VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Laurent Bonnefoy sur la guerre du Yemen (vidéo)

Laurent Bonnefoy sur la guerre du Yemen (vidéo)

samedi 30 juillet 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2022).

https://qg.media/emission/yemen-la-…

Yémen, la plus oubliée des guerres

Quartier Général - 27 juillet 2022 - Quartier Libre

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

QG : Notre animateur Adlène Mohammedi a reçu Laurent Bonnefoy, chercheur au CNRS, spécialiste du Moyen-Orient, pour un entretien consacré à la guerre civile au Yémen. Lieu où l’attentat contre Charlie Hebdo a été commandité, le Yémen est devenu un enjeu clé des politiques internationales dans la guerre contre le terrorisme. Rapports de force tribaux, séparatisme, influences extérieures : quelles sont les causes de cette guerre particulièrement meurtrière ? L’actuelle accalmie annonce-t-elle une fin prochaine ? Notre invité, grand spécialiste du sujet, évoque cette guerre symptomatique d’un monde oriental en crise

Pour soutenir Aude Lancelin et son QG : https://qg.media/

Note de do : solve et coagula. Se contenter de dire que les Houtis sont réactionnaires alors qu’ils font partie de l’axe de la résistance à l’impérialisme américano-sioniste me parait un peu court. Quant au discours de Laurent Bonnefoy sur le Yémen-sud communiste, il est tellement convenu qu’il plairait à Macron et à toute la sphère réactionnaire qui l’entoure. Quant à dire que l’attentat de Charlie Hebdo a été commandité depuis le Yémen me parait erroné :

https://mai68.org/spip/spip.php?article8359

Cependant, les rappels historiques sur les dates de divers événements sont intéressants.

Solve et coagula : https://mai68.org/spip/spip.php?article7522

1 Message

  • Laurent Bonnefoy sur la guerre du Yemen (vidéo) 31 juillet 13:10, par Luniterre

    Manifestement, ce Bonnefoy connaît bien son sujet, ce qui fait l’intérêt de son propos. Néanmoins, son raisonnement aboutit, peu ou prou, à cautionner l’intervention de la supposée "coalition antiterroriste", qui n’était pourtant bien rien d’autre que le cache-sexe de l’Occident pour une nouvelle entreprise (néo ?) colonialiste.

    D’une manière générale le propos de Bonnefoy est intéressant pour une meilleure connaissance des enjeux et des acteurs locaux, mais il escamote presque complètement les enjeux géopolitiques et géostratégiques, ce qui est tout de même un comble, pour un supposé "spécialiste, expert, chercheur", ou ce dont on voudra bien le qualifier !

    D’une manière générale, également, la place du mouvement chiite dans les luttes anti-impérialistes tient précisément à ce qu’il y est le plus souvent capable de dépasser les cloisonnements confessionnels, voire même, les cloisonnements idéologiques. Ce que l’on voit en Syrie, en Irak, au Liban, et au Yémen aussi, semble-t-il donc, sans quoi la victoire politique et militaire des Houthis eut été impossible.

    Ce qui est un aspect essentiel de la question et des enjeux géopolitiques et géostratégiques actuels dans la confrontation mondiale entre nations et peuples indépendants, d’une part, et blocs impérialistes et banco-centralistes, d’autre part.

    Luniterre

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0