VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Ce coronavirus a-t-il été fabriqué à Wuhan ? NON !

Ce coronavirus a-t-il été fabriqué à Wuhan ? NON !

mercredi 2 juin 2021, par do (Date de rédaction antérieure : 2 juin 2021).

Bonjour à toutes et à tous,

Le 26 mai 2021, après un communiqué de Joe Biden insistant sur la possibilité d’une origine humaine du Coronavirus, Facebook annonçait que les contenus évoquant cette hypothèse ne serait plus censurés de sa plateforme. Pourquoi un tel revirement ?

En fait, il n’y a pas de revirement des États-Unis dans la thèse du coronavirus fabriqué artificiellement par l’homme : que ce soit d’abord du temps de Trump ou ensuite du temps de Biden, les USA disent que le coronavirus a été fabriqué par la Chine.

Ce qu’il y a, c’est que le clan Biden-Obama (mondialiste) déteste encore plus le clan Trump (antimondialiste) que la Chine (mondialiste 1).

Aussi, les Biden et compagnie, quand ils étaient dans l’opposition, expliquaient que Trump disait n’importe quoi quand il prétendait que la Chine avait fabriqué ce coronavirus. Mais, maintenant que c’est le clan biden qui est au pouvoir, il dit comme lui, que c’est la Chine. C’est logique car la Chine est un ennemi des USA.

Il se trouve seulement que les réseaux sociaux sont gouvernés par les mondialistes. Donc c’est seulement un revirement calculé des réseaux sociaux, pas un revirement des États-Unis.

Certains prétendent que c’est l’Amérique, d’autres la France, et d’autres la Chine, qui a fabriqué ce virus ; ou, plutôt, la classe dominante, d’un de ces pays.

Si c’est l’ennemi de classe qui a provoqué la crise. Cela fait un argument de poids contre lui. C’était le cas lors du 11 septembre 2001. Et, si les antimondialistes de Gênes avaient compris et dénoncé que c’est la CIA qui avait fait le coup, au lieu de mourir dans l’altermondialisme, ils auraient eu de grandes chances de réussir la révolution. Mais, New York a effacé Gênes, alors qu’il aurait pu l’amplifier.

Pour accuser le pouvoir d’avoir fait le coup de façon efficace, il faut que ce soit la vérité. Sinon, ça se retourne contre nous.

Par exemple, il est bien clair que ce coronavirus ne sort pas du P4 de Wuhan. Car, quand on fabrique un nouveau virus on le munit toujours d’un gêne de sensibilité à un antibiotique, à une molécule ou à un vaccin quelconque en cas d’accident. Ou alors, c’est qu’on a l’antidote et qu’on a lâché volontairement le virus. Et qu’on garde l’antidote pour soi.

De toute façon, une équipe de chercheurs italiens a découvert que des anticorps de ce coronavirus étaient présents dans le sang de malades du cancer en septembre 2019, deux mois avant son identification dans la ville chinoise de Wuhan :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article7435

Donc, c’est clair, il ne vient pas de wuhan ! C’est à Wuhan qu’on s’est aperçu qu’il existait. C’est tout. Il a été amené là, probablement par les Italiens (2), lors des jeux olympiques militaires de Wuhan qui se sont tenus en octobre 2019 :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article5341

À Wuhan, il y a effectivement un P4 ; mais, on a bien vite oublié que ce coronavirus est apparu à Wuhan seulement après les jeux olympiques militaires.

Pour le pouvoir, il est évident que que c’est l’occasion qui a fait le larron. Ils ont profité de ce nouveau coronavirus pour semer la panique alors qu’il n’est pas plus dangereux que la grippe (3). Mais, l’occasion était trop belle. Ils ont re-tenté le coup qu’ils avaient loupé avec le H1N1 en 2009 :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article5510

(Jacques Attali, la pandémie et la mondialisation)

Cette fois-ci ils ont bien mieux réussi parce qu’ils maîtrisent bien mieux internet grâce aux réseaux sociaux (4), parce qu’ils ont trouvé des alliés à gauche (5) et probablement qu’ils ont fait d’énormes progrès en sociologie, la science du maniement des foules.

