VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > ÉTIENNE CHOUARD, ANARCHISTE OU ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT.

ÉTIENNE CHOUARD, ANARCHISTE OU ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT.

vendredi 14 février 2020, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 14 février 2020).

- ÉTIENNE CHOUARD, L’ANARCHISTE

https://www.youtube.com/watch?v=CsS…

https://chouard.org/blog/2018/03/07…

- ÉTIENNE CHOUARD, L’ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT

1)

Étienne Chouard - François Asselineau : L’entretien - UPR TV https://www.youtube.com/watch?v=p7_…

(à 31:30) Il n’est pas question de démocratie directe*

2)

https://www.youtube.com/watch?time_…

M. Etienne Chouard, l’extrême droite n’arrive pas directement en costume de SS en disant, je vais te butter sale… Face de …Tronche de… Mais très souvent en disant je suis un national socialiste, j’aime non pays : ET VOUS !!! Et les enfants, bien entendu, surtout lorsqu’ils sont bien élevés « à la mode, à la mode, à la mode, de chez nous… » ainsi que les chiens.

Ou encore « socialement je suis de gauche, économiquement je suis de droite, nationalement je suis de France » Le Pen / présidentielle 2002 / https://www.youtube.com/watch?v=iON…

Et la fifille à son papounet, elle se présente comment, en harpie tatouée d’un Svastika incliné à 45 degrés sur le front ou en défenseuse des droits des travailleurs…

La manipulation des masses à fait ses preuves depuis longtemps :

Edward Bernays (1891-1995) le parcours de celui qui, entre autres, fit fumer les femmes, inspira le régime nazi…

la "fabrique du consentement" https://www.dailymotion.com/video/x…

Ou encore, l’éclairante démonstration de Malcolm X :

le Nègre des Villes et le Nègre des Champs . https://www.youtube.com/watch?v=IAg…

Le prolétaire impliqué avec les diverses chefferies de commandements serviles, obséquieuses « merci, mon bon patron ».

Et le prolétaire supprimant toutes chefferies et s’appropriant directement le fruit de son travail : Sans patron, sans profit cupide, avide et dévastateur (aussi bien pour le vivant, la nature, l’environnement que pour lui-même) ayant décidé librement du sens de ses activités suivant un choix personnel, devant une collectivité en évolution constante, redéfinissant de même et dans le temps (ex : d’une génération à l’autre), la réelle charge, fonction et valeur du travail, sans rapport de domination hiérarchique.

Définitions :

Anarchie https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchie

L’anarchie est donc organisée et structurée : c’est l’ordre moins le pouvoir. Cet ordre social s’appuie sur la liberté politique organisée autour du mandatement impératif, de l’autogestion, du fédéralisme libertaire et de la démocratie directe*.

*Démocratie directe https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%…

Les théoriciens et les activistes anarchistes, dont ceux appartenant au courant du socialisme libertaire, font aussi partie des défenseurs notables de la démocratie directe (comme alternative au parlementarisme qu’ils critiquent sévèrement), en l’élargissant au domaine de la production (autogestion, démocratie économique…).

Anarchisme

L’anarchisme regroupe plusieurs courants de philosophie politique développés depuis le xixe siècle sur un ensemble de théories et de pratiques anti-autoritaires.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme

http://www.socialisme-libertaire.fr…

Lutte des classes

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lutte… La lutte des classes est une expression qui désigne les tensions dans une société hiérarchisée et divisée en classes sociales, 

Une approche anarchiste de la lutte des classes https://fr.theanarchistlibrary.org/…

Révolution sociale https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%…

La révolution sociale est la capacité collective des gens à transformer radicalement leurs conditions d’existence . Ainsi, une révolution sociale n’est pas centrée sur la prise du pouvoir politique (il ne s’agit pas de remplacer un pouvoir politique par un autre), mais sur la réappropriation du pouvoir de chacun des membres de la société, un « processus d’égalisation radicale des conditions et de lutte contre toutes les formes de domination »

ce que l’anarchisme n’est pas http://www.socialisme-libertaire.fr…

Daniel Guérin / L’ANARCHISME (format pdf)

http://inventin.lautre.net/livres/G…

Jean Laquestion

14 Messages de forum

  • ÉTIENNE CHOUARD, ANARCHISTE OU ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT. 15 février 14:27, par Pauvres, silence ! et vote...

