, 47 ans, britannique.

Des membres de World Central Kitchen sous le choc
suite au crime commis contre leurs camarades.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0