VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > R.I.C et crétinisme démocratique ...

R.I.C et crétinisme démocratique ...

lundi 31 décembre 2018, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 31 décembre 2018).

1000 injustices à corriger, donc 1000 RIC pour les abolir !

Ce qui constitue une société se traduit sur le plan du droit par des milliers de lois, règlements, normes, jurisprudences et procédures. Vouloir changer la société par des RIC consisterait donc à abolir un par un des milliers de texticules, puis à promulguer un par un des milliers de nouveaux textes. Pour abolir 1000 injustices ou inégalités ou normes stupides il faudrait donc voter 1000 fois ! Et revoter si le législateur se vautrait dans le vide pour refaire du droit injuste, inégalitaire ou stupide.

Inutile de dire que récolter 1000 fois les signatures de centaines de milliers d’électeurs inscrits et faire voter 1000 fois le peuple est une entreprise peu réaliste. Alors les politicards qui proposent le RIC, cette ARNAQUE, vont faire dans le symbole et nous faire voter 3 ou 4 fois par an sur des sujets plus ou moins importants, plus ou moins stratégiques ou, pire, sur des pestes émotionnelles.

Appelé entre 5 et 10 fois par an aux urnes pour se prononcer chaque fois sur 5 ou 10 "questions" le peuple ne tardera pas à se fatiguer de ces rituels et à s’abstenir massivement. Et seuls les milieux favorisés qui comprennent leurs intérêts saucissonnés en milliers de petites questions ultra spécialisées voteront.

Par contre tous ceux qui contestent globalement l’ordre établi seront sommés de se comporter "normalement" en récoltant des putains de signatures, basées sur des questions simples, claires et limpides…

Les RIC sont une entreprise de crétinisation du peuple, de la populace, des ménagères et même des sportifs qui, cependant voteront 2 fois : une pour augmenter les crédits du foot et deux pour diminuer les crédits de la recherche ou du théâtre !!!

13 Messages de forum

  • R.I.C et crétinisme démocratique ... 31 décembre 2018 15:53, par A_suivre

    Solution ?
    => vidéo 40’ - Trouble Fait
    "Vers la Démocratie et la fin de la Mondialisation ?"

    https://www.youtube.com/watch?v=yoh…

    Répondre à ce message

    • R.I.C et crétinisme démocratique ... 31 décembre 2018 23:04, par Jean Cendent

      Trouble Fait = militant de l’UPR
      à 10:50 " l’habituelle minorité d’extrême gauche… jeunes de cité venus foutre le bordel…/ et des flics en civil-casseurs " , la vidéo montre en parallèle un gonze avec un brassard police et un autocollant*de la CNT.
      * Oui… d’une certaine façon, ceci est comique lorsque l’on "connaît" les conditions, statuts, positions de la CNT par rapport aux forces de l’ordre.

      => pour les flics en civil (…ou pas), casseurs et briseurs de grèves ou de mouvements sociaux de classes antagonistes , c’est exact. (et connu depuis le massacre de Haymarket Square, survenu à Chicago le 4 mai 1886, symbolisé par le 1er Mai)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Massa…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Journ…

      => merci ! pour l’extrême gauche et les jeunes "de cité"…( posez-vous la question : que pense l’UPR desdits " jeunes de cité ") / à moins que cela soit de l’humour…?

      => La CNT étant en France "pour faire simple" un des 4 "syndicats" anarchistes ou se revendiquant de l’anarcho-syndicalisme abordant le sigle (plus ou moins logo) : CNT.
      bref historique :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarc…
      http://www.toupie.org/Dictionnaire/…

      La CNT-AIT de Toulouse est l’une des premières organisations ( voir peut être même la première "organisation" ?) anarcho-syndicaliste à soutenir les Gilets Jaunes, j’ai mis en ligne sur VLR leur texte de soutien dés le tout début du mouvement.
      (voir les archives de VLR).

      Il me semble pas avoir lu ou vu, le 17 novembre 2018 soit au tout début du mouvement des GJ (sur le terrain) un texte de soutien de la part de l’UPR comme de tous les partis ou rassemblements politiques d’ailleurs…?

      Même si dans mon "bled" je subodore qu’effectivement il y ait sur le terrain des militants (ou électeurs) de l’UPR / plus au début qu’actuellement mais bon pour ce dernier point c’est juste mon impression, mon sentiment donc je suis peut être dans l’erreur.

      le plus : bonne vidéo critique, médias, etc.
      le moins : un "léger ?" côté militant UPR, caché.

