VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Coronavirus - Cuba utilise l’hydroxychloroquine

Coronavirus - Cuba utilise l’hydroxychloroquine

vendredi 5 mars 2021, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 5 mars 2021).

Note de do : Avec une population d’environ 11.350.000 personnes, Cuba a jusqu’à présent – le 21 février 2021 – eu 45.361 cas cumulés de COVID-19 avec 300 décès. La ville de New York, avec une population d’environ 18 800 000 habitants, compte un total cumulé de 700 815 cas avec 28 888 décès :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article8192

Cuba : Early hydroxychloroquine potent against COVID-19

https://www.aa.com.tr/en/americas/c…

10 juillet 2020

Vakkas Dogantekin

Cuba uses hydroxychloroquine and some other unique drugs in treatment of coronavirus, say Cuban medical authorities

ANKARA

Health authorities in Cuba are using low doses of the antimalarial drug hydroxychloroquine to effectively treat COVID-19 patients in the early stages of the disease.

"We do use hydroxychloroquine in the framework of the protocol for management of coronavirus patients," Dr. Augustin Lage Davila, advisor to the president of BioCubaFarma and former director of the Centre for Molecular Immunology in Havana, told Anadolu Agency on Thursday.

Boasting one of the highest ratios in the world in terms of doctor density, at 8.2 per 1,000 people according to the World Bank, Cuba has stood out as one of the most capable countries in the world to fight the deadly coronavirus pandemic with only 86 reported deaths so far and slightly over 2,400 cases.

The US state of Florida alone, which is a stone’s throw from the Caribbean nation, has registered over 4,000 deaths and at least 223,000 infections, according to Johns Hopkins University. Overall US infections have surpassed 3.1 million and fatalities have rapidly climbed to over 133,000.

"We are aware of the polemics around this product. Physicians here mostly have a good opinion of the results it has achieved, provided that it is used at an early stage in low doses and only with patients without comorbidities, which could be complicated by hydroxychloroquine," Dr. Davila added.

He said Cuba will continue to use hydroxychloroquine on the "few active patients" left in the country, although it is "not the main" component of the Cuban protocol.

Praising BioCubaFarma’s role in battling the disease, Dr. Davila emphasized that hydroxychloroquine is only one of several drugs used in the protocol to treat coronavirus patients, and five other key drugs they use are unique to Cuba.

Patent-rich BioCubaFarma, the Cuban organization of Biotechnology and Pharmaceutical Industries, he said, is a holding company that manages and coordinates national efforts in the biopharma sector to produce medicines and medical equipment, with 34 companies under it and more than 20,000 employees.

The other five medical drugs that Dr. Davila mentioned are Recombinant Human Interferon alpha-2b, a combination of interferon alpha and interferon gamma named HeberFERON, Biomoduline T, Peptide CIGB-258 (Jusvinza) and the humanized monoclonal antibody Itolizumab. Some of these drugs were effectively used in the treatment of the mosquito-borne tropical disease dengue fever and cancer in the past.

Another professor at the forefront of the COVID-19 fight in Cuba, Macias Abraham, the director of the Institute of Hematology and Immunology in Havana, said "convalescent plasma transfusion is a safe and effective treatment," but the patient who has contracted the coronavirus must be treated "as soon as possible" within 16 days of admission to the hospital.

Cuban-Turkish cooperation on health

“We have been in discussions with many Turkish organizations and companies before COVID-19, and we continue to develop our relations in the health sector,” Davila said, adding he has been to Turkey twice.

"We will be more than happy to see Turkish and Cuban organizations developing a vaccine for the coronavirus disease," he added.

Cuban joint ventures with China

Cuban-Chinese joint venture the Cuban Biotech Center started three years ago, and three Cuban joint venture companies have long been operating in three different Chinese cities, Davila said. He stressed that a new agreement was signed in 2019 to deepen cooperation in research and development on cancer and cardiovascular diseases, among others, which will start in a facility in Hunan this year.

