VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES !

QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES !

jeudi 18 février 2021, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 18 avril 2010).

27 juillet 2007

QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES !

    Je pense que TOUTES les drogues et leurs modes d'emploi détaillés devraient être livrées dans toutes les pharmacies anonymement et gratuitement.

http://mai68.org/ag/1182.htm
http://cronstadt.org/ag/1182.htm
http://kalachnikov.org/ag/1182.htm
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=84184&id_mot=21#commentaires

        Salut à toutes et à tous,

    Je pense que TOUTES les drogues et leurs modes d'emploi détaillés devraient être livrées dans toutes les pharmacies anonymement et gratuitement.

    Un jour, j'aurais le temps d'expliquer pourquoi.

    Heu... Tiens, finalement, c'est peut-être moins long que j'avais peur (du moins si je me contente de vulgariser rapidement)

    Tous les jours faut que je mange, que je chie, que je pisse, etc. Et bien, le drogué à l'héroïne a seulement une chose de plus par jour à faire : quelques piqûres d'héroïne.

    Mais, c'est dangereux parce que c'est illégal, et donc, à cause de ça, on risque de se faire coincer par les flics et, surtout, c'est très cher.

    Si le drogué a sa drogue anonymement, librement et gratuitement (en pharmacie, l'héroïne coûte rien !), le problème essentiel de la drogue disparaît :

    Plus besoin de dealer pour en avoir, plus besoin de voler pour s'en procurer, plus besoin de se poser des questions sur la qualité ou de se demander si on en aura demain etc.

    Bref, quand le junkie sait qu'il aura ce qu'il lui faut gratuitement et anonymement en pharmacie, il peut mener une vie normale comme tout le monde, et sans faire chier personne.

    Et dans un tel cas, pour le drogué, se faire un fixe, c'est rien de plus que pour moi de devoir faire un repas.

    Et le drogué peut même s'intégrer parfaitement dans cette société pourrie et bosser comme un con et s'occuper de ses enfants, etc.

    Choses qu'il ne peut pas faire actuellement à cause de l'illégalité de la drogue.

  Bien à vous,
  do
  http://mai68.org

    Post-scriptum :

Je pense que si la drogue est illégale, c'est parce qu'en fait ce sont les services secrets qui la vendent (ce sont eux qui sont les dealers principaux, c'est-à-dire tout en haut de la hiérarchie du deal).

Il leur faut que ce soit illégal pour que ce soit cher :

Qui dit service secret dit fond secret.

Souvenez-vous de la "French connexion" en 1973, l'enquête s'est arrêtée quand on est remonté jusqu'au troisième dans la hiérarchie du SDECE, appelé aujourd'hui DGSE. Si on était allé plus loin, il aurait fallu remonter encore plus haut dans la hiérarchie des services secrets.

Et je sais d'autres choses ...

Et peut-être vous aussi...

C'est la CIA qui a introduit l'héroïne en milieu hippie, à l'époque. Ils avaient fait de la propagande comme quoi l'héroïne, cétait pas dangereux et que ça permettait même de décrocher de la morphine !

C'est la CIA qui a introduit l'héroïne à Harlem : il vallait mieux qu'un jeune Noir devienne junkie plutôt que Black Panther,

Etc.

On n'en finirait pas.

Tiens, Moon, de la fameuse secte, appartenait en fait à la CIA et était le champion mondial du deal de morphine et d'héroïne.

Et puis, quand les Talibans étaient arrivés au pouvoir, en Afghanistan, ils avaient interdit la culture du pavot (interdiction qui avait été suivi d'effet)

Mais, depuis que les Américains ont envahi ce pays, la culture du pavot a repris de plus belle : c'est avec le deal de drogue que les Américains financent la guerre !

___________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
DIVERSES RÉACTIONS :

1°) L'héro c'est pas du chocolat !

C'est dangereux de parler ainsi des drogues dures...

