VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Ce sont les USA qui ont commandité le terrorisme à Moscou

Ce sont les USA qui ont commandité le terrorisme à Moscou

lundi 25 mars 2024, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 25 mars 2024).

Crocus City Hall - Les russes n’ont pas tué les terroristes donc ce n’est pas Poutine qui a commandité le terrorisme

On pouvait se poser la question comme l’a fait la télé :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article17919

Mais le plus souvent, par exemple en France, quand il y a du terrorisme commandité par l’État (4), les terroristes ou prétendus tels se font dézinguer tout de suite afin qu’ils ne puissent pas parler. Afin qu’ils ne puissent pas dénoncer que les commanditaires sont les services secrets de l’État français : Mohamed Merah (0), Charlie Hebdo (1), Bataclan (2).

Par contre, en Russie, pour l’attentat du Crocus City Hall, les services russes ont arrêté les terroristes vivants afin de les interroger.

Ce n’est pas non plus DAECH ou de quelconques islamistes qui ont fait le coup, car les islamistes n’essaient pas de s’enfuir après avoir accompli leur oeuvre. Ils se battent jusqu’à la mort ou se suicident avec une ceinture d’explosifs, pour devenir des martyrs et aller au paradis d’Allah.

Le moment choisi pour le massacre du Crocus est d’ailleurs un vendredi de Ramadan, alors que des musulmans n’envisageraient certainement pas de perpétrer un massacre de civils non armés à une occasion aussi sacrée.

Ses combattants de base ne le savent bien sûr pas ; mais, la direction de DAECH appartient à la CIA (3). Il était par conséquent facile pour la CIA d’obtenir que DAECH reconnaisse l’attentat.

Les terroristes étaient en fuite vers l’Ukraine. Donc ils avaient le soutien de l’Occident. On en conclue que c’est l’Occident (c’est-à-dire les USA) qui a commandité cet attentat. Son but était de déstabiliser Poutine après son succès gigantesque aux élections présidentielles, en faisant croire aux Russes qu’il était incapable de les défendre contre DAECH.

(0) Mohamed Mérah était innocent et a été tué d’une balle dans la tête :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3978

(1) L’attentat de Charlie Hebdo :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8342

(2) L’attentat du Bataclan :

http://mai68.org/spip/spip.php?article9449

(3) Preuves que la direction de DAECH appartient à la CIA :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article9517

(4) La manipulation du terrorisme par l’État :

Pour bien comprendre la manipulation du terrorisme par l’État, son mobile et sa technique, voici un recueil de références indispensables présentées sous le titre « Terrorisme d’État sous faux drapeau, esquisse d’une bibliographie » :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1053


Ce n’est pas ISIS a déclaré Margarita Simonyan, rédactrice en chef du groupe de médias mère de Spoutnik, Rossiya Segodnya.

https://brunobertez.com/2024/03/23/…

23 mars 2024

Ceci n’est pas ISIS – Rossiya Segodnya, rédactrice en chef sur l’attaque de la salle de concert de Moscou

L’Ukraine et l’Occident ont eu recours à des opérations sous fausse bannière pour persuader tout le monde que l’EI* était derrière l’attaque terroriste perpétrée dans la salle de concert de l’hôtel de ville Crocus, près de Moscou, a déclaré Margarita Simonyan, rédactrice en chef du groupe de médias mère de Spoutnik, Rossiya Segodnya.Le chef du groupe de médias a souligné que les noms et les visages des auteurs sont déjà connus des autorités et que les terroristes ont tout révélé lors des interrogatoires.

« Il est immédiatement devenu évident pourquoi les médias américains affirmaient à l’unisson qu’il s’agissait de l’EI », a-t-elle déclaré.

Simonyan a expliqué que les auteurs ont été choisis pour mener l’attaque de manière à permettre à l’Occident de persuader la communauté internationale que l’Etat islamique était derrière l’attaque.

« Un tour de passe-passe basique. Le niveau d’un monteur de dé à coudre ferroviaire », a-t-elle ajouté. » Cela n’a rien à voir avec ISIS. Ce sont des Ukrainiens. »

Elle a ajouté que l’enthousiasme affiché par les médias occidentaux lorsqu’ils ont tenté de persuader tout le monde que l’EI était responsable avant même que les arrestations ne soient effectuées les a complètement trahi.