The two ideologically aligned countries renewed for the next five years a memorandum of understanding (MoU) first signed in 2004 which established the basis for "strategic cooperation" in biotechnology.

Dr. Davila said he hopes one day that the Cuban health sector will achieve this in Turkey as well.

Cuba would consider extending virus help to US

Besides treating Cuban nationals successfully, Cuba on Monday announced the arrival of three Cuban medical brigades in Equatorial Guinea to assist COVID-19 patients.

Out of the 111 collaborators that make up the three brigades, 76 will work in Equatorial Guinea, 19 in Sao Tome and Principe and 16 will travel to Sierra Leone.

Cuban ambassador to Turkey Luis Alberto Amaros Nunez told Anadolu Agency on Thursday that with the three new brigades of Cuban health professionals who arrived in Africa, the number of these brigades around the world have been increased to more than 40 in 38 countries.

"As the Cuban Minister of Foreign Affairs, Bruno Rodriguez, said recently, ’this effort is welcomed by peoples with gratitude,’" Amaros said.

He also explained that medical contingents are already working in more than 70 countries to confront the pandemic in a quiet and modest way, as it should be, under the leadership and authority of national governments.

The ongoing US embargo, however, had caused shortages of medical supplies, food and fuel even before the pandemic. Now Cuba is having a hard time accessing life-or-death equipment to combat the disease.

"Anyone with a shred of decency will understand that the blockade puts remarkable pressure on Cuba to ensure the material inputs and equipment that support the public healthcare system and those specifically required to address this pandemic,” said Cuba’s Foreign Ministry in an exclusive statement to Anadolu Agency in April.

The United Nations, members of the British Parliament and European Union countries have called for the removal of all international trade barriers and for sanctions against Cuba to be lifted to no avail.

Reminding that the Cuban International Contingent Henry Reeve for cooperation in case of disasters and epidemics was created in 2005 precisely in the context of Hurricane Katrina that devastated the southern state of New Orleans, Amaros said Cuban medical help will always be there for anyone in the context of "solidarity and humanity."

Its [Henry Reeve Contingent] assistance was offered to the US Government at that time, but it was rejected. Nowadays, the current US Administration has increased significantly its aggresive attacks to Cuba. So, the situation you presented is a subjective one with not precedents, and that makes the analysis difficult. Different elements have to be considered by the appropriate Cuban authorities for that complexity, but I think that solidarity and humanity will be part of the analysis," Amaros said.

Wealth does not bring health, and sanctions are futile actions, COVID-19 has taught the world.

Clic droit ici pour enregistrer la vidéo

Note de do :

Extrait de l’article La contribution de Cuba dans la lutte contre le covid-19 :

http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

Avec une population d’environ 11.350.000 personnes, Cuba a jusqu’à présent – le 21 février 2021 – eu 45.361 cas cumulés de COVID-19 avec 300 décès. La ville de New York, avec une population d’environ 18 800 000 habitants, compte un total cumulé de 700 815 cas avec 28 888 décès.

Soit un taux mortalité parmi les personnes atteintes du covid de 0,67 % à Cuba et de 4,12 % à New-York.

Cela s’explique non seulement par les infrastrutures de santé meilleures à Cuba qu’aux USA ; mais, aussi, par l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour soigner les malades du covid-19.

Bien sûr, à Cuba, ils soignent aussi les gens avec un médicament cubain appelé interféron alfa 2b, que les Chinois ont testé avec succès sur le covid. Mais, je suppose tout de même que l’utilisation de l’hydroxychloroquine par les Cubains s’explique par le fait que ce médicament coûte beaucoup moins cher que l’interféron.

Si, en Europe, et donc en France, la télé-propagande du pouvoir prétend qu’aucun médicament ne fonctionne contre le covid-19, c’est parce que l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) des vaccins anti-covid est conditionnelle : la condition étant qu’il n’existe aucun médicament puisque les essais de Pfizer, par exemple, se terminent en fait au plus tôt en 2022, et que l’Europe ne se prononcera pas avant 2023 pour une autorisation définitive.

