VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Histoire du SMIG et du SMIC (vidéo 4’55)

Histoire du SMIG et du SMIC (vidéo 4’55)

vendredi 21 décembre 2018, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 21 décembre 2018).

Enregistré sur france 2 le 18 décembre 2018 après 20 heures

Cliquer sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

Dans les années 1970 le SMIC augmentait bien plus que l’inflation, parce que les années 70 étaient des années contestataires. Mai 68 ne s’est pas arrêté en juin 68, mais le 10 mai 1981 à 20 heures.

2 Messages de forum

  • Histoire du SMIG et du SMIC (vidéo 4’55) 21 décembre 2018 05:23, par Jean Cendent

    Mai 68 ne s’est pas arrêté en juin 68, mais le 10 mai 1981 à 20 heures.

    1000 fois d’accord, Mai 1981, Le Grand Mensonge.
    Mitterrand "tonton flingueur " et les faux socialistes.

    La deuxième droite (avec Jean-Pierre Garnier)
    https://vimeo.com/64979934

    Répondre à ce message

  • Histoire du SMIG et du SMIC (vidéo 4’55) 21 décembre 2018 16:43, par SARTON Bernard

    En effet l’accès au pouvoir du PS Mitterrandien en Mai 1981, avec l’aide du PCF de Marchais, a été une déroute du mouvement ouvrier. 1981 a clôturé le mouvement de 1968 qui aurait dû mettre la bourgeoisie hors course si les dirigeants ouvriers du PCF et de la CGT de l’époque l’avait vraiment voulu, le rapport de forces le permettait . Militant de la JC de Paris durant cette période je crois encore à cette possibilité historique malgré les désaccords de beaucoup de communistes sur les enjeux de cette période. Le gaullisme nationaliste , soutenue par l’URSS dans les années 60, s’est estompée dés le départ de De Gaulle en 1969 et l’atlantisme des dirigeants de droite et des sociaux-démocrates s’est appliqué sans vergogne de Giscard à Macron entraînant le pays dans le déclin et la misère. Le PCF s’est englué dans une alliance électorale avec le PS qui l’a marginalisé dans l’électorat ouvrier qui s’est réfugié dans l’abstention ou le vote FN.
    Aujourd’hui les masses populaires ont l’air de se réveiller en refusant la pauvreté et le manque d’idéal humain, il faut s’en réjouir et les militants révolutionnaires ne doivent pas bouder leur plaisir en participant activement au combat actuel des Gilets Jaunes et autres conflits du travail dans les entreprises qui se développent . La grande bourgeoisie n’a plus de munitions financières en réserve pour calmer le peuple comme pendant les 30 glorieuses. Alors ce moment historique peut déboucher sur une révolution à condition que le mouvement salarial des moins de 2000 euros par mois et la jeunesse lycéenne et étudiante s’unissent dans ce processus en cours . Ce moment est passionnant pour un révolutionnaire actif qui hait ce système capitaliste qui doit finir rapidement son rôle historique de plus de 5 siècles .

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0