      Répondre à ce message

      • R.I.C et crétinisme démocratique ... 2 janvier 04:51, par A_suivre

        « un "léger ?" côté militant UPR, caché  »

        Pas si caché que ça puisque l’UPR = sortie de l’OTAN, de l’€URO et de l’UE
        Et TroubleFait est un militant pour sortir de l’OTAN, de l’€URO et de l’UE

        Par conséquent, oui, nous pouvons en conclure que :
        Trouble Fait = militant de l’UPR puisque l’UPR est le seul parti en France qui propose ces 3 solutions.

        En conclusion, tous ceux qui ne veulent pas "sortir de l’OTAN, de l’€URO et de l’UE" acceptent de se soumettre à l’OTAN, à l’€URO et à l’UE. C’est à dire aux « 20.000 lobbyistes qui travaillent à Bruxelles »*
        https://plus.lesoir.be/25001/articl…

        Le mouvement des GJ permet à des personnes de se débrancher de nos merdias et de retrouver le plaisir de discuter et justement de discuter de cette "UE", de l’€URO et de l’OTAN.
        Qui aurait imaginé, il y a un mois, des Lorrains de Luneville chanter sur le marché de Noël "Elle est maboule l’Europe s’écroule ". = ! :-D
        https://www.youtube.com/watch?v=9l-…

        Le mouvement des GJ éveille la conscience politique du Peuple et c’est le plus grand danger pour la caste politique au pouvoir.

        En attendant M. Asselineau doit être sur un petit nuage…. son message commence à être entendu par le Peuple malgré la censure des merdias et de toute la classe politique.

        Pourquoi toute cette classe politique ne demande t’elle pas "la destitution" de Macron ?

        Répondre à ce message

        • " qui propose ces 3 solutions " … quitter l’Europe pour ramper devant la bourgeoisie et le gouvernement franchouillards avec le crypto fasciste Florian Philippot ministre de l’intérieur et un référendum contre l’immigration dès le début … C’est ça le vrai programme d’Asselineau !

          Répondre à ce message

          • R.I.C et crétinisme démocratique ... 3 janvier 00:33, par A_suivre

            Il est bien, cher(e) inconnu(e), de discuter, mais sur des arguments précis, et par sur des spéculations…

            Je ne trouve aucun avantage à continuer à « ramper » devant l’UE, l’OTAN et la Banque centrale européenne de Francfort, bien au contraire…
            Pourquoi cette obstination à rester dans une organisation qui est, elle, structurellement « fasciste » (un pouvoir totalitaire aux mains des grands groupes industriels, ce qui est la définition du fascisme)  ?

            Il s’agit de sortir légalement du traité de Maastricht et du TFUE (qui je le rappelle avait été rejeté en 2005 par la majorité des français). Sortir d’un traité qui organise de façon non démocratique toute la politique économique du pays est la première chose à faire si on veut vraiment remettre de la justice sociale et des services publics.

            Ensuite les recommandations que développe Trouble Fait sur l’organisation des campagnes électorales, des médias,… est peut-être un bon moyen d’arrêter de « ramper » devant nos nouveaux "bourgeois" qui se sont organisés en lobbies et qui sont les premiers responsables et les acteurs de cette mondialisation et de la destruction de notre écosystème.

            « le crypto fasciste Florian Philippot ministre de l’intérieur et un référendum contre l’immigration dès le début … C’est ça le vrai programme d’Asselineau ! »

            1- Je vous recommande de vous renseigner sérieusement avant de proférer de tels propos.
            M. Asselineau n’est pas du tout proche du RN ou des Patriotes de M. Philippot. Ce dernier n’a eu de cesse depuis la présidentielle de 2017 de puiser dans les conférences de M. Asselineau pour reprendre une partie de ses arguments, la stratégie étant de placer dans la bouche de « crypto-fascistes » certains éléments du discours d’Asselineau afin de le discréditer auprès du public en l’assimilant par ce biais à « l’extrème-droite »… Il serait bon que vous lisiez le programme de l’UPR et que vous écoutiez M. Asselineau avant de le diffamer. ( SVP, écoutez ses petites conférences https://www.upr.fr/conferences ).= ! :-D

            (Cela me rappelle en 2011 lorsque je critiquais haut et fort notre « mission humanitaire » en Libye (30.000 bombes, 60.000 morts) et que mon entourage me qualifiait d’extrême-droite car à l’époque, M. Lepen était un des rares sur nos médias à critiquer cette intervention illégale.)