Les industries pharmaceutiques veulent faire fortune avec les vaccins et possèdent un pouvoir énorme. Donc : AUCUN MÉDICAMENT N’EXISTE ! fourrez-vous bien ça dans le crâne…

Réponse de Bruno :

Tu rêves …Si c’était si efficace il n’y aurait plus de maladie. Or elle est toujours là, HXQ ou pas. Et jamais ni les Cubains ni les Chinois n’ont dit que cela soignait …cela tout au plus peut contribuer à aider en ce sens, nuance !!! …comme beaucoup d’autres choses, vit. D, vit. C, Zinc, etc. ni plus ni moins.

La grande différence entre Cuba et les USA, c’est que chaque Cubain a une clinique de voisinage qui surveille son état et donc qu’il est soigné (immunité renforcée) dès les premiers signes, alors qu’aux USA et en Occident il faut attendre d’atteindre un degré visible de malaise pour accéder aux soins …trop tard. En Asie ou en Biélorussie c’est la même chose.

Il faut lire ….ca veut dire quelque chose ça : "…Cuba will continue to use hydroxychloroquine on the "few active patients" left in the country, although it is "not the main" component of the Cuban protocol."

…un complément ni plus ni moins, parmi d’autres compléments en attendant un vrai médicament qui n’existe pas encore.

Réponse de do :

En conséquence, suite à tes remarques, j’ai approfondi mes recherches. La résultat est dans les commentaires que j’ai mis ci-dessous.

Mais il faut bien savoir que Raoult n’a jamais prétendu que son protocole était magique. Par exemple quand il a eu le droit de le pratiquer dans les maisons de retraite, il y avait deux fois moins de morts du covid que d’habitude, a-t-il expliqué : seulement deux fois moins de morts. Il ne parle pas de magie !

7 Messages de forum

  • Mise à jour du protocole pour le traitement clinique du Covid-19

    https://www.radiohc.cu/fr/noticias/…

    Radio Havane Cuba

    Édité par Francisco Rodríguez Aranega

    27 janvier 2021

    La Havane, 27 janvier (RHC) Les autorités sanitaires cubaines mettent à jour les protocoles pour la prévention et le contrôle du Covid-19. Des experts ont précisé que cette mise à jour a lieu pour faire face au troisième pic de l’épidémie dans notre pays.

    Lors d’une réunion dirigée par le président Miguel Diaz-Canel, les scientifiques et spécialistes impliqués dans la lutte contre le nouveau coronavirus ont indiqué que cette adaptation accorde une attention particulière aux patients classés à haut risque.

    Parmi les principales modifications prévues par le groupe technique figure une nouvelle catégorisation des patients suspects. Désormais, toutes les personnes ayant un test antigénique positif à la maladie seront traitées aux interférons.

    À leur tour, les personnes classées comme à haut risque recevront d’autres médicaments, tels que l’Itolizumab, l’Héberferon et le Jusvinza.

    La mise à jour du protocole élargit également la description du traitement de ces patients et précise davantage les caractéristiques des services d’hospitalisation où sont admis les cas présentant un risque élevé de passage à la gravité.

    Elle renouvelle également les traitements cliniques pour la catégorie des patients confirmés, et fixe les volumes et les interventions pour ces patients selon les classifications suivantes : asymptomatique, symptomatique léger, à faible risque, à risque élevé et grave ou critique.

    Ces mises à jour ont commencé à être mises en application à La Havane.

    Miguel Diaz-Canel a déclaré qu’il fallait accélérer sa mise en application dans le reste du pays, notamment à Santiago de Cuba et Guantanamo, deux provinces qui accusent un taux élevé d’incidence du Covid-19.