Bien à vous,
do
http://mai68.org

(1) La chine est mondialiste :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11987

(2) L’Italie a été très sévèrement touchée avant tout le monde !

(3) Les prévisions sur les dangers du covid-19 étaient exagérées à l’extrême :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article6494

(4) Les réseaux sociaux, c’est eux, et ils font croire à tout le monde qu’internet se réduit aux réseaux sociaux. Ils ne maîtrisent pas internet, mais les réseaux sociaux si !

(5) La trahison de la gauche face au spectacle du coronavirus :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article6682

11 Messages de forum

  • Bonjour do,

    Les thèses sur l’origine naturelle ou synthétique de la maladie dite Covid-19 sont multiples et proviennent de différentes sources. Difficile d’en privilégier une…

    Je pense qu’il est préférable d’en faire l’inventaire et de voir en quoi elles sont intéressantes selon les points de vue.

    La Chine pointée du doigt qui curieusement ne donne pas le détail des fonds qu’elle a perçus des organismes de santé proches du Pentagone (voir les relations qu’entretenaient le docteur Antony Faucci et le laboratoire P4 de Wuhan) émet elle aussi des hypothèse "politiques".

    Celle d’un coronavirus émanant du laboratoire de Fort Detrick avant sa fermeture en juillet 2019 me semble la plus probante.

    Cette échappée d’agent pathogène lequel n’est pas extraordinaire si l’on en croit de docteur Martin Furmanski, historien des accidents biologiques en laboratoire, aurait entraîné une épidémie dans la région, la maladie dite des "cigarettes électroniques", dont les symptômes s’apparentent au Covid-19.

    Lire l’article ci-dessous.

    Par ailleurs, tu sembles être un fan du professeur Didier Raoult dont j’ai lu en avril 2020 à sa sortie le livre "Epidémies vrais dangers et fausses alertes".

    Sais-tu qu’il avait été nommé après l’attaque à l’anthrax aux Etats-Unis fin 2001 par le gouvernement français chargé de mission sur la question du bioterrorisme ?

    Son rapport remis au ministre Bernard Kouchner avait servi à élaborer le premier plan de défense biologique nommé Biotox lequel mobilise l’ensemble des moyens militaires et civils de santé en cas d’attaque biochimique ou d’épidémie.

    Or ce dernier alors que la France est et était présente à Wuhan en octobre-novembre 2019 lors des jeux militaires n’a pas été déclenché laissant des avions plein d’expatriés français et européens vivant et travaillant dans le Hubeï atterrir fin janvier 2020 sur les bases d’Istre et de Creil sans respecter aucun des protocoles sanitaires…

    A ce propos, Gérard Luçon m’a confirmé contrairement à ce que disent les médias mainstream il y avait bel et bien 50 chercheurs et techniciens français qui travaillaient avec l’honorable docteur Shi Zenghli formée à Montpellier et décorée de la Légion d’honneur en juin 2016 au laboratoire P4 de Wuhan !

    Pour revenir à l’envoi des lettres à l’anthrax sur lesquelles le professeur Didier Raoult devait enquêter en 2002, ce dernier reprennait mot pour mot la version officielle du département d’Etat : elles auraient été remplies par de la poudre d’anthrax "militarisée" provenant de Fort Detrick et libérées dans la nature par un savant fou plein de ressentiment à l’égard de son employeur qui s’est suicidé après son arrestation… Le procès des lettres à l’anthrax n’aura jamais lieu…

    Si je fais confiance au professeur Didier Raoult pour soigner les malades du Covid-19, je ne lui fais aucune confiance quant à la vérité sur l’origine du Covid-19. L’Institut hospitalier universitaire de Marseille est financé en partie par le service de santé des armées.

