VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien

A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien

jeudi 22 août 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 22 août 2019).

Je trouve ça raciste de la part de Plus Belle La Vie de dire que les nains sont des mongoliens.

10 Messages de forum

  • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 25 août 19:05, par A_suivre

    Les personnes de très petite taille ou présentant un nanisme rencontrent malheureusement les mêmes problèmes que les personnes sourdes de naissance ou devenues sourdes avant l’acquisition de la parole.

    Malgré l’extraordinaire boulot, pour les sourds-muets, de l’Abbé de l’Épée* en 1760 - en fRance, les sourds-muets ont longtemps été étiquetés par l’état de « dingos ».

    Cette situation pour ces personnes est tellement douloureuse et injuste que si vous avez aujourd’hui un enfant trisomique n’ayant pas l’acquisition de la parole, les associations pour sourds et muets refuseront catégoriquement de le prendre en charge, afin qu’il puisse apprendre le « Français Signé » (Français Signé qui est en quelque sorte une langue des signes simplifié pour les enfants).
    Tout simplement parce que les sourds-muets ne veulent plus être associés aux « dingos ».
    L’on ne peut pas imaginer la soufFrance endurée au quotidien par les sourds-muets et les nains. Le combat, le plus difficile, pour eux, et qui dure depuis des siècles, est que l’on arrête de les prendre pour des personnes atteintes de maladies mentales.

    Donc « dire que les nains sont des mongoliens » ce n’est pas très gentil pour les Nains, car le terme "mongolien" est devenu une insulte dans le langage courant, et ce n’est pas non plus très gentil et exact pour les Mongoliens :
    1- les Nains sont des handicapés physiques ;
    2- les Mongoliens (trisomique) sont des handicapés physiques et mentaux ;

    « Le handicap mental, quelle qu’en soit l’origine, vient réduire les facultés intellectuelles du sujet, sa compréhension, ses apprentissages, son jugement, son attention, sa capacité à décider. Il limite l’autonomie de la personne et modifie ses relations aux autres. Faire connaître le handicap mental, c’est faire dépasser les a priori qui s’y attachent parce que la connaissance chasse la peur. »
    https://www.perce-neige.org/actus/c…

    Cependant, il serait bien de préciser une chose les nains, les sourds-muets, les mongoliens n’ont rien à faire dans les hôpitaux psychiatriques. Ce ne sont pas des personnes atteintes de maladies mentales, déséquilibrées, démentes, névrosées, folles… comme voudrais le faire croire l’état en les excluant des écoles, des centres de loisirs, des MJC,…. et en leur appliquant, encore aujourd’hui, une incurie administrative, gouvernementale, professionnelle honteuse.

    Mais malheureusement les "traditions" persistent et freinent toujours la liberté et l’inclusion des sourds-muets, des nains, des trisomiques… bref des handicapés physiques et/ou mentaux. PBLV nous le démontre !

    Je ne pense pas que ce soit un problème de « racisme » voulu essentiellement par la population, car il est clair que l’état français a toujours voulu que ces personnes soient invisibles les jugeant peut-être inutiles, non rentables, encore que :

    Au début du siècle dernier nos Capitalistes ont trouvé une utilité à ces personnes. Même avec un " Mongolien-Nain-Sourd-Muet-Tétraplégique- …", ils sont arrivés à l’exploiter, à le rentabiliser à mort.

    Par exemple, en 1822, à Toulouse l’administration décide de construire des bâtiments appropriés pour les " aliénés " : « Le Centre hospitalier Gérard-Marchant ».
    Ainsi, le 1er juillet 1858 l’asile ouvre ses portes, et le 11 avril 1924, juste devant la porte de ce centre hospitalier psychiatrique, l’état construit l’usine chimique AZF sur des terrains libérés par la Poudrerie nationale.
    En réalité il semblerait que nos Capitalistes, apprentis sorciers, voulaient se servir à l’époque des aliénés comme "capteurs chimiques".
    Le 21 septembre 2001, lorsqu’un important stock d’ammonitrates y a explosé à 10 heures 17, ravageant l’usine et les alentours, il n’y avait qu’un masque à gaz dans chaque pavillon du Centre hospitalier Gérard-Marchant ! (Source la Dépêche).
    Amusez-vous à regarder où sont implantés les sites industriels présentant des risques d’accidents chimiques majeurs dans vos régions, vous avez de grandes chances d’y trouver à proximité un centre psychiatrique.