            2- Les responsables de « l’immigration » massive sont ceux qui ont validé

            • les missions "humanitaires" (Libye, Syrie, Mali,…) ;
            • la réintégration de la France dans le commandement militaire intégré de l’OTAN ;
            • les copinages, magouillages, fricotages avec l’Arabie saoudite, le Qatar et tutti quanti ;
            • les directives européennes comme la « directive Bolkenstein » etc…
            • le pacte de Marrakech…

            Par conséquent, il serait souhaitable de juger ces responsables et d’arrêter de désorganiser et de détruire tous ces pays.

            PS : N’ayant jamais eu de télé, je me force d’écouter au moins une fois par jour Rance Inter pour connaître la pensée de nos « Maîtres » et il ne se passe pas une semaine où l’on ne cite pas M. Philippot qui ne représente en fait rien. Alors que M. Asselineau qui affiche un mouvement, l’UPR de plus de 33000 adhérents, n’y est jamais cité et encore moins invité depuis la présidentielle de 2017 !
            A votre avis pourquoi ?
            Qui fait le jeu du pouvoir ?

            Merci cher(e) inconnu(e) pour vos futures réponses, riches en argumentations…
            Bonne Année & VIVE LA REVOLUTION

            Répondre à ce message

            • Foutre un débat sur Sri Guru Asselineau alors que le sujet c’est cette saloperie de RIC, c’est pas très intelligent ni utile / Alors je vais faire bref : Asselineau a publié plusieurs you tube dont 1 pour draguer ouvertement Florian Philippot, 1 pour préconiser l’unité extrême droite-extrême gauche, 1 pour faire l’apologie des institutions de la 5e république…
              " Abracadabra article 50 " est une ineptie tactique, moyen utilisé par ces ultralibéraux de rosbifs qui sont devenus pires sur tous les sujets après leur brexit. Il ne faut pas quitter l’UE mais la faire imploser, puis exploser, sous le feu de la lutte des classes (comme en 68 contre votre De Gaulle chéri qui était un gros con réac) …

              Répondre à ce message

        • R.I.C et crétinisme démocratique ... 3 janvier 05:39, par Jean Cendent

          Bonjour, @A_suivre

          « un "léger ?" côté militant UPR, caché"

          Ben, oui car il n’a fallu chercher sur le net, l’apparenté (ou le militantisme) de TroubleFait avec l’UPR. (même s’il est contre l’€uro-bagne et tutti quanti)
          Ne l’indiquant pas lui même sur sa page youtube .
          D’ailleurs vous aussi vous auriez pu le préciser, " du moins, si vous le saviez ?".

          Tant qu’à ses commentaires sur l’extrême-gauche et pire sur les jeunes des cités, c’est du même niveau que les merdias capitalistes.
          Capitalisme que M. Asselineau défend, en père de Gaule vs 2.0

          Et de retrouver le plaisir de discuter et justement de discuter de cette "UE", de l’€URO et de l’OTAN.

          Dans mon "bled" et je le signale hélas sur VLR depuis le début, cela ne discute pas vraiment ou quand il y a début de discussion cela stop presque automatiquement au niveau des véritables pouvoir de domination : le capitalisme et les structures hiérarchiques coercitives pyramidales (et donc antisociales)*

          De plus, suivant les rotations de certaines personnes et des coordinateurs locaux, le va et ne revient (pas…) ou que je ne revois pas, des gens.
          On peut tomber sur des personnes de « gauche à (communiste peut-être ?) » ou du RN/FN en passant peut être par de l’UPR mais alors bien silencieuse sur leur appartenance mais qui pourrait effectivement faire partie de certains coordinateurs ce qui expliquerait en autre
          (supposition ???) l’apolitisme de caca que je décris depuis le début du mouvement GJ ( et dont je les « bassine » très poliment à chaque fois que j’y vais) et son absence de réel débat d’idées avec interaction, de tous par tous pour tous.

          Et cela jamais je ne l’ai vu ou même de leur part encouragé, je suis loin d’aller à la cabane tous les jours mais les coordinateurs locaux non plus car ils travaillent donc ils n’y sont pas présent continuellement et pourtant toutes les décisions en apparence passent par eux . Je souligne bien en apparence car le RIC c’est au niveau national que cela est apparu et pas en local : il n’y a jamais eu de discussion sur le sujet et « surtout » personne que j’aurai pu rencontrer pour en attester d’un moindre écho, localement .