    Le professeur travaille la main dans la main avec l’IRBA de Brétigny-sur-Orge qui a classé si j’en crois une brève du "Canard enchaîné" d’avril 2020 le SarsCov-2 à l’origine de la maladie "secret défense".

    http://www.internationalnews.fr/ver…

    • Salut Himalove,

      Quand on fabrique un virus, que ce soit ou non une arme biologique, on introduit systématiquement un gène de sensibilité à un antidote précis dans le génome de ce virus. Donc, si le virus s’était échappé accidentellement de fort Detrick, alors les Américains auraient utilisé cet antidote, ce qui n’est visiblement pas le cas. Et si c’était une arme biologique, il faut m’expliquer pourquoi les USA ont eu tant de morts et la Chine si peu.

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      • Salut do,

        En logique tu as raison. Mais les créations de chimère en laboratoire me semblent aussi aléatoires que les travaux qui ont présidé à l’invention de la bombe H. Là pas d’antidote.

        Possible qu’on ait créé des virus "ennemis de l’Humanité" ; l’expression a été utilisée par l’OMS pour qualifier "la chose" responsable du Covid-19.

        Dans sa dernière interview, dans un journal asiatique, le docteur Shi Zenghli parle en février 2020 du "tip of iceberg" ; il y aurait selon elle 2 000 virus en congélateur.

        Je parle de "chose" parce selon de nombreuses personnes dont le docteur en droit, Robert Fuellmich, le SarsCoV-2 responsable de la maladie dite Covid-19 n’a pas vraiment été isolé.

        Probable qu’on ait affaire à une sorte de poison binaire dont la mortalité est déclenchée par la rencontre fortuite ou non de plusieurs éléments…

        Il n’est pas certain comme tu l’affirmes qu’il y ait eu plus de morts aux Etats-Unis du Covid qu’en Chine ; les chiffres sont d’un côté exagérés, de l’autre minorés.

        Au plaisir d’échanger.

        Himalove

        • Les chiffres n’ont pas été minorés par les chinois, qui ont testé les 11 millions d’habitants de Wuhan avant de clore le confinement.
          Les photos des queues devant le crématorium ne montrent pas des "milliers de gens" mais quelques centaines, dont une partie vêtue de combinaisons c’est-à-dire des accompagnateurs.
          La photo est prise le premier jour de la cérémonie des morts où l’affluence est naturellement plus grande.
          Les chiffres sont ceux du covid et non de l’ensemble des décès (10 000 en 2019 à Wuhan). Ils ont été corrigés ensuite pour adjoindre les décès à domicile (un millier).
          La population de Wuhan correspondant à celle de l’Ile de France, le nombre des décès comparé est cohérent pour les premiers mois de 2020.

          Le fond du sac, c’est que la construction des deux hôpitaux de Wuhan en 10 jours chacun a tordu les tripes de tous les médias occidentaux. D’un côté
          des hôpitaux de fortune dans les bâtiments publics et les stades couverts pour les malades légers, 40 000 soignants dépêchés de toute la Chine vers Wuhan. De l’autre la fermeture des lits d’hôpitaux qui s’est poursuivie malgré l’épidémie !
          Immédiatement le bashing anti-chinois a commencé, repris par les mainstream systématiquement, par nos médias y compris la TV publique.
          Après le bashing a continué sur tous les sujets, même avec les débris d’une fusée "incontrôlée" et "menaçant des millions de gens", alors que toutes les fusées qui retombent sont vides de carburant, ne sont pas dirigées et ne résistent pas à l’atmosphère.
          Avec les Ouïghours : concurrence sur le coton entre les USA et la Chine > donc travail forcé au Xinjiang. Concurrence sur les panneaux solaires > donc travail forcé sur les panneaux solaires, "stérilisation forcée" quand la Chine veut passer à trois enfants, "génocide culturel" quand il y a plus de 24 000 mosquées, etc.
          On a juste échappé aux bébés Ouïghours mangés par les chinois.

          Pas besoin de se poser des questions métaphysiques sur la véracité des allégations du bureau des légendes. Au fond les USA craignent de perdre l’hégémonie, donc tous les coups sont permis. La raison ultime c’est le dollar.

