VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou

Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou

mercredi 30 mars 2022, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 29 mars 2022).

Bonjour,

Dans ma jeunesse, je ne savais pas ce que recouvrait l’insulte chez les communistes "d’hitléro-trotskyste" ; maintenant grâce à votre interview dans le "Dauphiné libéré" du 29 mars 2022 où vous préconisez de livrer des armes aux populations en Ukraine pour se battre contre les soldats russes, je commence en avoir une idée…

Pendant la Seconde guerre mondiale, vos prédécesseurs avaient été plus cohérents avec leurs idées internationalistes, pacifistes et anticapitalistes ; ils avaient décidé de ne pas porter les armes contre les peuples allemands et russes…

Vous, vous n’hésitez pas, aujourd’hui, à vous battre avec les brigades Azov, Aïdar, Secteur droit, etc. contre l’armée russe et les populations russophones du Donbass et Lougantsk.

Je ne crois pas qu’un Nestor Mahkno eusse aimer combattre aux côtés d’un Symon Petlouria ou Stepen Bandera…

Vous m’avez l’air complètement ignorant des racines antisémites, fascistes et antirusses du nationalisme ukrainien.

Vous évoquez "une guerre du peuple" alors que ces Ukronazis constituent une frontline de mercenaires supervisée du ciel, sur terre et mer par l’OTAN dont vous demandez par ailleurs "la dissolution"…

Savez-vous quels types d’armes sont livrés ici ?

Des Javelin, Stinger, Panzerfaust 3, S300, S400 et dernièrement la dernière génération de missiles hypersoniques britanniques. Des armes qui nécessitent une interopérabilité entre un servant instruit par des officiers d’armées alliées, un commandement de l’Espace qui repère les cibles et un système de transmission US. Il est où "le peuple en armes" ici ?

Sous les bombes qui répliquent à ces attaques otanesques et en exil. Déjà 3,5 millions de réfugiés…

Vous voulez peupler davantage les cimetières avec vos armes ou la Paix ? La Russie considère comme un danger immédiat une Ukraine surarmée avec 30 laboratoires US P4 découverts, des plans d’invasion des républiques du Donbass, Lougantsk et Crimée plus une féroce idéologie antirusse…

Cette idéologie antirusse s’est propagée en Pologne, Lituanie, Lettonie et Estonie. Les populations russophones y souffrent et n’ont pas les mêmes droits européens que les autres.

Mais ça, le conseiller municipal de Bordeaux en campagne électorale pour les présidentielles s’en bat les couilles. Si son verbe antirusse peut lui rapporter quelques voix, c’est l’essentiel et au diable les incohérences, les contradictions et les fake news ! Je ne vous salue pas monsieur l’hitléro-trotskyste.

Un partisan un brin nostalgique des peuples libres de l’ex-Union soviétique.

Himalove

18 Messages de forum

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 29 mars 16:09, par a_suivre

    Merci Himalove, c’est très bien dit et c’est malheureusement bien triste.
    Pour me consoler, je dirais que cela réduit mon choix pour les présidentielles.

    Bon maintenant, qui sont véritablement pour quitter au plus vite l’Otan, Ursula et Company et leur monnaie de singe ?

    PNG - 733.8 ko

    Répondre à ce message

  • Pourquoi le NPA refuse-t-il de répondre à Michel Collon ? ET réponse de do :