          Bref et hélas, les gilets jaunes de Commercy (dans mon « bled » ils ne connaissent pas, intriguant ou bizarre, non ?) sont une minorité, j’en ai bien l’impression mais j’espère que leurs idées se répandent, se propagent dans toute la France. (et merci, do de nous les faire connaître, j’essaye de parler d’eux « suivant possibilité » partout ou je vais)

          * Et cela je l’ai encore vécu lundi soir (31 janvier 2018) avec :
          une retraitée qui tenait un bar / resto qui vote FN oui ! Car la fille RN cela ne vaut pas le papa FN.
          Un gars qui aime bien le Heavy Metal mais qui veut stopper aux frontières françaises « retrouvées » surtout les immigrés, remettre la peine de mort car grâce à la technologie moderne et l’ADN maintenant, nous sommes certain de la culpabilité du criminel « d’office » à plus de 200 % pour 100 %.

          Il faut ignorer l’injustice de classe ou n’avoir jamais été confronté en tant que pauvre ou précaire et donc littéralement explosé par la justice et le code civil napoléonien pour avoir ses certitudes sur le fonctionnement de la pseudo justice, made in France.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_…)

          Est-ce que mai 68 était apolitique ?
          Est-ce que 36 était apolitique ?
          Es-ce que la Commune était apolitique ?
          Etc.
          NON !

          Ah ! Oui, pour être clair, je me considère comme un anarcho-syndicaliste sans "syndicat". (oui, c’est comique… en fait, non c’est géographique)

          Merci à vous .

          Répondre à ce message

  • R.I.C et crétinisme démocratique ... 31 décembre 2018 18:54, par Bob

    Vous n’êtes simplement pas démocrate, si vous considérez les gens trop idiots pour voter. C’est un choix comme un autre.
    En Suisse ça marche mais il faudrait encore que vous vous donniez la peine de vous renseigner.

    Répondre à ce message

    • Le communisme, libertaire ou pas, et le syndicalisme révolutionnaire, anarcho ou pas, s’opposent frontalement à la démocratie bourgeoise puisque nous proposons le pouvoir des conseils ou, au moins, de remplacer les 577 députés par 130 000 délégués (en France)…

      En Suisse : en général 65 % d’abstention. 99 fois sur 100 les gens de gauche renoncent à se lancer dans la récolte de signatures, activité chiante et puante car les 20 % d’étrangers et les très nombreux frontaliers n’ont pas le droit de vote !!! Donc : les RIP suisses servent principalement à faire de la propagande raciste et sécuritaire et à maintenir une paix du travail qui crétinise le peuple.

      Cela explique d’ailleurs pourquoi les assurances maladie privées et obligatoires suisses ne remboursent pas les soins dentaires ! Et il y a beaucoup d’autres exemples !

      Répondre à ce message

    • R.I.C et crétinisme démocratique ... 2 janvier 17:35, par Dominique

      C’est clair, au pays des ultras du capitalisme qu’est la Suisse, les référendums, ça marche pour les bourgeois. Car en pays capitaliste, seuls les riches ont les moyens de faire aboutir un référendum, c’est-à-dire de récolter suffisamment de signatures pour qu’il soit soumis au peuple. De plus, seuls les riches ont les moyens de faire assez de pub (les politiques appellent cela faire campagne) pour que le peuple l’accepte et, dans les quelques cas de référendums progressistes, de faire assez de pub pour que le peuple le refuse. Il y a bien eu quelques exceptions, mais ce ne sont jamais que de rares exceptions qui donc ne font que confirmer la règle : face à la dictature de l’argent, un système démocratique où la majorité est censée exercer le pouvoir devient très vite une dictature d’une majorité fictive.

      Ceci d’autant plus que nous assistons à la même perte des valeurs de gauche en Suisse que dans le reste des pays capitalistes, perte qui implique que quand il s’agit de sujets qui changent la vie de tous et de toutes comme la politique financière du pays, même les partis soit-disant anti-impérialistes ne lancent pas de référendum, ceci pour reprendre leur expression, sous le prétexte que "ce n’est pas porteur". Ce simple exemple montre bien que ces gens-là en Suisse comme en France et ailleurs, sont totalement coupé de la réalité de la majorité des gens qui rament comme des bêtes pour joindre les deux bouts dès qu’ils ont touché leur salaire ou leurs allocations, et que donc ce sont des grands malades uniquement intéressés réellement par le pouvoir et ses avantages.

      Répondre à ce message

  • R.I.C et crétinisme démocratique ... 2 janvier 03:32, par Jean Cendent

    1er janvier – Le communisme, libertaire ou pas, et le syndicalisme révolutionnaire, (…)

    Comme depuis 2 mois, je ne peux lire suivant les jours les 3 premières commentaires avant les 16 ou 24 heures qui suivent leur mise en ligne .
    Au regard de l’intro, Je répond au pif ceci :
    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    On verra bien ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0