VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Trois mois de luttes du mouvement GJ – Mise à jour de la pétition Ab.CICE (...)

Trois mois de luttes du mouvement GJ – Mise à jour de la pétition Ab.CICE !!

vendredi 22 février 2019, par Luniterre

Trois mois de luttes du mouvement GJ

– Mise à jour de la pétition Ab.CICE !!

Bonjour à tous,

« Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage », telle est la stratégie du pouvoir, depuis le 17 Novembre. Multipliant les provocations policières, casseurs et tagueurs « infiltrés », « philosophe au contact », mais « philosophe » au parcours d’expression notoirement provocateur et raciste assumé, tout cela ne peut que provoquer les réactions souhaitées pour discréditer le mouvement et faire dévier le débat public loin des préoccupations sociales qui restent pourtant l’urgence, après trois mois de lutte.

Bien évidemment, les insultes proférées sont condamnables en tant que telles et c’est à la justice de déterminer leur caractère éventuellement antisémite ou non.

Le débat sur le prétendu confusionnisme, entre antisionisme et antisémitisme, est également celui voulu par le pouvoir pour faire dévier le débat loin du malaise social et se trouve, quand au fond, tout à fait hors sujet par rapport aux préoccupations immédiates de la majorité des travailleurs, des retraités et des mères de familles de ce pays.

C’est ce qu’a montré l’échec relatif et consternant du « grand rassemblement » Place de la République, dont les chiffres « officiels » nous restent, cette fois ci, « mystérieusement » cachés… : à force de crier « Au loup ! » à tout propos et surtout, hors de propos, la crédibilité du pouvoir en matière de défense des libertés est totalement émoussée et ne mobilise plus guère que ses propres sympathisants et la partie la plus déconsidérée de la classe politique.

Lorsque les GJ sont dans la rue, les situations tendues sont celles créées délibérément par le pouvoir, et en fin de compte, même la responsabilité des quelques « dérapages » lui incombe, dans la mesure où ils sont largement et délibérément provoqués.

Après trois mois de lutte, la résistance continue malgré ces manœuvres extrêmement malsaines de pourrissement du conflit social, et le seul résultat est qu’elles freinent effectivement l’apparition d’une plateforme unitaire de revendications. Créer et entretenir la division au sein même des classes populaires, telle est, en réalité, l’aspect fondamental de la stratégie du pouvoir, alors même qu’il se prétend le garant de l’unité du pays.

C’est aussi le but du mirage de ce pseudo-dialogue institué par le « grand débat » dont les problèmes sociaux réels sont évacués par avance.

Au tournant de ces trois mois il apparaît donc clairement que c’est dans la capacité de formuler enfin une plate-forme unitaire de revendications sociales que se trouve le second souffle possible de la résistance du mouvement GJ.

Différentes tentatives ont eu lieu en ce sens, sans réellement aboutir encore. Par défaut, peut-on dire, c’est la liste des 42 revendications du 29 Novembre qui reste la référence la plus courante. Pourtant, si elle n’a pas rempli réellement son rôle de plate-forme unitaire, c’est bien parce qu’elle a besoin d’être amendée, tant en fonction de l’évolution du mouvement que de celle de l’environnement économique et social.

C’est dans cet esprit qu’à été créée la pétition que vous avez signé et qui est donc, malgré tout, plus que jamais d’actualité, même si c’est une réalité sur laquelle il reste difficile de communiquer.

Trois mois de luttes, c’est aussi trois mois de réflexions, d’études et de recherches sur la réalité des données économiques dont le pouvoir et les partis politiques traditionnels, et même les bureaucraties syndicales, veulent en réalité tenir éloignées les catégories populaires pourtant réellement concernées.

C’est pourquoi il nous paraît juste de communiquer aujourd’hui sur la republication, notamment sur Solydairinfo et Agoravox, d’un récapitulatif de différentes études parues au cours de ces trois mois, et dont les extraits choisis contiennent l’essentiel des données économiques, fiscales et sociales de la situation actuelle en France.

GJ-les42Revendications

https://gjles42revendications.wordpress.com/2019/02/21/trois-mois-de-luttes-du-mouvement-gj-mise-a-jour-de-la-petition/

https://solydairinfo.wordpress.com/2019/02/16/17-novembre-2018-3-mois-de-luttes-des-gj-et-toujours-un-pognon-dingue-du-cote-du-capital/

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/17-novembre-2018-3-mois-de-luttes-21273717

17 Novembre - 17 Février

3 mois de luttes des GJ et toujours un « pognon dingue »

…du côté du Capital !