    http://mai68.org/spip2/spip.php?art…

    Répondre à ce message

  • LE PROF TROTSKYSTE DE JAMES BOND

    Cela ne ferait guère d’entrées au box office et pourtant c’est une histoire vraie : la personne qui détermine actuellement la position du N.P.A. sur l’Ukraine - via un "mémorandum" qui va jusqu’à prôner la livraison d’armes défensives à l’Ukraine, voir article ci-dessous - n’est autre que Gilbert Achcar, professeur à l’Ecole des études orientales et africaines de l’Université de Londres, et qui, par ailleurs, s’est occupé de la formation de cadres du ministère de la Défense britannique. Lequel ministère avait alloué 400 000 livres sterling à son Ecole pour donner aux troupes des conseils culturels sur les pays d’Asie et d’Afrique. Achcar ne s’en était pas caché et avait même revendiqué cet engagement qu’il présentait comme une opération de subtile subversion (voir article, du "Morning Star", ci-dessous).
    Bien entendu, aujourd’hui il s’agit pour lui de lutter contre "l’impérialisme russe". Une fois qu’on a prononcé le mot d’ "impérialisme", certains entendent comme un roulement de timbales et pensent qu’ils vont être gratifiés dans la minute d’une analyse marxiste, appellation d’origine contrôlée.
    S’il nous avait été néanmoins donné de participer à cette formation marxiste accélérée pour bidasses de Sa Majesté, nous nous serions permis de proposer, pour l’édification dialectique des troupes, divers problèmes suivants :
    Agent 007, si l’impérialisme russe peut être décrit comme une conséquence du capitalisme d’Etat russe, et que le capitalisme ukrainien peut être, au contraire, caractérisé par un déficit d’Etat semblable à la période Eltsine, mafias comprises, comment caractériser, en termes strictement marxistes, le bombardement du Donbass et le financement des milices ukro-nazies pendant huit ans ? Milices se réclamant de Simon Petlouria, Stepen Bandera, Roman, etc.
    Agent 008, pensez-vous que le terme "oligarques" est un phénomène exclusivement russe ou bien y aurait-il des points communs avec l’époque des "barons voleurs" du capitalisme concurrentiel libéral du XIXe siècle, voire avec l’Ukraine post-Maïdan ?
    Agent 009, dans les négociations qui ont lieu actuellement entre Ukrainiens et Russes, quel pays, se situant entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, peut à tout moment faire pression sur la délégation ukrainienne si elle se montrait trop conciliante en bloquant ses comptes à l’étranger, comme on l’a fait pour les comptes russes ? Vous indiquerez également s’il s’agit, pour le pays en question qui contrôle l’Ukraine, d’une puissance impérialiste ou non.
    Agent 010, sachant qu’après avoir soutenu l’intervention en Libye, puis en Syrie, votre professeur M. Gilbert Achcar est dorénavant mobilisé en faveur de la "livraison d’armes défensives à l’Ukraine" pour le compte de la IVe internationale dont il a été l’un des secrétaires pendant de nombreuses années, vous imaginerez une saynète de votre choix où Karl Marx et Friedrich Engels, prenant leur thé au British Museum, apprendraient par la lecture du journal du soir que cet engagement se fait en leur nom.
    Vous avez trois heures et, pour ne pas mourir idiot, toute la vie.

    Le terme d’armes défensives, inventé par l’OTAN, désigne curieusement des missiles antichars, anti-Sukkhoï et Mig, on ne peut plus offensifs.

    Aymeric Monville, 28 mars 2022.

    Références :
    https://www.contretemps.eu/memorand…
    https://morningstaronline.co.uk/…….

    Répondre à ce message

    • Salut Himalove,

      Pour moi, ce n’est pas une question de trotskisme, mais simplement d’alliance de la gauche et de la droite. Quand la gauche, quelle qu’elle soit, s’allie avec la droite, ce n’est jamais la droite qui devient internationaliste, c’est toujours la gauche qui devient nationaliste. Ce qui donne du national-socialisme, autrement dit du nazisme. C’est aussi simple que ça et c’est valable pour toutes les tendances de gauche.

      On nous raconte qu’Hitler a inventé le nazisme. C’est faux, ce sont les socialistes qui juste après leur scission d’avec les communistes se sont alliés avec la droite pour voter les crédits de guerre qui ont rendu la première guerre mondiale possible. Il y a toujours un ennemi du jour avec le nationalisme et quand la gauche devient nationaliste, elle vire à droite pour donner dans l’extrême-droite.

      On le voit bien aux USA, les statistiques sont formelles : les démocrates ont toujours fait plus de guerres que les républicains, or les démocrates sont l’équivalent des sociaux-démocrates européens, autrement dit des socialistes. On les refera pas et comme aujourd’hui la contestation monte partout, ils nous ressortent les nationalismes afin de nous diviser.

