VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > L’équilibre naturel du réchauffement climatique

L’équilibre naturel du réchauffement climatique

lundi 17 septembre 2018, par do (Date de rédaction antérieure : 17 septembre 2018).

Éruption volcanique du Pinatubo en juin 1991

Quand la Terre se réchauffe, il n’y a pas que l’atmosphère, l’extérieur de la planète, qui se réchauffe ; il y a aussi l’intérieur, le magma. Et ce que l’on voit à l’extérieur, les mouvements de l’air, les ouragans, qui deviennent plus nombreux et plus violents ; on le voit aussi à l’intérieur, les mouvements du magma, les tremblements de terre, les volcans deviennent plus nombreux à se faire sentir, et plus violemment.

Bien sûr, comme le réchauffement climatique actuel vient de l’extérieur de la planète, que le magma est à l’intérieur, et que ses mouvements sont plus lents à mettre en branle que ceux de l’atmosphère, le déclenchement des tremblements de terre et des éruptions volcaniques dues au réchauffement climatique arrive avec retard.

Quand le Pinatubo est entré en éruption en juin 1991, il a envoyé dans l’atmosphère une quantité énorme de cendres et de dioxyde de soufre qui a obscurci le ciel, provoquant un refroidissement général de 0,6 °C de moyenne pendant deux à trois ans.

Quand la terre se réchauffe, les volcans entrent en éruption plus souvent et plus violemment, provoquant un refroidissement. Il y a ainsi comme qui dirait un équilibre naturel du réchauffement climatique et, à moyen terme, la température restera à peu près la même pendant longtemps, oscillant tantôt un peu plus chaud, tantôt un peu plus froid.

Bien sûr, quand je parle d’équilibre naturel, c’est seulement une façon de parler, puisqu’il n’y a pas d’Équilibre naturel, la Nature elle-même n’existant pas. Il n’y a pas de Dieu, pas de Dieu-Nature, pas de Terre-mère…

OBSCURCISSEMENT PLANÉTAIRE (vidéo Arte 49 mn)

http://mai68.org/spip/spip.php?article1163

Cliquer ci-dessus pour voir la vidéo

« Dans l’ombre du ciel », vidéo de Duncan Copp (2005 - 49 mn) En quarante ans, le rayonnement solaire a diminué de 10 à 30% sur la planète…

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

9 Messages de forum

  • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 17 septembre 17:52, par Marc Arakiouzo

    Je crois que le phénomène principal pour expliquer les séismes c’est la tectonique des plaques . Le RC n’agit que sur la croûte terrestre ce qui peut amplifier les effets des tremblements de terre . Les volcans s’expliquent presque à 100 % par les points chauds et explosent selon leur propre rythme ( exemple du Yellowstone qui exposa il y a 2,1 millions d’années , puis 1,3 , puis 640 000 et par conséquent re-explosera bientôt , ce qui est beaucoup plus inquiétant qu’un pet du Laki ! ) .
    Sinon la nature existe , elle obéit passivement aux lois de la physique d’abord , puis à celles de la chimie et de la biologie ensuite , nous sommes donc principalement en conflit avec la nature qui est beaucoup plus forte que nous et nous détruira inéluctablement , nous et tout ce que nous aimons …
    Ce n’est pas une excuse pour se comporter comme des porcs capitalistes cupides et irresponsables , bien sûr !

    Répondre à ce message

  • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 17 septembre 18:41, par John Destruction&Carburetor

    Bien sûr, quand je parle d’équilibre naturel, c’est seulement une façon de parler, puisqu’il n’y a pas d’équilibre naturel, la nature elle-même n’existant pas. Il n’y a pas de Dieu, pas de Dieu-Nature, pas de Terre-mère…

    l’équilibre n’existe pas
    la nature n’existe pas
    donc les chasseurs français n’existent pas

    comme le disait Albert du Frankenstein
    E=MCO2+ ou - https://www.youtube.com/watch?v=QIQ…

    Répondre à ce message

  • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 18 septembre 23:37, par Dominique

    D’abord, comme les anthropologues comme les ethnologues le font remarquer avec une extrême justesse, notre rapport avec la nature conditionne tous les autres rapports humains. Ce qui implique que notre rapport à la nature est la base de l’ontologie de toutes les sociétés humaines. L’ontologie n’est pas qu’une théorie, qu’une façon de voir le monde, c’est aussi la mise en pratique de ce rapport avec la nature dans notre mode de vie.

    Savoir cela permet de comprendre que les marxistes ont aussi tords que les capitalistes quand ils ont la prétention de croire que leurs théories économiques peuvent permettre de respecter la nature. L’économie n’est qu’un outil au service d’une cause, le progrès. Or c’est le progrès qui nique la planète, pas l’économie.

    Après parler du réchauffement climatique revient à parler de la voiture qui est arrêtée devant nous et à faire abstraction de toutes les autres voitures arrêtées devant elle au feu rouge et à faire abstraction du feu rouge. C’est l’arbre qui cache la forêt. Le réchauffement climatique est causé principalement par deux polluants, le carbone et le méthane. Ne regarder que ces 2 polluants et oublier tout cela revient à regarder la voiture qui est arrêtée devant nous tout en faisant abstraction des autres et du feu rouge. De plus, même en tenant compte de l’ensemble de la pollution causée par notre mode de vie, ce n’est pas la cause principale de la destruction du vivant par notre mode de vie. Celle-ci (la cause principale) est l’activité humaine en tant que telle, ses innombrables routes, usines, maisons, constructions de toutes sortes et de toutes natures.

