VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > L’UE casse la France !

L’UE casse la France !

mardi 21 mai 2019, par a_suivre

L’UE casse la France, sans sortie de l’UE, de l’€ et de l’OTAN, sans défendre la nation, il n’y aura pas de victoire des travailleurs, c’est la priorité dans cette situation d’extrême urgence pour assurer le "vrai progrès social".

HTML - 195.2 ko
Le capitalisme casse la France - Le monde du travail doit devenir la nation - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=iGY…

L’UPR colle à la réalité, les autres sont des opportunistes.

40 Messages de forum

  • L’UE casse la France ! 21 mai 23:30, par Jean Cendent

    Le monde du travail doit devenir la nation
    Et puis quoi encore !

    La France (et le monde) doit être géré comme une entreprise comme disent si bien les libéraux de Sarkozy à Macron en passant par Reagan et Thatcher…

    Et pourquoi pas l’internationale de l’esclavage avec comme seul horizon la case de l’oncle Tom.

    Voila le résultat de l’absolutisme du travail et son conditionnement psychologie :
    Le gaspillage est une nécessité du capital
    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…
    L’être humain est une marchandise
    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    Si l’EU est une dictature, une Nation Travail en est une autre.
    D’ailleurs, Travail, Famille, Patrie, si cela n’est pas l’idée même d’une Nation Travail…

    a_suivre vote upr si tu veux mais reste avant tout, toi-même.

    Ils l´ont battu à mort, il a froid, il a peur.
    J’entends battre son cœur
    La musique parfois a des accords majeurs
    Qui font rire les enfants mais pas les dictateurs.
    De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
    La musique est un cri qui vient de l´intérieur
    .
    Bernard Lavilliers - Noir Et Blanc
    https://www.youtube.com/watch?v=v5o…

    Répondre à ce message

  • L’UE casse la France ! 22 mai 12:39, par A_suivre

    Merci Jean pour ta réponse,

    J’ai posté cette vidéo pour avoir justement des éclaircissements et tu m’en apportes
    « Le monde du travail doit devenir la nation »
    Je te rassure le titre de cette vidéo ne me plait pas et je l’ai volontairement supprimé dans le titre de ce poste pour le remplacer par « L’UE casse la France ! »

    Perso, le travail, le capital ce n’est pas ma tasse de thé, cela m’emmerde !
    La vie ne se résume pas au travail et au capital
    Liberté, respect,… c’est mieux !

    Comment veux-tu que le quidam moyen y comprenne quelque chose au communisme, au socialisme biaisé ou non biaisé par les révisionnistes de tout poil dont parle luniterre !
    Macron est socialiste et Hue communiste pour les Français !
    Et je ne te parle pas même pas des syndicalistes…

    Le quidam moyen en GJ est comme moi en pleine confusion, alors aujourd’hui, pour avancer, je me raccroche uniquement aux actes plutôt qu’aux doctrines, les actes sont des “faits” et les faits resteront des faits.
    Bien à toi
    A suivre

    Répondre à ce message

    • L’UE casse la France ! 22 mai 13:44, par A_suivre

      En complément au fait que je vais voter UPR :

      Chouard explique qu’il vote UPR pour imposer un vrai débat sur l’UE en France car pour l’instant il est complètement biaisé. (Vidéo 3’15’’)

      https://www.youtube.com/watch?v=OZh…

      A suivre

      Répondre à ce message

      • CHOUARD, mec maniéré que je voue aux Gémonies, a surtout dit que gràce aux RIC il n’y aura plus de grandes grèves et de phénomènes de masse. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, même si, ensuite, il s’est rétracté.

        Les RIC, les FREXIT, les CNR, les "fin du monde", …etc. sont des fétichistes obsessionnels qui ramènent leurs angoisses et leurs ultra solutions dans tous les débats.

        Le FREXIT légal par l’article 50 préconisé par sri guru ASSELINEAU est une ineptie tactique (trop long, trop cher, trop nationaliste …). C’est vrai que l’UE n’a strictement rien à voir avec l’internationalisme prolétarien, mais le nationalisme franchouillard encore moins !