Autant ce discours s'applique assez bien aux consommateurs de cannabis, ou aux consommateurs irreguliers de drogues en general, mais pas lorsqu'il s'agit d'une consommation reguliere de drogue dure (hero, coke, crack, alcool...) qui peuvent avoir des effets assez desastreux sur la personne, tant physiquement que moralement

Pousser le cynisme jusqu'a dire que la france s'accommode tres bien de ses alcooliques (legaux), et quelle s'accomoderait tout aussi bien de ses junkies (illegaux), revient à évincer le probleme que la consommation régulière de drogue dure n'est jamais sans consequences pour l'individu

Une solution serait plutot de fournir certes legalement ces drogues, mais d'y ajouter un suivi medical (anonyme bien entendu), comme ça peut être le cas pour les diverses drogues medicamenteuses légales (couper la poire en deux en gros)

2°) Cannabis

Ne pas mettre

le cannabis dans les drogues dure ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Légalisation du cannabis ! !

Corinne

3°) subutex ou subu sub etc

il est evident que l'État francais permet l'accès à cette drogue dure et ce sans informer correctement : en prison tu peux toucher un subu pour une clope ou un joint alors qu'il existe une vrai dependance à ce produit plus forte qu'à d'autres drogues et que c'est plus dangereux alors ciao

4°) Cercle vicieux...

La prohibition renforce la transgression. La transgression augmente la jouissance mais la pression de la prohibition augmente le stress, qui lui-même incite à la consommation. Conclusion : la prohibition incite à la consommation de cannabis frelatés et souvent extrêmement dangereux, sans aucune surveillance médicale et toxicologique, tandis qu'elle permet aux ghettos institutionnalisés de survivre avec un taux de chômage à 40% chez les jeunes d'origine maghrébine non consommateurs d'alcool. L'hypocrisie de nos experts français n'a d'égale que celle de notre magnifique humaniste national, Bernard Kouchner, qui réclamait une légalisation il y a quelques années à peine. Allez Nanar, fait ton OUTING à la télé, redit tout fort à Notre Bien Aimé Président Unique, que tu as tiré sur le pétard dans ta villa corse... Unclecash http://rushes.yi.org

5°) Réponse à la réaction 4

Où as-tu vu que le cannabis pouvait être "extrêmement dangereux", à part à la télé ?

Et où as-tu vu que le commerce de la drogue "permet aux ghettos institutionnalisés de survivre avec un taux de chômage à 40% chez les jeunes" ailleurs que dans le discours du sarkonazi ?

Et d'où sort cette précision : "jeunes maghrébins", sinon dans le discours du même petit dictateur national ?

A+
do
http://mai68.org

OUVREZ LES YEUX FERMEZ LA TÉLÉ !

6°) Aveugle ou sourd ? (réponse au numéro 5)

En usage mesuré, le cannabis de bonne qualité n'est pas nuisible en tant que tel, c'est bien ce que nous signalons, contrairement aux "produits parfois dangereusement frelatés" qui circulent au marché noir.. Quant aux jeunes non consommateurs d'alcool, dont les grands pères, les pères et les frères du Rif , du Congo de Jamaïque ou de Kabylie fêtent les jours en tirant sur la pipe ou le joint, il n'y avait là qu'un constat sociologique. Les rastas chics, les bobos, les "révolutionnaires"savent où se fournir pour les fêtes et les concerts. Et c'est toujours Momo qui trinque quand ça foire à Saint Ouen. Ghetto institutionnalisés, oui, par le cynisme du PS et de l'UMP, le racisme ordinaire des Français. 40% de chômage chez les jeunes d'origine africaine ou maghrébine, bac +6, Mouss va bosser chez Quick et ne trouve pas de studio. On en fait des chansons !. Alors camarade "mai68" relis avant de m'assimiler à un néoconsitu... ! Unclecash Far From L.A. http://rushes.yi.org

7°) JOINT DU MATIN N'ARRÈTE PAS LE PÉLERIN !

Réponse à 6

Tu dis : « En usage mesuré, le cannabis de bonne qualité n'est pas nuisible en tant que tel »

Mais un ami bien blanc qui ne se fournissait pas chez les "Arabes" me disait toujours :

JOINT DU MATIN N'ARRÈTE PAS LE PÉLERIN !

Et quand auprès de lui il voyait quelqu'un rouler une clope, il lui disait :

« Tu vas quand même pas rouler une clope, tu vas bien rouler un joint ! »

Et quand quelqu'un lui rendait visite, il l'accueillait systématiquement en roulant un joint.