    Les "élites" n’aiment pas la démocratie directe.
    On se demande pourquoi
    Un peuple mal éduqué est fasciste, populiste…
    Ah, bon ? Mais qui conçoit l’éducation d’un "peuple"…

    Répondre à ce message

  • Il faut être particulièrement CREDULE, voire benêt, pour croire que c’est un publicitaire qui a fait fumer les femmes… Les femmes qui fument sont diabolisées depuis très longtemps et, de ce fait, les plus émancipées d’entre elles fumaient malgré les anathèmes. Pour afficher leur homosexualité d’abord, pour afficher leur immoralité ensuite, puis pour exprimer leur égalité avec les hommes.

    Les gauchistes superficiels et crédules-influençables tombent dans tous les pièges, y compris les foutaises paranos des hygiénistes néo puritains.

    Répondre à ce message

  • De toute évidence CHOUARD est un "crétin" ou un manipulateur… Ce qu’il dit* sur la SUISSE qui serait entrain de perdre sa démocratie est carrément négationniste. La SUISSE est le dernier pays d’EUROPE où les femmes ont obtenu le droit de vote. Et le canton où ils votent à mains levées sur les places publiques est le dernier à leur avoir donné ce droit élémentaire. Alors la SUISSE actuelle est, que CHOUARD le veuille ou non, plus démocratique que celle qu’il pleure ! Par contre, les votations à répétition, 4 X par an, ont créé un profond désintérêt pour la politique et une abstention massive. C’est par la lutte des classes que les classes dominées et exploitées se "désaliènent", pas par des campagnes électorales et des votations.
    ( * ) = cf débat Chouard / Asselineau sur UPR TV cité dans l’ article

    Répondre à ce message

    • C’est dommage, mais j‘ai toujours des difficultés à donner du crédit à un commentaire qui commence d’une façon agressive. « Crétin, manipulateur …  » pourquoi ne pas lui coller aussi l’étiquette antisémite ! : https://www.youtube.com/watch?v=PLW…

      E Chouard n’a aucune responsabilité politique, ce n’est aujourd’hui qu’un prof de lycée en informatique.
      Le rôle d’un prof est de transmettre les clés de lecture d’un monde complexe, il est là pour ouvrir des portes. Il ne doit pas chercher à dire, mais à faire dire. Il doit valoriser et encourager ceux qui cherchent à comprendre.
      Personne n’a la « science infuse » par conséquent tout le monde dit des conneries.
      « La science infuse est finalement diffuse. La connaissance des uns est la somme de la connaissance des autres. » Patrick Louis Richard

      Répondre à ce message

      • ÉTIENNE CHOUARD, ANARCHISTE OU ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT. 20 février 16:02, par JC avant moins le quart

        Étienne Chouard (né le 21 décembre 1956)
        il est professeur au lycée Marcel-Pagnol à Marseille, d’économie-gestion dans l’enseignement technique, et de droit fiscal puis d’informatique en BTS
        (il devrait être à la retraite ?)

        https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8…
        Professeur dans l’enseignement technique et en BTS, il se fait connaître en 2005 grâce à un billet viral publié sur son blog et repris dans les médias, en faveur du « non » au référendum sur la Constitution européenne.

        Depuis, il bénéficie d’une certaine influence sur Internet et au sein de la gauche radicale, et critique le système en place : il appelle en particulier à former une assemblée constituante tirée au sort et milite pour l’instauration d’une démocratie directe.

        Pour la démocratie directe, il faudrait peut-être qu’il se mette en accord avec lui même ?
        Et qu’il pousse son raisonnement jusqu’au bout :
        autogestion / la disparition du salariat et du patronat / coopératives de production, lutte de classe, anti-autoritarisme, l’égalité des conditions de vie et la propriété commune autogérée, la complémentarité de la liberté de chacun et celle de la collectivité, etc.

        Exemple du passé (mais pas dépassé) simplement à adapter à notre époque :
        Charte d’Amiens
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Chart…
        Fernand Pelloutier
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferna…
        Bourse du travail
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Bours…

        S’il se présente comme anarchiste d’ultragauche, il fait l’objet de polémiques pour avoir défendu des thèses et des personnalités affiliées à l’extrême droite ou conspirationnistes, notamment Alain Soral. Il s’est cependant défendu de partager toutes leurs idées.

        Il est particulièrement suivi au sein des Gilets jaunes pour sa promotion du référendum d’initiative citoyenne (RIC), l’une des principales revendications du mouvement. Il devient chroniqueur sur Sud Radio de mars à juin 2019, dont il quitte l’antenne après des propos sur les chambres à gaz ayant suscité la polémique, et sur lesquels il est ensuite revenu.