      Quand aux communistes, ils sont souvent pas mieux. En bons opportunistes de la politique politicienne, ils suivent le vent. Dans l’Allemagne hitlérienne, les communistes avaient changés de camp plusieurs fois et, après s’être alliés avec les nazis, leur groupe armé, les antifas, avait été incorporé dans les SA. Avec le covid, cela a été l’alliance sacrée de tous les partis pour soutenir une politique guerrière et eugéniste où la peur a remplacé la raison. Exactement comme avec la nationalisme sauf que l’ennemi du jour n’est pas le juif ou le russe mais le virus, ce qui a donné une santé publique transformée en abattoir pour les vieux et les faibles.

      Maintenant on retrouve cette même alliance qui renoue avec le vrai nationalisme pour nous dire de crier "Vive l’Ukraine" et de soutenir la propagande de Zelenski et de l’OTAN au sujet d’une soit-disant résistance populaire armée qui n’existe pas dans la réalité. On retrouve aussi la peur, la peur de la bombe. Et pas de cri "À bas les gouvernements", "Non aux guerres des riches". "US Go Home" ou "Vive les peuples ukrainiens et russes". Je sais qu’en interne les partis communistes sont divisés sur ces questions mais comme leurs partis sont bien hiérarchisés, c’est toujours ceux d’en haut, les mythiques "élus" qu’il faut respecter et leur cour, qui imposent leur ligne, la plupart du temps en fonction de sombres et complètement fumeux calculs électoralistes. Le résultat est au mieux un silence assourdissant et complice, au pire de la collaboration pleine et entière. C’est hallucinant la Suisse pour ça.

      Le Che disait de la Suisse que c’est le cerveau de la bête. Il avait pas tord et quand je vois que le siège des Young Leaders est à Genève et qu’il est supervisé par le Conseil Fédéral en collaboration avec le WEF et l’American Swiss Foundation, c’est plus vrai que jamais. Avec la guerre d’Ukraine, le Conseil Fédéral a rien trouvé de mieux à faire que de jeter la neutralité suisse à la poubelle en prenant des sanctions contre la Russie, une décision unilatérale que Moscou considère comme hostile. L’histoire jugera.

      Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 30 mars 16:43, par richard

    Excellente mise au point pour ceux n’ayant pas encore compris le rôle des trotskistes. Un point que malheureusement je me permets de contester : des trotskistes ont bien combattu le peuple russe sous l’uniforme SS, notamment au sein de la Legion Azul…

    Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 30 mars 17:03, par Viriato

    Le NPA ne se défini pas comme "trotskiste".

    Pourquoi donc utiliser une accusation qui manque la cible ?

    Tout d’abord "trotskiste" n’est pas une AOC à la merci de quiconque.

    La politique de Trtoski envers les agressions impérialistes suit totalement la tactique léniniste. Voir ses déclarations sur le Brésil, l’Ethiopie et le Chine pour s’en convaincre aisément. Je sais, vous ne les connaissez pas, c’était interdit, mais quand même, il faut s’informer avant de poster des absurdités.

    Poutou n’est que le candidat d’une tendance du NPA qui elle même ne se définie pas "trotskiste" ou "pabliste" dans le langage des "trotskistes" post guerre. C’est un candidat qui tourne selon le vent de la propagande de guerre de l’OTAN comme tous les autres.

    D’autres tendances, la RP que si se défini, à tort, comme trotskiste (ce sont des centristes "morenistes"), s’est tiré du NPA et a présenté un candidat, Azid, et une autre soutient Mélenchon, la CLAIRE (des lambertistes que non trotkistes).

    A mon avis, vu leur positionnement depuis au moins l’agression impérialiste en Libye, il n’y a pas des partis trotskistes en France. Ils sont ou droitiers ou centristes mais pas des "bolshéviques-léninistes" comme se déclarent les trotskistes.

    Et pourtant, dans d’autres pays, des trotskistes ont pris la seule position juste et marxiste : le soutient inconditionnel à la Russie agressée par l’impérialisme US tant qu’elle se battra contre l’ennemi principal de l’humanité, n’importe son leader, n’importe qui a tiré le premier.

    Mais, les errements des épigones ne touche en rien l’attitude politique de Trtoski ni ses développements théoriques, les meilleurs après ceux de Lénine.

    N’étant pas "trotskiste" autant plus libre je me sens de retablir les faits.

