VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > RT- PCR officiellement invalidé par le CDC et la FDA .

RT- PCR officiellement invalidé par le CDC et la FDA .

jeudi 6 janvier 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 6 janvier 2022).

le CDC et la FDA , deux organisme officiel Américain , viennent de désavouer le PSEUDO test RT-PCR et annoncent qu’ils lui retire leur "autorisation exceptionnel" vue que ces deux organisme avouent a demi mots que :

1- qu’il n’as rien d’un test et que ces avant tout "un outil de laboratoire".

2- qu’il ne peut en aucun cas détecté et encore moins faire la différence entre un virus grippal normal et un coronas virus lambda . est ce que ça veut dire que les chiffres de cas , de mort , de la PSEUDO-pandémie quoi , sont en faite bidons et de la pire manipulation ? je dit ça j’dit rien …..a vos commentaire !

Notes de do :

Je lis très mal l’anglais. J’ai donc fait une traduction Google. J’ai l’impression que cela ne signifie pas du tout que les anciens test PCR étaient bidons. Que cela ne signifie pas non plus qu’ils ne savaient pas distinguer le virus de la grippe du coronavirus.

Comme le test PCR est basé sur l’analyse de l’ADN ou de l’ARN du virus, il sait forcément distinguer le coronavirus du virus de la grippe, Puisque l’ADN ou l’ARN d’un virus est constitué d’une succession de quatre éléments désignés pour l’ADN par les lettre A, C, T, G. C’est un peu comme en informatique ; à part qu’en informatique, il y a seulement deux éléments : le 0 et le 1.

Cela veut dire, à mon avis, que les autorités américaines veulent maintenant un test qui sait détecter les deux. Aussi bien la grippe que le coronavirus. Contrairement à avant, où les tests ne pouvaient mettre en évidence que le coronavirus. Bien sûr, ils veulent maintenant détecter les deux tout en les distinguant l’un de l’autre, évidemment.

J’avais eu connaissance de ce texte depuis juillet 2021. Je n’avais pas jugé utile d’en parler à cause de l’interprétation que j’en avais faite et que j’en fait toujours.

4 Messages de forum

  • C’est plutôt plus précisément le CDC qui retire sa demande d’autorisation d’urgence à la FDA pour une utilisation d’urgence des tests RT-PCR :

    Source :
    https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/…

    Traduction Google :
    https://www-cdc-gov.translate.goog/…

    Extrait :
    ****************************************************************************
    Public : individus effectuant des tests COVID-19

    Niveau : Alerte Laboratoire

    Après le 31 décembre 2021, le CDC retirera la demande adressée à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) du panel de diagnostic RT-PCR en temps réel du CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV), le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SARS-CoV-2 uniquement.

    Le CDC fournit ce préavis aux laboratoires cliniques afin qu’ils disposent de suffisamment de temps pour sélectionner et mettre en œuvre l’une des nombreuses alternatives autorisées par la FDA.

    […]

    En vue de ce changement, le CDC recommande aux laboratoires cliniques et aux sites de test qui ont utilisé le test CDC 2019-nCoV RT-PCR de sélectionner et de commencer leur transition vers un autre test COVID-19 autorisé par la FDA. Le CDC encourage les laboratoires à envisager l’adoption d’une méthode multiplexée pouvant faciliter la détection et la différenciation des virus du SRAS-CoV-2 et de la grippe. De tels tests peuvent faciliter la poursuite des tests pour la grippe et le SRAS-CoV-2 et peuvent économiser du temps et des ressources à l’approche de la saison de la grippe. Les laboratoires et les sites de test doivent valider et vérifier le test sélectionné dans leur établissement avant de commencer les tests cliniques.

    ****************************************************************************

    Ils vont faire utiliser des tests plus complexes et plus évolués pour bien distinguer la grippe du COVID-19. Et c’est sûr que les chiffres jusqu’à présent étaient faux puisqu’ils amalgamaient les détections RT-PCR de la grippe et celles du COVID-19.

    Bon courage pour la suite

    gilles

    Répondre à ce message

  • C’est une nouvelle qui date du mois de juillet. Dans une mise à jour https://www.cdc.gov/csels/dls/locs/… nous pouvons lire que tout ce qui est reproché au premier test qui a été homologué est de ne pas faire la différence entre la grippe (virus influenza) et le coronavirus. Ils suppriment donc son autorisation tout en recommandant, au lieu de faire deux tests d’utiliser un test combiné qui différencie influenza et coronavirus.

