VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Ukraine - Le secret de Boutcha (vidéo)

Ukraine - Le secret de Boutcha (vidéo)

mardi 2 août 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 2 août 2022).

https://odysee.com/@loup241:c/Un-d%…

Un décalage entre ce que j’ai vu en Ukraine et à la télé française

Un humanitaire témoigne - 29 juillet 2022 - Adrien Bocquet

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Adrien Bocquet, ancien militaire français, s’est rendu en Ukraine au début du conflit. Il raconte pour RT France son expérience en tant que volontaire humanitaire et témoigne du décalage entre ce qu’il a vu sur place et la façon dont les médias rendent compte des événements.

Transcription partielle :

Je me suis rendu en Ukraine en tant que volontaire humanitaire.

Le premier crime de guerre que j’ai vu a été commis par les Ukrainiens qui tiraient dans les jambes de prisonniers. Et j’en ai vu un se prendre une balle dans la tête. Ensuite les militaires ukrainiens m’ont fait partir le plus vite possible.

Puis, à Boutcha, j’ai vu des camions ukrainiens décharger des cadavres. Il n’y avait alors pas le droit de prendre de photos. Puis une fois les cadavres déchargés, pas avant, les journalistes sont venus prendre des photos.

En Ukraine, aucune personne n’a le droit de prendre de photo. Personne. Les Ukrainiens ont peur de prendre des photos. Et dans un hôpital où je me suis rendu, je n’ai pas eu le droit de parler aux enfants qui auraient pu me raconter leur histoire.

Le régime actuel en Ukraine est vraiment un régime nazi.

Quand j’ai été dans le Dombas russe, c’était tout le contraire. Je pouvais parler à tout le monde. Dans les hôpitaux, je pouvais parler aux enfants. Je pouvais prendre toutes les photos que je voulais où je voulais.

3 Messages de forum

  • Merci pour tout ça ! Excellent et fort utile.

    MT

    Répondre à ce message

  • Ukraine - Le secret de Boutcha (vidéo) 3 août 02:02, par Michel

    Deux autres vidéos (critiques) par rapport à Boutcha :

    https://www.investigaction.net/fr/?…

    • Lors de l’épisode de la Genèse avec Adam, Eve, l’Arbre, la Pomme et le Serpent où Dieu "leur donna le choix" : puisque Dieu est réputé "omniscient", il est forcément hypocrite !
    • Enfin, tout laisse à penser qu’il devait plutôt s’agir d’une poire de coing, car le cognassier est probablement bien plus cognitif que le pommier…

    Michel

    Répondre à ce message

  • Ukraine - Le secret de Boutcha (vidéo) 28 septembre 13:35, par a_suivre

    27 septembre 2022 - Le journaliste Français Adrien Bocquet qui a témoigné des crimes abominables commis par les Nazis Ukrainiens d’Azov a été attaqué la nuit dernière à Istanbul par des inconnus, armés de couteaux.

    Manifestement, Adrien Bocquet n’est pas aimé. En tout cas, des journalistes français bien au chaud derrière leur écran ne lui ont fait aucun cadeau :

    Par exemple, le 29 mai 2022, le Nouvel-Obs titre : Peut-on croire Adrien Bocquet, cet ex-militaire qui dénonce des crimes de guerre commis par l’armée ukrainienne ?

    Adrien Bocquet, invité d’André Bercoff sur Sud Radio le 10 mai 2022, a affirmé avoir vu en Ukraine des crimes de guerre commis contre les Russes. Sans en apporter la moindre preuve. Adrien Bocquet, invité d’André Bercoff sur Sud Radio le 10 mai 2022, a affirmé avoir vu en Ukraine des crimes de guerre commis contre les Russes. Sans en apporter la moindre preuve.

