VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Ukraine, quenelles et saluts nazis

Ukraine, quenelles et saluts nazis

samedi 25 juin 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 25 juin 2022).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Merci à celui qui a donné l’image.

3 Messages de forum

  • Ukraine, quenelles et saluts nazis 26 juin 00:19, par Dominique

    Trouvés avec la recherche d’images de google :

    Il s’agit de Vita Zaveroukha : héroïne en France, néonazie à Kiev

    https://hommelibre.blog.tdg.ch/arch…

    On apprend que des milliers de militants nationalistes ukrainiens ont défilé dans le centre de Kiev lors du Nouvel-An (image 1). Ils fêtaient la naissance de Stepan Bandera, « héros » local qui s’allia aux nazis durant la seconde guerre mondiale.

    On apprend également que le 14 novembre dernier le magazine français Elle, connu pour ses dérives féminisantes, a tracé un portrait flatteur de combattantes ukrainiennes et montré avec insistance l’une d’elle, appelée Sveta, ou Vita Zaveroukha de son vrai nom (image 2). Par cette image le magazine de mode et colifichets veut rendre hommage aux femmes en tant que femmes :

    « Elles étaient étudiante, secrétaire ou journaliste de mode… De la révolution de Maïdan à la guerre contre les séparatistes russes, les Ukrainiennes sont aujourd’hui sur tous les fronts ». Concernant Sveta dont la photo en treillis orne la première page de l’article, voici la légende d’une des photos de Sveta-Vita : « 19 ans, secrétaire et engagée volontaire dans un groupe d’autodéfense ».

    Elle fait précisément partie du bataillon de volontaires Aïdar. Ce bataillon a été dénoncé par, enhttps://ostfront.forumpro.fr/t3278-… autres, Amnesty International. Certes Amnesty est devenu un instrument politique et son relais du féminisme radical enlève une bonne part du crédit de cette organisation. Mais de nombreux témoignages confirment les exactions, voire les crimes de guerre, de ce bataillon pur jus de croix gammée.

    A propos de croix gammée l’héroïne présentée par Elle les apprécie. Elle porte un t-shirt décoré de cet emblème. Ailleurs on la voit faire le salut Nazi ou poser devant l’emblème des ultra-nationalistes. Vita est également membre d’un réseau qui s’appelle : « Sans tolérance ». Tout un programme. Quand on tape free_of_tolerance sur google, on trouve de nombreux liens dont un, entre autres, parle de la présence des juifs en Crimée comme d’un cancer métastasé. (BHL ne dit rien !!!)

    L’ancrage du renouveau fasciste en Ukraine continue, avec la bénédiction de l’occident. Au coeur de l’Europe. C’est encore un peu bricolé mais cela avance. Cela nous rappelle que les Femen ont longtemps flirté avec cette droite ultra-nationaliste avant de faire leur soupe dans le féminisme extrémiste.

    Le magazine Elle a présenté ses excuses suite à ce reportage. Le journaliste ignorait cet aspect de la personnalité de Vita.

    ===============

    Combattante Ukrainienne
    https://ostfront.forumpro.fr/t3278-…

    Vita Zaverukha,une jolie femme qui nous donne la nausée…

    Article dans "ELLE"

    http://www.les-crises.fr/quand-elle…

    On peut apprécier les méthodes mafieuses de la demoiselle.

    https://www.youtube.com/watch?v=QQd…

    « La trêve ne fait que compliquer et prolonger la guerre. J’aime mon pays. Mais je me suis mise à détester les gens qui y vivent. Qu’on fasse le génocide de la population russe ! »
    écrit Vita Zaveroukha sur sa page VK

    "Je fais la propagande du nazisme, de la terreur et du génocide. En même temps, je ne suis pas quelqu’un de mauvais.
    Tout se justifie par "La guerre au nom de la paix" Si je partais avant de terminer l’affaire, uniquement dans ce cas mes actions ne pourront pas être excusées (justifiées).
    On ne juge pas les vainqueurs"

    Sa page sur VK : https://vk.com/vita_zaveruha

    JPEG - 51.1 ko

    Répondre à ce message

  • Ukraine, quenelles et saluts nazis 26 juin 01:01, par Dominique

    La vidéo en lien dans le deuxième article, en plus de la débilité de cette peste, montre la corruption qui sévit en Ukraine. C’est encore pire que ce que je pensait.

    Et en fait, c’est de 2014 que cela s’est passé. Erwan Castel en parle sur son site Donbass ici : http://alawata-rebellion.blogspot.c…

    On y retrouve entre autres cette vidéo. Cette chipie a participé au massacre d’Odessa…

    … Voici quelques extraits de la diatribe des "pacifiques démocrates du Maïdan" (BHL)

    « La trêve ne fait que compliquer et prolonger la guerre. J’aime mon pays. Mais je me suis mise à détester les gens qui y vivent. Qu’on fasse le génocide de la population russe ! » écrit Vita Zaveroukha sur sa page VK

    "Je fais la propagande du nazisme, de la terreur et du génocide. En même temps, je ne suis pas quelqu’un de mauvais.