        Une seule option de gauche = 1/ Prendre le pouvoir en France -2/ Foutre le bordel dans l’UE (désobéissance, incidents diplomatiques, blocages de décisions …etc.) -3/ faire 2 ou 3 réformes enthousiasmantes pour les travailleurs, réformes non idéologiques. -4/ Stimuler et soutenir les luttes de classes et les luttes anti impérialistes -5/ Constater l’implosion, puis l’explosion de l’UE -6/ S’en faire virer et négocier les modalités en position de force.

        Répondre à ce message

      • L’UE casse la France ! 23 mai 03:11, par Jean Cendent

        Bonjour, A_suivre

        Si Asselineau devient Anarchiste en critiquant et surtout en luttant par des actes, des faits qui resteront des faits, « l’action directe » contre le capitalisme et la structure népotique institutionnelle française qui touche et spolie les français et les françaises de ma condition sociale, ben… je vote pour la liste de l’upr.

        Qu’il le fasse prestement car je suis chômeur, précaire, rmi / rsa depuis 1990, je peux donc disparaître rapidement et cela ferait une voix potentielle en moins pour l’upr.

        La France son népotisme institutionnel, parole de GJ
        http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

        (si à l’upr vous manquez d’infos sur le sujet)
        Explication rapide de l’anarchisme qui est contre toutes les structures qui écrasent, oppriment, persécutent, tyrannisent, les peuples, c’est bien le cas de l’UE, non ?

        L’anarchie  : désigne l’état d’un milieu social sans gouvernement, la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique,(revendication de la multiplicité face à l’unicité) autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l’autre. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchie
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarc…
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarc…

        Répondre à ce message

        • Je ne comprend pas pourquoi certains prennent Asselineau au sérieux !

          Sa première fonction au service du "système" consiste à faire croire que l’UE est la principale, voire la seule cause de tous les problèmes (ça fera des vacances aux juifs et aux francs maçons !). Propagande stupide basée sur un esprit "souveraineté nationale" déguisée en "souveraineté populaire" pour entretenir le nationalisme et le patriotisme. Les ignorants se laissent piéger !

          Sa seconde fonction est de retarder le moment où les "dominés - exploités" qui votent à droite par tradition familiale vont massivement changer d’opinion pour défendre leurs intérêts immédiats et devenir ultra gauche sans s’en rendre compte (comme certains gilets jaunes).

          Sa troisième fonction est de piquer des voix à des partis d’opposition du type FI ou type RN (cuisine électorale).

          Répondre à ce message

          • L’UE casse la France ! 23 mai 18:27, par Qui êtes-vous ?

            Je ne comprend pas pourquoi certains prennent Asselineau au sérieux !

            Ouais, tu n’as pas tort mais la liste est tellement longue qu’elle tend vers l’infini. Alors, bon courage.

            Répondre à ce message

          • L’UE casse la France ! 23 mai 18:27, par A_suivre

            L’UPR est le seul mouvement politique en France qui publie en temps réel le nombre de ses adhérents. Ils sont, jeudi 23 mai, 37435 « ignorants » d’après votre analyse. Je rappelle que Mr G.Marchais lui aussi était, comme Mr F.Asselineau, réellement contre l’union européenne (en 1970, le PCF avait 120000 « ignorants »).

            Ne seriez-vous pas, camarade, dans le camp de Bourdin et de BFM WC, LA VOIX DE SON MAITRE. Un organe de propagande et de lavage de cerveaux gouvernemental qui exclu, du dernier débat de ce soir, l’UPR ?
            Être le seul parti à être exclu d’un débat, sur une chaîne propagandiste, c’est plutôt un bon signe, non ?

            Pourquoi avoir peur d’un parti qui a fait, en 2017, 0.9% ?

            Pourquoi tant de critiques pour un parti qui ne représente rien ?

            Venez débattre en live sur UPR TV ( https://www.upr.fr/uprtv/ ) avec des « ignorants » qui doutent, qui réfléchissent, qui se posent des questions.

