VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Macron boutefeu de la troisième guerre mondiale !

Macron boutefeu de la troisième guerre mondiale !

jeudi 29 février 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 29 février 2024).

https://www.initiative-communiste.f…

27 février 2024

Par Fadi Kassem, Georges Gastaud, Gilliatt de Staerck, Boris Differ pour la direction nationale du PRCF

Appel du PRCF aux militants du mouvement ouvrier, pacifique et démocratique. 27 février 2024

Macron, qui ne peut plus se rendre où que ce soit en France sans subir une bronca (stade de France) et se faire protéger par cent cars de CRS (Gilets jaunes, Salon de l’agriculture…), vient de réunir les chefs de gouvernement de l’Union Européenne (UE) à Paris pour précipiter dangereusement l’escalade de l’UE-OTAN en Ukraine alors que le régime pro-nazi et néo-banderiste de Kiev, de moins en moins soutenu par sa jeunesse et par sa population épuisée, accumule les défaites militaires face à la Fédération de Russie.

Irresponsablement, et sans consulter le Parlement français (du reste totalement passif sur ces sujets), le chef de l’État parle même d’envoyer des troupes françaises et européennes en Ukraine. Cela ferait du peuple français, qui n’est pas suicidaire et qui n’a jamais mandaté qui que ce soit dans ce sens, la cible prioritaire d’éventuelles représailles russes, y compris de caractère nucléaire si l’escalade provoquée, au moins depuis le putsch de l’Euro-Maïdan 2014 par L’UE-OTAN en vient à franchir le seuil décisif de la confrontation déclarée entre la Russie et le bloc occidental. Une Russie dont, rappelons-le, le Général de Gaulle reconnaissait en 1944 qu’elle avait « joué le rôle principal dans notre libération » alors que les bandéristes ukrainiens étaient dans le camp hitlérien….

C’est d’autant plus sérieux que Macron travaille par ailleurs à la mise en extinction d’une défense nationale proprement française. Ce personnage majoritairement méprisé par son peuple et en fin de mandat semble se voir vaniteusement en chef de guerre d’une armée européenne arrimée à l’OTAN. Sans aucune consultation des Français ni du Parlement, le même Macron a irresponsablement déclaré tout récemment en Suède que la force nucléaire française, créée par de Gaulle pour dissuader un ennemi quelconque d’attaquer l’Hexagone, allait désormais servir de parapluie nucléaire à l’ensemble des pays de l’UE. C’est à la fois ridicule et, redisons-le, suicidaire pour notre peuple !

A l’arrière-plan de cette furie belliciste aussi odieuse en ses fins qu’inconsidérée dans ses moyens, on trouve le supremacisme euro-atlantique piloté par Washington. Celui-ci perd pied en Ukraine et cherche la bagarre avec la Russie et la Chine de la Baltique à la Péninsule coréenne en passant par le Proche-Orient (par Israël interposé), l’Iran, le Détroit de Taiwan, les Philippines et la Mer de Chine. sans oublier l’effort permanent de l’empire euro-atlantique en marche (saut fédéral européen en vue) pour stranguler Cuba socialiste et pour étouffer, via la CEDEAO aux ordres de Macron, les peuples de l’Afrique francophone en rébellion contre la Francafrique néocoloniale, en premier lieu le Niger.

Tous les travailleurs et citoyens épris de paix, de vie, de démocratie et de progrès social doivent se dresser ICI ET MAINTENANT en disant stop à Macron qui, sans aucun mandat du peuple français, met en danger l’existence même de la France, sans parler de la paix continentale et mondiale. Elle est décidément bien jolie leur « Europe de la paix et du progrès » en marche vers l’Est et en guerre permanente contre les acquis des travailleurs (aujourd’hui même sont annoncées de nouvelles coupes dans les indemnités chômage en chute libre).

De plus en plus il apparaît que l’UE n’est pas et ne saurait devenir, quoi qu’en disent les bonimenteurs de la prétendue « réorientation sociale, écologique et pacifique de l’UE », un outil de la paix mais une machine de guerre contre les peuples. En réalité, cette projection continentale de l’hégémonisme états-unien et du réarmement allemand détruit systématiquement les acquis sociaux, le renom et l’indépendance de notre pays.

C’est pourquoi à nouveau nous en appelons aux militants politiques, syndicaux et associatifs (lire ici) alors que les dirigeants des appareils de la gauche politique et syndicale se vautrent dans le social-imperialisme en appelant à armer le régime grossièrement fascistoïde et anti-ouvrier de Zelensky (de Manon Aubry à Fabien Roussel en passant par les dirigeants du PS, des Verts, des NPA, de la CFDT, de la Confédération CGT à la dérive, de la FSU totalement déboussolée, etc.). Dans le même temps, les états-majors syndicaux ne font rien de visible en France alors que nombre de salariés ne mangent pas à leur faim, que la grande pauvreté explose, que les services publics agonisent, et que la pêche artisanale et nos agriculteurs petits et moyens sont au bout du rouleau.

