VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > LE TÉMOIGNAGE DE NADIA QUI EXPLIQUE POURQUOI LES GJ SONT DANS L’IMPASSE. (...)

LE TÉMOIGNAGE DE NADIA QUI EXPLIQUE POURQUOI LES GJ SONT DANS L’IMPASSE. (Vidéo 29:15)

vendredi 13 septembre 2019, par a_suivre

[https://www.youtube.com/watch?v=oMT…]

Bon sens populaire, acuité de l’analyse, humour à la Michel Audiard….

Source : Reservoir Apps https://www.youtube.com/user/reserv…

17 Messages de forum

  • Non ce n’est pas une femme du peuple ! Elle commence par un couplet anti gauchiste édifiant et elle classe Mélenchon dans cette catégorie, puis elle fait un amalgame entre gauchistes et bo-bo typique de la pensée répugnante du FN et ses alliés indispensables (UPR, Chouard, Dupont Gnangnan,…). Elle se contient de justesse sur le thème des "fonctionnaires" soit disant privilégiés, mais on voit bien qu’elle se contient. Grande gueule + confusion mentale ! Là où on voit bien qu’elle est formatée c’est sur cette question du décompte des votes blancs = mépris des abstentionnistes qui, eux, ne seront pas considérés. Crétinisme républicain et fayotage civique !

    Répondre à ce message

  • Nadia : « Eh, le pays des "droits de l’homme" et de la "démocratie", on l’a vendu dans tous les pays … Oh !!! On a vendu une merde ! […] On a vendu une idéologie qu’on n’est même pas capables d’appliquer sur notre sol. »

    Passage de la vidéo complète :
    https://www.facebook.com/PRESSTVFRA…

    Répondre à ce message

  • Confusionnisme ??? Cette GJ déjantée "sympa" fait surtout très bien la retape pour l’UPR… "Sincère et bénévole" ??? On veut bien y croire, mais c’est plutôt un cas de manipulation habile, donc, au final…

    L’UPR sait y faire… Le résultat n’est pas à la hauteur des moyens généralement mis en œuvre…

    Ce qui prouve une fois de plus que le "frexit", tout le monde s’en tape, à part une poignée de petits-bourgeois "souverainistes" et quelques paumés et quelques allumés qu’ils ont tout de même réussi à embrigader par la manière "soft"… Habiles, donc, en tous cas !

    On souhaite bien du courage à cette personne, de toutes façons…

    Luniterre

    Répondre à ce message

  • Elle rêve donc d’un débat entre deux vieux beaux qui pérorent (Asselineau et Apathie). Pour un meilleur niveau politique je préfèrerais regarder "Les reines du shopping" sur M6. Cette fabuleuse émission kawahee pose d’ailleurs la question de la pertinence du RIC dans une société vérolée par la mode et gangrénée par le racisme.

    Répondre à ce message

  • Droite, extrême droite, conservateur
    Rien de nouveau…suivant les bleds cela peut varier…dans le "mien" la majorité était tendance " droite, extrême droite " depuis le 17 novembre 2018.
    Prôner l’apolitisme en régime capitaliste ( "vision" neutre, consensuelle pour espérer faire du chiffre ) c’est être de droite .

    J’ai déjà mis cette vidéo en ligne qui montre " la composition " des GJ.
    https://www.arte.tv/fr/videos/08715…

    J’aurais apprécié pouvoir discuter avec des Nadia "la grande gueule" à un contre un ( pas à un contre 10, je ne suis pas maso ) les "frites" auraient volé mais les sujets clarifiés.

    Va comprendre :
    Mieux vaut un droitiste de gauche, d’un gauchiste de droite.

    Répondre à ce message

  • Elle n’a pas forcément "tout faux" du reste >>> la "vieille gauche", tout comme la nouvelle "bobo-écolo", sont devenues incapables de construire la moindre perspective d’alternative anticapitaliste, et même simplement réellement unitaire "revendicative"…

    Sur TML, une nouvelle réponse à un "frexiteur" thorezien qui se déchaîne actuellement dans les posts…!