            Sujet du jour : "le cœur de la machine…. "

            Vidéo (1h) réalisée par le Fil d’Actu, SANS le partenariat de la Commission Européenne. https://www.youtube.com/watch?v=_JK…

            A_suivre

            Répondre à ce message

            • L’UE casse la France ! 23 mai 20:33, par Luniterre

              L’UPR fait difficilement 1%, c’est aussi pour ça qu’on ne la prend pas au sérieux ! Mais cela n’enlève rien à son efficacité comme secte : elle recrute tous azimuts, de l’extrême droite à l’"extrême gauche", trotskystes inclus, avec une tendance néo-lambertiste organisée en son sein…

              Et donc quelques anars aussi, semble-t-il, et pas mal de pseudos "marxistes-léninistes" déviants du gaullo-thorezisme genre PRCF, etc…

              Un peu de tous les pseudos "extrêmes", donc, en attendant quoi ? …l’extrême-onction électorale, sans doute…

              C’est dans deux jours…

              Encore un peu de patience, camarades "extrêmes"…!

              Luniterre

              https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/05/12/60-pour-cent-dabstention-cest-possible-mais-quel-sens-politique-leur-donner/

              .

              **********************

              Répondre à ce message

              • L’UE casse la France ! 23 mai 22:03, par le canal historique

                Attention ! voilà, Luniterre Legrand, l’unique, le sommet de
                l’avant-garde du léninisme éclairée.

                De l’humour à faire tordre de rire toutes les portes rouillées des goulags.

                PNG - 408.8 ko

                Répondre à ce message

              • L’UE casse la France ! 23 mai 22:21, par le canal historique

                AUX CHIOTTES !

                JPEG - 45.2 ko

                Répondre à ce message

              • L’UE casse la France ! 23 mai 23:59, par A_suivre

                Bonjour Luniterre,

                « L’UPR fait difficilement 1%, c’est aussi pour ça qu’on ne la prend pas au sérieux ! »
                Si je comprends bien, camarade, les partis qui font plus de 1 % sont sérieux ?
                Cela va faire plaisir à Jordan Bardella (RN), Manon Aubry (LFI), François-Xavier Bellamy (LR) et Nathalie Loiseau (LREM)… comme par hasard tous des partis PRO-UE et par conséquent pro Macron & Co et financé par les banques du Capital !

                La liste de Prévert que tu me fais des adhérents de l’UPR : trotskystes, anars, marxistes, léninistes, thoreziste, déviants, pseudo, néo, gaullo, genre gauche-droite revient a définir le Peuple Français avec tous ces extrêmes et cela me plaît beaucoup.

                « donc, en attendant quoi ? … » Et bien « une paix durable, pour le droit des nations à disposer d’elles-mêmes, … » car aujourd’hui nous assistons à la destruction des nations. Et notamment des nations européennes qui sont sous tutelles de l’oligarchie fasciste de l’UE. L’idée d’un nouveau départ ne pourra se faire en restant enchaîné à l’€, l’UE et l’OTAN.

                Exemple de ce qui nous pend au nez :
                « Sylvie Heyvaerts, une autre lançeuse d’alerte de l’UPR.
                Ce qu’elle dévoile est très important et surtout, très grave.
                "La Cour européenne de Justice vient de déclarer conforme au Droit européen, l’ICS (Investissment Court System), mécanisme par lequel une multinationale va pouvoir attaquer un Etat devant des tribunaux d’arbitrage privés si elle se sent lésée dans la rentabilité qu’elle attend des investissements qu’elle effectue."
                (Voir tout le discours de Sylvie Heyvaerts qui dévoile ici tout ce qui se cache derrière cet ICS, mais, en gros, les méga-entreprises mondialistes vont faire en sorte qu’on ne puisse plus leur imposer de limites dans tous les pays de l’UE, y compris et surtout sur l’implantation de l’intelligence artificielle dans tous les Etats.
                autre extrait : "Et d’autre part, si vous pensez que, comme vous le conseillent certains partis, une grande insurrection populaire dans tous les pays d’Europe serait capable de venir contre ça, eh bien, sachez que dorénavant, il y a une annexe à la Convention européenne des Droits de l’Homme qui permet de tirer à vue sur les gens en cas d’émeute ou d’insurrection. Conclusion un peu gauloise : ça fait 60 ans qu’on nous vend de la merde (l’UE) en nous disant que ça sent la rose. Eh bien, il serait temps de dire que ça sent la merde et que c’est pas en touillant qu’on va en sortir !"
                Bravo à Sylvie Heyvaerts pour son courage et son audace.
                https://www.facebook.com/regis.fugi…