Les « mesures Macron » du 10 décembre 2018 avaient pour but immédiat de désamorcer la colère populaire en répondant à ce qui paraissait être l’urgence sociale.

Or cette urgence provenait d’abord de la surtaxation des carburants. L’allègement immédiat, sous forme d’abrogation de la hausse prévue, couplé avec une conjoncture de baisse relative du prix du pétrole, a effectivement créé l’illusion d’une victoire tactique des GJ.

Le tour de passe-passe concernant l’élargissement de la « prime d’activité » très mensongèrement baptisée « hausse du SMIC » a permis de focaliser la détresse des plus démunis sur les démarches administratives nécessaires pour décrocher cette carotte médiatiquement agitée sur les écrans devant leurs nez et sous leurs yeux provisoirement ébahis…

En termes de surtaxation et de pression fiscale, pourtant, globalement, le résultat est bel et bien le contraire, avec un accroissement du déficit public , du but initialement fixé par les GJ, et la « victoire tactique » s’est dissipée dans la fumée des lacrymos, tandis que les Actes Hebdomadaires des GJ sont devenus pour la plus grande masse un spectacle « street western » où l’on compte les points, les foules, les morts et les blessés, les mois de prisons distribués en fonction de l’audimat généré par les « prévenus », etc… Un spectacle où la sympathie générale va plutôt du côté des costumes jaunes fluo, mais où le pouvoir s’entend à faire reluire, à l’occasion, la cote des bleus, et sinon, et en tout cas, à en faire l’épouvantail idéal pour le défoulement des frustrations sociales irrécupérables, quant au fond…

Le « grand débat » n’a pas réussi à supplanter le spectacle de la rue, mais même le refus d’y inscrire l’ISF au chapitre du « débat fiscal » permet de continuer de focaliser, avec l’aide des syndicats, l’attention du public sur une chimère de « justice sociale », alors que la réalité des chiffres et leur démesure est tout à fait ailleurs…

Récapitulation des différents aperçus du problème exposés au fil de ces trois mois sur TML…

On a donc extrait les passages des articles où sont exposés les chiffres essentiels qui permettent de mesurer l’ampleur de la problématique économique actuelle, c’est à dire, sa démesure, en fait.Mais c’est dans cette démesure même que l’on découvre les marges comptablement réalisables des véritables revendications sociales, encore actuellement inexprimées en tant que force sociale unitaire réellement organisée, et qui permettraient, à tout le moins, de les établir comme légitimes.

Un travail qui reste donc entièrement à faire…

L’article également sur TML

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/02/16/17-novembre-2018-3-mois-de-luttes-des-gj-et-toujours-un-pognon-dingue-du-cote-du-capital/

12 Messages de forum

  • Exact ! La polémique sur le sens des mots (logomachie) devrait être confiée à l’Académie qui serait obligée de redire qu’antisémitisme et antisionisme ne sont pas synonymes, même si la loi Gayssot, dont le bilan est minable, oblige certains antisémite à se déclarer antisionistes (mais ils sont facile à démasquer car ils ne peuvent pas s’empêcher de dire des sottises).

    L’extrême gauche est obligée de participer à ce prurit sémantique de bas niveau dont le but principal est de les insulter sur les mass media.

    Par ailleurs une grande partie de l’extrême gauche a décidé de faire du suivisme par rapport au mouvement des Gilets Jaunes, après l’avoir méprisé au début = crétinisme EcoSocialiste. Donc : ils n’osent rien dire contre la revendication du RIC, par démagogie et pour rester compatibles avec Mélenchon, alors que ces RIC les marginaliseraient encore plus : l’extrême gauche n’a pas les moyens financiers d’organiser des RIC !!!

    Répondre à ce message

  • Trois mois de luttes du mouvement GJ – Mise à jour de la pétition Ab.CICE !! 22 février 03:21, par Gilets Jaunes – Les 42 Revendications

    Gilets Jaunes – Les 42 Revendications
    https://gjles42revendications.wordp…

    Contact
    https://gjles42revendications.wordp…

    LA LISTE
    https://gjles42revendications.files…

    Le Smic à 1 300 euros net ;

    zéro SDF ;

    davantage de progressivité dans l’impôt sur le revenu ;

    favoriser les commerces des villages et centres-villes ;

    davantage de parkings gratuits dans les centres villes ;

    grand plan d’isolation des logements ;