« Ce n’est pas ISIS. Il s’agit d’une équipe bien coordonnée composée de plusieurs autres abréviations également largement connues », a conclu Simonyan.

La fusillade s’est produite vendredi soir dans la salle de concert Crocus City Hall, juste à l’extérieur de Moscou, et a été suivie d’un incendie massif, faisant au moins 143 morts.

Dans les heures qui ont suivi l’attaque, les médias occidentaux ont insisté sur le fait que l’organisation djihadiste radicale ISIS était à l’origine de cette attaque, tandis que les responsables ukrainiens ont également déclaré qu’ils n’avaient rien à voir avec la tragédie.

Cependant, les suspects ont été arrêtés dans la région russe de Briansk, près de la frontière ukrainienne. Selon les données fournies par les forces de l’ordre, ils disposaient d’une base de soutien de l’autre côté de la frontière.

En prime

Les officiers du FSB ont été chargés par leurs dirigeants de prendre vivants toutes les personnes impliquées dans l’attaque terroriste.

Plusieurs sources de la Base le rapportent.

À la suite de l’opération, les forces de sécurité ont réussi à accomplir cette tâche : les quatre terroristes qui ont attaqué des personnes à Crocus ont été arrêtés.

Dans le même temps, les agents des renseignements ont pu identifier rapidement les complices des tireurs. Cela a permis de découvrir à temps l’itinéraire des terroristes.

En outre, selon la base, les agents du FSB ont demandé aux services opérationnels de prêter attention aux téléphones perdus à Crocus. Grâce à cela, il fut bientôt possible de trouver le numéro de téléphone de l’un des terroristes présents dans la salle. Cette découverte devrait permettre d’identifier toutes les personnes impliquées dans le crime.

En prime

Le bilan s’élève désormais à 143 morts, les corps étant toujours en train de récupérer les corps incendiés du théâtre. Deux Russes ont attaqué l’un des terroristes alors qu’il rechargeait et l’ont frappé avec son propre pistolet. Alors que le gars gardait une sortie, beaucoup ont été sauvés par cet acte. Les terroristes se dirigeaient vers la frontière et une autre réserve d’armes avec laquelle ils envisageaient de pénétrer en Ukraine. Des téléphones ont été récupérés.

EN PRIME

MOSCOU, le 23 mars. /TASS/. Un homme arrêté parce qu’il est soupçonné d’être impliqué dans l’attaque de l’hôtel de ville de Crocus a déclaré qu’on lui avait promis une récompense de 500 000 roubles (5 400 dollars), selon une vidéo publiée sur la chaîne Telegram de la rédactrice en chef de RT, Margarita Simonyan.

« J’ai abattu des gens au Crocus pour de l’argent ; [on m’a promis] environ 500 000 », a-t-il déclaré.

Le détenu a ajouté que la moitié de l’argent avait été transférée sur sa carte, alors qu’on lui avait promis de recevoir l’autre moitié plus tard. Il a perdu la carte alors qu’il tentait d’échapper aux forces de l’ordre.


Crocus : "La possibilité d’une ingérence occidentale est très grande", selon un analyste brésilien

https://fr.sputniknews.africa/20240…

17:09 24.03.2024 (Mis à jour : 17:10 24.03.2024)

À titre de comparaison, Robinson Farinazzo, analyste militaire et officier de réserve de la Marine brésilienne, a rappelé, dans une interview à Sputnik, l’attaque qui a eu lieu cette année en Iran près de la tombe du général Soleimani.

"[L’attaque de Crocus] présente les mêmes caractéristiques que l’attaque qui a eu lieu en Iran il y a quelques mois sur la tombe du général Soleimani, qui a tué des dizaines de personnes." Daech* a alors revendiqué l’attaque mais l’Iran n’y a pas cru.

Il "savait qu’il s’agissait d’une attaque sous fausse bannière et a recherché les véritables auteurs, tout comme les Russes savent aussi qu’il s’agit d’une attaque sous fausse bannière et poursuivront probablement les responsables."

Et de rappeler qu’en janvier 2024, Victoria Nuland, sous-secrétaire d’État américaine aux Affaires politiques, avait fait, à Kiev, "une déclaration selon laquelle la Russie aurait des surprises". 12 jours plus tard, le 12 février, elle a démissionné.