  • Je verse au débat sur la possibilité que nous ayons affaire à une arme biologique ; cet article paru dans une revue numérique indienne début février 2020… La thèse est intéressante et mérite d’être connu…

    Les indiens ont été les premiers à évoquer l’origine "militarisé" du virus.

    https://greatgameindia.com/coronavi…

  • Effectivement, et à moins de prendre les Chinois pour les Daltons de Joe Dassin, on ne stocke pas un germe dangereux sans avancer dans son génotype, afin de créer un vaccin. Le vaccin chinois date d’avril-mai comme les autres.
    La chronologie est la suivante.
    Au matin du 26 décembre 2019, un vieux couple est examiné au service de pneumologie de Wuhan avec des syndromes grippaux. La directrice du service Zhang Jixian leur fait passer un examen des poumons par scanner. Les résultats étaient totalement différents de ceux de la grippe ordinaire.
    Durant la prévention et le contrôle de l’épidémie de SRAS en 2003, Zhang Jixian était membre du Groupe d’experts de l’arrondissement Jianghan à Wuhan. À l’époque, elle visitait chaque jour divers hôpitaux pour enquêter sur cette nouvelle maladie.
    Zhang Jixian a ensuite fait passer un scanner à leur fils qui n’avait pas de symptôme et ses poumons étaient infectés.
    Le 27 elle rédige son rapport.
    Le 31 décembre le labo P4 analyse le virus et dresse son génotype, communiqué à l’OMS et à de nombreux pays dans la semaine du 6 au 9 janvier.

    Pour info le lanceur d’alerte ophtalmologue Li Wenlian a écrit à ses amis le 31 décembre (il y a eu 8 lanceurs d’alerte). Il pensait qu’il s’agissait d’un SRAS. La police qui avait peur d’une panique généralisée le convoque et l’oblige à nier son information.
    (https://www.globaltimes.cn/content/…)
    Après son décès les réseaux sociaux se déchaînent sur la répression policière. Après enquête la police de Wuhan retire sa plainte et présente ses excuses à la famille de Li Wenlian.
    (https://www.globaltimes.cn/content/…)
    Ce dernier qui était d’ailleurs membre du PCC devient héros national décoré de l’ordre du 4 mai. Sa photo figure au musée de la lutte contre l’épidémie à Wuhan.

    En ce qui concerne l’enquête diligentée par Joe Biden, non pas auprès de scientifiques mais du bureau des légendes, les seuls éléments nouveaux sont les prises de positions de chercheurs US, comme le Dr Fauci qui avait nié la possibilité d’une origine humaine, et qui s’est retourné.
    A noter : Michael R. Gordon qui figure parmi les auteurs de l’article du Wall Street Journal, avait déjà menti dans le New York Times à propos de la possession par l’Irak d’armes de destruction massive.

    Par ailleurs la Chine avait posé aux USA des questions sur les épidémies entourant le site de Fort Detrick et sa fermeture, et sur la flambée de "grippe" qui avait frappé l’équipe de sportifs US venus à Wuhan. Elles sont restées sans réponse. Les USA sont le seul pays qui ait refusé d’élargir les recherches.

    En ce qui concerne Fort Detrick son passé mérite le détour.
    Les atrocités du fascisme japonais ne se sont pas limitées à Nankin.
    Durant la guerre d’occupation japonaise, l’unité 731 a pratiqué des expériences d’une barbarie sans égale.
    Mais ces crimes ont été couverts par les USA, qui ont utilisé à leur compte les "compétences" des médecins tortionnaires.
    Le labo de fort Detrick et d’autres ont servi à créer des armes biologiques.


    Le monde DOIT savoir qui est le Satan et le diable.

    Un mauvais deal : découvrir la couverture américaine des atrocités japonaises de bio-guerre.
    Pourquoi les criminels de guerre ont-ils été exemptés de punition ? Découvrant la couverture américaine des atrocités commises par l’unité 731 du Japon, une troupe de guerre chimique et biologique qui a entrepris une expérimentation humaine mortelle sur des milliers de chinois innocents pendant la #Deuxième Guerre mondiale.
    À regarder :
    https://www.facebook.com/XinhuaNews…
    La Confession.
    L ’ unité secrète du Japon 731-où la guerre biologique a été conçue - RT Documentaire
    À regarder : 50.39 minutes de documentaire en anglais

    https://www.youtube.com/watch?v=AFE…

    Les crimes horribles horribles de l’unité secrète japonaise #nazie 731. Des milliers de personnes ont été utilisées comme sujets d’essai pour le développement d’armes #biologiques. Les sujets ont été injectés avec le choléra, la typhoïde, l’anthrax, la peste bubonique, pour être disséqués plus tard vivant. L ’ idéologue de l’unité #Shiro #Ishii et la plupart des criminels de guerre de ses associés n’ont jamais été punis. Ils sont devenus médecins praticiens ou scientifiques pour le #Fort #Detrick #USAMRIID #Military Biological Weapons Lab in #Maryland U.S.A.