                « Mais cela n’enlève rien à son efficacité comme secte »
                Bingo, d’un point de vue étymologique le terme « secte » vient du latin secta signifiant « voie que l’on suit, parti, cause, doctrine ». Le substantif secta est lui-même issu du verbe sequi, qui signifie « suivre »

                Par conséquent tu as raison "a_suivre" camarade !
                = ! :-D

                Répondre à ce message

                • L’UE casse la France ! 24 mai 00:52, par Luniterre

                  Un parti sérieux ???

                  Celui des abstentionnistes, évidemment !!!

                  60% en vue…

                  https://tribunemlreypa.wordpress.co…

                  C’est celui du bon sens, tout simplement, et surtout à l’occasion de ces élections européennes, une vaste fumisterie, vu que ces pseudos- "députés" sont surtout là pour embourber le pognon et valider par des palabres inutiles des décisions prises ailleurs, par les monopoles financiers qui gouvernent vraiment.

                  Donc les "eurosceptiques" qui seront élu feront la même chose, par leur simple présence, après, tout au plus, quelques éclats de voix de circonstances. De plus, vu les sondages, les seuls prétendus "eurosceptiques" à avoir des élus seront le RN (FN) et la FI, c’est à dire des "faux eurosceptiques", selon l’UPR… Au moins un point sur lequel l’UPR a probablement raison, ce qui montre l’impact réel du "frexit" en France : un truc dont tout le monde se fout !

                  (Ce qui au passage, explique aussi le 1%…)

                  La sortie de l’UE sera évidemment une conséquence inéluctable d’une révolution socialiste, mais elle n’en est nullement un préalable indispensable ou même réellement progressiste, vu l’effet du "brexit" sur la politique sociale en G-B.

                  Luniterre

                  Répondre à ce message

            • L’UE casse la France ! 23 mai 21:15, par Jean Cendent

              Venez débattre en live sur UPR TV ( https://www.upr.fr/uprtv/ )

              C’est une proposition ? Comme partout ils choisissent leurs invités suivant l’importance qu’ils leur concèdent et la direction de leurs éclairages politiques.

              Même toi A_suivre tu n’y as jamais mis les pieds sur leur plateau.
              Je me trompe ou pas ?

              Répondre à ce message

              • L’UE casse la France ! 24 mai 00:12, par A_suivre

                Bonjour Jean,

                L’UPR met gracieusement à la disposition des participants son nouveau studio, sa compétence technique et son audience.

                Il n’y a ni censure, ni intervention dans les échanges.

                Les propos tenus n’engagent pas l’UPR et n’engagent que les participants qui s’expriment.

                Tous les Gilets Jaunes, penseurs ou journalistes qui le souhaitent peuvent proposer leur candidature pour participer aux prochaines émissions.

                C’est aussi vrai pour les « Giro bleu », « stylos rouges », etc.

                Il suffit pour cela de proposer sa candidature et de décrire brièvement votre parcours et vos motivations en nous écrivant à

                https://www.upr.fr/nous-contacter/

                Vas-y-voir Camarade si tu es sur Paname !

                Bonne soirée
                A_ suivre

                Répondre à ce message

  • Je ne prend ni l’UPR ni Asselineau au sérieux pour la raison suivante :

    3 ou 5 semaines de GREVE GENERALE + des manifestations monstrueuses dans toutes les villes et des actions "symboliques dans les villages + multiplication des subversions non violentes … Et on jetterait les GOPE et le gouvernement actuel dans la même poubelle !

    Abracadabra frexit ! Abracadabra article 50 ! Les incantations du pérorant Asselineau sont un des moyens, parmi d’autres, pour entraver la lutte des classes et la dévier sur des objectifs "fétichistes" ou "symboliques".