    Dans ce contexte, je comprends les craintes des handicapés physiques et ce n’est pas non plus par hasard, s’il y a toujours autant de rues, avenues, boulevards Alexis Carrel à Balma, Marseille, Orange, Limoge, Rennes, Cholet, Avignon, Montreuil, Clermont Ferrand…
    Alexis Carrel : chirurgien et physiologiste français, prix Nobel de médecine, ami de Philippe Pétain. En 1935, il publie « L’Homme, cet inconnu ». Carrel a été accusé d’être le père des chambres à gaz, … Il estimait que « la sélection naturelle n’a pas joué son rôle depuis longtemps  » et que « beaucoup d’individus inférieurs ont été conservés grâce aux efforts de l’hygiène et de la médecine, il affirme que l’eugénisme est indispensable pour la perpétuation d’une élite possédant une connaissance globale de l’homme.  »
    Source : http://www.ipubli.inserm.fr/bitstre…

    En effet, elle est « Plus Belle La Vie » en France !

    Pour finir, j’ai la nostalgie en 1998 d’une petite association indépendante et « Révolutionnaire » la CPHL, la « Confédération des Personnes Handicapées Libres » que l’état, en 2003, c’est appliqué à démolir, il devait peut-être trouver la CPHL trop dangereuse, trop subversive.
    Elle ne fonctionnait que par e-mail, une de ses actions était qu’une personne handicapée aide une autre personne handicapée qu’elle que soit son handicap.
    Tu pouvais, ainsi, avoir de l’aide et dialoguer, par exemple, avec une personne lourdement tétraplégique, qui simplement avec l’aide d’un simple crayon qu’il tenait à la bouche et d’un clavier, arrivait à t’écrire un e-mail, afin de t‘expliquer tes droits pour défendre ton enfant trisomique ! Lorsqu’il t’écrirait un e-mail de 5 lignes tu savais qu’il avait du mettre bien plusieurs heures à l’écrire….
    La CPHL, c’était de vrais Révolutionnaires !

    *Lire « L’Abbé de l’Épée : l’homme oublié du Siècle des Lumières »
    http://www.fnsf.org/etre-sourd/hist…

    JPEG - 113.1 ko

    Répondre à ce message

  • Moi, si j’ai dans mon ventre un trisomique ou un unijambiste ou un handicapé quelconque, c’est sûr, j’avorte !

    Répondre à ce message

    • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 27 août 22:18, par A_suivre

      Bonjour Arlette,

      Pour m’a part, Camarade, Si l’on m’annonçait que j’attends un " macron " ou un " castaner " c’est sûr, j’avorte !

      Tu as parfaitement raison, et bien sûr, il faut s’aider de certains progrès de la médecine, comme l’échographie qui évite des souffrances pour la mère comme pour le bébé. Il n’y a pas photos sur ce sujet.

      Le problème en France, c’est que l’on te fait une fixette sur la trisomie contrairement à la plus part des autres pays. En réalité, les médecins sont incapables de savoir à 100% si tu vas ou pas avoir un enfant trisomique. Il y a beaucoup de faux positifs et de faux négatifs. Car il y a toujours le trisomique "MacGyver" qui va passer au travers de tous les tests et il y a aussi toutes les fausses couches et complications divers que ces tests provoquent comme l’amniocentèse (il y a quelques années, pour dépister 1 trisomique, il perdait au moins 3 bébé-non-trisomiques).
      Enfin ce que je sais, c’est que ces dépistages uniquement pour rechercher la trisomie, ont tendance à angoisser pendant 6 mois toutes les mères, les pères et surtout génèrent un fric de dingue pour les cliniques et les labos. YOUPI ! Pour une fois, en France, nous serions les champions du monde. C’est Alexis Carrel et Madame Buzin qui doivent être contents.
      Lire l’article de la « Revue Médicale Suisse » : https://www.revmed.ch/RMS/2011/RMS-…

