VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Regardez comme les policiers russes sont "brutaux" avec les manifestations (...)

Regardez comme les policiers russes sont "brutaux" avec les manifestations interdites (vidéo 3’34)

samedi 17 février 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 17 février 2024).

« Avec force, cette femme est tirée sur plusieurs mètres
par des policiers russes »

Enregistré sur France 2 le 17 février 2024 après 13h

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

C’est l’image la plus violente que j’ai pu trouver dans ce reportage !

Comparez avec les manifestations interdites des Gilets jaunes en France avec les morts et les yeux crevés ! Alors, quel est le pays le plus démocratique ? La France ou la Russie ?

Prise russe d’Avdievka :

Je vous ai laissé la fin de la vidéo sur la Russie car elle indique une victoire russe : la prise libératoire d’une ville "ukrainienne".

Navalny : je vous propose de comprendre QUI est Navalny. C’est loin d’être le principal opposant à Poutine ; car, son principal opposant est le Parti Communiste Russe (KPRF) qui fait entre 20 et 30 % des votes, et qui dirige deux régions russes :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article16275

Alors, si poutine devait assassiner tous ses opposants, il aurait du boulot !

L’essentiel sur Navalny est ici :

http://mai68.org/spip2/spip.php?pag…

10 Messages de forum

  • Effectivement, très brutale cette police russe !
    Matraques et castagne
    Merci Do
    C’est partagé ici

    https://t.me/eppscdz/2876

    Répondre à ce message

  • On ne nous dira bien sûr pas que les manifestations interdites des Gilets jaunes ou pour la Palestine entrainent à Paris des répressions autrement plus lourdes et plus longues envers les manifestants, ce type de comparaison ne pourra jamais être fait par nos médias …car ils sont libres et pluralistes.

    En tous cas, sans trop y avoir bien réfléchi sans doute, "nos" télés établissent le lien d’une trainée de JT entre la mort de Navalny décrite en longueur selon le narratif occidental pré-fabriqué, la défaite d’Avdievka passée rapidement et le souhait quasi subliminal d’un re-financement et d’une prolongation de la guerre en Ukraine par Micron et ses potes.

    Bruno

    Répondre à ce message

  • Il est tout à fait exact que la police russe, dans les grandes villes, a fait d’énormes progrès, que ce soit en maintien de l’ordre ou en capacité d’enquête.

    Laissez moi cependant vous raconter une anecdote qui date du début des années 2000 (2002, je crois).
    Il y a avis à cette époque un grand marché forain sur le boulevard Nakhimovsky que j’empruntais tous les jours pour me rendre à l’institut de prévision de l’Académie des Sciences. On était début février, donc froid mais avec un soleil superbe. Je vois des champignons en bocaux (des girolles) pour trois fois rien et j’en achète un bocal. Et mon regard est attiré par une voiture qui avance tout doucement sur la chaussée, une Lada, banale (et banalisée…). Bon, je me dis que la Police est au travail…
    A peine cette réflexion faite, un grand gars, d’une trentaine d’année, se met à courir dans une allée du marché. Sauf que le voleur à la tire n’avait pas repéré les policiers en civils qui remontaient en sens inverse, donc à contre sens de lui et de la voiture. A peine avait -il fait 10m qu’il se retrouve nez à nez avec les pandores, ou plus exactement que son nez se retrouve percuté par une gros gant noir, dans lequel il y avait la grosse patte d’un grand bonhomme (1,90m environ) qui aurait fait passer Schwarzenegger pour un jeune ado boutonneux attendant sa transition de genre. Le voleur fait un bond en arrière (donc, compte tenu de sa vitesse initiale, un joli petit choc, E = MV2), et tombe à la renverse. Le deuxième pandore (genre petit méchant, à se faire les ongles avec une baïonnette) lui balance 4 à 5 coups de pieds signent d’un avant du Dynamo tirant un pénalty, puis sort sa carte pour la lui montrer. Mais le voleur à la tire était déjà dans les bras de Morphée… Alors, l’autre le relève comme on relèverai un sac de linge (d’une main), lui colle un aller-retour de l’autre ("tu réponds quand mon copain te parle…") et la tête fait quasi un 180° sous le choc, puis le porte (d’une main, toujours) jusqu’à la Lada, qui s’était arrêtée et dont le conducteur avait ouvert une porte, et le jette sur la banquette arrière…
    Et on se demande pourquoi les rues sont calmes à Moscou….