    "En réponse à M. Jack Freychet et à sa crainte d’une « fuite des capitaux »"

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/09/13/capital-reel-valeur-creee-par-le-travail-et-capital-fictif-deux-articles-a-relire-pour-comprendre-la-crise/

    Luniterre

    Répondre à ce message

  • Bonjour, A_Suivre
    Nadia aime la méritocratie.
    Def :
    La méritocratie est un système politique, social et économique où les privilèges et le pouvoir sont obtenus par le mérite. Celui-ci est fondé sur la reconnaissance de la valeur par les diplômes, l’expérience, les qualités, les vertus… La méritocratie a pour fondement l’égalité des chances, la liberté individuelle et la reconnaissance de la "réussite".

    Le gros problème est : qui définit la valeur et le contenu des diplômes, de l’expérience, des qualités, des vertus, du mérite, du travail, du bon, du mauvais, du goût, des couleurs, etc.
    La classe dominante au pouvoir donc en 2019 et depuis des lustres, les hiérarchies guerrières à chefs autoproclamés ou même votatoires, la bourgeoisie, le patronat, l’état, le pouvoir, le fric… Le capitalisme et cela, la petite dame elle se garde bien d’en parler du rapport de domination coercitif imposé par l’état capitaliste. ( elle parlent des flics, d’accord, mais ils viennent d’où et servent à quoi, pour qui )

    Sans compter que l’égalité des chances c’est du 50/ 50, une belle hypocrisie qui revient à proclamer du même coup, l’égalité des malchances.
    C’est l’égalité de vie qu’il nous faut.

    Exemple : si Brassens avait attendu la méritocratie, il serait mort clochard, inconnu, sans Jeanne pour l’hébergé, le nourrir et ses potes pour lui trouver
    ses premiers "vrais" concerts ( en le tirant presque de force par la peau des fesses => choses ou situations impensables, impossibles de nos jours ) .
    Vidéo, premiers minutes :
    https://www.youtube.com/watch?v=yNI…
    ou encore https://www.humanite.fr/node/254531

    La principale critique faite à la méritocratie est qu’elle aboutit, malgré son principe initial égalitaire, à un renforcement des castes sociales. Ce sont en effet les élites en place qui définissent elles-mêmes les principes de reconnaissance du mérite.
    http://www.toupie.org/Dictionnaire/…

    Répondre à ce message

  • Bonjour Camarades !

    Mais, je vous trouve un peu dur avec cette charmante et sympathique Révolutionnaire, il ne faut pas cracher dans la soupe, sinon avec qui allez-vous faire la Révolution ?

    A lire certains commentaires, vous seriez prêt à la faire interner comme l’a fait notre police !
    Si « LES GJ SONT DANS L’IMPASSE », la Révolution me semble être dans un cul-de-sac avec ce type de raisonnements :

    Déjà la première chose, que vous faites à cette dame c’est de lui coller une " étiquette " et ensuite, vous lui reprochez d’avoir voté pour l’UPR qui fait 1% et qui est le seul parti, en France, qui - contrairement aux Européistes - ose s’attaquer directement à l’ € par conséquent au Capital.

    Pourquoi tout le monde rechigne à porter une première estocade aux banquiers ?

    Notre Nadia à son échelle constate simplement l’effondrement de son pays et elle agit, se renseigne où elle peut, comme elle le peut.

    Alors je serais vous, comme elle a le courage de rechercher des solutions, profitez-en pour lui proposer de nouvelles pistes de réflexions, claires et sérieuses, si vous jugez qu’elle s’égare.
    Aidez la fraternellement, reconnaissez son courage surtout qu’elle me semble être bien plus du Peuple et de Gauche que « Mélenchon & Ruffin » réunis.

    Ce qui est sûr :

    1- elle recherche une convergence : https://www.youtube.com/watch?v=VkK…

    2- elle me semble être bien mieux déterminée pour participer à une Révolution que malheureusement les 3 zouaves de cette petite vidéo (6:56) du Dr Alwest. https://www.youtube.com/watch?v=GiG…

    Bonne Future Révolution à Tous !
    A suivre…

    Répondre à ce message

    • Bonjour, A_Suivre

      C’est fait avant même que tu le demandes.
      Les GJ dans leur majorité ne sont pas des révolutionnaires comme à l’upr d’ailleurs et tu le sais très bien.
      Si la révolution c’est mettre de nouveaux chefs à la place des anciens c’est juste une rotation ( à 360° ).

      Alors, c’est peut être jouissif pour les nouveaux dominants mais cela ne change rien pour les dominés.