    Tout se justifie par "La guerre au nom de la paix" Si je partais avant de terminer l’affaire, uniquement dans ce cas mes actions ne pourront pas être excusées (justifiées).

    On ne juge pas les vainqueurs"

    Même pendant ses permissions, Vita Zaveroukha reste une enragée ! (Dans la vidéo, elle est en permission…)

    "Vitamenka" n’est malheureusement pas un cas isolé, et ils sont des centaines comme elle à laisser derrière leurs errances politico-militaires des traînées de sang et de larmes.
    Qu’ils soient wahhabites ou bandéristes par exemple, ces "idiots utiles" sont protégés et lâchés par la Finance Internationale sur ses proies, comme des chiens enragés pendant une chasse à courre..

    Les néo-conservateurs étasuniens, et leurs suppôts de l’Union Européenne sont prêts à tout y compris aux pires infamies, pour s’emparer de l’Ukraine ; car au milieu de leur naufrage économique et en face à la montée de l’Eurasie, ce pivot stratégique représente une bouée de sauvetage vitale pour le Nouvel Ordre Mondial abscons et agonisant.

    La Russie est le dernier rempart capable de supporter l’agression mondialiste et de résister à son esclavagisme.. Et même de simples nervis l’ont compris, comme cette jeune ukrainienne qui (tout en défendant des frontières artificielles créées par Staline) commente la guerre dans le Donbass en affirme :

    "La guerre d’aujourd’hui est une continuation de la révolution (du Maidan, on croirait entendre BHL), analyse froidement Vita, elle se terminera quand les Russes auront quitté l’Ukraine et que leur gouvernement tombera. On ne fait pas la guerre contre Lougansk ou Donetsk, ni contre les Russes, on fait la guerre contre la Russie de Poutine." Dans l’article d’Elle.

    Voilà pourquoi en Ukraine ils ont libérés des chiens de guerre comme "cette petite blonde de 18 ans qui parle très doucement", protégés par nos ploutocrates immoraux et leurs collabos médiatiques…

    … MISE A JOUR 2 - 10 mai 2015

    Même à Kiev cette égérie néo-nazie des bataillons spéciaux ne peut s’empêcher d’exprimer sa haine et sa violence psychotique …

    l’article ici : Arrêtée pour meurtre : http://russia-insider.com/en/19-yea…

    Elle est impliquée dans le meurtre de 2 flics à Kiev… Et encore une photo, cette fois avec du plus gros calibre.

    Quand au vainqueur dont elles parlent, elle s’est trompée de camp. La une du site d’Erwan Castel aujourd’hui, nous pouvons lire :

    https://alawata-rebellion.blogspot….

    De la retraite à la débâcle

    C’est acté : les forces ukrainiennes ont piteusement abandonné Severodonetsk, franchissant sur des radeaux de fortunes et des zodiacs de plage le rivière Donetsk séparant la ville libérée de celle de Lisichansk qui est menacée d’un encerclement rapide par les forces russo-républicaines venant du saillant de Popasnaya (voir à ce sujet le dernier SITREP sur ce secteur). Les quelques soldats ukrainiens se trouvant déjà encerclés sur la rive gauche sur la rive gauche de la Donets sont donc condamnés à mourir ou se rendre.

    Cette victoire tactique s’inscrit dans un effondrement exponentiel des forces ukrainiennes en général et de leur corps de bataille du Donbass en particulier. Au cours du mois écoulé et qui correspond grosso modo à la période de la bataille de Severodonetsk qui était son paroxysme militaire, les forces de Kiev ont perdu environ 20 000 hommes (tués, blessés, prisonniers, déserteurs, disparus etc) ce qui constitue la pire hémorragie physique et morale vécue par le camp ukro-atlantiste depuis 4 mois.

    Les dernières unités ukrainiennes fuient comme elles le peuvent Severodonetsk en y abandonnant leurs tués, tout leur matériel lourd et leur fierté.

    Non seulement environ 1000 soldats ukrainiens se sont rendus aux forces russes et républicaines mais on commence à observer parmi eux certains qui s’engagent dans les forces républicaines de Lougansk pour continuer le combat contre ce régime ukro-atlantiste qui les a trahi et abandonné.

    Bien sûr, ces nouvelles victoires tactiques des forces alliées (Zolotoe, Severodonetsk…) sur le front Nord Donbass ne se sont pas faite sans subir également des pertes humaines, et matérielles, militaires et civiles, mais leur courbe, contrairement à celles des forces ukrainiennes qui monte en flèche, décroit sensiblement grâce notamment :

    • aux nouvelles tactiques adoptées s’adaptant au combat urbain et privilégiant la sécurité,
    • à la préparation des assauts réalisée par l’artillerie, puissante et précise,
    • à l’aguerrissement des unités russes et républicaines engagées depuis plusieurs mois,
      aux défenses ukrainiennes rencontrées aujourd’hui, moins anciennes et organisées,
    • à l’engagement en 1re ligne d’unités ukrainiennes inexpérimentées et peu motivées.

    JPEG - 184.7 ko

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0