VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > La fronde est une arme de jet traditionnelle

La fronde est une arme de jet traditionnelle

dimanche 21 mai 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 21 mai 2023).

Les "loups" entrent dans Beit Ummar…

https://assawra.blogspot.com/2023/0…

21 mai 2023

Assawra

La fronde se compose d’une bande souple formant une poche, souvent en cuir, prolongée à chaque extrémité par des lanières, traditionnellement en lin, en chanvre ou en laine.

Le jour n’était pas encore tout à fait levé à Beit Ummar que les "loups" faisaient leur entrée dans cette petite ville Palestinienne près d’Hébron. Réveillés par le vacarme des véhicules militaires et les hurlements des soldats, les habitants, notamment les jeunes, leur ont aussitôt une farouche résistance. Munis de leurs traditionnelles frondes, les pierres qu’ils projetaient à la vitesse des balles de fusils obligeaient les "loups" à se mettre à l’abri. Mais, comme à chaque fois, le rapport des forces a tourné en faveur de l’armée d’occupation réputée être la plus puissante du Moyen-Orient… sûrement aussi la mieux équipée au monde !

Les frondeurs-résistants se sont retirés, volatilisés dans un environnement fortement solidaire. Impossible de les traquer plus longtemps. Les "loups" ont néanmoins réussi à arrêter et emmener dans leur retraite le jeune Muntaser Ayyash accusé de "terrorisme", comprendre, "résistance".

Le jour est à présent bien entamé en ce dimanche 21 mai 2023 à Beit Ummar. Le ciel bleu est inondé de lumière. Une légère brise souffle sur la ville dispersant une odeur de poudre. Ici, dès l’aube, la liberté a affronté, frondes en main, les balles réelles des tueurs.

La Résistance guide nos pas.

Par Roland RICHA
Dimanche, 21 mai 2023

La fronde est une arme de jet connue dès la plus haute antiquité. Les Grecs et les Romains employaient dans leurs armées des corps de frondeurs qui se servaient habituellement de balles de plomb coulées au moule et ressemblant à une olive très allongée (glandula).

La fronde se compose d’une bande souple formant une poche, souvent en cuir, prolongée à chaque extrémité par des lanières, traditionnellement en lin, en chanvre ou en laine. Les deux lanières sont de longueurs inégales et parfois terminées par des poignées.

Dans ladite poche se place le projectile à lancer, appelé « balle de fronde », constitué d’un matériau dur et dense, généralement caillou arrondi, balle d’argile durcie ou de métal coulé au moule (plomb, par exemple), sur lequel sont parfois gravées des mots comme « reçois », « avale » ou d’autres encouragements.

Une fois la balle placée dans la poche, le lanceur tenant la lanière longue dans la paume et la courte entre le pouce et l’index fait tournoyer la poche de la fronde sur le côté ou au-dessus de sa tête, puis lâche la lanière la plus courte en direction de la cible. Le projectile ainsi libéré part avec une vitesse initiale égale à la vitesse acquise pendant le mouvement circulaire.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0