    L’entretien choc à Sud Radio, le 10 mai, de cet « humanitaire » qui reprend les éléments de langage du Kremlin, a fait le bonheur de tous les poutinolâtres de la planète et rencontré un écho considérable en Russie. Mais son récit, truffé d’approximations, résiste mal à l’analyse

    C’est un ami russe, activiste et militant des droits de l’homme qui m’a alertée, il y a une dizaine de jours : « C’est qui ce type, tu le connais ? En Russie, son interview tourne en boucle sur toutes nos chaînes de propagande. Mais pourquoi le laissez-vous raconter n’importe quoi ? » Le message de R. était accompagné d’un lien vers un long entretien, diffusé sur Sud Radio et largement repris en Russie, avec un certain Adrien Bocquet : un ancien militaire français de 31 ans, qui affirme rentrer d’une mission humanitaire en Ukraine avec des révélations explosives.

    Dans cette interview conduite par André Bercoff (qui avait déjà donné la parole à Anne-Laure Bonnel, cette journaliste indépendante controversée qui a filmé la guerre du Donbass aux côtés des séparatistes russes et dénoncé des « crimes contre l’humanité » commis par les militaires ukrainiens), Adrien Bocquet entend rétablir la vérité des faits ignorés par les médias « mainstream ». Crimes de guerre en Ukraine : comment juger sous les bombes ? Son discours est peu ou prou le même que celui d’Anne-Laure Bonnel. Il réfute le discours officiel, renvoie dos à dos les deux camps, et s’étonne que le gouvernement français « arme des bataillons de néonazis ».

    Il prétend avoir passé seize jours à Kiev, Lviv et Boutcha, « en deux fois », en avril, à la demande d’anciens camarades militaires. Il s’y serait rendu pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens et, « en coordination avec des ONG », y aurait organisé « le convoi de matériel …

    Pour Libération le 3 juin 2022 : L’ancien militaire prétend avoir été témoin de plusieurs crimes de guerre commis par des soldats ukrainiens, mais d’après notre enquête, ce récit est un tissu de mensonges.

    Depuis des jours, Adrien Bocquet écume les plateaux pour livrer le récit de son voyage humanitaire en Ukraine. Il raconte avoir été témoin de crimes de guerre commis à Boutcha par des soldats de Kyiv, membres du régiment Azov. Ses affirmations ont même été reprises par le gouvernement russe dans un document distribuées aux Nations unies. Si les crimes de guerre qu’il décrit ont existé et ont été documentés par la presse, l’ancien militaire n’a pas pu en être témoin, d’après l’enquête de Libération.

    https://www.dailymotion.com/video/x…

    Dans cette vidéo, Alexandre Horn, journaliste au service CheckNews, explique pourquoi les déclarations d’Adrien Bocquet ne tiennent pas la route. Que ce soit les combats auxquels il a prétendu avoir assisté, le déroulé de son séjour, ou encore les vidéos « inédites » qu’il prétend avoir ramené. Ses différentes versions, contradictoires, oscillent entre affabulations et mensonges grotesques.

    Toujours dans Libération le 7 juin 2022 : L’ex-soldat Adrien Bocquet a aussi menti sur son passé militaire.

    Adrien Bocquet est systématiquement présenté comme un ancien militaire dans ses nombreuses interventions médiatiques. Ce fut le cas durant sa tournée des plateaux pour parler de son périple ukrainien, ou encore lors de la promotion de son livre Lève toi et marche, où il narre sa blessure, sa paralysie, et son difficile chemin pour recouvrer la mobilité. La plupart du temps, il est plus précisément présenté comme un fusilier commando, un titre prestigieux qu’il arbore, et qui a participé à son écho médiatique. Mais suite à notre premier article, l’armée de l’Air s’est fendue d’une mise au point, affirmant à CheckNews qu’Adrien Bocquet avait en réalité « été blessé durant sa formation de fusilier commando ». En conséquence de quoi, « il n’a pu la terminer et n’a donc jamais été commando dans l’armée de l’air ».

    Sources :

    https://www.nouvelobs.com/guerre-en…

    https://www.liberation.fr/internati…

    https://www.liberation.fr/checknews…

    PNG - 424.1 ko

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0