    Cela n’a pas grande importance car cela ne change rien au fait têtu que les médecins sont toujours contraints et forcés de ne pas faire ce qu’ils savent faire : soigner les patients. Au lieu de cela, on leur demande d’attendre que cela soit trop tard et qu’ils aient développer les complications qui tuent les plus faibles. Ceci dans un contexte où aujourd’hui comme hier, les complications d’un simple rhume pas soigné suffisent pour tuer un vieux ou un malade chronique.

    Justice pour les morts et pour les vivants !

    Répondre à ce message

  • Salut tout le monde,

    Je lis très mal l’anglais. J’ai donc fait une traduction Google. J’ai l’impression que cela ne signifie pas du tout que les anciens test PCR étaient bidons. Que cela ne signifie pas non plus qu’ils ne savaient pas distinguer le virus de la grippe du coronavirus.

    Comme le test PCR est basé sur l’analyse de l’ADN ou de l’ARN du virus, il sait forcément distinguer le coronavirus du virus de la grippe, Puisque l’ADN ou l’ARN d’un virus est constitué d’une succession de quatre éléments désignés pour l’ADN par les lettre A, C, T, G. C’est un peu comme en informatique ; à part qu’en informatique, il y a seulement deux éléments : le 0 et le 1.

    Cela veut dire, à mon avis, que les autorités américaines veulent maintenant un test qui sait détecter les deux. Aussi bien la grippe que le coronavirus. Contrairement à avant, où les tests ne pouvaient mettre en évidence que le coronavirus. Bien sûr, il veulent maintenant détecter les deux tout en les distinguant l’un de l’autre, évidemment.

    J’avais eu connaissance de ce texte depuis juillet 2021. Je n’avais pas jugé utile d’en parler à cause de l’interprétation que j’en avais fait et que j’en fait toujours.

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org

    PS)

    Répondre à ce message

  • Il est aussi bon de rappeler que :

    Un document de la FDA admet que le test PCR "Covid" a été mis au point sans échantillons isolés, avec cellules humaines mélangées à des fragments de coronavirus et d’une Genbank Synthétique pour l’étalonnage du test , ce qui revient à admettre qu’il s’agit d’un autre test qui ne fait que détecter les coronavirus et proche..

    "Since no quantified virus isolates of the 2019-nCoV were available for CDC use at the time the test was developed and this study conducted, assays designed for detection of the 2019-nCoV RNA were tested with characterized stocks of in vitro transcribed full length RNA (N gene ; GenBank accession : MN908947.2) of known titer (RNA copies/µL) spiked into a diluent consisting of a suspension of human A549 cells and viral transport medium (VTM) to mimic clinical specimen. Samples were extracted using the QIAGEN EZ1 Advanced XL instrument and EZ1 DSP Virus Kit (Cat# 62724) and manually with the QIAGEN DSP Viral RNA Mini Kit (Cat# 61904). Real-Time RT-PCR assays were performed using the Thermo Fisher Scientific TaqPath™ 1-Step RT-qPCR Master Mix, CG (Cat# A15299) on the Applied Biosystems™ 7500 Fast Dx RealTime PCR Instrument according to the CDC 2019-nCoV Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel instructions for use."

    https://www.fda.gov/media/134922/do…
    https://www.afinalwarning.com/54027…

    Traduction automatique :
    "Étant donné qu’aucun isolat quantifié du virus 2019-nCoV n’était disponible pour les CDC au moment du développement du test et de la réalisation de cette étude, les tests conçus pour la détection de l’ARN du 2019-nCoV ont été testés avec des stocks caractérisés d’ARN complet transcrit in vitro (gène N ; accession GenBank : MN908947.2) de titre connu (copies d’ARN/µL) introduits dans un diluant composé d’une suspension de cellules humaines A549 et d’un milieu de transport viral (VTM) pour imiter un échantillon clinique. Les échantillons ont été extraits à l’aide de l’instrument QIAGEN EZ1 Advanced XL et du kit EZ1 DSP Virus (Cat# 62724) et manuellement avec le mini kit QIAGEN DSP Viral RNA (Cat# 61904). Les analyses de RT-PCR en temps réel ont été réalisées à l’aide du mélange maître de RT-qPCR en 1 étape TaqPath™ de Thermo Fisher Scientific, CG (Cat# A15299) sur l’instrument Applied Biosystems™ 7500 Fast Dx RealTime PCR conformément au mode d’emploi du panel de diagnostic par RT-PCR en temps réel CDC 2019-nCoV."

    Traduit avec www.DeepL.com/Translator

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0