Et quand il y avait une soirée, chaque nouvel arrivé était le prétexte de rouler un joint pour le lui faire allumer.

Une fois, y'a même des témoins de Jéhovah qu'il a accueillis avec un joint : ils sont partis en courant :

VADE RETRO SATANAS !

Et ils sont jamais revenus !

La démesure était TOTALE comme il se doit et la conséquence était la joie de vivre et la fête permanente.

8°) À chacun son ivresse...

Réponse à 7

A chacun sa démesure. Un musicien qui abuse de la ganja africaine avant d'entrer en session risque parfois de rater une mesure. Tout dépend de l'usage et du moment, et à chacun ses choix de vie. Alors cousin du "joint du matin" ne vient pas invoquer Satan là où il n'est pas. Il est dans le sable, le chocolat, les cires, le plastique mélangé au shit qui tue les poumons aussi sûrement qu'un nuage de dioxine pure. Rien à voir avec le désir de "la fête permanente" si chère à Raoul Vaneigem. Le désir est un luxe du ventre plein... Autrement on parle de besoin. Et effectivement, les Coffee Shops sont devenues un besoin social moderne que la France sécuritaire et ivrogne tient à ignorer superbement !

Unclecash http://rushes.yi.org

9°) Un peu de sérieux, le henné, c'est pas cher du tout, et c'est inoffensif  ! (Réponse à 8)

unclecash http://rushes.yi.org, on dirait du Dr Olievenstein !

Tu serais pas finalement un peu curé, toi aussi ?

Tu ne sais même pas que pour allonger le hashish on met tout simplement du henné, ce qui est absolument sans danger !

Tu n'y connais rien alors tais-toi !

10°) Allonger le chichon (Réponse à 9)

Effectivement, chez les pauvres du Maroc, on allonge le produit pur traditionnellement au henné qui n'est pas trop toxique. Mais les petits joueurs fauchés qui découvrent le business ne sont pas toujours dans "la tradition", loin de là. Récemment, il y a eu une série d'intoxication pulmonaires et hépatiques sévères à cause de mélanges hasardeux, c'est comme pour la vodka au méthanol des Russes ou le "pot " d'opium des Polonais. Les drogues des pauvres sont des des ersatz qui détruisent plus vite encore que l'original, demande donc aux accros du crack pas cher... Le père Olive avait un rapport très ambigu à la défonce et au plaisir, paix à son âme. pour ma part je ne suis ni curé, ni prosélyte, je signale un fait, un point c'est tout. Si certains veulent goûter aux mélanges mortels de faux shit en circulation, qu'ils demandent aux stups, ils ont sûrement toute la collection du moment.... Unclecash http://rushes.yi.org

11°) Réponses à Rushes

Tout d'abord, si Jimi Hendrix et Janis Joplin étaient aussi géniaux, c'était parce qu'ils étaient en permanence sous LSD !

Quant au crack, c'est du sulfate de cocaïne au lieu d'en être le chloridrate.

Le crack est EN SOI une drogue de mort comme on disait chez les hippies.

Le crack est bien plus dangereux que la cocaïne ! qui est finalement relativement inoffensive quand on sait s'en servir, quoique ce ne puisse jamais être une drogue des grandes prises de conscience. C'est une drogue pour travailler plus longtemps et mieux, c'est tout. Le truc pour s'en servir consiste essentiellement à éviter d'accrocher en évitant d'en prendre trop souvent.

NE JAMAIS TOUCHER AU CRACK ! C'EST BIEN PLUS DANGEREUX QUE L'HÉROÏNE ! ELLE MEME PLUS DANGEREUSE QUE LA COCAÏNE !

À la cocaïne, on accroche bien moins facilement qu'à l'héroïne, mais le crack c'est la bombe atomique de l'addiction !

Pour fabriquer du crack, on prend du chloridrate de cocaïne et on remplace le chloridrate par un sulfate. Cela augmente très nettement le volume de la drogue. C'est pourquoi cette saloperie est fabriquée. Le principal danger par rapport à la cocaïne (chloridrate de) c'est qu'on accroche presque toujours au premier coup.