    « que les gros (MacDo,Google, Amazon, Carrefour…) payent gros et que les petits (artisans,TPE PME) payent petit ;

    la même Sécurité sociale pour tous (y compris artisans et autoentrepreneurs) ;

    pas de retraite à points ;

    Fin de la hausse des taxes sur le carburant ;

    pas de retraite en dessous de 1 200 euros ;

    que tout représentant élu touche le salaire médian ;

    des salaires indexés sur l’inflation ;

    interdire les délocalisations ;

    fin du travail détaché ;

    limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises ;

    fin de la politique d’austérité ;

    « Que les causes des migrations forcées soient traitées » ;

    « que les déboutés du droit d’asile soient reconduits dans leur pays d’origine » ;

    « qu’une réelle politique d’intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français. » ;

    salaire maximum fixé à 15 000 euros ;

    limitation des prix des loyers ;

    interdiction de vendre les biens appartenant à la France (barrage, aéroport…) ;

    que l’intégralité de l’argent gagné par les péages des autoroutes servent à l’entretien des autoroutes ;

    baisse du prix du gaz et l’électricité

    fin immédiate de la fermeture des bureaux de poste, des écoles et des maternités ;

    un maximum 25 élèves par classe de la maternelle à la terminale ;

    des moyens conséquents apportés à la psychiatrie ;

    intégrer le référendum dans la Constitution ;

    création d’un site lisible et efficace (…)
    « où les gens pourront faire une proposition de loi » et si « cette proposition de loi obtient 700 000 signatures alors cette proposition de loi devra être
    discutée » ;

    retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République ;

    « retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillées dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans » ;

    favoriser le transport de marchandises par la voie ferrée ;

    pas de prélèvement à la source ;

    taxe sur le fuel maritime et le kérosène

    Répondre à ce message

    • Combien de fois devrais je redire que ces 42 propositions sont un dégueulis de droite pondu par des mecs du même type que Cauchy ou Chalençon / Les vrais gilets jaunes n’auraient pas oublié le refus du nouveau contrôle technique putassier / Par contre ils n’auraient pas pondu 3 / 42 = 7,14 % item sur le sujet "immigration" avec en plus des abjections.

      Répondre à ce message

      • d’accord ?! c’est lui Cauchy….
        Jeune cadre de 38 ans, Benjamin Cauchy.
        Des fumi… de première, des droitistes fachoïdes / extrême-droitistes de divers groupes qui gravitent autour du FN depuis leurs adolescences. Des fachos "petits" bourgeois ou plutôt tentant de le devenir par l’ascenseur antisocial des droites divers et avariées qui les anoblisses de leurs turpitudes d’ado. Mais qu’importe le temps qui passe, ils gardent toujours leurs mentalités de miliciens. Dans l’ordre de leur purification pour une vraie France 100% Rance
        ( attention les mots sont directs)
        1 les Arabes (tout ce qui à la couleur supposée du musulman)
        2 les Noires (et surement les jaunes/ Asiats mais bon comme ils sont plus "silencieux", alors ils en parlent moins)
        3 les précaires, RSA, etc (petit problème cependant, ah, ah, ah, c’est que certains faf sont au RSA, mais bon, ils feront le tri…)
        4, les gauchistes, les anarchistes, les communistes… (dans cet ordre au poil près)
        5 ben…les autres…

        à écouter sur le lien de France3 Région, l’Instant Caucasien (à 6:00)/pour vivre heureux vivons cachés…
        Ouais ! c’est cela mon gaillard… et donc chez les GJ = apolitique .

        https://france3-regions.francetvinf…

        et lui aussi Frank Buhler
        https://france3-regions.francetvinf…

        Par contre désolé, le 17 novembre des faf il y en avait, j’ai même parler avec certains 3 semaines après l’act 1, il suffit de voir la carte électorale du 1er tour des présidentielles.
        C’est d’ailleurs le pourquoi de l’apolitisme voulu et commandé dans les rangs des GJ. (avec également les Gentils Virus et le RIC)
        Avec le temps maintenant ils sont moins nombreux, d’accord… Mais hélas Commercy ou Saint-Nazaire ce n’est pas la majorité de GJ.

