VIVE LA RÉVOLUTION

Peuple supérieure

mercredi 28 août 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 28 août 2019).

Lorsque l’on se considère comme peuple ou race au sommet de toute créature sur terre, la meilleure manière de le démontrer est d’avoir des comportements exemplaires, et à la hauteur de ce que l’on déclare être. Or, il est triste de constater que les suprémacistes du monde entier se comportent comme des animaux. Ils ne sont animés que par la haine, la violence et l’envie d’ôter des vies. Aucun doute, leur cœur est entièrement déshumanisé depuis des siècles ! De : Jah OLELA Wembo #jow

5 Messages de forum

  • Peuple supérieure 31 août 23:39, par Dominique

    Arrêtes d’insulter les animaux, ils ne sont pas suprématistes eux !

    D’ailleurs, comme notre rapport à la nature conditionne notre façon de voir les choses, ce qui à son tour conditionne tous les autres rapports humains, le premier suprématisme, ce lui qui rend tous les autres possible, est quand l’homme se place sur un piédestal par rapport au reste de la nature. Par exemple dans la bible, ce livre commun à 3 religions dont les adeptes n’ont de cesse de se faire la guerre et de faire la guerre au reste du monde, dieu donne en page 2 son ordre de mission à l’homme (pas à la femme) : "Tu domineras la terre et toutes ses créatures."

    Aujourd’hui, après la globalisation forcée de cette idéologie suprématiste lors des colonisations puis son industrialisation elle aussi forcée à coups de productivisme, cette idéologie bourgeoise destinée à remplacer l’esclavagisme, nous voyons bien où cela nous mène : à un réchauffement climatique autant hors de contrôle que les centrales nucléaires de Fukushima et à la solution finale par extermination de la vie basée sur l’ADN.

    Répondre à ce message

    • Peuple supérieure 1er septembre 01:09

      Coucou Dominique ! Tu devrais avoir un peu honte d’oublier que la bible c’est surtout le très niaiseux jardin d’Eden et que le péché originel c’est la connaissance (donc, les sciences, les techniques et les industries). Abjectes foutaises qui sont le point commun entre l’écologisme intégriste et presque toutes les religions révélées.

      Le jardin d’Eden n’a jamais existé parce que l’humanité n’est absolument pas adaptée à la vie dans la nature. Nous avons inventé les vêtements, les maisons, les routes, les véhicules, les médicaments pour combattre la nature qui n’est qu’une vieille charogne et une grosse connasse, une ennemie implacable, plus forte que nous et qui nous exterminera inéluctablement.

      Pour survivre plus longtemps que prévu notre espèce devra "dominer" le plus possible. Dominer signifie être indépendant de l’environnement ou, au moins, être armé pour s’adapter, pour combattre ou pour fuir.

      Répondre à ce message

      • Peuple supérieure 1er septembre 01:24, par Dominique

        Je refuse de perdre mon temps et mon énergie pour discuter avec des négationnistes des dégâts causés par la société industrielle. Le déni ne m’a jamais intéressé même quand il s’avère confortable.

        Répondre à ce message

        • Peuple supérieure 1er septembre 02:46

          Habituellement, je ne nie pas ces problèmes qu’on peut regrouper sous le concept de "capitalocène". Cela va des navires qui polluent comme 55 millions de bagnoles à l’empoisonnement des sols par l’agriculture cupide, de l’espérance de vie réduite des ouvriers les plus exploités à l’ensemble des pratiques qui bousillent la bio diversité. Mais face à ton discours édifiant et au bourrage de crâne médiatique en faveur de l’écologisme fascisant (Aurélien BARRAU), niaiseux (Greta), corrompu (De Rugy - Hulot), j’ai plutôt envie de défendre la spécificité de l’espèce humaine = Sciences + Techniques + Industries et l’anthropocène qui ne me fait pas peur, au contraire : je suis très content de savoir que nous ne sommes pas désarmés et impuissants face aux forces de la nature.

          Répondre à ce message

      • Peuple supérieure 1er septembre 01:48, par Dominique

        Tu oublies un fait têtu dans tes élucubrations forcenées sur la nature : c’est notre seule source de vie. Un autre fait têtu est que ton productivisme scientifique et en train de la détruire de façon systématique. Donc avant d’insulter ta seule source de vie, essaie déjà de la comprendre et de comprendre qui est en train de la détruire. Ce ne sont pas des astéroïdes qui la détruise ici et maintenant, mais ton productivisme industriel inséparable du capitalisme, ceci car sans ton ennemi officiel, le Capital, le productivisme industriel ne peut pas exister.

        Le productivisme est une idéologie promue par les bourgeois dés le début de la catastrophe industrielle afin de remplacer l’esclavage. Contrairement à l’esclavage qui ne peut s’appliquer à leurs semblables, le productivisme à l’avantage pour les bourgeois de pouvoir être appliqué pour asservir tous les peuples de la planète. Marx n’est qu’un pet de culture pour ne pas avoir compris cela, ce qui rend ses théories aussi peu crédibles que la bible.

        Quand aux véritables écolos, ils existent encore, ni la répression des états, ni le productivisme forcené d’une gauche alliée objective des bourgeois en raison même de son productivisme, n’ont réussi à les mater. Voir par exemple en français sur http://partage-le.com ou https://deepgreenresistance.org/fr/

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0