      Comme dirait Perce-Neige :« Faire connaître le handicap mental, c’est faire dépasser les a priori qui s’y attachent parce que la connaissance chasse la peur » Malheureusement dans notre beau pays, où la vie est plus belle, l’on joue avec la peur des gens. Les promesses de "l’enfant parfait" cachent en réalité une politique bien franchouillarde d’eugénisme, d’enfermement et de maltraitance envers les handicapés physiques et mentaux.
      Lire « Le Conseil d’État a rejeté les recours déposés par des jeunes trisomiques. » : http://www.lavie.fr/actualite/bioet…

      Pour ceux qui auraient peur de la trisomie, je leur recommande d’aller visiter un hôpital psychiatrique français, en dehors des heures ouvrables. Il y a un rapport de 2004 sur la « Description des populations des institutions psychiatriques » qui donne une petite idée à quoi l’on s’expose lorsque l’on décide d’avoir un enfant. Le risque d’avoir un enfant trisomique est négligeable par rapport à d’autres déficiences bien plus invalidantes… ou bien à des ados qui partent en vrille… Vraiment la trisomie 21 ce n’est pas si grave ce qui est grave c’est l’hypocrisie de nos gouvernements. https://drees.solidarites-sante.gou…

      Je remercie ma fille trisomique qui, sans jamais me dire un mot, a su me révéler le fonctionnement réel de ce monde notamment sur les différences, sur l’indifférence et sur l’incurie administrative, gouvernementale, des professionnelles de la santé, de la justice,… etc.
      Il est claire qu’elle m’a fait comprendre - un peu tard - qu’il serait préférable de refaire ce monde avant de faire de nouveaux enfants.

      Bien à toi Arlette
      A suivre

      PS I : Les trisomiques dérangent le système capitaliste. Ils remettent en cause l’ordre établi. Ce sont en quelque sorte de vrais Anarchistes !

      PS II : Voir - Vidéo 3:48 - Lino Ventura en colère face au rejet du handicap - Archive INA - https://www.youtube.com/watch?v=zSY…

      Répondre à ce message

      • Cher À_Suive,

        Je suis désolée que tu aies un enfant trisomique. Néanmoins, clairement, si on me disait qu’il y a seulement une chance sur 10 pour que mon futur bébé soit trisomique, j’avorte.

        Arlette

        Répondre à ce message

        • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 30 août 13:48, par A_suivre

          Bonjour chère Camarade,

          Merci Arlette pour ta franchise et je peux aussi te confirmer que si la question s’était posée ainsi nous aurions pris la même décision que toi à savoir : « si on me disait qu’il y a seulement une chance sur 10 pour que mon futur bébé soit trisomique, j’avorte ».

          Mais voilà nous n’avons eu un bébé "MacGyver".

          Par contre, nous avons été confrontés à prendre d’autres décisions plutôt inattendues que j’assume et que je ne regretterai pour rien au monde : dans l’heure qui a suivi sa naissance l’on nous a proposé de l’étouffer comme un petit chaton ensuite, une heure après, l’on est venu nous dire que l’on pouvait l’abandonner sous X (Ce qui est aussi illégal car un abandon sous X doit être déclaré avant la naissance de l’enfant) ensuite, l’on nous a envoyé des psys, pour vérifier si nous étions bien "normaux" et qui ont tout fait pour que l’on abandonne notre enfant aux services sociaux. … et je te passe d’autres détails tout aussi macabres.

          Merde ! Tu étais venu pour donner la vie et tout le monde te propose de donner la mort, simplement parce que ton gosse ne correspond pas aux photos des magazines, parce que nous dit-on :« 

          la société n’est pas faite pour eux

           » !

          Mais notre société est-elle faite pour nos jeunes qui vont travailler à la chaîne, pour 7,94 € de l’heure, dans les entrepôts d’Amazone ?

          Mais notre société est-elle faite pour nos jeunes qui vont servir de chair à canon pour enrichir le Capital, pour défendre notre république de bouffons ?

          Ce qui est désolant c’est d’être « trisomique » dans un pays où la chasse aux « trisomiques » est devenue le sport national et où simplement le fait d’être « trisomique » est devenu une insulte. ( l’on peut très bien remplacer dans cette phrase le mot « trisomique » par Palestiniens, Tziganes, Communistes, Juifs, Tchétchènes , Indiens, Arméniens, Bosniaques, Kurdes, Noirs,…)

          A un moment, il faut dire Stop, quand ça pue la mort.