    JS

    Jacques SAPIR
    https://www.les-crises.fr/dossier/r…
    Directeur d’études à l’EHESS - Enseignant à l’EGE
    Directeur du CEMI-CR451

    Membre étranger de l’Académie des Sciences de Russie

    Répondre à ce message

    • @Sapir. Déjà, s’agissant de l’énergie cinétique, E=(1/2)mv2, sinon, il faudrait réécrire les lois de la mécanique (et cela est bien sûr ≠ de E=mc2). Dans mon souvenir, on étudiait cela en terminale ; je suppose, qu’aujourd’hui, c’est encore le cas. Mais ce n’est pas l’essentiel, il s’agit probablement pour un académicien de Russie, pays de Lomonossov, d’une faute de frappe comme on dit dans les cassetins, mais néanmoins utile à signaler.

      Ce qui est problématique dans votre post est votre éloge de la police et de l’ordre policier, dans un site supposé cultiver la mémoire de Mai 68. Mais, il faut dire que do himself vous avait précédé, avec son étrange fascination pour les manières soi-disant pas si violentes que cela de la police russe, sur la base d’un seul extrait télé de FR2. Propos suivis d’une approbation de Bruno, enfin de vous-même, etc.

      Plus largement, ce sont les dérives de ce site qui m’interrogent : outre l’éloge de l’ordre policier, il y a le gaullisme, croix de Lorraine en bannière, et sa sous-version asselineaulâtre, si je puis dire, sans oublier la poutinolâtrie, et je ne parle pas du stalinisme récurrent de nombreux posts, etc. Aussi, si cela pouvait avoir quelque intérêt, je me propose de prendre le temps, que je n’ai pas présentement, pour donner plus tard mon avis sur cette involution qui me fait dire que ce site est, hélas, en train de mourir dans sa prétention à faire vivre la mémoire de Mai 68.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Bonjour Do

    Et merci pour ton courriel

    J’éprouve le même malaise face à cet évènement que celui que j’ai éprouvé en son temps avec les tours de New York, ou la Covid, ou l’Ukraine, ou NordStream ou Gaza…

    Certes tous les gouvernants et les médias subventionnés accusent tout de suite Poutine sans qu’il y ait eu la moindre enquête. Et peut-être est-ce vrai ? Mais je me dis : Quel peut bien être l’intérêt pour Poutine de faire tuer son opposant ? Poutine bénéficie d’un soutien populaire qui fait pâlir de jalousie nos dirigeants. Il est quasiment sûr d’être réélu. Cet opposant était en prison et ne représentait aucun danger pour Poutine. Alors ? Ne serait-ce pas comme se tirer une balle dans le pied ?

    Ma perception (ce n’est qu’une perception) : je vois qu’en attaquant un symbole fort à un moment crucial (prochaine élection présidentielle en Russie, défaite plus que probable de l’OTAN sur le terrain ukrainien, perte de popularité et de volonté de soutien à l’Ukraine de la part des peuples américains et européens) Les États unis via la CIA sans doute, ont organisé cet assassinat (ce ne serait pas le premier…) pour susciter la haine envers Poutine, souffler sur les braises et renverser les résistances à soutenir l’Ukraine coûte que coûte. (Comprenons aussi que l’Ukraine et son peuple comptent peu dans l’affaire, contrairement au potentiel économique et stratégique qu’elle représente pour l’occident)

    L’empressement à accuser Poutine de la part des occidentaux sans évocation d’un moindre doute et le total manque d’intérêt que représente cet assassinat pour Poutine me pousse à être sur la réserve.

    Philippe

    Répondre à ce message

  • Je suis bien d’accord avec les réserves de Philippe. Le problème est que nos dirigeants et propagandistes supposentt que Poutine est au moins aussi voire encore plus stupide qu’eux. Et qu’au lendemain d’un entretien avec un journaliste étasunien qui a laissés sur le flanc par son succès tous les kremlinologues stipendiés, Poutine aurait été assez idiot voire inconscient pour donner l’ordre de liquider un opposant aussi frelaté que Navalny alors que sa réélection est assurée !

    Jean-Pierre Garnier

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0