VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Combien Tchernobyl a-t-il tué de personnes ?

Combien Tchernobyl a-t-il tué de personnes ?

jeudi 27 avril 2023, par do (Date de rédaction antérieure : 5 avril 2020).

Le 26 avril 1986 à 01 h 23 et 45 secondes, le réacteur n°4 de la Centrale de Tchernobyl explosait

Rien qu’aux USA, et rien que pendant les trois mois d’été qui ont suivi Tchernobyl, il y a eu 40 000 morts dues au fameux nuage radioactif. Et Tchernobyl a continué à tuer pendant des années, et tue probablement encore.

Cela avait été évalué de la façon suivante :

On a constaté qu’aux USA, cette année-là, pendant l’été, il y avait eu 40 000 morts de plus que lors des étés habituels. On a pensé à Tchernobyl, mais il fallait vérifier. Cela s’est fait ainsi : Les USA sont divisés en 50 États. Il avait plu pendant que le nuage passait sur certains États, et sur certains autres il n’avait pas plu. Il se trouve que les morts supplémentaires se répartissaient pile dans les États où il avait plu pendant que le nuage de Tchernobyl leur passait dessus.

TCHERNOBYL - Le rapport secret de l’AIEA, ainsi qu’une analyse des causes de l’accident est disponible aux liens suivants :

Le rapport : http://mai68.org/spip/spip.php?article1368

Les Causes : http://mai68.org/spip/spip.php?article1369

Pour l’essentiel sachez que les alarmes avaient été désactivées. Pour quelles raisons ? Cliquez le lien juste ci-dessus et vous le saurez.

Le jour d’après

Le jour d’après

Sarcophage-passoire qu’il faut refaire régulièrement tellement la radioactivité de Tchernobyl l’attaque avec agressivité.

https://youtu.be/tJKxtZYKrWw

Stunning drone footage of the Chernobyl sarcophagus boasting ArcelorMittal steel

ArcelorMittal - 8 janvier 2016

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

New footage from a drone flying over the site of the Chernobyl nuclear power plant shows the latest advances in securing the site of the 1986 accident. The video focusses on the giant arch that will shelter the damaged reactor 4 upon completion in late 2017. ArcelorMittal has supplied around 164,000m2 of steel for the project.

De nouvelles images obtenues par un drone survolant la centrale de Tchernobyl montrent les dernières avancées de la sécurisation du site, devenue indispensable après l’accident nucléaire de 1986. La vidéo se concentre sur l’arche géante qui abritera, fin 2017, le réacteur 4 endommagé. ArcelorMittal a fourni environ 164 000 m2 d’acier pour le projet.

Où en est le chantier de confinement de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Trente ans après la catastrophe, comme le montrent ces images, la situation est encore loin d’être résolue.

https://www.lci.fr/high-tech/video-…

26 avr. 2016 14:13

Le service METRONEWS

Le 26 avril 1986, la centrale de Tchernobyl, en Ukraine (ex-URSS), connaissait la plus grave catastrophe nucléaire du XXe siècle. L’incident fut le premier a être classé au niveau 7, le plus élevé sur l’échelle internationale des évènements nucléaires.

Pour isoler le réacteur n°4, ravagé lors de l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986, une gigantesque arche est en cours de construction depuis 7 ans en Ukraine. Ces images tournées avec un drone par le groupe ArcelorMittal en janvier dernier montrent son avancement. [Voir la vidéo dans l’encadré ci-dessus]

La conception du sarcophage pose question

Un premier sarcophage avait été érigé à la hâte six mois après la catastrophe. Sous cette coquille de béton et d’acier, des matières hautement radioactives sont encore présentes, dont 190 tonnes de combustible (uranium) sont prises dans un amalgame vitrifié de déchets de béton et d’acier.

"Les conditions extrêmement difficiles d’intervention n’ont pas permis d’assurer une conception parfaite du sarcophage", rappelle toutefois Bouygues Construction dans un communiqué publié en février dernier. Les composants du toit ont dû être posés à distance à l’aide de grues. Il n’a pas été possible d’assurer leur jointure étanche."

50.000 personnes contraintes à l’exil

L’explosion et la radioactivité dégagée auraient fait au moins 9000 morts, selon les chiffres du gendarme nucléaire de l’ONU (AIEA), contre 100.000 pour Greenpeace. Ce désastre nucléaire a contraint 50.000 personnes à l’exil. Trente ans après la catastrophe, les travaux de construction d’une arche de confinement gigantesque se poursuivent encore.

Notes de do :

En fait, 600 000 personnes avaient été déplacées juste après l’explosion. La radioactivité entraine des changement génétiques. Des champignons auparavant comestibles étaient devenus mortels. Divers pins ont changé de couleur.

Il avait plu sur la Corse pendant que le nuage de Tchernobyl passait au-dessus, ce qui fait que la Corse avait été terriblement touchée, surtout que le gouverne-ment français disait que c’était sans danger. Donc les Corses n’ont pris aucune précaution. Un an après, une vidéo Canal+ avait montré les dégâts sur la Corse : des animaux morts-nés, des animaux nés avec deux têtes ou cinq pattes, etc. il y en avait plein ! Cette vidéo était néanmoins très pudique. Elle ne montrait pas les humains à deux têtes ou cinq pattes.

Quelques années auparavant, le 28 mars 1979, avait eu lieu une autre catastrophe nucléaire, ayant entrainé elle aussi le déplacement de 600 000 personnes. Celle de Three Miles Island. Mais, comme c’était aux USA et pas en URSS, on n’en a que très peu parlé, et le souvenir en a été effacé avec autant d’efficacité que Staline effaçait Trotski sur les photos de famille.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0