    Regardez notre film pour savoir pourquoi.
    00:00-Présentation
    01:46-Projet de guerre biologique du Japon
    09:16-Unité 731 : laboratoire d’expériences humaines
    13:14-"J ’ ai infecté les gens par la peste, la shigella, etc"
    22:03 -Torture des femmes et des enfants
    27:57 -Hiroshima et Nagasaki : bombes atomiques
    29:10-La fin de l’unité 731
    32:30-Est-ce que les États-Unis sont devenus un endroit sûr pour les criminels de guerre ?
    34:35-Le début de la guerre froide
    36:28-Les tests sur les humains continuent
    45:21-Seulement 12 membres de l’unité 731 ont été jugés

    En mandarin traduit :
    [Documentaire : Planifier la guerre biologique des terres — #Force secrète japonaise — Les crimes des forces #illigentes japonaises font refroidir n’importe qui. Des milliers de personnes ont été utilisées comme expériences pour le développement d’armes biologiques et ont été brutalement tuées, tandis que le planificateur du projet Shiro Ishii et la plupart de ses associés n’ont jamais été punis. Regardez le documentaire de RT pour savoir pourquoi :

    " La documentation sur les troupes est apparue sur deux bases militaires américaines. L’un est Fort Dagway et l’autre Fort Dietrick - il reste le siège des armes biologiques et chimiques aux États-Unis. Des individus étaient en cours d’essai L’ une des raisons pour lesquelles la recherche en laboratoire a été très réussie. Le gouvernement des États-Unis dit "Donnez-nous vos découvertes et nous ne vous jugerons pas pour des crimes de guerre et gardez-les secrets au monde extérieur » .
    Lien :
    https://www.facebook.com/SunShineCN…

  • Je crois en effet que ce coronavirus arrive au bon moment pour le capitalisme pour essayer de sauver son système et le prolonger encore quelques temps. Mais il n’a pas pu empêcher la Chine et tous le sud-est asiatique de poursuivre leur développement au grand regret de l’oncle sam dont le peuple est relativement dit "con" dans sa profondeur sociologique en avalant toutes les couleuvres des médias aux ordres . Cette crise cache une crise économique majeure du capital, de la petite entreprise à la multinationale, par manque d’investissement dans la recherche fondamentale , la formation d’ingénieurs et savants de haut niveau comme nous le voyons en Chine-Vietnam-Cuba et dans une certaine mesure en Russie-Inde-Kazakhstan . Ce retard et cette faiblesse est la cause d’une attitude dite guerrière des Etats-Unis et aussi de la France dans un degré moindre, car leurs dépenses militaires freinent leurs investissements dans ce qu’on appelle les besoins humains de santé, de confort , de formation, de culture. Souvent ces dépenses militaires ne servent à rien sinon aux marchands d’armes, car toutes les guerres détruisent , massacrent inutilement le plus souvent des civils surtout des jeunes. Bien entendu les militaires professionnels gagnent de bons revenus grâce à ces guerres et le plus souvent sur le dos du soldat de base ancien chômeur qui rêve d’aventure et d’une solde au delà du smic . La camarilla des généraux et autres officiers, branleurs de première à l’OTAN , passent leur temps à jouer au golf et à polluer le système médiatique par des campagnes antichinoise et antirusse sans faire "trembler" ces deux pays dirigés par des gens d’une grande qualité intellectuelle, politique et culturelle.