    NB : l’écologisme et l’écosocialisme, autres inepties intellectuelles et stratégiques, sont encore plus efficaces qu’Asselineau - UPR pour crétiniser le peuple et retarder la lutte ouverte classe contre classe.

    Répondre à ce message

  • Je préfèrerais que la Franchouille soit cassée par une révolution communiste mondiale et plusieurs guérillas africaines contre nos colons abjects. Il n’y a rien à défendre dans la France, pas même les pseudos "acquis" du CNR qui n’étaient qu’un compromis répugnant capital/travail dans le cadre des accords de Yalta et de la reconstruction nationale ! La France est le second pilier de l’UE ultra libérale bâtie par sainte Simone et Delors ! La France dépense 17 milliards de plus que l’Allemagne pour les armées ! La France terrorise tous les pays pauvres avec ses troupes d’élite et ses bombes atomiques ! Alors ne nous demandez plus jamais d’aimer cette entité vendue à sa propre bourgeoisie et au capitalisme.

    Répondre à ce message

    • L’UE casse la France ! 24 mai 21:25, par A_suivre

      Pour réaliser ton rêve, il faut des personnes qui ouvrent l’esprit au Peuple qui incitent le Peuple à éteindre la télé. Crois-tu que les Franchouillards vont suivre nos leaders communistes comme Hue, Buffet, Mélenchon …
      Je suis d’accord sur tout ce que tu dis. En plus, la grosse faute du CNR c’est d’avoir cédé sur la liberté et l’indépendance de la presse car aujourd’hui le Peuple est sous hypnose, c’est le problème N°1. Il a été dépolitisé et trompé depuis 50 ans.

      C’est évident que « le capitalisme est la source de tous nos maux et que seule la lutte de classe pourra nous en libérer » mais tu dis cela à 95% des Français Franchouillards, ils gloussent comme des dindes la veille du réveillon.

      L’UPR, Asselineau, Chouard,…. ont le mérite d’éveiller les consciences malgré la censure, c’est tout le contraire d’une secte. C’est ce que l’on appelle « l’éducation populaire », qui est le fondement de toutes les Révolutions. Il ne faut pas tirer sur les ambulances il faut s’en servir.

      Après nous pourrons pinailler, la révolution communiste mondiale tu la veux : trotskystes, marxistes, léninistes, thoreziste ou jaurésienne,… ?

      Répondre à ce message

      • L’UE casse la France ! 24 mai 23:39, par Jean Cendent

        L’éducation populaire suivant Fernand Pelloutier

        http://www.education-populaire.fr/h…

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferna…

        Après que la répression de la Commune, le mouvement ouvrier reprend véritablement son essor dans les années 1880 et devient une « puissance » qui compte.
        Les révolutionnaires se méfient de l’école de la bourgeoisie édifiée par Jules Ferry avec les lois de 1881-1882, et cherchent à préserver une culture et des valeurs propres à la classe ouvrière. Dans les années 1890, les Bourses du travail, créées par les municipalités pour réguler le marché de l’emploi, sont subverties par les syndicalistes révolutionnaires qui cherchent à les transformer en bases d’une contre-société prolétarienne, en les dotant de services d’entraide, de bibliothèques, de cours du soir où l’on étudie l’économie, la philosophie, l’histoire. L’éducation est alors conçue comme un prélude à la révolution : « Ce qui manque à l’ouvrier, c’est la science de son malheur », écrit l’anarchiste Fernand Pelloutier, élu secrétaire de la Fédération des bourses du travail en 1895.

        Normand Baillargeon - Les bourses du travail du socialisme libertaire (anarchisme)
        https://www.youtube.com/watch?v=0aE…

        Michel Mathurin - Et pourtant, ils existent
        https://www.youtube.com/watch?v=uDp…

        Répondre à ce message

      • L’UE casse la France ! 24 mai 23:49, par Jean Cendent

        Il n’est pas de sauveurs suprêmes,
        Ni Dieu, ni César, ni tribun,

        L’internationale (version française avec les paroles)
        https://www.youtube.com/watch?v=kEZ…

        Répondre à ce message

    • L’UE casse la France ! 24 mai 22:02, par do

      Le CNR n’a rien à voir avec Yalta. La résistance ayant été très efficace, et la moitié des résistants ayant refusé de rendre les armes, la bourgeoisie a été obligée de céder sur des points essentiels pour avoir la paix sociale.

