VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Les écologistes sont de répugnants crétins (vidéo 2’17)

Les écologistes sont de répugnants crétins (vidéo 2’17)

samedi 13 avril 2019, par do (Date de rédaction antérieure : 13 avril 2019).

Un ministre le l’écologie pour le nucléaire,
Vous y croyez vous ?

Enregistré sur France 3 le 12 avril 2019 après 19h30

Cliquer sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

Regardez le mec de Greenpeace : il ne dit pas qu’il est contre le nucléaire, il veut seulement nous nucléariser en toute sécurité.

Pourtant, dans L’esprit de sel Jean-Marc Lévy Leblond, qui a longtemps écrit dans la revue scientifique Recherche, démontrait que le plus grand danger serait que le nucléaire devienne sûr parce qu’alors on serait alors tout à fait dépendants de l’État qui deviendrait donc tout puissant. Mais il était "rassurant" : il démontrait aussi qu’il était impossible que le nucléaire devienne sûr.

Je fournis la preuve que les écologistes ont massivement voté pour le nucléaire à la conférence européenne sur le climat de Copenhague en 2009.

Ce résultat est dû à la toute puissance du lobby nucléaire, qui commandite d’ailleurs les manifs sur le climat afin de justifier le nucléaire. Car il veut qu’on achète des voitures électriques.

Rappelons à ce sujet que notre actuel premier ministre est un lobbyiste du nucléaire, puisque d’après Wikipedia : « Édouard Philippe rejoint en 2007 le groupe Areva en tant que directeur des affaires publiques (2007-2010). Selon l’Observatoire du nucléaire, "son activité principale est alors de s’assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l’atome". »

AMÈRE VICTOIRE DE L’ÉCOLOGISME

http://mai68.org/spip/spip.php?article1098

Ville artificiellement isolée, par un dôme de plexiglass,
de la pollution généralisée au monde entier

Dans un monde qui n’a pas été essentiellement transformé, l’écologisme a réussi. Cette victoire se retourne contre l’écologisme, qui n’attendait rien que du renversement de l’ordre social dominant.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

Preuve que les écologistes ont massivement voté pour le nucléaire

25 novembre 2009 : Une résolution du parlement européen, sur la stratégie à adopter par l’Union Européenne au sommet de Copenhague, a été votée. Dans cette résolution, il est à noter la réintroduction du nucléaire. Les députés d’Europe écologie, ainsi que les verts, ont tous voté pour cette résolution, à l’exception de José Bové qui s’est abstenu.

Voici d’ailleurs l’article 36 de cette résolution :

« souligne que le passage, à l’échelle internationale, à une économie à faible intensité de carbone conférera à l’énergie nucléaire un rôle important dans le bouquet énergétique à moyen terme ; souligne toutefois que les questions relatives à la sûreté et à la sécurité du cycle du combustible nucléaire doivent être abordées de façon adéquate à l’échelle internationale afin de garantir un niveau de sûreté aussi élevé que possible »

Et maintenant, voici la preuve que les écolos ont massivement voté pour le nucléaire :

http://mai68.org/spip/spip.php?article629

De répugnants crétins, je vous dis !

17 Messages de forum

  • Le premier candidat écolo, DUMONT en 1974, était déjà "douteux". Un ancien "chemises vertes" converti à la fin du monde de Jean l’évangéliste par le sophisme du club de Rome, totalement débile mais jamais réfuté !

    Mais au moins il balançait des trucs rigolos comme l’interdiction des villes de + que 15000 habitants et les transports en commun totalement gratuits …

    Sinon, si on doit aller jusqu’à l’anthropologie = l’espèce humaine n’est pas adaptée à la vie sur terre et elle est condamnée à transformer la nature pour survivre. Donc l’anthropocène commence certainement avec le néolithique, et le capitalocène en est la pire forme, ça c’est exact. Mais il est ridicule et démobilisateur de vouloir supprimer la science, la technique et les industries qui sont "la nature humaine". Reste à se débarrasser des buts actuels des industries pour déployer l’anthropocène communiste !

    ANTHROPOCENE COMMUNISTE = pour commencer :

    1/ planter 980 milliards d’arbres dans les zones chaudes - arides.