        Sly & The Family Stone - Higher And Higher (live 1969)
        https://www.youtube.com/watch?v=3fZ…

        Répondre à ce message

      • "Combien de fois…

        Cela reste donc bien le problème de la Méthode Coué et de son inefficacité intrinsèque…

        >>> voir post en réponse sur les problèmes de lecture…

        Luniterre

        Répondre à ce message

        • Ce sont les mass media qui ressortent de sa boite Chalençon et de l’oubli les 42 foutaises, on comprend pourquoi… Reste que là où j’étais le 17 il n’y avait pas de fachos visibles, par contre quelques motards en colère et tous les radars du secteur ont connus une fin tragique pour mon plus grand plaisir. Si luniterre veut à tout prix aider les media à prolonger la vie des 42 foutaises visiblement écrite par des noyauteurs de droite très peu gilets jaunes, je ne peux pas l’empêcher de déployer ce zèle morbide ! D’ailleurs les mass media ont sorti Boulo et le RIC pour plus de crédibilité chez les gilets jaunes, les vrais !

          Répondre à ce message

  • les Actes Hebdomadaires des GJ sont devenus pour la plus grande masse un spectacle « street western »

    Où les Gilets Jaunes sans coalition sont désarmés contre le Président Emmanuel Capitaliste Macron et ses régiments répressifs.

    Tandis qu’à Little Bighorn lorsque la coalition de Cheyennes et de Sioux écrasa le lieutenant-colonel George Capitaliste Custer et son 7e régiment de cavalerie, ils étaient…

    C’est en respectant les traités des capitalistes que les amérindiens ont perdu.

    Répondre à ce message

  • « Que les causes des migrations forcées soient traitées » ;

    « que les déboutés du droit d’asile soient reconduits dans leur pays d’origine » ;

    « qu’une réelle politique d’intégration soit mise en œuvre. Vivre en France implique de devenir français. » ;

    Que tous les fachos, les droitistes, souteneurs du capitalisme soient momifiés pour que tous les africains et africaines puissent :

    1 Contempler au plus prés, la tronche des exploiteurs qui « entre autre » lorsqu’ils habitent sur le continent africain, ne veulent surtout pas avoir la nationalité des pays dont ils exploitent les populations et les richesses. Pour fuir, leurs crimes et méfaits quand ça leur pète au cul.

    2 S’ils ne sont pas dégoûtés par la fRance et ont réellement envie d’y vivre, qu’ils se permettent de le faire, afin de colorer la pâte et la croûte nationale.

    3 Avec tous les françaises et français de naissance laisser leurs religions dans les poubelles de l’histoire d’où jamais elles n’auraient du sortir. Afin que nous puissions philosopher et plus si affinités sur le sens ou non de la vie.

    La créolisation.
    http://www.edouardglissant.fr/creol…

    ps : beurk …retour à un mandat de 7 ans pour le président de la République ;
    Et pourquoi pas 48 ans, sous un régime de flics …beurk

    Répondre à ce message

    • Le problème de certains, c’est qu’ils lisent avec des lunettes sélectives…

      "Différentes tentatives ont eu lieu en ce sens, sans réellement aboutir encore. Par défaut, peut-on dire, c’est la liste des 42 revendications du 29 Novembre qui reste la référence la plus courante. Pourtant, si elle n’a pas rempli réellement son rôle de plate-forme unitaire,c’est bien parce qu’elle a besoin d’être amendée, tant en fonction de l’évolution du mouvement que de celle de l’environnement économique et social."

      L’évolution actuelle du mouvement, après trois mois, est encore largement insuffisante, quel que soit le processus auquel on se réfère.

      C’est un simple constat…

      Sinon, effectivement, une autre plate-forme servirait déjà de référence depuis décembre, ou mi-janvier, au pire-aller…

      Cela supposait d’en débattre, de manière organisée, ce qui n’a pas été fait…

      Le processus de Commercy aurait pu avancer vers du concret en matière de revendications, mais il n’a pour l’instant non seulement pas sérieusement avancé, mais en outre, développé de nouvelles ambiguïtés, pourtant après débat, et qui ne valent pas mieux.

      Celles de la liste des 42 revendications sont par contre évidentes, sans avoir été débattues, ce qui aurait pourtant éventuellement permis de les corriger.

      Donc, compter les points, pourquoi pas, mais proposer des améliorations concrètes, c’est mieux.

      Luniterre

      Répondre à ce message

      • Incroyable ? Ça alors… Mais comment diantre ! Ai-je pu ne pas remarquer, voir, lire, comprendre, constater, qu’il y avait 42 revendications puis m’incliner et me prosterner devant cet autel, cet oracle, cette autorité, sans vous demandez votre bénédiction.
        Jamais, sur 42 revendications il ne vous viendrait à l’esprit que certaines d’entre elles, me déplaisent, non …Pourtant c’est le principe même de la démocratie directe.