      Les prolétaires ont été bien content de bénéficier des acquis du CNR après guerre :

      http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

      http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

      http://mai68.org/spip/spip.php?arti…

      Répondre à ce message

      • 1/ Pour que les promesses du CNR soient tenues, le PCF et la CGT ont dû bloquer le périphérique …
        2/ En contrepartie ils ont fermé leurs gueules sur les expéditions punitives coloniales et Thorez a cassé les grèves dans les mines et la métallurgie …

        3/ Et surtout, des réformes keynésiennes ont été faites partout, pour reconstruire les nations et le nouvel ordre mondial …

        … alors je me dispense d’idéaliser le CNR

        Répondre à ce message

        • L’UE casse la France ! 25 mai 02:52, par do

          Désolé, mais les réformes keynésiennes n’ont rien à voir avec le CNR.

          En plus, tu te contredis toi-même puisque si elles ont été faites partout alors le PCF et la CGT n’avaient pas besoin de bloquer le périph pour les obtenir !

          Répondre à ce message

          • L’UE casse la France ! 25 mai 11:41, par Luniterre

            Quelques points importants à rappeler pour comprendre les enjeux du CNR, à l’époque et encore aujourd’hui :

            Le programme du CNR, négocié en 1943, comprenait bien réellement les avancées sociales qui lui confèrent encore aujourd’hui une aura dans ce domaine.

            Cependant, même s’il proposait des nationalisations assez extensives, il n’y était nullement question de socialisme. Ce mot et ce but n’y figurent pas (pas plus que dans le « remake » initié par le PRCF en 2014 !).

            Le programme du CNR instituait bien les Comités Départementaux de Libération, comme organes locaux exécutifs du programme, mais expressément et uniquement à titre provisoire, dans la période de reconstitution des institutions « républicaines » classiques, strictement copiées et reprises de la 3e République.

            Les représentants du PCF et de la CGT ont donc entériné la reconstitution de l’Etat français dans sa forme ancienne et avec ses superstructures basées sur des rapports de production capitalistes tels qu’ils étaient à la base de l’impérialisme français, dont ils ont également cautionné la reconstitution.

            >>>Dès le 8 Mai 1945, des milliers de morts en Algérie, à partir de Sétif :

            https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/05/14/le-8-mai-1945-a-setif-kateb-yacine-se-souvient/

            A la libération un grand nombre des CDL ont tenté de se constituer comme alternative politique, mais du fait de leur légitimité « provisoire », cette tentative était donc vouée à l’échec. Il en a été de même pour les organisations de masse du PCF, qui, à la base, ont tenté la même démarche.

            C’est principalement en ce sens que le programme du CNR était un accord de Kollaboration de classe : il prévoyait dès le départ la liquidation de la Résistance au profit de la reconstitution de l’Etat impérialiste français.

            Ce n’est donc pas vraiment le refus de rendre les armes qui est à l’origine des concessions sociales faites par le pouvoir. Par contre, les dirigeants du PCF et de la CGT avaient réellement signé un accord, avec ce programme, pour entériner la liquidation de la Résistance en tant que force politique et armée indépendante.

            C’est là que git le lièvre de la « trahison » apparente, mais qui était un engagement inclus dans le CNR lui-même, qui ne devrait donc pas avoir une telle aura, et même devrait effectivement avoir une aura négative, d’un point de vue ML.

            L’aura mythique vient de la propagande effrénée faite à l’époque par le groupe dirigeant thorezien, et encore aujourd’hui par ses clones à la « gauche » du PCF et par ses groupuscules « dissidents », genre PRCF.

            L’un des tout derniers combattants de la Résistance prolétarienne indépendante, René Camphin, est mort en 1954, vraisemblablement assassiné par les thoreziens. C’était, en tout cas, l’avis de sa mère, Eugénie Camphin, décédée en 1987, elle même grande résistante et également mère de deux autres grands résistants, tout deux assassinés par les nazis. Ses trois fils sont donc morts pour la cause, à laquelle elle a également consacré sa vie.

