VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Anglais - Télérama adepte de la langue du capitalisme

Anglais - Télérama adepte de la langue du capitalisme

vendredi 6 septembre 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 6 septembre 2019).

Le journal Télérama serait-il adepte de la langue et de la pensée unique ?

https://www.francophonie-avenir.com…

31 aout 2019

Régis RAVAT

Alors que l’anglais est en train de coloniser le pays, alors qu’il faudrait sonner le tocsin pour mobiliser la population à entrer en résistance, voilà que Télérama, en sa directrice de la rédaction, Fabienne Pascaud, demande à la une de son journal pourquoi nos enfants sont nuls - sous-entendu - en anglais ?

Merci de protester vous aussi. Voici des adresses-courriel de journalistes de ce journal : pascaud.f@telerama.fr, sueur.c@telerama.fr, potocki.jc@telerama.fr, becard.t@telerama.fr, Desautez.l@telerama.fr, dePlas.o@telerama.fr, kahn.b@telerama.fr, besse.c@telerama.fr, Granoux.o@telerama.fr, nicolle.j@telerama.fr, chevalier.f@telerama.fr…

guichard.l@telerama.fr, murat.p@telerama.fr, gouin.c@telerama.fr.

Lettre ouverte à la rédaction en chef de Télérama, Mme Fabienne Pascaud

AVEUGLEMENT

Des émissions « francophones » intitulées The Voice, Tonight info, Ninja Warriors, Modern Love, etc. ;

des firmes « françaises » qui basculent toute leur documentation technique à l’anglais (Renault, PSA…) ;

des transporteurs français dont le slogan unique est « France is in the air » (Airfrance)… ;

des centaines de formations supérieures qui s’enseignent totalement en anglais en France même (alors que leurs enseignants et étudiants sont majoritairement francophones !)… ;

des collectivités territoriales qui, illégalement, se « vendent » en anglais en France même ("Only Lyon", "Let’s Grau", "Oh my Lot", "In Annecy Mountains", etc.) ;

des responsables publics comme Valérie Pécresse qui privilégient l’anglais pour s’adresser aux Franciliens (cf le « pass » « Navigo Easy ») ;

et, chaque jour, des pans entiers de la « com », de la pub, de la chanson, du cinéma, de la science, etc. qui passent au tout-anglais au mépris de la Constitution (« la langue de la République est le français »)…

Or, pour le premier journal culturel français, le problème n’est pas l’arrachage en cours du français à l’initiative de nos « élites », mais le fait que « your kids are nuls »…

Peut-on s’aveugler davantage sur le scandale historique porteur d’énormes discriminations présentes et futures que constitue le basculement rapide et totalement antidémocratique de a France au TOUT-globiche managérial ?

Salutations scandalisées,

De la part des présidents d’associations de défense du français dont le nom suit :

Marceau Déchamps, secrétaire général adjoint de Défense de la langue française (DLF)

Georges Gastaud, président de l’association CO.U.R.R.I.E.L.

Louis Maisonneuve, porte-parole du collectif Langue française

Daniel Miroux, président de l’Alliance Champlain

Albert Salon, président d’Avenir de la langue française (ALF)

Régis Ravat, président de l’association Francophonie-Avenir (A.FR.AV)

Et pourtant :

3 Messages de forum

  • Anglais - Télérama adepte de la langue du capitalisme 6 septembre 23:35, par Jean Cendent

    Zachary RICHARD : "Je suis un résistant francophone"
    https://www.youtube.com/watch?v=aQ1…

    TRAVAILLER C’EST TROP DUR
    https://www.youtube.com/watch?v=XCW…

    Répondre à ce message

  • Anglais - Télérama adepte de la langue du capitalisme 7 septembre 17:07, par Ton voisin, le musicien

    Bonjour, l’ Association FRancophonie AVenir

    Il y a beaucoup à dire sur le tout-globish en France et l’AFRAV le fait avec sagacité et détermination, exemples :

    https://www.francophonie-avenir.com…

     https://www.francophonie-avenir.com…

    https://www.francophonie-avenir.com…

    Cependant, il me semble que le népotisme "de classe" y contribue avec vigueur et notamment dans le milieu de la chanson, de la musique dite populaire. 

    Car, le meilleur moyen de prendre position pour un musicien, auteur-compositeur-interprète contre le tout-globish et donc de lutter pour la création en français - comme les ouvriers défendent les machines de leur usine délocalisée - c’est d’abord leur accorder le droit d’exister publiquement à l’égal d’un ouvrier et donc de pouvoir se faire entendre de toutes et tous, "après libre à chacun d’aimer ou pas". Il faut permettre aux musiciens et musiciennes, le droit d’exercer leur métier, de travailler dans ces lieux appropriés et édifiés pour cela (ex : les Scènes de Musiques Actuelles subventionnées par la population française lors de leurs constructions et même après), afin de quitter ou d’échapper à la précarité, la pauvreté, l’exclusion (RSA, chômage, etc.). 

    Lorsqu’il y a des subventions pour éviter tout népotisme, il faut une plus grande transparence et donc un contrôle du peuple pour le peuple par le peuple (ex : par mandat impératif). 

    Le fait d’être intermittents du spectacle ou pas, d’être reconnu professionnellement ou pas, n’est pas en soit une preuve de bonne ou de mauvaise créativité (les goûts et les couleurs ?) mais prouve qu’il y a de grandes et profondes disparités, un manque d’égalité entre ce qui est proposé au peuple (le public) et ce qui est réellement créé ou émane de ce même peuple et cela devrait être au peuple de pouvoir en juger, positivement ou négativement. Mais pour cela il faut que le peuple puisse, écouter, voir, entendre pour émettre son avis, dans toute la diversité qui le compose et le traverse. Et ce n’est pas le cas, malheureusement, aussi bien pour la création que pour le public, donc le peuple. 

    1 - Un texte sur le népotisme ( format PDF ) :
    Le népotisme dans la chanson française…

    Merci.

    Répondre à ce message

  • Anglais - Télérama adepte de la langue du capitalisme 7 septembre 17:10, par Ton voisin, le musicien

    2 - Un texte pour l’emploi des musiciens, musiciennes et pour
    " parer, éviter " le népotisme ( format PDF ) : 
    Emploi, Transparence et Démocratie dans les Salles et Scènes de Musiques Actuelles (et lieux subventionnés)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0