        Maître Luniterre ou la dialectique de prendre les autres pour des…idiots

        Le problème avec certains, c’est qu’ils lisent avec des lunettes à souder quand ce n’est pas le masque…

        Par défaut ? c’est une liste que vous avez choisi donc je me permets d’amender dans le virtuel (faute gravissime, incommensurable…) les revendications des protofascistes sans demander la permission du petit père des peuples.
        "Oh, papa chéri, ai-je le droit de vous demander l’autorisation qui puisse me permettre le cas échéant mais de toutes évidences fortement improbable, d’oser émettre quelques objections, oh, pardon père vénéré…quelques réserves concernant votre liste favorite que vous avez su, si habillement trouver avec la grâce, l’intelligence due à votre lucidité habituelle et pour le bien de tous, pauvres pêcheurs : prolétaires, incultes, illettrés et malvoyants, afin de nous éclairer quant à sa magnificence et son ultime intérêt pour notre avenir commun, oui, mon papa adoré puis-je ? "

        Donc, compter les points, pourquoi pas, mais proposer des améliorations concrètes, c’est mieux.
        Ah bon ? parce que vous oui…Bravo, et encore un sauveur suprême ! À la table du bar-tabac de la rue des Martyrs…

        Donc, si proposer des améliorations concrètes, c’est mieux.

        1) vous êtes qui ? votre honneur, le juge de l’objectivité suprême et concrète à géométrie variable suivant vos humeurs et manipulations d’endoctrinement de maître en ML , le guide des formateurs charismatiques des sections d’assaut du Net Léninistique du : Faites surtout comment cela m’arrange.

        2) Tant qu’à mes propositions réelles au niveau du planché des vaches, vu la partialité dès plus rigide dont vous faites preuve et l’arrogant mépris dû à votre suffisance et impressionnante dotation encéphalique se rapportant notamment à vos critiques dans certains domaines, je doute que cela vous interpelle.

        Exemple :
        Dans sa chansonnette de 1963, E et/ou A, la fusion des deux lettres n’était sans doute déjà plus le problème du poète à la dérive

        https://www.agoravox.fr/tribune-lib…

        Marx, pour son œil c’est bien celui de droite…

        Le processus de Commercy aurait pu avancer vers du concret en matière de revendications, mais il n’a pour l’instant non seulement pas sérieusement avancé, mais en outre, développé de nouvelles ambiguïtés, pourtant après débat, et qui ne valent pas mieux.

        Mais bien entendu…trop horizontal pour un Léniniste. Oui ! Voyons, c’est un fait , mais bien entendu, etc.

        Celles de la liste des 42 revendications sont par contre évidentes, sans avoir été débattues, ce qui aurait pourtant éventuellement permis de les corriger.

        Mais bien entendu…l’évidence verticale du Léninisme. Oui ! Voyons, c’est un fait, mais bien entendu , etc.

        makhnovtchina https://www.youtube.com/watch?v=bB4…

        PNG - 265.4 ko

        Répondre à ce message

        • Quoi qu’il en soit, merci pour cette sympathique pub pour Agoravox, qui le mérite bien…!

          Un des rares endroits où l’on peut encore débattre, avec VLR, évidemment !

          Sinon, pour le reste, j’ai simplement voulu attirer votre attention sur le fait qu’un confusionnisme en vaut un autre…

          Celui, en grande partie bien réel et évident, de la liste des 42 revendications du 29 Novembre a l’"excuse", malheureusement, de n’avoir pas été débattu, et le propos peut donc être de démarrer enfin ce débat, indépendamment du nombre, qui n’a évidemment pas vocation à rester "42", mais qui actuellement permet de savoir de quoi on parle…

          Le nouveau confusionnisme induit par le processus de Commercy se trouve déjà, par contre, une certaine et relative légitimité, du fait du processus lui-même. Il est donc effectivement représentatif d’une certaine évolution de la gauche militante française. Une évolution qui a fait ses preuves… par son inefficacité, pour le moins…

          Mais concrètement, c’est bien le RIC qui reste le trait caractéristique dominant du mouvement GJ et le reflet de son état d’esprit majoritaire, même si cela peut nous déplaire…

          Il y a donc encore un long chemin à parcourir pour en revenir simplement à l’idée d’unité autour de quelques revendications sociales pourtant évidentes, mais que le mouvement s’ingénie à contourner, s’éloignant ainsi, lentement mais inexorablement, de sa base populaire du 17 Novembre.

          Dans ce processus de délitement, le pouvoir et la "gauche" sont largement complices.

          Luniterre

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0