    Répondre à ce message

  • Cuba : 99% des cas actifs de Covid-19 suivent une évolution clinique stable

    https://www.radiohc.cu/fr/noticias/…

    19 juin 2020

    Radio Havane Cuba

    Édité par Francisco Rodríguez Aranega

    La Havane, 19 juin 2020, (RHC).- Le Dr Francisco Durán, directeur national d’épidémiologie au ministère cubain de la Santé publique, a annoncé ce vendredi matin que 99% des 181 cas actifs de Covid-19 recensés dans notre pays, suivent une évolution clinique stable.

    « Cela en dit beaucoup des résultats des protocoles appliqués et des médicaments utilisés ici pour combattre le coronavirus SARS-CoV-2 » a-t-il souligné au cours de son point de presse habituel pour informer l’opinion de la situation épidémiologique dans notre pays.

    Le Dr Durán a d’autre part signalé que les laboratoires spécialisés de notre pays avaient étudié pendant la journée d’hier 2543 échantillons et dépisté 10 nouveaux cas de Covid-19. Cuba en recense actuellement 2305 dont 2037 sont d’ores et déjà rétablis.

    Hier, notre pays n’a pas enregistré de décès de cette maladie

    JPEG - 42.9 ko

    Répondre à ce message

    • Cliquer ici pour agrandir l’image :

      https://mai68.org/spip2/IMG/jpg/Cor…

      Falecidos = Décédés

      Le 18 juin 2020, il y avait à Cuba 85 décès pour 2305 malades du covid. Soit : 3,7 % de décès. Alors que le 21 février 2021, ce taux était descendu à 0,67 % (voir article).

      Dans le protocole cubain du traitement du covid en date du 27 janvier 2021 (voir premier commentaire) il n’est pas du tout fait allusion à l’hydroxychloroquine. Par contre, dans celui de février 2021 on en parle.

      Peut-être est-ce l’introductin de l’hydroxychloroquine entre juin 2020 et février 2021 qui a permis un tel progrès, le taux de létalité à Cuba étant passé de 3,7 % à 0,67 %.

      Il faut aussi remarquer qu’à l’IHU, Raoult obtient avec la tritérapie Hydroxychloroquine-Azithromycine-Zinc un taux de létalité de 0,5 %.

      Répondre à ce message

      • C’est tout à fait évident que le scénario qui nous est joué et imposé est un rideau de fumée qui masque tout autre chose. J’espère que tous les acteurs de ce film d’horreur auront à répondre de leur entière responsabilité, quand bien même ils (elles) se sont entouré(e)s de précautions d’usage.

        Répondre à ce message

  • Coronavirus - Cuba utilise l’hydroxychloroquine 5 mars 20:01, par Jean-Pierre

    Salut, Do

    As-tu vu la video sous-titrée en français où l’actrice espagnole Victoria Abril, vedette entre autres des films de Pedro Amodovar, met à profit une conférence de presse organisée en Espagne pour célébrer le prix qu’elle venait de recevoir pour l’ensemble de ses prestations cinématographiques, pour dire tout le « bien » qu’elle pensait de la gestion de la pandémie en France par Macron et sa clique ? Ce « corooracircus », comme elle l’appelle, l’a incité à quitter définitivement la France où elle résidait pour retourner dans son pays et déménager à Malaga.

    La réaction de la médiacratie hexagonale frise l’hystérie. La video a été blacklistée, censurée par you tube, et Françoise Kadri, journaleuse à l’AFP au Service de vérification AFP Factuel [sic] a été chargée de démontrer que cette empêcheuse de confiner, masquer, tester et vacciner en rond avait tout faux. Voici le lien avec corps du délit :

    En roue libre sur le Covid-19, la comédienne Victoria Abril se fait … reseauinternational.net › en-roue-libre-sur-le-covid-19-la-comedienne-vict…

    Jean-Pierre

    Répondre à ce message

  • Bonjour Do,

    Peu importe le traitement, le résultat sera toujours le même. Les pays riches, à excepción des Nordiques, auront les mêmes nombre des morts par une simple raison. Leur mode de vie. Il faut comparer Cuba avec une autre pays avec les " presque" toutes les caractéristiques semblables.

    Merci,

    Pablo

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0