            Yalta n’a effectivement rien à voir avec le CNR et ce qui s’y est joué. L’URSS, dès le début de la guerre, préconisait un front de résistance avec la bourgeoisie nationale, contrairement au PCF qui se contentait de renvoyer « dos à dos » pétainistes et gaullistes, espérant négocier avec le mieux placé, et en l’occurrence, directement avec les nazis, pour la reparution légale du journal l’Humanité. Négociations auxquelles il a été mis fin à l’initiative des Kollabos d’extrême droite, qui se croyaient ainsi doublés…

            Un paradoxe de l’histoire : dans le cas contraire, le PCF n’aurait certainement pas survécu comme force politique organisée durant la guerre et ensuite…

            https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/02/11/mounette-dutilleul-ou-la-memoire-effacee-comment-appeler-les-choses-par-leur-nom/

            La politique pour le moins « erronée » du PCF a été violemment critiquée d’un point de vue ML lors de la première réunion du Kominform, en 1947 :

            https://tribunemlreypa.wordpress.com/doctrine-jdanov-les-bonnes-feuilles-commentees-selon-eduscol-du-rapport-jdanov-de-1947/

            Dans diverses entrevues entre Staline et les dirigeants du PCF il est clairement fait mention, de la part de Staline, que le PCF doit se tenir prêt au combat. Lorsque le rapport de force est défavorable, Staline explique carrément que les armes doivent être cachées, et non pas rendues… Il demande également si le PCF a besoin de fonds et d’armes, s’il est organisé en conséquence. En 1947 Thorez ose affirmer que c’est le cas, au moment même, alors que les responsables de la « reconstitution » ces hypothétiques « réseaux » dont il parle sont benoîtement en pleine campagne …électorale !

            Luniterre

            Répondre à ce message

            • L’UE casse la France ! 25 mai 12:07, par do

              Le PCF a peut-être voulu liquider la résistance, mais la résistance n’a pas voulu se laisser liquider. La moitié des résistants n’ont pas rendu les armes.

              Répondre à ce message

              • L’UE casse la France ! 25 mai 14:01, par Luniterre

                C’est effectivement probable… Mais le problème c’est que des combattants qui planquent leurs armes sans constituer de réseau opérationnel ne constituent pas une force armée, ni même une force politique réelle.

                En quelques années, tout cela a été dispersé, d’une manière ou d’une autre. L’affaire du train postal d’Arras, en 1947, prouve l’état d’inorganisation et d’incapacité dans laquelle se trouvaient ceux qui tentaient encore ce genre de méthode : 16 morts et 46 blessés, tous des civils, et quasiment tous des prolétaires. Résultat : fin d’une grève qui aurait pu, et même aurait du (…dixit Jdanov et le Kominform !), et bien davantage que Mai 68, renverser le cours de l’histoire !

                C’est pourquoi, afin de reconstituer une force politique réellement prolétarienne il est absolument indispensable d’en finir avec le mythe du CNR, afin de ne pas refaire les mêmes « erreurs », en réalité délibérées, de la part des révisionnistes, hier comme aujourd’hui !

                Luniterre

                Répondre à ce message

                • L’UE casse la France ! 25 mai 17:48, par Rosa L

                  Idem :
                  C’est pourquoi, afin de reconstituer une force politique réellement prolétarienne il est absolument indispensable d’en finir avec le mythe de l’URSS et de tous ses leaders historiques (momifiés, statufiés, trucidés), afin de ne pas refaire les mêmes « erreurs », en réalité délibérées, de la part des révisionnistes, hier comme aujourd’hui !

                  Répondre à ce message

                  • L’UE casse la France ! 26 mai 02:44, par Luniterre

                    La différence entre le "mythe" de l’URSS et celui du CNR, c’est que l’URSS, même avec ses "erreurs", dont certaines bien réelles, a néanmoins été la seule force à pouvoir détruire le nazisme, les USA n’intervenant en Europe que lorsque les carottes allemandes étaient déjà cuite par l’Armée Rouge…

                    Le CNR n’aurait pas eu lieu d’être, non plus, sans le rapport de forces ainsi créé, par le sacrifice de 26 000 000 de soviétiques.