Comparer le hashish au crack est avant tout un non sens !

Il faut savoir aussi que les Marocains ne fabriquent du hashish que depuis les années 1960 donc parler de tradition à ce sujet est rigolo.

La production traditionnelle du Maroc, c'est le kif qu'on fume dans de petites pipes nommée sipsi (je sais prononcer mais pas écrire ce mot)

Sinon, il est clair que si celui qui veut une drogue quelconque pouvait se la procurer gratuitement et anonymement en pharmacie, il serait certain d'avoir la qualité optimum.

12°) Réponse à quelques questions

Je vois pas pourquoi il faudrait diminuer le nombre des consommateurs de cannabis.

Certains osent prétendre que : « Une personne qui consomme du cannabis court davantage de risques de passer aux drogues dures » : c'est le mensonge éternel du pouvoir !

Ce qui fait qu'on peut avoir envie de "drogue dure" c'est que cette société est une merde et qu'on ne le supporte pas (faudrait s'entendre sur les termes : par exemple, le LSD est-il une "drogue dure" au même titre que l'héroïne ou bien un lucidogène qui ne produit aucune addiction ?)

Certains répètent la même chose que le pouvoir : « il est important de ne jamais franchir le premier pas » mais les hippies disaient exactement le contraire !

Et chez les anciens égyptiens le "breuvage des dieux" que l'on buvait lors du stade final du rituel d'Eleusis était une boisson équivalente au LSD. Et, au début des années 70, une Américaine avait passé une thèse comme quoi, s'il y avait eu la révolution en France en 1789, c'était parce qu'il y avait eu dans ce pays une épidémie d'ergot de seigle en 1788 !

Quand on entend dire : « le monde illégal et criminel des drogues dures », on croirait entendre parler pasqua !

Sinon, l'équivalence "dealers = criminels" est immonde !

Bien à vous,
do
http://mai68.org

13°) "la drogue c'est l'opium du peuple"

Quelqu'un ayant fait allusion à la célèbre phrase de Marx, une autre personne lui a répondu ce qui suit :

La drogue C'est l'opium du peuple ? oui, mais pas les lucidogènes !

On peut se servir de certains produits comme s'ils étaient du valium ou de l'opium, pour attendre la mort sans trop de souffrance, mais ...

il y a des choses dont tu n'as pas idée !

Et si marx a fort justement choisi l'opium pour construire sa célèbre phrase "la religion c'est l'opium du peuple" ce n'est pas pour rien.

il n'a pas dit "La religion c'est les psylocybes du peuple"

il n'a pas dit "La religion c'est le peyotl du peuple"

il n'a pas dit etc.

Mais il a bel et bien dit :

« la religion c'est l'opium du peuple »

Ce qui prouve que Karl Marx, lui, contrairement à d'autres, savait de quoi il parlait !

Par ailleurs, si le seul bénéfice de l'opium employé seul est de permettre d'attendre la mort sans trop s'ennuyer ni souffrir ; par contre, employé avec le LSD ou bien avec le cannabis et ses produits dérivés, il permet de planer sans jamais flipper, et il catalyse l'effet de ces lucidogènes. C'est pourquoi, par le passé, l'Afghan noir était un mélange de hashich et d'opium (à 60%), et c'est pourquoi certains fumaient une pipe d'opium juste après toute prise de LSD et encore une ou deux pipes après que l'effet du LSD ait commencé.

14°) Au sujet d'un certain discours contre le LSD

On dirait le discours d'une espèce de curé. Mais, comme dans le film Hair, les curés devraient mettre du LSD dans leurs osties, peut-être ainsi y verraient-ils plus clair.

Quand on sait pas de quoi on parle, on se tait :

Expliquer la différence entre la vision du monde sans LSD et la vision du monde sous LSD à quelqu'un qui n'a jamais essayé est aussi difficile que d'expliquer à un aveugle de naissance la différence entre le bleu et le rouge !

15°) TAKE A FLY ON LSD !

Les deux ou trois premières fois qu'on essaie le LSD, il ne faut JAMAIS être tout seul ! il faut à tout prix être avec un ami qui connaît bien la chose.

C'est très important, mais ça me fatigue d'expliquer pourquoi. Celles ou ceux qui connaissent le diront à ceux qui voudront essayer.

