VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Coronavirus : Bravo, c’est enfin fini !

Coronavirus : Bravo, c’est enfin fini !

samedi 23 octobre 2021, par a_suivre (Date de rédaction antérieure : 23 octobre 2021).

Pour preuve, sans prendre aucune distanciation sociale après son match de foot avec des soignants Emmanuel Macron a continué de fêter à l’Elysée ce jeudi 14 octobre la fin de la crise sanitaire !

MPEG4 - 7.8 Mo
Après son match de foot, Emmanuel Macron fait la fête à l’Elysée - vidéo 59’’

De son côté, le Professeur Philippe Amouyel, épidémiologiste, professeur de Santé Publique au CHU de Lille, directeur de la fondation Alzheimer, qui était l’invité du Grand entretien de la matinale de France Inter ce vendredi 22 octobre :

affirme fièrement à 1’40’’ : « On a pu en France avoir un taux de vaccination qui est remarquable ! »

ensuite à 2’, il félicite les Français : « protocole sanitaire bien appliqué, en générale les Français de ce coté là son sérieux »

et enfin à 7’21’’ il nous confirme : « nous n’avons actuellement pas de crise sanitaire ! »

Vous pouvez retrouver l’intégralité de son entretien en cliquant ci-dessous sur le poste de radio :

MP3 - 22.4 Mo
Le Professeur Philippe Amouyel qui était l’invité de France Inter ce vendredi 22 octobre confirme que « nous n’avons actuellement pas de crise sanitaire ! » - audio 20’34’’

Voilà maintenant les choses sont parfaitement claires :

CORONAVIRUS = c’est fini et bien fini

Comme « nous n’avons actuellement plus de crise sanitaire !  » prolonger le pass-sanitaire et l’état d’urgence n’a plus aucun sens.

Même les membres du Parlement européen ont tenu une conférence de presse ce vendredi 22 octobre 2021, pour exprimer leur opposition aux mandats de vaccination et leur inquiétude quant à la perte des droits civils et de la liberté.

Les députés européens forcés de se vacciner se réveillent et font appel aux droits civiques… il était temps…

LES MEMBRES DU PARLEMENT EUROPEEN REFUSE LA VACCINATION ET LE PASS SANITAIRE - vidéo 19’10’’ :

http://mai68.org/spip2/spip.php?art…


.

4 Messages de forum

  • Coronavirus : Bravo, c’est enfin fini ! 23 octobre 12:27, par a_suivre

    Dr Louis Fouché résume très bien en 2 minutes le but réel de cette crise sanitaire qui a été instrumentalisée et amplifiée dans le but de liquider le modèle artisanal de la médecine !

    https://twitter.com/JeMouth/status/…


    Vous trouverez l’entretien intégral avec André Bercoff de Sud Radio du Dr Louis Fouché, médecin-réanimateur, ambassadeur du collectif RéinfoCovid et auteur de "Tous résistants dans l’âme !” aux éditions Guy Trédaniel, ICI : https://www.dailymotion.com/video/x…

    Répondre à ce message

  • Coronavirus : Bravo, c’est enfin fini ! 28 octobre 10:36, par a_suivre

    Encore une preuve que le Coronavirus, c’est fini :
    Traitement anti-covid : la recherche en panne, faute de malades !

    🔬 À l’Institut Pasteur de Lille, la recherche sur un traitement anti #COVID19, d’abord freinée par l’administration, est maintenant entravée par le manque de malades.

    Alors que l’Agence européenne du médicament (EMA) annonce l’examen accéléré d’un médicament contre le Covid du laboratoire américain Merck, la recherche en France, déjà freinée par les lourdeurs bureaucratiques, patine maintenant en raison d’un manque de malade. Ce qui confirme que la situation épidémique, en plein débat parlementaire sur le prolongement du pass sanitaire, est loin d’être catastrophique.

    Traitement anti-covid : la recherche en panne, faute de malades !
    Le 26 octobre 2021
    D’abord freinée par des lourdeurs administratives, la recherche française sur un traitement contre le Covid-19 est maintenant ralentie par un manque de malades. C’est en tout cas ce qu’a affirmé à 20 minutes Xavier Nassif, le directeur général de l’Institut Pasteur de Lille. Celui-ci avait, dès juin 2020, affirmé que le clofotcol, une molécule déjà sur la marché et utilisée contre des maladies infectieuses, était en mesure de soigner le Covid.

    En dépit de cette annonce, les autorités sanitaires n’ont rien fait pour accélérer les essais dont la phase 3, qui vise à mesurer l’efficacité du médicament dans la prise en charge des patients et la prévention de l’hospitalisation, n’a pu commencer que début septembre… soit plus d’un an après l’annonce…

    la suite sur le site "Bas les Masques.com" : https://baslesmasques.com/o/Content…

    Répondre à ce message

  • Coronavirus : Bravo, c’est enfin fini ! 28 octobre 14:50, par a_suivre

    « Le gouvernement a inventé l’état d’urgence sans urgence ! »

    Le projet de loi de "vigilance sanitaire" est entre les mains du Sénat. Précaution nécessaire contre une éventuelle reprise épidémique ou nouveau coup dur porté aux libertés individuelles ?

    Éléments de réponse avec Mathieu Slama.

    « L’exception est devenue la norme et la démocratie l’exception. »

    Mathieu Slama résume à « gros traits » la situation politique en France au moment des discussions autour du projet de loi « vigilance sanitaire ». Un texte aujourd’hui étudié par la chambre haute du Parlement après son adoption en première lecture par l’Assemblée nationale. Il prévoit, entre autre, le prolongement du passe-sanitaire jusqu’à cet été. Les opposants à ce dispositif dénoncent la menace qu’il fait peser sur les libertés individuelles.

    L’analyste politique déplore que les situations d’urgence suspendent désormais l’exercice démocratique du pouvoir. « Nous considérons aujourd’hui que, en temps de crise, la démocratie n’est pas suffisante, voire, pire, qu’elle est un obstacle. » La docilité et l’obéissance des citoyens inquiètent également notre interlocuteur.

    À l’exemple des précédentes mesures sanitaires « attentatoires aux libertés », ce projet de loi illustre une dérive dans la pratique du pouvoir en France, résume donc Mathieu Slama.

    Avec une épidémie au plus bas et un taux de vaccination de plus de 75%, le gouvernement justifie ce texte par la volonté d’anticiper la possible résurgence de l’épidémie de Covid-19.

    Pour notre interlocuteur, c’est bien là que le bât blesse : en glissant d’une argumentation fondée sur une urgence réelle à une urgence hypothétique,
    « le gouvernement a inventé l’état d’urgence sans urgence ».

    Thomas Arrighi - Sputnik le 28.10.2021

    Source : https://fr.sputniknews.com/20211028…

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0