VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ?

Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ?

samedi 24 août 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 24 août 2019).

G7 - Hendaye - 24 aout 2019 Geneviève Legay

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Manifestation du contre G7 à Hendaye : Geneviève Legay défend "un autre monde"

https://www.youtube.com/watch?v=Ysc…

Les Gilets Jaunes qui entourent Geneviève Legay " se sont politisés dans le bon sens du terme…"

Mais les autres, les tricolores : CO2, Travail, Ferme ta gueule ?

Ils trépignent sur les quais de droite en attendant la Marine Nationale…

13 Messages de forum

  • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 24 août 21:44, par Dominique

    Rappel : Le productivisme est une idéologie, promue par la droite au début de la double catastrophe et environnementale qu’est la dénommée "révolution industrielle", afin de remplacer l’esclavagisme. Cette idéologie bourgeoise qui introduit une nouvelle hiérarchie féroce - celle du travail industriel, qui de l’enfant esclave à l’actionnaire renforce les hiérarchies existantes a été malheureusement cooptée par l’ensemble de la gauche productiviste, laquelle, depuis ce jour là, est bonne à jeter dans les chiottes avec la droite. Elle n’a en effet jamais expliqué comment, sans son ennemi officiel, le Capital, elle pourrait construire son productivisme industriel mondialisé de "gauche".

    Ceci - entre autres, implique que le seul choix qui nous reste n’est pas de voter pour la gauche ou la droite mais de choisir entre collaboration et résistance.

    Non à la guerre !
    Non à la société industrielle de consommation, d’exploitation et de destruction de masse !
    Vive la résistance !
    Vive la vie !

    Répondre à ce message

    • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 25 août 16:19, par Jean Cendent

      Comment faire de la résistance active ( réelle, pas dans le virtuel ) sans faire un minimum la guerre contre la hiérarchie féroce, le Pouvoir ?

      Faire sauter les infrastructures comme tu le préconises est un acte de guerre et inévitablement le pouvoir " la hiérarchie féroce, bourgeoise industrielle et financière " réagira férocement et il y aura des morts .
      Il faut donc s’y préparer : morts, calomnies, diffamations, prisons, chantages et tortures diverses sur tes proches, etc.

      un "exemple", L’affaire de Tarnac
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Affai…

      Répondre à ce message

      • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 26 août 00:41, par Dominique

        J’en suis bien conscient. Il faut développer une véritable culture de résistance.

        J’estime aussi que dans une réalité qui est que notre mode de vie industriel a déjà détruit 60% du vivant et que le rythme de cette solution finale accélère avec chaque nouvelle technologie industrielle globalisée, développer la résistance devrait être notre tâche la plus urgente. J’estime aussi que détruire le mode de vie industriel fera toujours moins de morts que le laisser continuer sa solution finale par extermination de la vie telle que nous la connaissons. J’estime enfin que notre époque est celle de la fin des illusions et qu’il y a celles et ceux qui acceptent cela et les autres, coincés dans leur déni.

        Pourtant c’est pas difficile à comprendre : Le mode de vie industriel a déjà exterminé plus de 60% du vivant ! Fait têtu ! Et autre fait têtu : Le rythme de cette solution finale accélère avec chaque nouvelle technologie industrielle et ceci depuis le premier jour de la catastrophe industrielle. Ce qui implique que les 40% de la vie qui reste sur cette planète vont être très vite exterminés si nous n’arrêtons pas cette catastrophe que nous ne cessons de créer chaque fois que nous collaborons avec ce mode de vie suprématiste et mortifère.

        Mais bon, allez faire comprendre ça à des gens qui sont persuadés que le productivisme, avec sa hiérarchie qui comprend même des enfants esclaves, est une bonne chose, ceci alors qu’en pratique, il s’agit d’une idéologie bourgeoise promue au début de la catastrophe industrielle pour remplacer l’esclavagisme. Avec le productivisme, les bourgeois peuvent mettre en esclavage même leurs propres peuples.

        Ce qui implique, autre fait têtu, qu’il ne sert à rien de voter pour cette gauche là, car comme la droite, elle n’a jamais eu aucune réelle solution à proposer et n’en aura jamais. Si elle veut continuer à jouer contre la banque sur son terrain (Construire le productivisme revient, dans une société industrielle, à recourir au Capital.), très bien, laissons là jouer avec son hochet électoraliste et s’enfoncer dans les sondages. Nous avons un mode de vie dépassé à détruire et une multitude d’autres, tous basés sur les ressources locales, à construire.