        Répondre à ce message

    • Il est exact qu’il y a de l’abstention chez nos Camarades Suisses mais elle est essentiellement chez les jeunes - peut-être suite à une carence dans leur système d’éducation populaire - mais il n’y a pas photo avec la France* car 90% des Suisses vont encore voter :
      « Dans les faits, une étude réalisée en 2016 par Simon Lanz, chercheur à l’Université de Genève, démontre que, sur une période de cinq ans, près de 90% des citoyens se prononcent régulièrement, bien que de manière sélective. »
      Source Le Temps : https://www.letemps.ch/suisse/abste…

      Si « c’est par la lutte des classes que les classes dominées et exploitées se "désaliènent", pas par des campagnes électorales et des votations. » Il faut m’expliquer concrètement :

      -1- comment on fait « la lutte des classes » ?
      Par exemple, lorsque l’on doit prendre une décision pour organiser une lutte comment ça se passe ? On vote ? On tire à la courte paille ? On suit aveuglement celui ou celle qui a la plus grande gueule ? ….
      Bref, quel grand penseur me conseilles-tu pour m’éclairer ?

      -2- comment on fait pour se désaliéner lorsque l’on fait parti de la classe des dominées et des exploitées ?

      -3- comment créer une société sans classes, sans profs ?

      Je cherche à comprendre car je ne connais aucune société occidentale où les classes dominées et exploitées ont réussi leur désaliénation. Souvent cette soif de liberté a un coût. Par exemple, pendant la seconde 27000 000 de Camarades Soviétiques sont morts pour la Liberté, pendant la Commune 20000 morts etc …etc

      * En France, Macron a maintenant besoin de faire voter les aliénés pour faire baisser les abstentions !!

      Répondre à ce message

      • Le taux de participation en SUISSE est souvent égal à 35 % ou 48-50 % pour les votations les plus émotionnelles. Donc l’abstention en SUISSE est comprise entre 65 et 50 %. Et dans le canton de Schaffhouse où le vote est obligatoire et l’abstention sanctionnée il y a systématiquement 35 % d’abstentions quand même. Merci de vérifier par vous mêmes si vous ne me croyez pas.

        De plus ces votations servent surtout à des propagandes racistes, sécuritaires, écolos ou droitières. L’extrême gauche n’a pas les moyens financiers ni le nombre de militants suffisant pour faire aboutir un texte en votation. Les syndicats n’ont pas les moyens financiers pour gagner car ils est cher de truffer les media de propagande. Les militants qui se sont fait chier à récolter les signatures valides d’électeurs inscrits refusent ensuite de faire ce boulot. Par contre, la droite et le patronat payent des récolteurs de signatures professionnels …etc…etc.

        Répondre à ce message

        • Merci pour ces précisions, vue de l’extrême gauche, je dois en déduire que le « Le Temps » n’est pas à gauche. = ! :-D

          Néanmoins, toujours dans le même article « Le Temps » questionne ses lecteurs :

          Les remèdes de nos lecteurs

          Comment améliorer la participation ?

          C’est l’une des cinq questions posées à nos lecteurs sur notre site internet dans le cadre d’une chasse aux idées sur la politique suisse. Cette seule question a suscité pas moins de 141 réponses, dont nous pouvons retenir quelques éléments forts.

          Obligation ou incitation
          Plusieurs suggèrent de rendre le vote obligatoire, comme à Schaffhouse. D’autres, moins nombreux, voient le danger d’une contrainte qui risque de biaiser le résultat par un vote non réfléchi. L’idée d’incitatifs rassemble davantage : un rabais d’impôt proportionnel au nombre de votes exercés, voire des bons d’achat offerts aux citoyens actifs.

          Voter par smartphone
          Nombre de lecteurs réclament le vote électronique, en particulier pour stimuler la participation des jeunes. Une application sur smartphone et le tour est joué, pour certains, qui préconisent aussi le vote à 16 ans. Chaque citoyen devrait avoir une identité numérique lui permettant d’exercer ses droits. Quand on pense qu’on doit encore payer le timbre pour affranchir son enveloppe…

          Prendre en compte le vote blanc
          La prise en compte du vote blanc revient souvent comme un souhait. Cela donnerait une voix à ceux qui trouvent que les choix proposés sont des non-choix.

          Majorité qualifiée
          On vote trop souvent, sur des thèmes trop sectoriels ou techniques, notent plusieurs personnes. Les objets les plus importants mériteraient une majorité qualifiée (60% de oui pour passer, par exemple). Face à la multiplication des initiatives, il serait logique d’augmenter le nombre de signatures nécessaires, disent beaucoup.

