VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Lettre d’un prisonnier israélien du Hamas

Lettre d’un prisonnier israélien du Hamas

mardi 28 novembre 2023, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 28 novembre 2023).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Aux généraux qui m’ont accompagné ces dernières semaines, il semble que nous nous séparerons demain, mais je vous remercie du fond du cœur pour l’extraordinaire humanité dont vous avez fait preuve à l’égard de ma fille, Emilia. Vous avez été comme des parents pour elle, l’invitant dans vos chambres chaque fois qu’elle le souhaitait. Elle reconnaît avoir eu l’impression que vous étiez tous ses amis, et pas seulement des amis, mais que vous étiez vraiment aimés et bons. Merci, merci, merci pour les nombreuses heures que vous avez passées à vous occuper d’elle. Merci d’avoir été patients avec elle et de l’avoir comblée de sucreries, de fruits et de tout ce qui était disponible, même lorsque ce n’était pas le cas.

Les enfants ne devraient pas être en captivité, mais grâce à vous et aux autres personnes bienveillantes que nous avons rencontrées en chemin, ma fille s’est sentie comme une reine à Gaza… D’une manière générale, elle reconnaît s’être sentie comme le centre du monde. Elle n’a rencontré personne au cours de notre long voyage, des simples soldats aux dirigeants, qui ne l’ait pas traitée avec douceur, affection et amour. Je serai à jamais prisonnier de la gratitude parce qu’elle n’est pas partie d’ici avec un traumatisme psychologique à vie. Je me souviendrai de la gentillesse dont vous avez fait preuve, malgré la situation difficile dans laquelle vous vous trouviez et les lourdes pertes que vous avez subies ici à Gaza. J’aimerais que dans ce monde, nous puissions vraiment être de bons amis. Je vous souhaite à tous santé et bien-être… Santé et amour à vous et aux enfants de vos familles.

Merci beaucoup.

Danyal et Emilia.

Note de do :

Israël a prétendu que cette lettre avait été écrite sous la contrainte. Et aujourd’hui à la télé, les journalistes français ont osé prétendre que les prisonniers israéliens du Hamas avaient été maltraités.

Mais, quand on voit la photo, on comprend que la petite fille a été effectivement traitée au mieux. Ceci est corroboré d’ailleurs par d’autres témoignages. Une petite vieille qui serre la main de ses ravisseurs lors de sa libération, etc.

Quant aux témoignages d’israéliens qui auraient été maltraités, ils ont tout simplement été bien débriefés par les services secrets israéliens. Sinon, on ne leur aurait pas donné la parole.

Le débriefing : http://mai68.org/spip2/spip.php?article16912

Le témoignage de Yasmin Porat :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article16536

She also says that she and other Israelis detained by the Palestinian fighters were treated "humanely."

Elle affirme également qu’elle et les autres Israéliens détenus par les combattants palestiniens ont été traités « humainement ».

Le témoignage d’une vieille dame libére par le Hamas pour raison humanitaire :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article16617

Lors de leur libération, après 15 jours de détention, une des deux femmes Juives, âgée de 85 ans, se retourne vers son preneur d’otages pour lui dire avec compassion, presque affectueusement, « salam, salam, salam » (De l’arabe سلام , salam « Paix »).

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0