"La grande question qui se pose est de savoir comment Daech*, qui se trouve dans une situation de faiblesse après la défaite en Syrie, pourrait orchestrer une attaque majeure à ce niveau à Moscou, sans encadrement, sans assistance, de manière indépendante", a pour sa part douté, dans une interview à Sputnik, Boris Zabolotsky de l’université fédérale du Rio Grande do Sul.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Attaque terroriste au Crocus : le MI-6 et la CIA sont-ils en cause ?

https://fr.sputniknews.africa/20240…

15:47 24.03.2024

Un ex-conseiller du Pentagone n’exclut pas l’implication dans l’attentat des agences de renseignement britannique et américain.

"Je n’en ai aucune idée, mais il ne fait aucun doute que les MI-6/CIA étaient impliqués", a écrit Douglas Macgregor sur un réseau social.

Les auteurs de l’attentat seraient "directement liés aux éléments musulmans combattant au nom de l’Ukraine", selon lui. Il n’a cependant fourni aucune preuve à l’appui.

Le colonel à la retraite ne peut pas en outre répondre à la question de savoir si les assaillants étaient affiliés à Daech* ou pas.

Les corps de 137 personnes ont été découverts à ce stade dans la salle de concert en banlieue de Moscou. 180 personnes ont été blessées.

*Organisation terroriste interdite en Russie


Déclaration de Ziouganov : Mémoire éternelle aux morts, châtiment aux criminels !

https://histoireetsociete.com/2024/…

24 mars 2024

Face à une telle analyse, que nous sommes nombreux à partager, mais qui ne trouvera ni publication, ni écho dans ce malheureux pays qu’est la France “atlantisée”, vassalisée, militarisée, il m’apparait totalement dérisoire désormais de continuer à déplorer la lâcheté de la gauche et du PCF, la complicité manifestée avec Macron. Une conclusion s’impose : j’ai fait un pari, celui de croire qu’il y avait un possible, je l’ai perdu, il probable que ce qui naitra est encore inconnu. Pour le moment, il n’y a plus rien à dire et je m’y tiendrai, plus rien à regretter, il n’y a que le silence celui qui dit sa dernière honte aux camarades russes… je n’interviendrai plus sur “le communisme” français, le contrat est totalement rompu, nous n’avons plus de langage commun. Ils font leur choix, ce n’est pas le mien, le leur reprocher est du temps perdu et il m’en reste peu pour tout ce qui est à connaitre dans un monde qui nait, même si comme disait Lénine le cadavre de l’ancien pourrit au milieu. Je parle en mon seul nom et de ce qui sera désormais à la base de mes contributions dans ce site, c’est une décision qui n’appelle aucun commentaire et s’il y en a ils ne seront pas publiés. (note de Danielle Bleitrach pour histoireetsociete)

Déclaration du Présidium du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie

Une terrible tragédie s’est produite en Russie. Cela a choqué notre pays et tous les habitants consciencieux de la planète. Le monde regarde ce qui se passe avec anxiété et tension, s’inquiétant avec nous, pleurant les morts. Service de presse du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie

2024-03-23 ​​​​​​17:17

https://kprf.ru/party-live/cknews/225209.html

Ziouganov Gennady Andreïevitch

Président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, chef de la faction du Parti communiste à la Douma d’État de l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie

Les victimes de l’attaque terroriste contre la salle de spectacle Crocus à Krasnogorsk, près de Moscou, n’étaient ni des militaires ni des agents des forces de l’ordre. C’étaient des citoyens pacifiques venus au concert la veille du week-end. Parmi eux se trouvent des femmes et des enfants. Dans le cadre de cette tragédie sanglante, nous exprimons nos sincères condoléances aux familles des victimes et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Rien ne peut justifier cette attaque lâche et impitoyable. Seuls des monstres ayant perdu toute notion de miséricorde peuvent cyniquement tirer sur des personnes non armées. Nous sommes tous unis par une profonde indignation, le désir de comprendre ce qui s’est passé, de punir les responsables et d’empêcher que cela ne se reproduise à l’avenir.

Il ne fait aucun doute que l’attaque a été soigneusement préparée. Il s’agit de la plus grande attaque terroriste perpétrée en Russie depuis vingt ans, depuis la tragédie de Beslan. L’objectif de ceux qui ont ordonné ce crime ignoble est de semer la peur et la confusion parmi les citoyens du pays et de forcer les autorités à faire des concessions sur les questions internationales.