    Quant aux "hitlero-trotskistes" c’est une absurdité complète.

    Répondre à ce message

    • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 30 mars 19:31, par Luniterre

      Bonjour, camarade !

      Effectivement le NPA ne se revendique plus officiellement comme « trotskyste », mais il « abrite » encore pas mal de ses supposés disciples, dont « Révolution Permanente ». Et il est le dernier avatar d’une longue lignée « historiquement » trotskyste.

      Tu sembles néanmoins te poser toi-même en « arbitre des élégances » trotskystes en décernant ce titre à ta guise, alors que tu te défends d’en être…

      En fait tu veux juste tenter de « sauver » la figure historique de Trotsky, alors que bien malin qui peut affirmer ce que Trotsky aurait fait, aujourd’hui, dans les circonstances présentes. Une conjecture des plus inutiles, au demeurant…

      Ensuite, si tu connais quelques individus qui se réclament de Trotsky et soutiennent l’intervention russe en Ukraine, c’est tant mieux, et ils sont les bienvenus, pourquoi pas, s’ils sont sincères, sur ce front de soutien. Et tu peux leur décerner un brevet de trotskysme si cela te chante…

      Mais il n’y a pas forcément un lien de cause à effet…
      Le constat d’ensemble est bien que la nébuleuse trotskyste et/ou trotskysante a depuis longtemps dérivé vers les cieux de la Kollaboration atlantiste, c’est-à-dire impérialiste, en fait. A l’instar de la majorité de ce qui reste de la « gauche », en fait, ni plus ni moins.

      Er pour ce qui est de la figure historique et théorique de Trotsky, nous en avons déjà largement débattu entre nous, et je suis resté, jusqu’à présent, dans l’attente d’arguments convaincants de ta part. Mais aujourd’hui ce n’est manifestement plus le sujet important du monde actuel.

      Il est par contre utile de dénoncer la dérive banderiste de Poutou, entre autres Kollabos, car c’est potentiellement un semeur d’illusion parmi ceux qui ont encore, en principe, selon leur propres prétentions, des velléités « anticapitalistes ».

      Luniterre

      Répondre à ce message

      • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 30 mars 21:05, par Luniterre

        Coquille >>> Correctif >>>

        Il est par contre utile de dénoncer la dérive banderiste de Poutou, entre autres Kollabos, car c’est potentiellement un semeur d’illusion parmi ceux qui ont encore, en principe, selon leurs propres prétentions, des velléités « anticapitalistes ».

        Luniterre

        Répondre à ce message

      • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 12:43, par Viriato

        Salut camarade,
        Eh non.
        Tout part de l’idée qu’il y aurait des appellations contrôlées applicables (abusivement) à tout le monde.
        Tants les "troskistes", comme les "maoistes", comme les "réformistes" comme les révisionnistes" et la compagnie présentent des variatés innombrables et des points de vue très différents.
        Ce sont d’ailleurs des catégories déformées des véritables catégories des marxistes en relation aux partis et groupes qui se définissent comme "de la classe ouvrière".
        A l’époque de Lénine, il y avait les droitiers, les centristes et la gauche révolutionnaire.
        Le NPA, Achcar, Roussel, ce qui reste des travailleurs au PS forment la droite en ce moment.
        LO, Mélenchon car on ne peut pas parler de la FI qui personne peut dire ce qu’elle pense, d’autres petits groupes sortis du PCF font prtie des centristes.
        La gauche révolutionnaire n’a pas d’expression politique en France mais dans d’autres pays de tout petits groupes la représentent comme on peut le voir ici
        https://www.consistent-democrats.or… par exemple. Je ne sais pas envoyer une pièce jointe, autrement j’aurais envoyé la traduction mais elle peut se faire par les moyens internet)
        Revenir aux classification absurdes de "trotskistes" et les autres etiquettes ne peut qu’ajouter à la confusion regnante.
        Il faut regarder le contenu et l’action et juger sur pièce.
        Les absurdes querelles du passé, les interdits de lectures, les chefs qui ne se trompent jamais et les autres qui ont tout faux,c’est bon pour les enfants politiques et ceux qui veulent qu’on n’avance jamais ni en théorie ni en pratique.
        V.