    La lutte de classe à l’échelle internationale est intense partout et la grande bourgeoisie se défend avec apreté en utilisant tout son système de répression étatique ou institutionnel comme nous le voyons en France, en Colombie, en Inde aujourd’hui et dans d’autres pays de moindre importance au moyen-orient-Afrique-Amérique latine .

    Le mouvement révolutionnaire, un temps à l’arrêt après la chute de l’Union Soviétique, repart de l’avant car le capitalisme ne fait plus illusion dans les nouvelles générations qui ne trouvent pas de boulot et ne peuvent construire leur vie avec enthousiasme , d’où découlent toutes les délinquances que la bourgeoisie agite constamment par ses médias pour instaurer des dictatures plus ou moins voyantes comme cela se dessine en Europe occidentale (France-Italie-Autriche-Pays bas et même Israël …

    Le covid a donc son utilité en corsetant les libertés et en habituant les peuples à obéir par la peur de soi-disant mourir étouffé comme déjà les plus de 3 millions de morts de cette pandémie qui aurait pu être évité ou tout simplement très limité comme les chinois l’ont prouvé . Alors comment tout çà va évoluer ??? Nous le saurons bientôt car la crise financière alimentée par la planche à billets massive va encore plus ravager les économies occidentales …L’histoire des hommes n’a jamais été un long fleuve tranquille tant que certains d’entre eux s’accaparent le "magot" en laisant des miettes aux autres ..Karl Marx -Engels- Lénine sont toujours d’actualité malgré les "ignorants" bien payés des médias milliardaires. Alors les révolutionnaires ont du pain sur la planche pour les prochaines années jusqu’à la victoire programmée par le matérialisme historique …

    Bernard

    • Salut Bernard,

      Comme tu parles de planche à billets, peut-être cela t’intéressera-t-il de lire des articles concernant l’évolution banco-centraliste du capitalisme :

      Une guerre sans guerre : http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      Le banco-centralisme est-il un complot : http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      Lire enfin : http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org/

      • Banco-centralisme

        Articles très intéressants, j’ai appris beaucoup de choses sur ce "banco-centraliste" à l’oeuvre actuellement … Mais je pense que l’alliance Chino-Russe va interférer dans ce projet bourgeois sorti de la réflexion d’un Attali sorte d’ Attila-razzia d’autrefois ….La classe des petits bourgeois va déguster par millions et venir renforcer le courant révolutionnaire par la force des choses économiques …Covid-Internet même combat= petits commerces-petits patrons-petits artisans-paysans en faillite= communes désemparés sans fonds de commerce taxables= populations misérables=délinquances multiples accentuées=policiers violents alcoolisés=pouvoir politique asphyxié et désemparé=manifestations de rue exaltées=fin du système capitalisé=tournant historique de l’humanité ….Et après on verra !!!!!!!!!!!!!!!!!

        Bernard

        • Bonjour, camarade !

          Il n’y a pas vraiment de « projet » banco-centraliste au sens d’un « complot » d’une minorité de capitalistes « éclairés », même si cela y ressemble fort, au point même d’en prendre la forme, ce qui fait que les théories « complotistes » fondées sur une perception idéaliste intuitive du réel rejoignent parfois l’analyse matérialiste dialectique. Il ne faut pas oublier, du reste, qu’une grande partie du marxisme dérive de la pensée idéaliste hégélienne, même si elle s’en sépare radicalement, pour finir, et prendre son envol, loin d’être terminé.

          La réalité économique du développement des forces productives est telle, en termes de progrès techniques et d’automatisation, et même, de robotisation, que l’heure historique du capitalisme est donc déjà dépassée, selon ces termes, qui sont ceux de Marx, du reste… Du moins, c’est le cas dans les pays industriels avancés, et surtout, dans les secteurs économiques les plus modernes, y compris en Chine, où le capitalisme, à partir de sa forme primitive nationale-maoïste a donc franchi en moins de trois quarts de siècle les étapes que les pays plus anciennement industrialisés ont connu en deux siècles.