          Comme j’aime bien finir mes messages par une petite chanson je te propose le tube de l’été : Keski’Spass ici ?
          https://www.youtube.com/watch?v=JUq…

          Bises Arlette
          Bien à toi
          A suivre

          PS :: M. Christian Jambert se serait suicidé de deux balles dans la tête deux jours avant son audition comme témoin principal … (il n’y a pas de rue Christian Jambert, mais il y a toujours des boulevards Alexis Carrel) https://fr.wikipedia.org/wiki/Chris…

          Répondre à ce message

          • Quel âge a ton fils trisomique ?

            Répondre à ce message

            • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 2 septembre 03:09, par a_suivre

              Bonjour Chère Camarade,

              Les personnes atteintes du Syndrome de Down (de la Trisomie 21), par leur vulnérabilité, leur sensibilité, leur fragilité me semblent être en réalité les meilleurs marqueurs de l’évolution d’une « société » :
              Plus, ils seront beaux, épanouis, libres, vieux, heureux, plus la « société » sera agréable pour le citoyen ordinaire.

              Charlotte Fien at the United Nations(Vidéo 3:07)
              https://www.youtube.com/watch?v=1Xq…
              Charlotte Fien répond à un eugéniste de l’ONU (Vidéo 2:41)
              https://www.youtube.com/watch?v=V5m…

              Japon : Nobuyuki Tsujii - Paganini Études : No. 3 - "La Campanella" (Vidéo 6:59)
              https://www.youtube.com/watch?v=B3O…

              Italie : NOT SPECIAL NEEDS | March 21 – World Down Syndrome Day (Vidéo 2:00)
              https://www.youtube.com/watch?v=kNM…

              Argentine : Noelia, maîtresse trisomique, captive les enfants (Vidéo 1:39)
              https://www.youtube.com/watch?v=zae…

              Espagne : NA Pablo Pineda, faire tomber les barrières du Syndrome de Down (Vidéo 2:00)
              https://www.youtube.com/watch?v=l_t…

              Angleterre : Inspiring dancer Andrew leaves Cheryl in floods of tears (Video 5:02 )
              https://www.youtube.com/watch?v=VqT…

              Mexique : Mexican girl with Down Syndrome back home from world gymnastics contest with gold medals (Vidéo 1:41 )
              https://www.youtube.com/watch?v=E4D…

              US : Dr. Karen Gaffney : First living person with Down syndrome to receive honorary doctorate (Vidéo 2:01)
              https://www.youtube.com/watch?v=VHh…

              Suisse : clowns-yndrom sda keystonepress reportage de Nov. 2017 (Vidéo 2:45)
              https://www.youtube.com/watch?v=D1D…

              Syrie : L’association de Jouzour assure des offres d’emploi pour 8 personnes atteintes du syndrome de Down (Vidéo 2:07)
              https://www.youtube.com/watch?v=wkY…

              etc, etc, ….

              Mythes et réalités https://www.t21.ch/conseils-et-ress…

              Pour répondre à ta question, cela fait 1/4 de siècle que l’on doit se justifier à posteriori d’avoir mis au monde un enfant trisomique. Cela fait 1/4 de siècle que je dois justifier auprès des administrations que mon enfant est toujours trisomique !!!

              Bises & Vive la Révolution !
              A suivre

              PS : Aujourd’hui, si tu as 1 chance sur 700 d’avoir un gamin trisomique, il faut savoir que tu as - et en exclusivité mondiale en France - 1 chance sur 10 de niquer ton enfant "ordinaire" en suivant l’obligation vaccinale imposée, depuis janvier 2018, par le gouvernement.
              A coté la trisomie me semble être une coquetterie car ces 11 vaccins ont de quoi rendre ton bambin concon et zinzin à la fois, merci Macron, merci Buzyn.
              « Précisons juste que les 11 vaccins commerciaux injectés sous la contrainte et sous la menace, représentent en réalité 27 souches vaccinales pathogènes différentes, soit 76 “vaccins” injectés à des bébés de l’âge de 2 mois jusqu’à 18 mois ! Un crime contre l’immunité… Un crime contre l’humanité ! » Source : https://www.groupesantecolmar.net/p…

              Pourquoi environ 1 chance sur 10 vas-tu me demander ?
              Tu as la réponse en suivant ce lien : http://mai68.org/spip2/spip.php?art…
              où Mme Ségolène Neuville, médecin, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion affirme au JO le : 03/12/2014 page 9481 : « certaines vaccinations ne sont pas recommandées chez les personnes ayant des antécédents familiaux de maladies auto-immunes… »
              Comme dans les pays industrialisés les maladies auto-immunes touchent environ 8 à 10% de la population : vacciner son bébé, sans rechercher au préalable s’il ne couve pas une maladie auto-immune, revient à jouer à la roulette russe avec son enfant.

