VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > GILETS JAUNES : LA VÉRITÉ SUR LES CASSEURS (vidéo 10’44)

GILETS JAUNES : LA VÉRITÉ SUR LES CASSEURS (vidéo 10’44)

dimanche 13 janvier 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 13 janvier 2019).

https://www.youtube.com/watch?v=iP9SFRcEYDE

29 novembre 2009

Cliquer sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

1 Message

  • Ah bon ! Parce qu’être politisé c’est exclusivement le fait de l’ultra-droite ou de l’ultra- gauche ?
    Et tous les partis disons "classiques" ils ne sont pas ultras politisés peut être ? il sont même ultras-capitalistes pour une large majorité d’entre-eux (à chacun d’en définir le pourcentage)

    Si, il y a bien un truc qui je déteste chez les GJ c’est leur apolitisme de façade pour empêcher les quidams qui vont et qui viennent : (de ne pas trop revenir ?)

    De prendre conscience d’eux-même et qu’effectivement ils existent.

    De parler du sujet qui fâche : être ou ne pas être pour le capitalisme

    D’en exclure – sans même sans rendre compte ?- un bon nombre car il n’ y a pas de réels débats, sauf à la sauvette entre des interlocuteurs x et y qui n’ont pas le temps d’apprendre qui est l’autre (ou les autres) pour former ou essayer de former des groupes avec des affinités « politiques » communes car c’est bien gentil de discuter avec des FN/RN, LR ou des supposés UPR ou FI (exemples, donc…) mais au bout d’un moment, y’ en a marre de jouer à cache à cache, de parler de lieu commun, de banalités sans jamais savoir majoritairement à qui vraiment vous avez à faire et si vous partagez ou pas les idées de ce groupe local.
    (Mais bon, le flou ou manque de clarté, c’est peut être le but des coordinateurs ou coordinatrices « en général » après tout ? et en local dans mon « bled » ?)

    De prendre conscience qu’ils font et pourraient faire, enfin ! De la vraie politique (comme à Commercy ou à Montreuil)

    De prendre conscience que certains GJ sont des militants ou des électeurs "bien actifs…" des partis, dit classiques ou de gouvernement (dans les plus connus …?) et qu’ils squattent ce mouvement démocratique d’une façon pas très démocratique…

    De prendre conscience que l’ennemi réel est le capitalisme, le pouvoir garanti par le fric que possède exclusivement les dominants nationaux, trans-nationaux donc mondiaux.
    Etc.

    Que si le fric n’a pas de frontière pour avilir l’humanité et l’exploiter, il en met des tonnes par « éducation ? Et soumission » dans la tête des « peuples » et sur les sols, les terres et sous les pieds des dominés qu’ils ne peuvent franchir ou au contraire s’affranchir de quitter, de fuir la misère dûment orchestrée par les dominants et leurs outils : fric et répressions en tout genre.

    Y’en a plein le cul aussi des « leaders visuels » comme M. Drouet et d’autres qui répètent à l’unisson avec les médias dominants que les GJ n’apprécient pourtant pas et pour cause… (mais sans aller pour autant en nombre sur des sites alternatifs comme VLR par exemple ?) nous ne sommes pas des anarchistes - comme si cela était un crime - Quand on ne sait pas, GJ Drouet et autres leaders GJ et même les GJ x ou y de « mon bled » et d’ailleurs.
    Soit on apprend que l’anarchie n’est pas le chaos ou l’anomie engendrée volontairement par les capitalistes en pseudo crise depuis la première révolution industrielle ou alors tu emploies d’autres mots (et là, je fais un gros effort pour rester poli et gentil)

    Politesse et gentillesse qui d’ailleurs n’ont jamais rien fait de vraiment positif (peut-être même au contraire ?) sur ma vie et son acceptation par le bon peuple de France depuis que j’ai croisé une certaine musique pour en faire un métier à l’égal de celui de maçon, plombier, jardinier, boulangère, institutrice, routier, etc. Pas plus, mais pas moins.

    Si la musique « populaire » était organisée comme le sont les clubs de foot locaux (communaux, départementaux, etc.) sans l’esprit de compétition merdique qui vient de l’affrontement dit sportif où il faut un perdant et un gagnant, le sacre du vainqueur : métaphore du chef en hiérarchie dominatrice. La musique populaire en France aurait une autre gueule, certainement plus démocratique, plus libératrice, émancipatrice et surtout moins népotique.

    Mais ça, la France républicaine, défendue par tant de GJ en veut-elle vraiment ?

    Le droit à la création aussi vieux que la plus vieille des grottes de Lascaux au monde et du premier os, roseau ou bout de bois transformé en flûte pour faire de la musique, avant peut-être même de savoir cuisiner, du boudin blanc ou noir.

    https://www.futura-sciences.com/sci…

    https://www.museum.toulouse.fr/-/qu…

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0