      Les GJ locaux ( Saint-Jean-d’Angély / 17 ) j’y suis allé moins que certains mais plus que la plupart des français, désolé j’en suis revenu et j’ai écrit ce que j’ai vu sur VLR .
      ( d’ailleurs localement et a priori, il reste juste une sorte de cabane "vide" sur un parking comme symbole )

      Mon problème vis à vis des GJ locaux : pas assez de démocratique directe, des chefs dés le début ( contrairement à l’énoncé ), un mouvement figé, pas d’AG populaires, une vision de fan club par rapport à des types comme Jérôme Rodrigues, le RIC et amen en 3 semaines, les flics sont des citoyens comme nous…et leurs flingues, alors ? Trop de silence apolitique qui cache dans le mouvement un paquet de droitistes ou ayant cette mentalité, pas assez de chômeurs et de précaires "comme moi", trop de tricolore et j’ai fais des efforts, j’ai pris sur moi, mais bon…Ras le bol du cache-cache faussement apolitique.
      Je préfère quand les gens annoncent la couleur car de toutes façons un jour ou l’autre ça remonte à la surface.

      LE TÉMOIGNAGE DE NADIA N’EXPLIQUE RIEN…
      Et moi j’ai arrêté de faire des commentaires sur les GJ.

      Répondre à ce message

      • A_Suivre , tout dépend de ce qu’on pense de l’UPR ! Je pense qu’ils se gargarisent avec "frexit" et "3sorties" mais n’y parviendront jamais car ils sont un montage politique au service du patronat national franchouillard contre lequel ils ne disent jamais rien. Ils font une fixette contre l’Europe comme d’autres en font une contre les juifs ou les francs maçons. Ce qu’annonce cette obsession c’est qu’ils veulent nous faire ramper sous le joug d’ un gouvernement français et du patronat français.

        Le frexit par l’article 50 est une ineptie tactique = trop long, trop cher, trop d’inconvénients. Il faut viser beaucoup plus haut = d’abord prendre le pouvoir en France, éventuellement par des élections mais surtout avec l’appuis très hargneux des classes exploitées et dominées mobilisées. Ensuite faire, en France, 2 ou 3 réformes enthousiasmantes pour les salariés et les chômeurs de tous les pays développés. Puis entrer en conflit avec l’UE en bloquant des décisions, en multipliant les incidents diplomatiques, en stoppant net la françafrique…etc. Le tout devant aboutir à une implosion d’abord, puis à une dislocation de l’UE. Ce type de stratégie ne peut pas être annoncée telle quelle ni débattue sur la place publique, car cela est débile et dangereux.

        Répondre à ce message

        • Bonjour "…"

          L’UPR parvient au moins à émanciper quelque citoyens de base, elle devrait être reconnu d’utilité publique et je ne pense pas que ce soit du goût des patrons du CAC 40 sinon l’UPR aurait accès aux médias meantream.

          « L’union européenne c’est une secte, tu y rentres, tu ne peux plus en ressortir et la religion de cette secte c’est l’€ !!!!! »
          Démolire ce bazar au plus vite c’est de salubrité publique.
          C’est peut-être la mèche qu’il faut allumer pour « aboutir à une implosion » du système Capitaliste et de ses Lobbies.
          La forme de cette démolition - article 50 ou pas - c’est un détail.

          Pour Info => vidéo de 57:17 du 14 sept 2019 avec deux "révolutionnaires" en col blanc, tu vas kiffer = ! :-D :
          Brexit : le calvaire des européistes - Avec C. Gave et F. Asselineau
          https://www.youtube.com/watch?v=A-e…

          « Celui qui déplace la montagne c’est celui qui commence à enlever les petites pierres »
          Confucuis

          « Un jour j’irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien…. »
          On dirait du Jean-Claude Van Damme ?

          Bien à toi "…"
          A suivre..

          Répondre à ce message

          • Charles Gave
            Consternant ce type, cette pensée libérale, ses images et métaphores de bourgeois entrain de se repaître, se pensant intelligent et avant-gardiste.
            Il a consacré sa carrière à la recherche économique, dont il a fait son métier en créant Gavekal, une société de conseil en allocation d’actifs aux gérants de fonds.

            Une merde parasitaire vivant dans le fumier financier qui veut passer pour un patron entrepreneur à la papa 100% pur France !

