VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Macron est raciste - 3 juin 2017 - « Le kwassa-kwassa amène du Comorien » ! (...)

Macron est raciste - 3 juin 2017 - « Le kwassa-kwassa amène du Comorien » ! (vidéos 13’’ et 39’’)

jeudi 8 juin 2017, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 4 juin 2017).

Macron aime faire des plaisanteries racistes

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

Bonjour à toutes et à tous,

Les kwassa-kwassa sont de frêles embarcations régulièrement utilisées par des migrants de l’archipel indépendant des Comores pour gagner Mayotte, le 101e département français. Macron a osé dire à leur sujet :

« Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c’est différent »

Ce mot "du", est ici parfaitement ignoble, car il est la marque du pire racisme.

Imaginez que Macron ait fait cette plaisanterie non pas avec ces sales nègres que sont les Comoriens, mais avec les Juifs : « Les bateaux ont amené du juif » ! Les réactions auraient certainement été bien plus virulente, et il lui faudrait dors et déjà démissionner !

Certains ont cru bon de montrer toute l’horreur de cette plaisanterie en la complétant par un rappel des milliers de morts dus au fait que la loi interdit la libre circulation des personnes. Cela donne la vidéo visible sous ma signature.

Bien à vous,
do
3 juin 2017
http://mai68.org

Macron aime faire des plaisanteries racistes

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.


"Douteuse", "insensée"… Tollé après la plaisanterie de Macron sur les "kwassa-kwassa" qui "amènent du Comorien"

http://www.francetvinfo.fr/politiqu…

Mis à jour le 03/06/2017 | 16:46
Publié le 03/06/2017 | 11:24

Emmanuel Macron, le 1er juin 2017, à Lorient (Morbihan), lors d’une visite sur le port. (STEPHANE MAHE / AFP)

La plaisanterie d’Emmanuel Macron au sujet des "kwassa-kwassa", ces frêles embarcations comoriennes qui, selon lui, ne servent pas à pêcher mais à "amener du Comorien" à Mayotte, provoque un tollé, samedi 3 juin 2017.

La vidéo, diffusée vendredi soir sur TMC, montre le chef de l’Etat en train d’échanger avec des officiels, lors d’une visite la veille au Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique (Cross) d’Etel (Morbihan). L’un d’entre eux évoque différents types d’embarcations : « Il y a des tapouilles et des kwassa-kwassa ». « Ah non, c’est à Mayotte le kwassa-kwassa », relève alors Emmanuel Macron. « Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c’est différent », plaisante-t-il. Après un bref silence, il ajoute : « Les tapouilles, c’est les crevettiers. »

Duflot et Morano condamnent une "blague douteuse"

"Si Sarkozy président avait prononcé cette phrase face caméra, le tollé aurait été gigantesque. ’Du’ Comorien. 12 000 morts. Et là… insensé", a réagi l’ex-ministre écologiste Cécile Duflot, sur Twitter.

« Blague douteuse. Le deux poids deux mesures des journalistes. Si j’avais tenu ces propos, ils auraient crié au "dérapage scandaleux, polémique" », a également fait valoir la députée européenne LR Nadine Morano.

Le député PS de Seine-Saint-Denis Daniel Goldberg, "président du Groupe d’amitié France-Union des Comores de l’Assemblée nationale", "invite Emmanuel Macron à régler les problèmes locaux plutôt qu’à en rire".

"Une plaisanterie regrettable", pour l’Elysée

Contactée par Le Lab, l’équipe de communication de l’Elysée reconnaît "une plaisanterie pas très heureuse sur un sujet grave", "complètement regrettable et malvenue". Les services présidentiels assurent que "le président de la République a pleinement conscience" du problème et qu’il "a eu l’occasion d[’en] parler durant la campagne présidentielle".

Lors d’une courte escale de campagne à Mayotte, fin mars, le candidat avait dénoncé les promesses de Marine Le Pen. « Qui peut vous promettre qu’il n’y aura pas demain des "kwassa-kwassa" ? Personne ! avait-il lancé. Qui peut vous promettre sérieusement qu’il n’y aura plus d’immigration clandestine ? Personne. »

Des milliers de morts dans des naufrages

Les kwassa-kwassa sont régulièrement utilisés par des migrants de l’archipel indépendant des Comores pour gagner Mayotte, devenu le 101e département français en 2011, souligne Outre-mer 1re. En 2014, 597 kwassa-kwassa ont ainsi été interceptés avec à leur bord 12 879 personnes, et 610 passeurs ont été arrêtés, selon des données de la Direction générale des Outre-mer.

