VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Comaguer 556 - 3 avril 2024 - Supprimer l’UNWRA (PDF, DOCX)

Comaguer 556 - 3 avril 2024 - Supprimer l’UNWRA (PDF, DOCX)

mercredi 3 avril 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 3 avril 2024).

Version PDF : http://mai68.org/spip2/IMG/pdf/Coma…

Version DOCX : http://mai68.org/spip2/IMG/docx/Com…

Bulletin Comaguer 556

03 Avril 2024


Supprimer l’UNWRA

Le vieux projet sioniste semble prendre corps …

aux Etats-Unis !

L’attention publique a été attirée sur une ONG étasunienne la WORLD CENTRAL KITCHEN qui se met à distribuer de l’aide alimentaire à Gaza via le circuit expérimental léger mis en place par les Etats-Unis (un circuit plus lourd est en construction – voir in fine ) pour faire croire que les Etats-Unis ne sont pas complices du génocide mais sont au contraire soucieux d’éviter que les gazaouis ne meurent tous de faim.

En effet la voiture blindée utilisée pour cette livraison ( la deuxième du genre) par cette ONG peu connue a été frappée à Gaza par un missile israélien (« par erreur ». prétend l’armée israélienne). Toute l’équipe comprenant des citoyens australiens britanniques et polonais a été tuée ainsi que les interprètes palestiniens qui l’accompagnait.

Cette « erreur » a eu l’avantage de susciter la curiosité de l’équipe du site étasunien THE GRAY ZONE et voici le résultat de leurs investigations

***

Le célèbre chef préféré du département d'État américain construit un quai d'aide à Gaza avec des décombres volés

Wyatt Reed et Max Blumenthal · 27 mars 2024

(Traduction Comaguer)

Après avoir accusé pendant des années la Russie d'utiliser la nourriture comme une arme dans son conflit avec l'Ukraine, « l'ambassadeur culinaire » du département d'État, José Andrés, travaille avec le gouvernement israélien pour supplanter l'UNRWA en tant que principal fournisseur d'aide au nord de Gaza.

Le célèbre chef [cuisinier] espagnol José Andrés, lié au département d'État, est devenu le canal privilégié par le gouvernement étasunien pour l'entrée de l'aide à Gaza, à la suite de la décision de l'administration Biden de suspendre le financement du principal fournisseur de nourriture, d'aide et d'éducation de l'enclave, l'UNRWA.

L'opération semble conçue pour servir de mesure provisoire pour fournir des quantités minimales de nourriture à la population de Gaza frappée par la famine jusqu'à ce que l'armée américaine finisse la construction d'une jetée dans la mer Méditerranée et qu'un entrepreneur de l'ombre dirigé par d'anciens Marines américains et des responsables de la CIA soit en mesure de mettre en œuvre un programme d'aide appelé « Plan Blue Beach ».

L'organisation d'Andrés, World Central Kitchen, a déjà terminé la construction de sa propre jetée, qui a été fabriquée à partir des tas de décombres de Gaza – une décision qui garantissait pratiquement que les matériaux de construction contenaient les restes d'humains tués par les bombardements israéliens.

L'utilisation de bio-matière génocidaire dans la construction de la jetée a été carrément ignorée par les médias traditionnels, dont la couverture flatteuse des plans a plutôt dépeint Andrés comme une sorte de franc-tireur de super-héros se battant pour protéger les civils palestiniens face à l'indifférence internationale.

Dans son empressement à faire l'éloge de ce chef louche, le Washington Post a faussement affirmé : « [Il s’agit] du premier navire transportant de l'aide à Gaza depuis 2005...il n'a pas été commandé par les Nations Unies ou par un dirigeant mondial, mais par un chef célèbre, José Andrés ». En vérité en 2008, des militants ont réussi à utiliser des bateaux pour acheminer de l'aide à Gaza à six reprises avant qu' Israël ne commence à couler les navires et à tuer des membres de leur équipage.

Étrangement, ces médias anglophones ont généralement négligé de mentionner que WCK n'est en mesure d'opérer à Gaza qu'avec l'autorisation explicite de l'armée israélienne. Le New York Times a fait figure d'exception, notant dans un portrait élogieux du groupe d'Andrés que « l'armée israélienne a aidé à l'opération de World Central Kitchen, en assurant la sécurité et la coordination » et que « chaque étape a été effectuée avec la permission de l'armée israélienne ».

« Rien n'entre sans la permission d'Israël », a concédé Andrés lui-même dans une interview à NBC News. Le chef a affirmé que l'unité israélienne COGAT, qui contrôle l'aide à l'enclave assiégée, « fait tout ce qui est en son pouvoir pour aider la population de Gaza », mais que ses « mains sont liées » par l'opération militaire.

Juste avant son récent pivot vers Gaza, le WCK d'Andrés a passé plusieurs semaines à fournir des repas aux soldats israéliens après l'attaque du Hamas le 7 octobre.

Le 16 octobre, lorsque la ministre espagnole des Droits sociaux de l'époque, Ione Belarra, a condamné Israël pour avoir mené un « génocide » à Gaza, Andrés a immédiatement pris la défense de Tel-Aviv et a exigé sa démission :

« En tant que ministre, vous devez d'abord reconnaître que l'attaque du Hamas contre des civils est un acte terroriste... et qu'Israël défend ses citoyens .Ensuite vous pouvez demander la retenue et le respect pour la vie des civils à Gaza », a beuglé le chef aligné sur le gouvernement américain.

« Soutenez-vous aussi la Russie ? Qui a tué des enfants, des femmes, des vieillards et des civils ? Andrés a continué. « Êtes-vous Pro Russie et Pro Hamas ? Vous ne représentez ni moi , ni l'Espagne.

Elle ne mérite pas d'être ministre... Le président [Sanchez] devrait la démettre de ses fonctions...

***

NOTES DE COMAGUER


1-Le 21 Novembre 2023 Pedro Sanchez mettait fin aux fonctions de Ione Belarra comme ministre des affaires sociales. Ami personnel de Blinken le chef Andres serait donc aussi influent à Madrid….

Ione Belarra poursuit son activité politique comme députée. Elue aux élections du 23 Juillet 2023 dans la coalition de gauche SUMAR, elle a ensuite quitté ce groupe pour rejoindre un groupe minoritaire « le groupe mixte » en même temps que 3 autres membres comme elle de Podemos.

2-Le plan Blue Beach correspond à l’annonce faite par Biden dans son discours sur l’état de l’Union consistant en la mise en place par des militaires étasuniens d’un port étasunien léger au large de Gaza où serait débarquée l’aide étasunienne chargée à Chypre dans une base militaire anglaise. Ce port n’étant pas encore construit l’installation improvisée par WCK sert de prototype.

Mais comme la présence de militaires étasuniens sur le sol palestinien est exclue l’acheminement à terre serait confié à WCK qui a pris les devants et essaie ainsi de s’imposer sur ce marché… avec l’appui de Blinken !

De la bien sordide « cuisine humanitaire » !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0