                    Il y a donc mythe et mythe…

                    Pour mieux comprendre, il faut s’intéresser à la mémoire qu’on les russes de cette période de leur histoire.

                    Exemple ici en musique, à propos du siège de Leningrad et de sa libération :

                    https://youtu.be/MDS1f6ne1tA

                    Luniterre

                    Répondre à ce message

                • Ce n’est pas vrai ! Les réseaux de la résistance FTP, les seuls qui n’ont pas rendu les armes à ma connaissance, ont continué à exister (en sous-terrain évidemment). Ils m’ont d’ailleurs bien servi au début des années 1980.

                  Les réseaux FTP sous-terrain ont continué à exister après guerre, et leur seule existence constituait une pression énorme sur la bourgeoisie qui ne s’est permis de faire ce qu’elle voulait qu’une fois assurée que les anciens résistants étaient morts en grande partie, ou trop vieux pour déterrer les armes.

                  Répondre à ce message

        • L’UE casse la France ! 25 mai 04:11, par Qui êtes-vous ?

          Parmi les mesures appliquées à la Libération, citons la nationalisation de l’énergie (création d’Électricité de France en 1946), des assurances (AGF en 1945) et des banques (Crédit lyonnais en 1945, Société générale en 1946), la création de la Sécurité sociale. Ces actions ont constitué jusqu’à aujourd’hui une grande partie des acquis sociaux de la seconde partie du xxe siècle.

          Dans les premiers mois de la Libération, onze des Comités départementaux de la Libération (institutions provisoires mises en place pour remplacer l’administration départementale vichyste) ne veulent pas être remplacés devant la nouvelle administration préfectorale, nommée par le Gouvernement provisoire. Souhaitant appliquer le programme du CNR, ces institutions composées de résistants finissent par s’effacer lors des premières élections, les Français souhaitant dans l’ensemble un retour aux structures habituelles (centralisme, conseils généraux). À partir de 1946-1947, plus aucun Comité départemental de la Libération n’a de rôle effectif.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Conse…
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Progr…

          le Périphérique est construit de 1956 à 1973 en grande partie sur l’emplacement des anciennes fortifications de la commune de Paris et de la Zone.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Boule…

          Répondre à ce message

          • En 1947, c’est vrai, le périf. était beaucoup plus petit et facile à bloquer qu’aujourd’hui. Il ne s’appelait pas périf. mais "boulevard militaire" ou "boulevard de ceinture"…

            Les nationalisations après guerre ne sont pas "socialistes" / L’état intervient massivement dans la reconstruction c’est tout. Et les droits sociaux ne servent qu’à garantir la paix sociale et la collaboration de classe.

            En 1946, le PCF comptait 800 000 adhérents / Suite à son renoncement il en a perdu 400 000 en 1948 - 49 !

            Répondre à ce message

            • L’UE casse la France ! 25 mai 18:14, par Rosa L

              Et les droits sociaux ne servent qu’à garantir la paix sociale
              dont tu profites allègrement. Non ?
              Vive le CNR et fini le temps des bolcheviques, tout le pouvoir aux soviets !

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Soviet
              « Le régime bolchevique a dépouillé les conseils (les soviets, selon leur appellation russe) de leur pouvoir alors qu’il était encore dirigé par Lénine, et a volé leur nom pour s’en affubler alors qu’il était un régime anti-soviétique »

              Répondre à ce message

              • Tu racontes à peu près n’importe quoi ! Le CNR fut instauré en période de plein emploi et même de pénurie de main d’œuvre ! ça n’a strictement rien à voir avec le pouvoir des soviets !

                Répondre à ce message

                • L’UE casse la France ! 26 mai 01:10, par Rosa L

                  Et toi tu lis n’importe comment ou comme ça t’arrange ( comme tes écrits et dates, toujours non sourcés ), bien sûr que cela n’a rien à voir avec les soviets… quoique ?
                  Va savoir comment fonctionnaient les différents groupes de résistants pendant la 2e guerre mondiale… pour justement penser à un avenir libre, sans totalitarisme.

                  Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0