VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Que font les écolos ?

Que font les écolos ?

lundi 16 septembre 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 16 septembre 2019).

Très intéressante et édifiante information sur l’ambiance en Suisse, pays où règne la soumission de la classe ouvrière, la paix du travail, la xénophobie contre les hyper nombreux frontaliers et le racisme comme partout en Europe.

La blague s’appelle TAXE au SAC ! C’est bien sûr les écolos qui ont eu cette idée géniale et sublime de faire payer les sacs poubelles de 17, 35 et 110 litres. Les prix varient selon les districts, les communes et les cantons. Cela peut aller de 1,20 CHF (=1,05 euros) à 2,40 CHF pour les sacs de 35 litres.

Lors du débat répugnant pour introduire cette taxation monstrueuse, des intervenants ont proposé que les plus pauvres reçoivent gratuitement des rouleaux de 10 sacs 4 ou 5 fois par an. Mais les nobles écolos ont noblement refusé cette proposition sous prétexte d’obliger tout le monde à prendre conscience du problème des déchets.

Voilà ! Je ne fais aucun commentaires ! Je vous préviens, c’est tout !

1 Message

  • Que font les écolos ? 17 septembre 01:02, par Dominique

    D’abord ils ne sont pas écolos mais "Verts" comme ils le disent eux-même. Ensuite sur les frontaliers, la moitié d’entre eux sont suisses, donc il est faux de parler de xénophobie à leur encontre. Surtout compte tenu du fait que les premières victimes du racisme aujourd’hui en Suisse sont les noirs, les arabes et les roms, ceci surtout quand ils sont pauvres.

    Quand à la taxe au sac des sacs à poubelles c’est un seul et unique scandale, surtout quand on a compris que cela ne règle pas le problème à la source et que pour cela, il aurait suffit de consigner tout ce qui est consignable en commençant par les emballages. Les distributeurs auraient alors eu vite fait de revoir leur concept d’emballage. Mais demander aux politiques suisses de s’en prendre aux causes réelles des problèmes, c’est rêver.

    Les "verts" ne sont pas les seuls. Par exemple un élu vaudois de l’UDC déclarait il y a peu au moment de prendre sa retraite qu’il était très fier d’avoir pu, en 15 ans de législature, éviter tous les dossiers chauds. Autrement dit ce gros connard a passé 15 ans à rien foutre tout en étant payé par les contribuables, ces moutons blancs qui maintenant paient aussi sa retraite.

    La vérité est que gauche, droite ou écolos ne sont que les différentes faces de la même médaille, celle de la société industrielle et capitaliste de consommation, d’exploitation et de destruction de masse, et qu’au pays des ultras de ce mode de vie comme ailleurs, même au plus profond de la jungle, le seul choix que nous laisse ce mode de vie suprématiste, guerrier et mortifère est entre résistance et collaboration.

    C’est sur que c’est facile de se défouler sur les écolos, la droite ou la gauche, mais en faisant cela, on oublie tous les autres collabos de ce mode de vie. Et on oublie de rappeler qu’avec 60% du vivant exterminé et le reste de cette solution finale qui suit avec une vitesse qui ne cesse d’accélérer, il serait peut-être temps d’arrêter nos conneries et, à la place d’en vouloir toujours plus comme les bourgeois, de démanteler ce mode de vie mortifère une bonne fois pour toute et faire autre chose. Bref, on se laisse enfermer dans une dualité qui ne sert qu’à nous contrôler et à contrôler le débat.

    "Le meilleur moyen de contrôler l’opposition est de la diriger." - Lénine

    La lutte des classes n’a jamais consisté à voter blanc, bleu, rouge ou vert, elle consiste à démasquer les bourgeois et à les mettre hors d’état de nuire. Aujourd’hui, avec plus de 60% du vivant exterminé à jamais, ce n’est plus une question de barbarie ou de socialisme mais une simple question de survie de l’ensemble du vivant dont, pour le meilleur comme pour le pire, nous faisons toutes et tous partie. Mais cela, aucune politicien ni média ne nous le dira car ils sont tous productivistes, c’est-à-dire qu’ils sont tous pour mener à son terme la solution finale par extermination de la vie qu’est en pratique leur mode de vie.

    Vive la résistance !
    Vive la vie !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0