          Davantage d’éducation civique
          L’insuffisance de l’éducation civique dans la scolarisation obligatoire est souvent épinglée. Des écoles qui devraient du reste donner davantage voix au chapitre à leurs élèves, pour les préparer à l’exercice de leur citoyenneté.

          Tirage au sort
          La nécessité d’un système politique mieux représentatif de la population est souvent soulignée. Certains lecteurs suggèrent des aménagements de notre démocratie, en donnant notamment le droit de vote aux étrangers assimilés. D’autres avancent une solution plus radicale : désigner les députés par tirage au sort, de manière à ce qu’ils représentent plus exactement la diversité socioculturelle des habitants.

          Une meilleure transparence
          Des améliorations dans la transparence du financement de la vie politique sont aussi de nature à améliorer la participation, soulignent plusieurs : « Le fait que nos élus soient la proie des lobbys coupe l’envie de voter. »

          Yelmarc Roulet
          https://www.letemps.ch/suisse/abste…

          Répondre à ce message

      • ÉTIENNE CHOUARD, ANARCHISTE OU ESSAYISTE ROMANTIQUE HÉSITANT. 19 février 01:12, par Une Dernière Valse

        Bonjour, A_suivre

        1, 2, 3, très bonnes questions.
        Il me semble que l’article essaie d’y répondre (une fois passé la question, Etienne Chouard et même dans "l’interrogation")
        Exemple :
        http://inventin.lautre.net/livres/G…

        La démocratie directe en régime capitaliste (ex : Suisse ) n’est qu’une sorte d’ersatz de démocratie directe car elle ne remet pas réellement en cause les fondements de ce régime. (pose la question à Dominique, il est de nationalité suisse)

        Exemples de mouvements ou d’expériences politiques se réclamant de la démocratie directe : http://www.toupie.org/Dictionnaire/…

        la Commune de Paris (1871)

        les soviets de Russie (1905 et 1917 )=> https://fr.wikipedia.org/wiki/Soviet

        les communautés libertaires espagnoles (1936)
        à lire le très bon livre de l’écrivain britannique George Orwell, (qui se lit aussi vite qu’un roman ou que l’on mange une tablette de chocolat)
        Hommage à la Catalogne https://fr.wikipedia.org/wiki/Homma…

        Et surprise ! On peut le trouver gratuitement sur le net.
        Ici, https://bsstock.files.wordpress.com…

        Répondre à ce message

        • Merci pour ces liens, maintenant j’ai du boulot … mais je l’ai bien cherché..
          = ! :-D

          Paroles de la chanson « Dernière valse » par Serge Reggiani

          Dernier journal
          Dernier croissant
          Matin banal
          Des passants
          Et c’est la fin du problème
          Dernier soleil
          Dernier atout
          Dernier café
          Dernier sou
          Adieu, je m’en vais de vous
          Dernier hôtel
          Dernier amour
          Dernier baiser
          Dernier jour
          Adieu, les choses que j’aime
          Dernier remords
          Dernier cafard
          Dernier décor
          Dernier soir
          Je m’en vais sans au revoir
          Dernière valse et pas de lendemain
          Mon coeur n’a plus de peine
          Dernière valse à l’odeur de jasmin
          Et les quais de la Seine
          Dernier bonsoir
          Un peu à vous
          Dernier espoir
          Dernier tout
          Dormez, la nuit est si calme
          Dernier trottoir
          Dernier mégot
          Dernier regard
          Dernier saut
          Plus rien qu’un grand rond dans l’eau…

          Paroliers : Boris VIAN
          Paroles de Dernière Valse © Editions Majestic - Jacques Canetti

          Répondre à ce message

  • Ce qu’ignorent les partisans du RIC c’est qu’il y a une différence entre la classe ouvrière (ce qui inclut le "lumpen-prolétariat" et toutes les masses pauvres), le peuple, la population d’une part et l’électorat et le "grand public" d’autre part. Par définition l’électorat est "individualiste" et le grand public "passif". Ce que je dis là est bien sûr caricatural et n’est qu’un SCRO = schéma conceptuel référentiel opérationnel. Mais, cependant, toutefois dans la durée il s’applique.

    BOURDIEU insistait sur la différence entre les classes sociales "statistiques" (CSP) et les classes sociales MOBILISEES pour la défense de leurs intérêts, ce qui le différencie de ce crétin de PASOLINI qui fantasmait sur les CRS "enfants du peuple" et les étudiants "petits bourgeois".

    Les RIC seront donc toujours des outils de démobilisation et de pacification sociale.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0