    Notre rapport avec la Nature est très bien décrit en page 2 de la bible quand leur dieu - commun à 3 religions dont les fidèles ne cessent de s’entre-tuer - donne à l’homme son ordre de mission : "Tu domineras la terre et toutes ses créatures". Depuis, ce concept de civilisation - car il s’agit bien de cela !, a été étendu à l’ensemble de la planète avec les colonisations avant d’être industrialisé. Le résultat est devant nos yeux mais médias et politiciens préfèrent ignorer que la sixième extinction de masse est en fait la solution finale d’Hitler appliquée au vivant, et quand ils ne peuvent pas faire autrement que d’en parler, c’est pour entretenir un optimisme béât : Le mode de vie qui nique le vivant n’est pas négociable et la science va nous apporter des solutions et sauver, non pas la planète mais notre mode de vie.

    Ce qu’ils ne disent jamais est que notre mode de vie signifie le retour de la planète au stade minéral. Partout où il s’étend, ce n’est que béton, bitume et destruction du vivant à perte de vue. Quand aux nouvelles technologies, elles n’intéressent personne si elles ne sont pas industrielles, ce qui implique que ce ne sont que de nouvelles métastases de la civilisation industrielle de consommation de masse qui viennent se rajouter aux anciennes. La vérité, insupportable pour nos élites et pour tous les zombies qui constituent la majorité de la population est qu’il n’y a pas de solution dans le cadre de notre mode de vie, dans le cadre de notre civilisation. Comme l’Histoire ne revient pas en arrière, cela signifie aussi que notre civilisation sera la dernière. Elle sera la dernière car les dégâts occasionnés au vivant sont irréversibles. Les 3 mamelles de notre civilisation sont - gauche et droite sont bien d’accord là-dessus : progrès, travail obligatoire et monnaie. Le travail obligatoire et la monnaie sont les moyens de construire ce progrès qui nique la planète. Quand aux véritable évangile des temps modernes, c’est la publicité et son message unique : consommons plus. On n’a pas trouvé mieux pour être sur de ne pas la louper et de la niquer jusqu’au trognon. Et ça marche, entre les bobos occidentaux qui achètent du bio qui vient de l’autre bout de la planète parce que c’est tendance et le reste de la planète qui rêve de faire comme nous, nous contribuons toutes et tous, à des degrés divers, à la solution finale qu’implique notre mode de vie : la destruction du vivant basé sur l’ADN. Certains vont même jusqu’à dire que grâce au progrès de l’intelligence artificielle qu’après nous, ce sera le règne robotique où même les cyborgs, ces créatures mi-humaine mi-robot seront éliminées. S’ils ont raison et que le règne robotique s’avère viable et aussi con que nous, la planète entière sera transformée en un gigantesque robot. Autrement ce ne sera plus qu’en tas de cailloux.

    Répondre à ce message

    • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 19 septembre 00:03, par Marc Arakiouzo

      Eh ! Oh ! Dominique ? Est ce que tu peux imaginer 100 usines EcoloBlue et 800 " torre atmosferica " autour de la mer d’Aral , crachant assez d’eau puisée dans l’air pour la faire revivre lentement mais sûrement ? Non ! Non tu ne peux pas imaginer ça …

      Répondre à ce message

      • Salut

        La torre atmosferica est expliquée ici avec une vidéo :

        http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

        Mais l’eau est-elle inépuisable sous prétexte qu’elle est tirée de l’air ? Je veux dire : si on met trop de torre atmosferica les unes à côté des autres, ne perdent-elles pas en efficacité ?

        Il n’y a pas de magie !

        Et en plus, l’air va perdre son humidité, ce qui n’est certainement pas sans conséquence.

        Oui les torre atmosferica, c’est très intéressant ! mais, ne vaut-il pas mieux les utiliser avec parcimonie, en faisant attention à ce qu’on fait ; plutôt que d’en mettre partout en espérant un phénomène magique sans aucune conséquence néfaste ?

        Bien à toi,
        do
        http://mai68.org

        Répondre à ce message

        • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 19 septembre 03:15, par Marc Arakiouzo

          Ce que tu réponds est évident et c’est un problème d’ingénieur à résoudre . Est ce qu’il faut , pour remplir Aral , mettre des T.A tout au long des fleuves affluents ou à proximité des rives , ou sur un grand aqueduc a bras multiples ? Faut il utiliser 50 % de l’eau produite pour une afforestation massive et modifier ce climat hyper sec ( 24 jours de pluie par an ) ? …etc. En fait avec les écolos actuels qui se gargarisent avec le slogan " il n’y a pas de solutions techniques et industrielles " nous ne sommes pas en mesure d’exiger des solutions , il est donc inutile de les étudier sérieusement .
          Pour se relaxer on peut par contre regarder des clips sur " South - North water transfert " et puis traverser la rue pour trouver du travail en France ! ( éplucheur de bananes c’est plus fastoche qu’éplucheur de patates ) …

          Répondre à ce message

    • L’équilibre naturel du réchauffement climatique 19 septembre 01:50, par Jean Cendent

      Bonjour, Dominique
      …nous contribuons toutes et tous, à des degrés divers, à la solution finale qu’implique notre mode de vie…

      ( remarque qui n’est pas fausse vu qu’effectivement vous ne sommes pas de pur esprit "dématérialisé" flottant dans l’air mais une espèce animal bien physique constitué d’ADN, de chair, d’os, etc.)

      Si changer notre mode vie est impossible parce que nous y contribuons toutes et tous, à des degrés divers, à la solution finale.

      Alors il faut faire quoi, s’il n’y a aucune solution ?

      Distribution gratos de 6.35 ?
      https://www.youtube.com/watch?v=S7T…

      Question :
      Pourquoi, chantez et jouez vous de la guitare dans les rues de la ville ou vous habitez ?

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0