VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Gilets Jaunes - Éric Drouet et Jérome Rodriguez sont déjà récupérés par le (...)

Gilets Jaunes - Éric Drouet et Jérome Rodriguez sont déjà récupérés par le pouvoir (vidéo 13’11)

dimanche 3 février 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 3 février 2019).

Ils tiennent le même discours que le pouvoir sur les "casseurs"

RT - Russia Today le 30 janvier 2019

Cliquer sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

Bonjour à toutes et à tous,

Sur les "casseurs", le pouvoir tient un double langage, qui tient de la double-pensée, décrite par Orwell dans son 1984. Et d’une, le pouvoir, quand il parle par la bouche de Macron, explique que les "Casseurs" sont ses ennemis, et qu’il veut protéger les manifs de Gilets Jaunes contre eux. Et de deux, quand le pouvoir parle par la bouche de Mélenchon, il prétend que les casseurs sont les amis de Macron. Mais, dans les deux cas, l’ennemi, c’est les "casseurs".

Éric Drouet et Jérome Rodriguez tiennent maintenant le même discours. L’ennemi, ce n’est plus le pouvoir ; l’ennemi, c’est les "casseurs" ; l’ennemi, c’est le Black Bloc. Mais QUI peut nier que les émeutes généralisées des plus belles manifestations des Gilets Jaunes, celles des 1er et 8 décembre 2018, furent le fait d’une énorme partie des Gilets Jaunes de Paris ?

Peu après le 1er décembre 2018, je rencontrais une personne vaguement PS, pas plus "radicalisée" que ça, bref une personne tout à fait normale qui, en parlant des émeutes de Paris, me disait : « Bah, s’il faut en venir là, allons-y ! ». À comparer, Éric Drouet et Jérome Rodriguez devraient avoir honte de tenir aujourd’hui le langage qu’ils tiennent !

Mais, il n’est pas si étonnant de voir aujourd’hui Éric Drouet tenir le même discours que Mélenchon sur les "casseurs" et le Black Bloc ; puisque Mélenchon avait fait l’apologie d’Éric Drouet il y a peu dans le but justement de le récupérer.

En appelant à la non-violence, Éric Drouet et Jérome Rodriguez sont deux imbéciles qui participent ainsi à la pacification de la révolte des Gilets Jaunes, c’est-à-dire à sa domestication, et donc à sa défaite. À moins qu’en échange ils obtiennent quelque postes bien payés ?

Bien à vous,
do
http://mai68.org

Je n’appelle jamais à la non-violence, JAMAIS !

Ceux qui le font sont des non-violents débiles ! ce sont le plus souvent des trouillards qui ne veulent pas l’avouer et encore moins se l’avouer, et qui camouflent leur trouille derrière la non-violence.

Le malheur, c’est que se disant "non-violents", ils se sentent obligés de condamner ceux qui sont plus courageux qu’eux.

Ils feraient beaucoup mieux de reconnaître vis-à-vis des autres et d’eux-mêmes qu’ils ont peur. Ainsi, au moins, ils ne diraient pas de mal de ceux qui n’ont pas peur. Ils se diraient au fond d’eux-mêmes : « Je ne peux pas, parce que j’ai trop peur, mais si j’avais pas peur… »

Et, dans les manifs, leur place serait là où c’est sans danger. Peut-être même pourraient-ils se rendre utiles en donnant les premiers soins aux blessés, ou tout simplement en nettoyant avec de l’eau en bouteille les yeux de ceux qui se sont fait gazer.

De toute façon, être simplement présent sans plus dans une manif, c’est déjà bien. C’est toujours mieux que de dire du mal de ceux qui sont courageux.

oeil pour oeil , dent pour dent !

La prestation du duo Drouet-Rodriguez sur RussiaTV m’a sidéré, notamment quand le second demandait que les flics repèrent les « casseurs » pour les neutraliser. Je suppose qu’il n’a pas dû lire l’Ancien testament où il est impérativement recommandé : « oeil pour oeil , dent pour dent ! ».

L’échec de la non-violence (livre et vidéo) :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1408

Pacifier la résistance

Cliquer sur l’image ou le vide ci-dessus pour voir la vidéo.

Après avoir publié un premier livre sur le sujet, intitulé Comment la non-violence protège l’État, Peter Gelderloos revient en 2013 (ici édition de 2015) avec un nouveau livre, intitulé The Failure of Non-violence (en français : L’échec de la non-violence), dont voici l’introduction en html, traduite en français, et le PDF complet, en français aussi.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

13 Messages de forum

  • Certains casseurs (ultra droite par exemple) agissent pour donner à la police un prétexte pour attaquer tous les manifestants et pour être filmés par les mass media serviles. Rien d’étonnant vu que l’extrême droite n’est qu’une police parallèle bénévole.
    D’autres casseurs sont des manifestants plus énervés que les autres.

    Les grèves de 24h et les manifestations de moutons paisibles ne sont que des soupapes de sécurité du système. Le gouvernement et le patronat répondent par un mépris visible à ces sous gesticulations.

    Répondre à ce message

  • Oui, et je précise tout de suite, que je n’appelle jamais à la violence, JAMAIS !