Les détails de l’organisation de cette ignoble attaque restent à clarifier par l’enquête. Cependant, il est déjà clair qu’elle est le résultat de ces formidables processus dans lesquels l’humanité est plongée. La période de développement relativement paisible touche à sa fin. Le rictus de l’impérialisme devient de plus en plus vicieux et ses actions de plus en plus cruelles. Nous, communistes, savons bien que le principal sponsor du terrorisme est le capital oligarchique. Telles sont ses méthodes : tuer et intimider, raser la population civile avec des bombardements massifs, bombarder les villes avec des bombes au phosphore et à l’uranium.

Voulant conserver le pouvoir et la richesse entre leurs griffes, les forces de l’impérialisme incitent de plus en plus à des conflits sanglants, dressant les peuples les uns contre les autres, et ne dédaignent pas les méthodes les plus viles. L’Ukraine et la Russie constituent l’un des plats les plus savoureux pour ces milieux brutaux.

Ces derniers mois, le glissement du régime de Bandera vers des tactiques terroristes est devenu de plus en plus évident. Incapable de gagner sur le champ de bataille, la junte retranchée à Kiev recourt de plus en plus au sabotage dans l’espoir d’intimider nos citoyens. Plus d’une fois, les forces armées ukrainiennes ont tenté d’attaquer les colonies frontalières de la Russie afin de se moquer des civils et d’exprimer leur colère contre tous ceux qui parlent fièrement russe.

Pour atteindre leurs objectifs, les néo-nazis utilisent de plus en plus leur « loup-garou » et forment des agents munis de passeports russes. On a appris que des membres d’une organisation terroriste qui poursuivaient le travail des traîtres de Vlasov étaient arrêtés à Moscou. Leurs armes, l’attirail nazi et les moyens de communication avec les conservateurs de Kiev ont été confisqués. Les jeunes gens se préparaient à attaquer nos concitoyens. Le criminel Boudanov avait déjà parlé ouvertement des projets du SBU d’organiser de telles atrocités.

Ce qui a été commis dans la soirée du 22 mars à la frontière de Moscou et de la région de Moscou est un crime monstrueux. Les terroristes ont soigneusement chronométré le carnage. Ils ont fait irruption dans le bâtiment de Crocus et ouvert le feu sur les gens. Ensuite, ces monstres ont mis le feu à l’auditorium et ont déclenché un incendie à grande échelle dans le bâtiment.

Nous considérons le crime commis comme un crime grave et sans prescription. Ses auteurs, organisateurs et inspirateurs doivent subir un châtiment mérité. C’est ce qu’attendent les parents et amis des personnes tuées dans l’attentat terroriste. Des millions de victimes des bombardements dans les régions du Donbass, de Zaporozhye et de Kherson le crient. Cela est requis par la justice élémentaire et par la nécessité de protéger notre peuple contre de tels crimes. La tâche des autorités est de prendre les mesures les plus énergiques pour empêcher que ce qui s’est passé ne se reproduise.

La Russie est une cible de l’agression de l’OTAN qui veut la détruire. Dans ces conditions, une politique pleinement adaptée à la situation actuelle est extrêmement importante. Il faut éviter toute agitation, peser chaque étape et agir le plus énergiquement possible lorsque les décisions ont mûri et sont devenues absolument nécessaires.

Une guerre de destruction a été déclenchée contre nous. Et il est impossible de ne pas participer à la guerre. Il est impossible d’y gagner en combattant sans enthousiasme. La prise de conscience de l’ampleur des menaces devrait devenir la base pour faire passer le pays sur la voie de la mobilisation avec un refus total de l’État de suivre les principes des « fringantes années 90 ». Le caractère destructeur de la politique libérale est évident dans tous les domaines – depuis la fuite incessante des finances russes à l’étranger jusqu’à l’état d’esprit et d’âme empoisonné par l’antisoviétisme et la russophobie.

Le fascisme engendre toujours la guerre, la haine et la terreur. Ce n’est qu’en résolvant les problèmes de l’opération militaire spéciale visant à dénazifier l’Ukraine et en améliorant la vie de la société russe elle-même que nous garantirons à notre pays une vie paisible et un avenir décent !