              Comme on dépiste systématiquement la trisomie, il serait peut-être aussi logique et plus prudent avant de vacciner un bébé de dépister systématiquement les maladies auto-immunes.

              Bref, je ne suis pas contre la vaccination dans son principe mais je trouve cet empressement de Macron & Buzyn pour cette "Vaccination Obligatoire" juste contestable pour certains bébés plus fragiles.

              Remarque : « "le fait, par le père ou la mère, de se soustraire, sans motif légitime, à ses obligations légales au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de son enfant mineur" et est puni de "deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende" ». http://www.doctissimo.fr/sante/news…

              https://www.macsf-exerciceprofessio…

              Répondre à ce message

  • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 4 septembre 22:04, par Bernadette

    Mon fils trisomique, si on avait proposé de l’étouffer à la naissance, j’aurais accepté. Au moyen-âge, tuer un enfant à la naissance était toléré.

    Répondre à ce message

    • A PBLV ils font passer un nain pour un mongolien 6 septembre 16:38, par A_suivre

      Bonjour Bernadette,

      Dans toute ces histoires, où tu dois accompagner une personne avec un handicap mental (qu’elle soit trisomique ou pas), je me permettrais de souligner :

      1- c’est un luxe de vouloir assumer un tel accompagnement que les plus pauvres ne peuvent s’offrir.

      2- à partir du moment où tu es confronté à cette difficulté ton cercle d’amis, ta famille va se rétrécir comme une peau de chagrin.

      3- tu ne pourras compter que sur toi-même et surtout pas sur l’état qui ne te proposera jamais de solutions humaines. http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      4- tu t’engages à vie.

      5- tu dois survivre à ton enfant handicapé.

      6- tu te retrouves comme un Don Quichotte face « au corporatisme forcené et à l’hégémonie psychiatrique »

      Pour ma part, il y a ¼ de siècle ma vie était facile, à l’époque je pensais naïvement que je payais des impôts pour avoir des services publics, pour avoir de meilleures écoles, pour aider les personnes les plus vulnérables… Mon enfant m’a vite mis le nez dans la merde que je refusais de voir.
      Cependant cette aisance financière, toute relative, m’a permis pendant de nombreuses années d’accompagner mon enfant sans rien demander car j’ai vite compris que la seule logique de l’état c’était « l’enfermement à vie ».

      Aujourd’hui, une des solutions qui n’est pas parfaite - pour les parents qui le peuvent matériellement - c’est d’aller vivre en Belgique. Plus de 8000 personnes handicapées françaises sont hébergées dans des institutions et des centres en Région wallonne :
      http://www.vivreici.be/article/deta…

      Ce que sous-entend ton témoignage c’est que notre société est tellement moyenâgeuse qu’au 21e siècle en France, c’est mission impossible d’accompagner humainement une personne avec un handicap mental. Stanislaw Tomkiewicz disait : « J’appelle violence institutionnelle toute action commise dans ou par une institution, ou toute absence d’action, qui cause à l’enfant une souffrance physique ou psychologique inutile et/ou entrave son évolution ultérieure » (S. Tomkiewicz, et P. Vivet - Livre : Aimer mal châtier bien)

      Alors devons-nous nous résigner pour le bien du Capital à une société de type « Soleil Vert » ?

      Mon constat et que les personnes issues des classes populaires qui se retrouvent lourdement handicapées ou simplement très âgées et dépendantes sont en réalité à la même enseigne que nos enfants trisomiques => exclus et maltraités.
      STOP à la VIOLENCE INSTUTIONNELLE
      https://www.marxiste.org/actualite-…
      https://www.sudradio.fr/societe/mal…
      https://www.bastamag.net/Ces-grands…

      Lucien Bonnafé, disait : « On juge du degré de civilisation d’une société à la manière dont elle traite ses fous ».

      Merci pour ton témoignage, bien à toi et à ton fils.

      A suivre

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0