            Si c’est ça les potes d’Asselineau des capitalistes bon tient, des réactionnaires qui trimbalent leur médiatisation entre nationaliste et mondialisme suivant la boussole de leur compte bancaire, des opportunistes du pognon qui entravent toutes créations
            depuis toujours ( et donc ces 40 dernières années ).

            Si la zone euro est de la merde ( car antisociale, libérale, capitaliste ) lui c’est la deuxième couche à l’identique.

            En 1981, il part s’installer à Londres, au lendemain de l’élection de François Mitterrand : « pas pour des raisons fiscales, je n’avais pas un sou, mais idéologiques  : je refusais de vivre dans un pays où des communistes avaient rejoint le gouvernement »
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Charl…

            Le premier acte de la révolution, détruire la bourse et les spéculateurs sinon autant rester couché à lécher le cul du patronat, des dominants, des actionnaires ( les plaies à deux jambes de l’humanité, de la nature, du vivant )

            Répondre à ce message

            • Bonjour Jean Aimarre,

              Tout ce que tu dis à propos de Gave est exact. Avant, l’opportuniste Gave fricotait avec Dupont & Gnan, mais ils seraient actuellement tous les deux en désamours… et on s’en tamponne le coquillard.

              Ce que je constate c’est que Gave a toujours repris énormément d’idées à l’UPR sans jamais, mais jamais citer ce parti. Aujourd’hui, il ose s’afficher et débattre avec Asselinau et critiquer ouvertement l’UE & l’€.
              Alors « Les ennemis de mes ennemis sont mes amis »

              Ce dont je suis sûr, c’est que son pognon il n’est pas placé dans une banque européenne.

              Peut-être que Jean Bricmont qui lui s’affiche comme un « fervent soutien » de François Asselineau sera plus ta tasse de thé :
              « La Liberté d’expression en question avec Jean Bricmont – EURÊKA » (vidéo 01:35)
              https://www.youtube.com/watch?v=bDE…

              Vu l’état d’urgence de notre planète il faut « faire feu de tout bois » pour réveiller les moutons, tout en restant bien sûr très critique, car ne rien faire, ne rien dire c’est n’être rien..
              Bien à toi
              A suivre..

              Répondre à ce message

      • Bonjour Jean,

        Il faut avoir "révolutionner" ses pensées pour passer d’ Aphatie, de Salamé, de Demorand,… à Asselineau.
        Pour le citoyen de base, avec son petit confort et son livret A…, il faut avoir fait un énorme travail de réflexions, pour admettre simplement que l’Otan, l’€ et l’UE c’est de la merde. Malheureusement, même au sein des GJ, ces citoyens émancipés ne sont pas très nombreux.

        Comme nous apprenions à l’école que nos ancêtres étaient des Gaulois, les générations suivantes ont été lobotomisées à "L’EUROPE" : elles ont appris dans leur livre d’histoire que l’UE c’est la paix et que l’Otan c’est les gentilles…
        Nous avions réussi à enlever les crucifies dans les écoles et maintenant il y a dans chaque salle de classe de maternelle le drapeau de l’UE (symbole de la civilisation chrétienne, de la médaille miraculeuse de la Vierge Marie entourée de douze étoiles d’or).

        Pour commencer, en France, un ersatz de révolution, il faudrait d’abord se mettre à penser par soi même, il faut avoir jeté sa télé et les médias meantream. C ’est la base.

        Ensuite avec ces personnes émancipées tu devrais pouvoir arriver à les initier à l’anarchie et plus si affinités…. Sinon, avec le commun des mortels shootés à la télé, tu passeras forcement pour un dingue avec tes idées, comme je passe déjà, dans mon entourage, pour un dingue, simplement en dénonçant l’UE, l’€ et l’Otan.

        Ces personnes qui ont passé cette première étape "d’émancipation" qu’elles soient initialement de droite ou de gauche - comme Nadia qui est un peu comme un « chien-fou » - il faut les bichonner, les accompagner et là tu ne perdras pas ton temps car elles ont cassé leurs chaînes mentales.
        Et tu devrais pouvoir arriver à communiquer et au mieux les aider à évoluer dans leur évolution, et avec un peu de chance, peut-être vous vivrez ensemble la première vrai Révolution Planétaire des esclaves contre leurs maîtres.

        Je ne sais pas si je le mérite, mais merci pour tes liens sur Tonton Georges et sur la méritocratie.
        Bien à toi Jean
        A suivre..

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0