    2/ produire des milliards de m3 d’hydrogène et d’oxygène liquides par des hydroliennes gigantesques posées sur les très grands fleuves puis sur le Gulf Stream.

    3/ produire les hydrocarbures et le CH4 en utilisant le CO2 atmosphérique (plusieurs techniques solaires le permettent dont les réacteurs Steinfeld).

    4/ produire, en France, 2 millions de km (pas km2 NB) de buttes de permaculture par 9000 sovkhozes / Et surtout en produire au moins 2 milliards de km sur terre/ ça relancera et ça augmentera la bio diversité.

    Bon, ça c’est le travail sérieux, mais pour s’amuser on pourrait construire 25 glaciers de 20 km2 dans les déserts chauds - arides, c’est juste pour révéler aux idolâtres que la déesse nature est une bécasse de foutre des glaciers uniquement là où il fait déjà froid !

    Répondre à ce message

    • Il ne faut pas jeter René DUMONT avec l’eau du bain. Cet homme ne portait déjà pas de cravate mais un beau pull rouge vif et s’exprimait sans prompteur, sans oreillette et sans maquillage et a fait la campagne des présidentielles en 1974 sans faire d’affiche….
      Il a connu une censure systématique dans les médias ou bien a été présenté comme le gourou d’une secte de gens dérangés du ciboulot, la classe politique les médias l’ont tous traité d’hurluberlu.

      Et pourtant il parlait vrai, sans langue de bois,… C’est pour moi le seul et l’unique vrai écolo.

      En 1974, il y avait un visionnaire, M. René DUMONT. Pour preuve :

      https://www.youtube.com/watch?v=nMR…
      https://www.youtube.com/watch?v=pBP…
      https://www.youtube.com/watch?v=gCT…
      https://www.youtube.com/watch?v=DN9…
      https://www.youtube.com/watch?v=d47…

      Répondre à ce message

      • Salut,

        Dumont n’était pas un vrai écologiste. Il était spécialisé dans l’agriculture des pays du tiers-monde. Et il était pour l’agriculture chimique. Contre l’agriculture biologique ! Il disait que sans la chimie, le Tiers-monde ne pourrait jamais s’en sortir.

        Les vrais écologistes ne se sont jamais présenté aux élections présidentielles.

        Bien à toi,
        do
        http;//mai68.org

        Répondre à ce message

        • Do, tu me fais un peu rire avec tes "vrais" écologistes. Je vois de quels pékins et de quelles pékines tu veux parler, sympas et gauchistes c’est vrai, mais naïfs et naïves comme c’est pas permis ! En fait ils et elles donnent du prestige à des gros pourris comme Hulot - Jadot - Barrau …etc.

          Et puis il ne faut pas oublier que beaucoup de bureaucrates dégueulasses de la CFDT ont appris à militer chez les écolos ! Puis ils ont vieilli, mal vieilli, très mal vieilli …etc.

          Je pense souvent à Rémy Fraisse qui s’es fait bousiller par les GM pour "sauver" 3 brins d’herbe et 2 insectes dans une flaque de boue. Et je me dis ce que je me dis. Parce que je pense ce que je pense et que je sais ce que je sais !

          Répondre à ce message

        • Salut Do,

          Pour ma part, quand j’étais petit, la personne qui m’a sensibilisé à l’écologie, bien avant que ce ne soit une mode, c’est René Dumont.

          Il a sûrement fait des erreurs, mais il faut lui reconnaître d’avoir mis les pieds dans le plat comme par exemple à Fos/mer. Alors que les labos de l’état (l’ANSES) affirmaient et expliquaient aux malades de Fos/mer qu’ils ne pouvaient pas être malades à cause de la pollution industrielle et qui aujourd’hui découvrent qu’ils ne regardaient pas les bons paramètres. C’est en 2010, grâce à des citoyens sceptiques de la région, épaulés par des scientifiques, qui fondent l’Institut Ecocitoyen afin de lancer leurs propres campagnes de mesure de la qualité de l’air que l’on constate que René Dumont avait raison et avait dénoncé ce scandale il y a plus de 40 ans.