        Développer une véritable culture de résistance implique de développer cette multitude de mode de vie. Ce sera là une tâche plus ardue que de faire péter des pylônes électriques, des pipelines et des fibres optiques, ceci car la société industrielle globalisée ne veut pas d’alternative. Les zadistes comme les habitants de la Réunion et les jeunes des banlieues le savent bien, eux qui subissent la répression étatique depuis bien plus longtemps que les gilets jaunes. Les militants écolos aussi, eux dont nos médias ne parlent jamais, eux qui se font tuer par les militaires, les keufs et les paramilitaires sur tous les continents.

        Répondre à ce message

  • Pfff ! Kermesse alter mondialiste à l’eau bénite certifiée "sauveurs de planète", écologisme niaiseux … La vraie révolution est ailleurs ! Les gilets jaunes ? Ils n’existent plus depuis longtemps. Les streets western médiatiques des samedis sont un rituel qui montre très bien ce qu’il veut cacher = l’absence d’une mobilisation des masses capable de vraiment bloquer l’économie. Le RIC, une ineptie citoyenniste - républicaine - démocratique périmée depuis 1871 ! Mais il y a pire = la coordination noyautée par FI - NPA - …etc. qui a radoté "Fin du mois / Fin du monde / Même combat" et a organisé une cantine vegan à Saint Nazaire.

    Par contre j’ai appris, en regardant un JT, que beaucoup de nouveaux radars ont été bousillés. Lueur d’espoir !

    Répondre à ce message

    • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 25 août 15:36, par Qui êtes-vous ?

      La vraie révolution est ailleurs ! Où ?

      PNG - 642.9 ko

      Répondre à ce message

    • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 26 août 00:09, par Dominique

      Que voilà une revendication révolutionnaire : Faire péter les nouveaux radars !

      Et pendant que des automobilistes suffisamment riches pour se payer le luxe de pouvoir faire des excès de vitesse, mais frustrés que la pose de nouveaux radars le leur empêche, proposent de faire la révolution… en pétant ces radars, le fait que leur mode de vie ait déjà exterminé plus de 60% du vivant et que le rythme de cette solution finale continue d’accélérer avec chaque nouvelle technologie produite par leur mode de vie, et bien cela ne les préoccupe pas.

      Pas vraiment étonnant quand on voit qu’il croient pouvoir faire une révolution… en pétant des radars. Ou comment confondre fétichisme de la voiture et révolution.

      Répondre à ce message

      • En tout cas les radars nous emmerdent, et s’il disparaissent je vais pas me plaindre

        Répondre à ce message

      • Dominique ! Faire la peau aux radars est une action directe contre l’état / Elle lui fait perdre du fric / Pour le moment les auteurs de ces sabotages n’ont pas été identifiés, ni éborgnés, ni mutilés, ni amendés, ni gardés à vue, ni incarcérés…

        Es tu comme ces jeunes minets sauveurs de planète suisses qui sont pour la "taxe carbone" ? J’ai vu ça à la TV (JT de le RTS sur TV5) … Ces mecs là sont des salopards, ils se font remarquer avant les élections fédérales et deviendront très vite des Leuenberger ou des Berset !

        Répondre à ce message

        • Les Gilets Jaunes se sont politisés...Enfin ? 28 août 01:43, par Dominique

          Non, nous n’avons pas de télé. Je suis pour les jeunes qui veulent réduire la consommation d’énergie du canton de moitié d’ici quelques années. Ceci car une telle proposition implique de faire entrer l’économie en décroissance. Aussi car le délai très court ne laisse pas d’échappatoire aux politiques, ce qui évitera à ces jeunes de perdre trop de temps. Leurs revendications sont là :
          https://planclimat.org/vaud/climate…

          En matière de taxe, ils sont pour l’introduction d’une taxe climat et du principe pollueur-payeur, c’est-à-dire que la personne morale responsable assume les coûts. Ceci implique que leur première cible est les entreprises, à commencer par celles qui ont leur siège social en Suisse et leurs activités à l’étranger. Voilà qui ne va pas plaire aux partisans, très nombreux chez les politiques, des exonérations fiscales de ces entreprises.

          Sur la mobilité, ils sont pour 100% de mobilité douce et de transport public en centre-ville, ce que je ne peux que soutenir car les habitants des villes ne sont pas les pendulaires qui les rendent invivables. Ils sont aussi pour taxer les entreprises en fonction de leur mode de transport via la taxe climat.

          Je pense aussi que les mesures qu’ils préconisent ne suffiront pas, mais qu’elles peuvent constituer un bon point de départ. En tous cas, c’est ce que j’ai vu de mieux jusqu’à présent. Car même si je pense qu’elles ne suffiront pas, ces propositions forment un tout très cohérent. En raison même de cette cohérence, la majorité de ces propositions vont être balayées par les politiques, lesquels sont toutes et tous d’ardents défenseurs du mode de vie mortifère actuel. Ce qui nous amène à l’après qui va être passionnant, car ces jeunes estiment ne pas avoir d’avenir dans la société actuelle.

          Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0