        Répondre à ce message

      • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 12:57, par Viriato

        Autrement, RP (Révolution Permanente) ne fait plus partie du NPA. Tu devrais le savoir.

        Ils l’ont quitté et forme un groupe à part qui a lancé la candidature d’Azid… bon, ils ont essayé de lancer la candidature car ils n’ont pas eu les signatures.

        Naturellement, ce serait plus que malin de savoir ce qui aurait fait n’importe qui mort avant les événements… mais cela n’est pas un argument. C’est un sophisme polémique de bas niveau.

        Que le NPA "abrite" un tas des militants qui luttent à leur manière pour les intérêts de la classe ouvrière, bien ou mal (plutôt mal à mon avis) c’est un fait. qu’il y ait quelques uns qui se disent "trotskistes" s’en est un autre.

        Mais, ce n’est pas parce qu’un monsieur dit s’appeller Poulet qu’il faut le mettre à la broche.

        Cela s’applique à un tas des "AOC" politiques. Ainsi le PCF se disait "léniniste" mais encore, je pense que c’est un abus de langage pour dire le moins.

        Avec une telle "méthode" de classification, on ne peut que se tromper et tromper les autres.

        Il faut reprendre la distinction marxiste entre droitier, centristes et révolutionnaires et juger en conséquences en évitant les a-prioris et les préjugés.

        Répondre à ce message

        • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 15:56, par Luniterre

          Effectivement, j’ai donc loupé un épisode, ayant, si tu le veux bien, d’autres préoccupations plus importantes, à ce moment là, en Juin 2021, donc, comme aujourd’hui, du reste :

          https://www.revolutionpermanente.fr/Exclus-du-NPA-nous-engageons-le-processus-de-construction-d-une-nouvelle-organisation

          Le fait de présenter un autre candidat que Poutou n’étant pas un critère en soi, surtout vu le résultat !!!

          On reste là dans l’anecdotique. Effectivement les "AOC", comme pour le vin, du reste, sont de plus en plus galvaudées, voire, carrément trafiquées, surtout dans les "rouges", en ce qui concerne la politique !

          Sur le fond, on est très loin d’être en période "révolutionnaire prolétarienne", mais par contre, on se trouve clairement face à la mutation banco-centraliste du système de domination de classe, même si tu t’acharnes à la nier, d’une manière ou d’une autre. Mais tu n’es pas le seul, c’est carrément le cas de la plupart des prétendus "marxistes" qui ne connaissent plus qu’une seule politique : celle de l’autruche, la tête dans le sable de leur auto-complaisance, comme Michael Roberts :

          Guerre en Ukraine : les Banques Centrales en guerre contre l’inflation ? Vraiment ???

          https://mai68.org/spip2/spip.php?article11209

          C’est pourquoi, plutôt que d’ergoter sur les vestiges éventuels du trotskysme, il est aujourd’hui primordial de s’interroger sur la stratégie de front uni que nous pouvons et devons construire face à cette nouvelle forme mondialisée d’oppression des peuples :

          « L’ensemble éventuellement formé par les trois pays groupés au cœur de l’Europe, Russie, Bélarus, Ukraine, avec leurs ressources et capacités respectives, c’est potentiellement un renversement complet du rapport de forces à l’échelle mondiale, avec ce troisième pôle susceptible de générer une dynamique endogène échappant à l’emprise des cinq grandes Banques Centrales (FED, BCE, PBoC, BoE, BoJ) et même, dans une large mesure, à l’emprise du capital financier spéculatif, dans la mesure où les industries de ces pays restent sous un relatif contrôle national étatique.

          C’est pourquoi, faute de la renaissance d’un mouvement ouvrier en Occident, et pour cause, il est nécessaire de soutenir cet ensemble en voie de formation, sans évidemment cultiver la moindre illusion sur sa nature « prolétarienne ». Du moins arrivera-t-il, pour quelques décennies encore, à ralentir le processus de décroissance du prolétariat industriel et permettre au mouvement social de retrouver à la fois le souffle de la réflexion, et, tant qu’à faire, celui de l’action ! »

          Luniterre

          Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 30 mars 23:53, par jean-loup

    Vous avez raison de dénoncer cet idiot utile à la bourgeoisie mais ne vous en étonnez pas.

