VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Les manifs pour le climat sont organisées par le pouvoir

Les manifs pour le climat sont organisées par le pouvoir

vendredi 15 février 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 15 février 2019).

2 Messages de forum

  • OUI ! La pétition BARRAU / HULOT / HULOT / Greenpeace est la continuation de l’arnaque "HULOT" qui a garanti la majorité LREM aux législatives, puis aidé Macron pendant plus d’un an, puis démissionné avant d’être grillé, puis à la manœuvre pour créer une fausse opposition de boy-scout sauveurs de planète qui seront des équivalents de SOS racisme (des moralistes pas subversifs, des mobilisés niaiseux moutonniers …).

    Cette racaille petite bourgeoise est au service du capital qui veut nous vendre des panneaux d’isolation, des immeubles à énergie positive, des éoliennes, des panneaux solaires, des casseroles électriques, de l’électricité verte, des croquettes veganes, …etc.

    Ce qui est rigolo c’est la non efficacité absolue de toutes ces niaiseries douces et, hélas, renouvelables - durables. Les vraies solutions consistent à planter 980 milliards d’arbres, de préférence dans les zones chaudes et arides, à produire les hydrocarbures par des réacteurs Steinfeld, à produire massivement de l’hydrogène liquide par des hydroliennes gigantesques posées sur le Gulf Stream, à construire 1 ou 2 milliards de km de buttes de permaculture …etc. Mais tout cela coute très cher et ne rapportera que dans 30 ou 40 ans, alors c’est incompatible avec le capitalisme !

    Répondre à ce message

  • Elles ne sont pas organisées par le pouvoir, elles sont manipulées par le pouvoir qui voit là une bonne opportunité de sauver la civilisation en repeignant en vert le désastre industriel. Exactement ce que tu proposes avec tes solutions qui ne feraient, comme celles soutenues par le pouvoir, que créer de nouvelles filiales industrielles globalisées dont les dégâts à la Nature viendrait s’ajouter à ceux des anciennes.

    Il ne faut pas se faire d’illusion, la civilisation industrielle de consommation, d’exploitation et de destruction de masse est non réformable. Ce qui implique que la seule solution pour éviter qu’elle achève d’exterminer le vivant est de la débrancher. Pour cela, il faudrait l’émergence rapide et mondiale d’un mouvement de résistance qui s’en prennent non pas à son point fort le capitalisme, mais à ses infrastructures, ceci dans le but de la stopper. Et là, nous serons débarrassés en même temps de la monnaie et de ses inégalités (le capitalisme n’y survivra pas) et du productivisme industriel et son aliénation (le marxisme n’y survivra pas non plus) et nous pourrons enfin nous mettre à construire des sociétés basées sur le local et dont les technologies respectent les limites fixées par la Nature.

    Vive la résistance !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0