Les peuples de Russie ne peuvent pas être intimidés ! Nous relèverons tous les défis. La réponse à la haine des terroristes et de leurs protecteurs sera l’unité du peuple dans la lutte pour l’indépendance de la Russie et pour un monde juste !

Gueorgui Ziouganov,

Président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie.

9 Messages de forum

  • Oui, tu as parfaitement raison. Pour Mohamed Mérah, Je connais tres bien l’histoire. Sa maman avait témoigné que l’agresseur des militaire de Toulouse avais un cicatrice sur le visages ce témoignage a disparue d’internet. et aussi qu’il était un agent de renseignements Français. Pour le Bataclan, je trouve inadmissible que le chef "préfet" de l’époque, explique que la force explique que les militaires de l’action "sentinelle" ne sont pas équipé et formé pour une action contre les terorristes ? . Ce mec n’a même pas été renvoyé et lors du procès aucun vrais responsable n’a été punis. Pour Nice, même constat plein de choses, témoignages ont disparus d’internet.

    Ex ; le chauffeur avait reçu 80000 euros sur son compte. Me souviens plus si c’est avant ou apres son action ? L’homme qui a reussi a stopper le chauffeur alors que les flics ne pouvaient pas, à disparu des merdias ?

    Pour les terroristes de Moscou, même chose. Je trouvais très suspect que l’EI revendique aussi rapidement cette action. Normalement ils attendent des jours. Bravo aux Russe. Bravo Poutine.

    Patrick

  • Certains pensent que ce sont plutôt les anglais.

    https://brunobertez.com/2024/03/24/…

    Amicalement
    BA

    • Salut,

      Cela revient au même. Les USA utilisent souvent les Anglais pour leur servir de proxy dans leurs basses oeuvres. Par exemple, c’est Boris Johnson qui avait été dire à Zélensky de continuer la guerre.

      Et, de toute façon, jamais les Anglais n’auraient fait un truc pareil sans l’aval des Américains.

      Par ailleurs, c’est la CIA qui gouverne DAECH et pas le MI6. C’est donc la CIA qui a ordonné à DAECH de revendiquer l’attentat

      Amicalement,
      do
      http://mai68.org

    • Bonjour do,

      Lors de la défaite de Daesh en Syrie face au régime de Bachar Al-Assad soutenu par l’armée russe et le Hezbollah, les américains ont évacué les survivants par hélicoptère vers l’Afghanistan où les jihadistes ont affronté les taliban puis lors de la débâcle de l’ISAF, ils ont créé l’Etat islamique du Korassan, le long de la frontière iranienne, une autre partie des jihadistes mêlée à la débandade de l’armée nationale afghane (ANA) sont entrées au Tadjikistan. L’objectif stratégique de la CIA est d’ouvrir un nouveau front en Asie centrale afin de soulager l’effort de guerre occidental en Ukraine. En vain. https://www.taghribnews.com/fr/news…

  • Grazie do per questi interessanti documenti.
    Un caro saluto
    Ireo

  • Bonjour do,

    Selon l’officier de renseignement Jacques Baud : "la France et le Royaume-uni seraient les boutefeux de l’attaque du Crocus City Hall".

    Le colonel de la confédération helvétique émet cette hypothèse : le départ de la va-t-en-guerre Victoria Nuland du Département d’état américain, le 5 mars, aurait été le signal de l’engagement de terroristes financés, entraînés et armés par les services secrets français et anglais présents en Ukraine ; le 7 mars les premiers repérages ont lieu dans la salle de concert du Crocus City Hall où devait se produire le chanteur russe Chaman.

    Le renseignement est donné immédiatement par les américains aux russes précisant que l’attentat aura lieu dans les 48 heures ; le Kremlin n’y croit pas et voit-là une simple tentative de déstabilisation…

    Un des terroristes tadjik arrêté par le FSB est un ancien volontaire de la légion internationale en Ukraine ; les 4 terroristes se déplaçaient vers la frontière ukrainienne située à 350 kilomètres de Moscou toujours avec la même voiture qui les avait conduit au lieu de l’attaque. La voiture est de marque française (sic).

    Si l’hypothèse de Jacques Baud est avéré, Macron a intérêt à ne plus quitter son gilet pare-balle.

    https://www.youtube.com/watch?v=y2C…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0