    Comme vous le savez les mêmes organisations ont permis au traité de Maastricht d’être adopté, ont soutenu les envoyés de Washington en Afghanistan, les terroristes de l’UCK au Kosovo et le port du voile contre des millions de femmes qui risquent leur vie pour ne pas le porter. Ils se retrouvent par nature aux côtés des néonazis en Ukraine et doivent être combattus comme tels dans toutes les capitales occidentales.

    jean-loup

    Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 00:00, par Silren

    Le gauchisme n’est plus la maladie infantile du communisme mais il s’est laissé rattraper par la sénilité du vieux monde.

    Consternant mais je ne suis pas étonnée. J’ai réagi à un communiqué de la FSU qui appelait à soutenir l’Ukraine sans évaluer la responsabilité respective des États-Unis ou de l’Ukraine … je n’ai reçu aucune réaction même pas pour exprimer le rejet de mon point de vue. Ce qui compte c’est la posture et la réaction émotionnelle en lieu et place de l’analyse politique et de l’action collective constructive.

    Silren

    Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 00:09, par Jean-Paul Cruse

    Pas mal, ami, mais tu te trompes, me semble-t-il, sur un important point d’Histoire, développé dans REBELLES : les bien nommés "HITLÉRO-TROTZKISTES", prêts à tout pour combattre le COMMUNISME, et son dirigeant de l’époque, le Géorgien blochevik Yossef Djougachvili, dit "STALINE", l’ "HOMME d’ACIER", ne se sont pas contentés de tirer dans le dos des soldats français, au combat, à juste titre, contre l’envahisseur allemand, Nazi, en prêchant " CROSSE EN L’AIR" quand l’ennemi déferlait sur le sol de notre PATRIE. En la personne, par exemple, de BOUSSEL, dit " LAMBERT", jamais inquiété par la GESTAPO, alors qu’il était issu d’une famille juive, et travaillait en France dans un emploi de bureaucrate, ils ont kollaboré avec la GESTAPO, contre la RÉSISTANCE, MANOUCHIAN, l’ "AFFICHE ROUGE" etc.

    En JUIN 1944 encore, quand l’ INSURRECTION, dirigée par un PCF revenu de ses errements de 1939-40, et désormais allié des gaullistes de la FRANCE LIBRE, avec le plein soutien de STALINE, commence à se déployer, ils tentent de diffuser un appel, par tract, à ne soutenir, ni les insurgés, ni l’oppresseur hitlérien, assailli…

    Un peu plus tard, à la Libération, le congrès de " réunification" des diverses sectes trotskistes pose comme "condition" à l’ "unité" de leur fétide groupuscule une sévère "autocritique" des très très rares trotzkistes, qui, à l’image de Louis DALMAS, se sont laissés aller à participer à une "déviation", "militariste" et "nationaliste", en rejoignant, arme au poing, l’insurrection et les maquis.

    Fraternellement.
    JP

    Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 00:16, par Marcel

    Salut Do et merci pour ton super boulot.

    Là ça fait mal à ma gauche. Poutou traitre ? Allo maman bobo.

    Ton message renvoie aussi a tant d’autres saletés que je patauge un peu.

    Mais j’ai trouvé cela sur :

    https://groups.google.com/g/fr.soc….

    Il me semble que libé n’en montre de loin pas assez.

    Sur ce site, je suis plusieurs pseudos. 1% ou % ou encore u2. et bien d’autres aussi mais j’ai oublié..

    Pourquoi plusieurs pseudo ? Pour être lu tout simplement. Ça plonk dur sur ce groupe.

    https://groups.google.com/g/fr.soc….

    Bon il me reste à suivre un peu si je le peux, car j’ai des problèmes de santé et de déménagement.

    Amitiés.

    Marcel

    Répondre à ce message

  • Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou 31 mars 13:46, par Vincent

    Eh oui, les trotskistes se démasquent encore une fois ! Bel article, merci !

    Vincent

    Répondre à ce message

  • Excellent. Poutou et ses incurables demeurés version pseudo révolutionnaire du Bobo.
    B.A.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0