Partout, sans attendre le feu vert des états-majors euro-formatés, euro-subventionnés et euro-déshonorés, retrouvons-nous fraternellement « en bas » pour des prises de parole plurielle et pour clamer ensemble « l’argent pour les salaires,pas pour la guerre ! », « solidaires des paysans, pas de l’OTAN ! », et combattons ainsi « en bas » ce capitalisme-impérialisme de plus en plus fascisant et exterministe qui, sous l’égide de l’Oncle Sam et de ses vassaux de l’UE-OTAN, veut garder à n’importe quel prix son emprise étouffante sur la planète tout en exposant l’Humanite au risque grandissant d’un Gaza planétaire.

Et pour finir, méditons les paroles historiques de Karl Liebknecht, le socialiste allemand qui déclarait en août 1914 : « L’ennemi principal est dans ton propre pays », et de Karl Marx pour lequel « l’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes »

2 Messages de forum

  • Macron boutefeu de la troisième guerre mondiale ! 29 février 14:59, par a_suivre

    Avec la "Loi de Programmation Militaire 2024-2030" votée, il y a 6 mois, par 80 % des députés de tous les partis (de gauche comme de droite), Macron n’a plus besoin de « consulter le Parlement français » pour partir en guerre.

    Une simple menace actuelle ou prévisible, d’un futur hypothétique, sur la vie de la nation lui permet de réquisitionner tout individu ou entreprise pour le compte de l’armée… :

    Loi sur la programmation militaire 2023 : Ça fait flipper, le peuple n’a pas été consulté, mais VENDU par nos députés ! (vidéo_39’52’’) :

    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    À part donc quelques députés qui jouent les vierges effarouchées, c’est donc normal que « le Parlement français reste totalement passif sur ces sujets ».

    Répondre à ce message

    • Macron boutefeu de la troisième guerre mondiale ! 29 février 17:06, par Poggiale Avidor Berthe

      RE RE Il me semble que mon commentaire n’est pas hors jeu.

      UKRAINE : Macron veut-il une TROISIÈME GUERRE MONDIALE ? Du PCF au RN l’indignation est quasi-unanime en France

      « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres » écrivait Antonio Gramsci, secrétaire général du Parti communiste Italien, dans la prison musolinienne où il mourra en 1937.

      Donc si je comprend bien l’actuel P C F serait indigné par le va-t-en guerre Macron, lequel, à partir du conflit ukrainien, envisage d’envoyer des escadrons de militaires de tous les pays de l’OTAN, en conflit ouvert avec la Fédération de Russie, dans le but de contribuer à la victoire de l’UKRAINE NAZIFIEE.

      Lors de son intervention il CLAME LA MAIN SUR LE COEUR ET LA LARME A L’OEIL « « La France doit agir pour la paix, certainement pas souffler sur les braises de la guerre » 

      Monsieur Fabien Roussel, en imposteur qu’il est, OUBLIE TOUT SIMPLEMENT QU’IL A ATTISE LES BRAISES POUR UNE TROISIEME GUERRE MONDIALE ;

      CAR avec ses copains et coquins, les douze derniers députés « communistes à l’Assemblée Nationale, SANS ETAT D’AME, il a voté indignement la résolution 390 qui absout, valorise et expédie des armes létales aux nazis qui commandent en Ukraine !!

      Et tous ses copains et coquins ont fait silence face au spectacle lamentable du sieur Fabien Roussel se baladant sur les plateaux télé un badge du drapeau ukrainien nazi bandériste à la boutonnière.

      Quand des « soi-disant communistes » soutiennent des nazis, quelle crédibilité peuvent-ils revendiquer pour la défense de la Paix mondiale, des libertés publiques et des conditions de vie des travailleurs.

      L’actuel PCF n’est plus qu’une pitoyable organisation réformiste et électoraliste, composée de carriéristes opportunistes, qui ont jeté aux orties l’objectif de la prise du pouvoir et l’instauration d’une société à économie socialiste allant vers une société à économie communiste, à savoir la propriété collective des moyens de production synonyme d’abolition de l’esclavage salarié et dont la finalité est LA PAIX MONDIALE.

      L’actuel PCF croupion vendu au grand capital financier des Etats Unis, qui, depuis, hélas la disparition de l’URSS bolchévik en 1953, a mis la boule terrestre à feu et à sang, se retrouvera au fond des poubelles de l’Histoire avec les renégats Doriot and co.

      Quant aux dirigeants des pays occidentaux qui, malgré leurs vertueuses indignations, rêvent de démembrer la caverne d’Ali Baba russe, et qui soutiennent actuellement le régime fasciste de Kiev, qu’ils n’oublient pas les leçons de l’Histoire : ayant engendré le fascisme en Ukraine pour la guerre contre la Russie, ses créateurs finiront par le recevoir en Europe , et alors le sort des « démocrates » européens actuels sera peu enviable.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0