Mais, chaque année, les naufrages font aussi de nombreuses victimes. Selon les autorités comoriennes, citées par RFI en 2014, il y a eu au moins 12 000 disparus en mer en vingt ans. Un rapport du Sénat, mentionné par une journaliste, évalue le nombre de morts à 7 000 à 10 000 entre 1995 et 2012.

13 Messages de forum

  • Oui, mais avec ce "on" de Macron on est absolument au-delà des mots…
    Ce type est en mission rappelez-vous, il est investi d’une mission, et quoiqu’il dise ou fasse il est là pour nous péter les gencives…
    Plutôt que l’affronter de face, prenons la tangente, ignorons l’État et ses institutions, créons les associations libres n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent. Nous pouvons créer, tout de suite, une société parallèle, celle des associations libres, fédérées, boycotter système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les association libres… À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si les gens (nous) font tourner la société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croître et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule "non-violent".
    C’est avant tout une question d’état d’esprit individuel/collectif se confédérant par la solidarité.
    Il faut cesser de nous laisser dicter nos "différences" par l’oligarchie, cesser de la laisser organiser notre division.
    La 1re des priorité est de comprendre que collectivement, il y a bien plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent.
    La division est induite, fabriquée et donc certainement pas inéluctable.
    Et la preuve par MACRON…
    C’est de la que part toute action viable à mon sens, après comment les gens s’organisent etc… Il n’y a pas de recettes toutes faites, il y a de grandes leçons à tirer du passé, des enseignements à tirer de nos sociétés ancestrales européennes et ailleurs.

    Ignorer le système ► créer les bases solidaire de la société des sociétés organique ► réfléchir et agir en une praxis commune ► adapter l’ancien au neuf

    Les "enragés" fonctionnaient déjà dans une société, dans la société nouvellement "républicaine". Beaucoup pensent, comme moi, que s’ils n’avaient pas été politiquement purgés et Marat assassiné (les deux évènements étant liés à terme), la France serait sortie de la fange pseudo-républicaine de la vraie aristocratie bourgeoise. Le pouvoir était en passe d’être redilué dans le peuple là ou il est tout particulièrement soluble, et cela était inacceptable pour la clique affairiste des accapareurs, agioteurs au pouvoir.
    Ils le sont toujours avec la grande différence qu’aujourd’hui, la haute finance et le gros business ont parachevé l’achat du politique et règne sans partage avec le politique totalement assujetti à l’"économique".
    Et la encore, la preuve par MACRON…
    Dans ce système là, il ne pouvait en rester qu’UN et ce devait être lui…
    Donc ► IGNORONS le SYSTÈME…
    Ou alors à fermer sa bouche à tout jamais !
    JBL1960 www.jbl1960blog.wordpress.com

    Répondre à ce message

  • Ca n’a rien a voir avec le racisme c’est la vérité tout simplement ; que cela soit dit sous une forme qui se veut humoristique ,c ’est une autre affaire . Votre remarque sur les juifs est partfaitement pertiente ,mais ce sont les "juifs" enfin les DSK et crif qui décident qui est raciste ou pas selon que vous êtes opposé au racisme biologique religieux juif . Vous êtes pour la libre circulation des troupes de daech ? vous faites quoi du flot de Comoriens 700 000 en France ce qui viennent s’approprier du terroitoire dont il ne disposent pas au commore du fait de leur reproduction incontrolée ( je vous signale tout de ,même que se sont de surcroit des islamistes du style boko haram.°

    remarque si je suis un SDF sans un centims je suis libre de circuler , de m’expatrtier aux Comores ? répondez s’il vous plait au moins à cette dernière question

    Jean

    Répondre à ce message

  • Oui la phrase de Macron est raciste car elle fait de l’embarcation une personne et des occupants des choses ou des animaux comme du poisson (Le kwassa-kwassa est allé à la pêche et nous a ramené du poisson). Et maintenant on apprend qu’il compte suspendre une aide au développement de l’Afrique, une centaine de millions, sous prétexte que les femmes font trop d’enfants ! On nous a vendu l’image d’un Macron qui a de la classe, moi j’y vois juste des manières de beauf.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0