          « Après en avoir été l’un de ses plus ardents partisans, il a été l’un des premiers à dénoncer les dégâts issus de la Révolution verte dans les années 1960 et à lutter contre l’agriculture productiviste. »
          source wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C…

          Lors de son enterrement le 19 juin 2001, la dernière volonté de René Dumont consista à faire entendre Boris Vian chantant « Le Déserteur ».
          Alors que nos écolos-bobos comme notre gentille Eva Joly en 2011 étaient pour une intervention en Libye la fleur au fusil !

          Merci pour tes infos
          A+ A suivre

          Répondre à ce message

  • Bonjour Do,

    C’est vrai que le nucléaire est un problème et même plusieurs. Mais tu ne voudrais peut-être pas avoir ces saletés d’éoliennes , d’ailleurs inefficaces, dans ton jardin ou à ras de ta maison, comme cela arrive parfois, pour que les bobos des villes ou des banlieues aient bonne conscience.
    Au boulot les neurones pour inventer l’énergie de demain.

    Cordialement,
    Aline

    Répondre à ce message

    • Je suis totalement contre ces éoliennes industrielles qui détruisent les paysages :

      http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      etc.

      LES ÉOLIENNES SONT RADIOACTIVES ! (vidéo 51’53) :

      http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      Répondre à ce message

      • Des hydroliennes gigantesques posées sur les très grands fleuves puis sur le Gulf Stream / pour ou contre.

        Le solaire / pour ou contre.

        Exemples, de bonnes inventions (technologiques ou autres) suivant tes critères qualitatifs pour fabriquer de l’électricité.

        L’électricité / pour ou contre.

        Répondre à ce message

        • Toutes ces sources d’énergies dépendent de filières extractivistes et industrielles mondialisées. Ce seul fait suffit pour les ranger dans la catégorie des technologies nuisibles au vivant et, en raison de leur haute technologie qui implique une hiérarchisation poussée du travail, dans celles des technologies nuisibles à la démocratie et à l’égalité sociale.

          De plus, aucune nouvelle source d’énergie n’a jamais permis de supprimer les anciennes, cela n’a jamais fait que des sources d’énergie en plus pour développer davantage la fuite en avant mortifère de notre société industrielle. De même les économies d’énergie n’ont jamais servis à économiser de l’énergie car elles ont toujours servi à développer plus de l’industrialisation qui nique le vivant.

          Enfin, à quoi servent toutes ses sources d’énergie ? à alimenter des produits technologiques nuisibles à l’environnement.

          Il ne faut pas se leurrer, il n’existe pas beaucoup de sources durables d’énergie.

          La première est l’huile de coude (ça va faire hurler les antispécistes mais c’est comme ça et personne ne nous oblige à vouloir construire des cathédrales ou à vouloir aller sur Mars).

          La deuxième est l’éolien, ceci à condition d’utiliser directement sa force mécanique et de le réaliser avec des matériaux locaux et recyclables, comme par exemple les moulins à vent de Don Quichotte ou des moulins entraînés par des roues à aubes et des courroies en cuir comme nous pouvons encore en voir parfois dans les Alpes.

          La troisième est le solaire à condition d’utiliser directement sa chaleur et de le réaliser avec des matériaux locaux et facilement recyclables, par exemple pour se chauffer ou produire de l’eau chaude.

          Dès qu’il y a une filière industrielle mondialisée, vous pouvez oublier la durabilité et la nature. Une donnée importante que je viens d’apprendre : 50% des ressources naturelles extraites mondialement de force de la nature sont utilisées par le complexe militaro-industriel : https://www.youtube.com/watch?v=2kh… Même si je ne partage pas le réformisme de cet économiste, il dit quand même des choses très intéressantes dans cette vidéo.

          Dans un tel contexte, les écolos des années 60 et dans une moindre mesure, leur récupération et travestissement en Greenwashing ayant commencé dès Mai 68, ceux des années 70, avaient 100% raison de dire "Non à la guerre" et "Non à la société de consommation", d’exploitation et de destruction de masse.

          Répondre à ce message

  • s’ils ont voté pour le nucléaire alors c’est un des rares moment où ils ont cessé d’être des crétins …

    le problème c’est qu’en prenant ( une fois n’est pas coutume ) cette sage décision ils n’ont pas répudié leur crétinerie ( consistant notamment à combattre notre autonomie énergétique nucléaire ) mais simplement manifesté leur vrai "nature"… de charlatans.

    LIB TROPIQUES

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0