          En Chine, le passage au capitalisme monopoliste financier s’est principalement effectué au tournant des années 90, avec l’ouverture de ses places financières, à Shanghai et Shenzhen, mais il avait été déjà largement ébauché sous Mao, via les investissements US négociés à Hong Kong, dès 1972 (Actions « Red Chips »). De sorte que le rôle de la PBoC sur le contrôle des marchés financiers y a été constant et que face au développement de la dette, notamment sous la forme du « shadow banking », ce contrôle des marchés est déjà une forme avancée et précoce de banco-centralisme, en parallèle, en quelque sorte, du banco-centralisme précoce qui s’est établi au Japon, déjà bien avant la crise de 2007-2008.

          De sorte que la nature des rapports entre États, que ce soit en termes d’alliances ou de rivalités, sont déterminés, en dernière analyse, par le stade de développement de leurs forces productives.

          Et s’il y a bien une alliance tactique, bien compréhensible, Il n’y a donc pas d’alliance stratégique réelle entre la Chine et la Russie, alliance qui se comprend dans le cadre des rivalités inter-impérialistes, essentiellement US-Chine, cadre désormais en voie d’être largement dépassé par celui des rivalités entre zones d’influences monétaires banco-centralistes.

          Pour mémoire : FED (USA-zone dollar), BCE (UE-zone euro), PBoC (Chine-zone yuan), BoJ (Japon-zone yen) et la BoE (GB-« zone sterling », de fait en voie de reconstitution post-brexit !).

          Dans ce cadre, l’interdépendance des économies est encore bien davantage prégnante que dans le cadre ancien des rivalités inter-impérialistes, et surtout et notamment, entre la Chine et les USA.

          Le propre des politiques monétaires banco-centralistes est précisément d’être interdépendantes et nécessairement coordonnées, à l’échelle planétaire, question de survie de ces zones, malgré leurs rivalités.

          C’est ce que montre très bien l’historique des relations et des rapports de forces monétaires entre le yuan et le dollar, constamment indexés l’un sur l’autre, par la force des choses économiques actuelles, et depuis plusieurs décennies déjà, dans une fourchette de compatibilité, et même, de comptabilité, pourrait-on dire, très étroite et qui permet à ces deux géants de survivre en dépit de leurs contradictions internes, même si celles de la Chine sont moins visibles au premier regard, et, de plus, dissimulées derrière le paravent idéologique qu’elle continue d’utiliser, depuis l’époque maoïste.

          De sorte que l’intérêt des nations indépendantes et non encore soumises à cette dynamique banco-centraliste est bien de s’allier entre elles sur la base de leurs modes de développements économiques endogènes, de façon à conserver le contrôle de leur propre politique budgétaire nationale, nécessité comme base de la démocratie, qu’elle soit socialiste ou nationale-bourgeoise.

          Ce nouveau déploiement des rivalités internationales, essentiellement entre zones d’influences monétaires banco-centralistes, mais fondamentalement interdépendantes et visant à réduire les restes de bourgeoisies nationales survivantes, comme en Russie, au Bélarus, en Syrie, etc… c’est ce que révèle particulièrement l’épisode aéronautique de Minsk, visant à établir un nouveau blocus sur ce pays, le Bélarus, en vue de faire sauter le verrou géostratégique qu’il constitue, aux avant-postes de la Russie, et en vue de la faire plier, d’une manière ou d’une autre, et d’autant plus qu’elle constitue actuellement, comme au temps de l’URSS, du reste, la « base arrière », en quelque sorte, de toutes les luttes d’indépendances nationales, à travers le monde.

          SUR L’ANALYSE DE FOND AU SUJET DE L’IMPORTANCE DE LA LUTTE DU BELARUS POUR SON INDÉPENDANCE, DANS LE CONTEXTE ACTUEL :

          Loukachenko Résistant : de la « Guerre Froide » à la « Guerre Glaciale », nouveau type de « Guerre Hybride », le Nouvel Ordre Mondial en marche est-il inévitable ?

          http://mai68.org/spip2/spip.php?article8894

          JPEG - 352.1 ko
  • Très bon article mais il me reste toujours un doute sur la fabrication, pourquoi le gouvernement socialiste français par l’institut Pasteur a-t-il construit un P4 à Whan ? Quel était le but ? Quel intérêt pour la France ?

    Louis

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0