    Mais comme l’avait définit Howard Zinn ;

    http://partage-le.com/wp-content/up…

    L’Absolutisme de certains porte-paroles de la non-violence affaiblit leur position, me semble-t-il, parce que les gens savent, en leur for intérieur, même s’ils ne parviennent pas à en articuler les raisons, qu’il y a des moments où la violence est justifiée

    J’ai souvent réfléchi à cette "réflexion" optimiste de l’historien engagé que fut Howard Zinn et que j’ai énormément lu et même mis au format PDF (et c’est l’une de mes réalisations préférées) ► https://jbl1960blog.files.wordpress…

    Et à chaque fois que je vais à Royan, habitant la région, l’ombre de Zinn me rattrape et m’accompagne plus qu’à l’accoutumée…
    Jo

    Répondre à ce message

    • Je n’appelle jamais à la non-violence, JAMAIS !

      Ceux qui le font sont des non-violents débiles ! ce sont le plus souvent des trouillards qui ne veulent pas l’avouer et encore moins se l’avouer, et qui camouflent leur trouille derrière la non-violence.

      Le malheur, c’est que se disant "non-violents", ils se sentent obligés de condamner ceux qui sont plus courageux qu’eux.

      Ils feraient beaucoup mieux de reconnaître vis-à-vis des autres et d’eux-mêmes qu’ils ont peur. Ainsi, au moins, ils ne diraient pas de mal de ceux qui n’ont pas peur. Ils se diraient au fond d’eux-mêmes : « Je ne peux pas, parce que j’ai trop peur, mais si j’avais pas peur… »

      Et, dans les manifs, leur place serait là où c’est sans danger. Peut-être même pourraient-ils se rendre utiles en donnant les premiers soins aux blessés, ou tout simplement en nettoyant avec de l’eau en bouteille les yeux de ceux qui se sont fait gazer.

      De toute façon, être simplement présent sans plus dans une manif, c’est déjà bien. C’est toujours mieux que de dire du mal de ceux qui sont courageux.

      Répondre à ce message

  • La gauche c’est comme les écolos, des gens seulement intéressés à conserver les contradiction d’un système dont ils sont les chiens de garde.

    Après ce n’est pas la non violence qui a stoppé les nazis. Aujourd’hui, 60% du vivant est déjà exterminé et presque personne n’entre en résistance.

    Répondre à ce message

  • Salut Do,

    Voilà que je viens de trouver ton topo argumenté contre l’idéologie de la non violence et ses pratiques. Topo avec lequel je suis d’accord à 100%.

    Tout au long de mon existence, j’ai rencontré des partisans de la non-violence dans les luttes contre le capitalisme, le colonialisme ou l’impérialisme. Dans la plupart des cas, c’étaient des couards ou/et des opportunistes. Et pour le reste, des naïfs ou carrément des crétins.

    La prestation du duo Drouet-Rodriguez sur RussiaTV (1) m’a sidéré, notamment quand le second demandait que les flics repèrent les « casseurs » pour les neutraliser. Je suppose qu’il n’a pas dû lire l’Ancien testament où il est impérativement recommandé : « œil pour œil, dent pour dent ».

    Compte sur moi, donc, pour diffuser ton topo et la video.

    Solidairement

    Jean-Pierre

    (1) La chaîne poutinienne adore par ailleurs inviter des flics pour « éclairer » ses auditeurs-spectateurs sur le mouvement des gilets jaunes

    Répondre à ce message

  • Oui, et au Venezuela, les casseurs deviennent les bons …

    solidairement

    Répondre à ce message

  • Merci intéressant, j’ai fait suivre. Et le lien sur le pacifisme très instructif. merci :-)

    Amitiés

    marcel

    Répondre à ce message

  • Alors, aucun média ne risquera d’inviter Jimmy Patin qui, lui, n’est pas "récupérable" :
    https://www.facebook.com/jimmy.patin.9

    https://www.youtube.com/watch?v=9tO…

    Répondre à ce message

  • Tu as totalement raison DO à l’effet que la question ce ne sont pas "LES CASSEURS"

    Cette TACTIQUE du pouvoir d’État qui vise à porter l’attention sur un épiphénomène très secondaire du mouvement des Gilets jaunes et de l’affrontement populaire contre l’État des riches a pour but de ne pas répondre aux revendications populaires et prolétaires - à noyer le poisson dans l’eau saumâtre du totalitarisme terroriste.

    Il était inévitable malheureusement que des "vedettes" gilets jaunes sans expérience comme Drouet et Rodriguez se laisse happer par les vieux filous des médias à la solde et égraine leur rengaine sur la violence et les "casseurs". Soyons magnanimes et donnons la chance aux coureurs. 1) Ces deux Gilets jaunes ont-ils été mandatés pour aller s’exprimer de la sorte sur la question de la violence et du terrorisme d’État contre les gilets jaunes ?? 2) La violence est le fruit de l’État terroriste et de la société sclérosée et misérable = la violence ça commence par la misère sociale 3) Parlons-en de la misère des prolétaires et du pouvoir d’achat et des salaires et autres revenus sociaux qui nous tiennent dans la pauvreté violente.

    Cher DO nous devons toujours ramenés le débat sur l’essentiel et ne jamais nous laissé distraire par la cape du toréador que nous finirons bien par culbuter dans l’arène.

    Merci pour ta vigilance camarade

    Vive les gilets jaunes et leur combat

    Robert Bibeau Éditeur

    LES INTELLECTUELS CHIENS DE GARDE DU SYSTÈME :

    http://www.les7duquebec.com/7-au-fr…

    Répondre à ce message

  • À Toulouse, les Gilets jaunes sont des cobayes :
    À Toulouse, les Gilets jaunes expérimentent de nouvelles munitions qui provoquent des symptômes beaucoup plus lourds : brûlures, nausées, vomissements, compression thoracique…
    http://revolutionpermanente.fr/Brul…
    QUI EST VIOLENT ET IRRESPONSABLE ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0