Signé : Yellow Sunshine

24 Messages de forum

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 18 avril 2010 06:35, par Visiteur

    Merci pour cet article

    Julien

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 19 avril 2010 14:39, par Visiteur

    La morphine oui, la marijuana, non !

    http://mai68.org/spip/spip.php?article122

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 19 avril 2010 14:45, par Visiteur

    Preuve scientifique que le cannabis est efficace contre le cancer :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article560

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 19 avril 2010 14:49, par Visiteur

    Voir la vidéo mucicale de R.I.C. :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article559

  • LSD - voyage au coeur du LSD avec Arte (vidéo 50’) :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article2163

    • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 26 juin 2011 13:10, par donduciel

      je voudrez dire que la prise de LSD ne nous ffait pas du tout voir de elefants rose mais des vaches vertes, rouges et bleus qui debale la rue st-catherine de bordeaux percecuté par une bande de cerfs en rute.

  • Merci pour votre article sur la libre distribution des drogue purfi le retransmet ici => http://www.purfi.info

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 5 juillet 2011 00:18, par un gars de toutes les couleurs et originaire de la Terre

    "chez les jeunes d’origine maghrébine" … mais pas que !!

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 5 juillet 2011 00:19, par un gars de toutes les couleurs et originaire de la Terre

    et Unclecash http://rushes.yi.org … adresse inexistante, dommage

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 5 juillet 2011 00:49, par Un Usager de Drogues décomplexé

    Dans le milieu aujourd’hui, beaucoup de consommateurs de coke injecteurs (ou pas) font du crack avec leur coke (avec de l’amoniaque ou du bica) pour voir le degré de pureté du produit et pour le rendre fumable ce qui est préférable pour les veines, ou même le nez…

    On parle de coke dosée à 1-8/10 ou à 9/10 pour une très bonne, il restera toujours MOINS de produit, mais il semblera peut être plus gros.
    Au poids on obtiens toujours moins que ce qu’on avait de coke auparavant.

    Beaucoup préfèrent donc consommer la coke comme cela pour aussi la rendre fumable en doseur. Car la coke telle quelle ne se fume pas ou alors en en perdant beaucoup comparé à ce qu’on gaspille en la fumant dans un doseur.

    Après il y a ceux qui achètent du crack dans la rue, c’est souvent des gens dans des situations très précaires et accro au crack au dernier degré.
    Le crack qu’on trouve dans la rue est presque à coup sur merdique et cher.

    Voila pour le crack.

    Non on ne tombe pas accro dès la première prise, de plus la dépendance à la coke et au crack sont des dépendances qui resteront PSYCHOLOGIQUES, mais extrêmement fortes.

    Il n’est pas plus difficile de se sortir de la coke ou du crack que de se sortir de l’héro/morphine/opium/opiacé quelconque.
    Ce n’est simplement pas comparable.
    On a une dépendance physique extrême d’un côté, et une dépendance psychologique extrême de l’autre.
    Souvent aussi ceux qui sont accro aux opiacés sont accro également psychologiquement à un rituel (le shoot…). C’est pareil pour ceux qui sont accro à la coke ou au crack (il y a un rituel de consommation qui a tendance à aggraver la dépendance psychologique).

    C’était un témoignage d’une personne (moi même) qui est resté quelques années dans le milieu polytoxicomane de rue (à Paris, depuis 5-6 ans environ jusqu’à encore aujourd’hui parfois - on craque facilement lors d’une décro) et qui est aujourd’hui entrain de décrocher des opiacés à la méthadone.
    J’ai réussi à décrocher une première fois de la méthadone, je sais donc comment me débarrasser de ce produit.

    Mais par contre je tenais à clarifier un peu les choses concernant le crack, car les mensonges d’État sur ce sujet sont nombreux, la diabolisation qu’on en fait dans les écoles, énormément d’informations apportées même parfois par des associations tout à fait respectables, sont FAUSSES.

    Et ceci souvent pour faire peur aux gens.

    Et ça marche pas, la preuve, de plus en plus de jeunes consomment de plus en plus jeunes…

    La prohibition est nuisible mais effectivement vu comme c’est présenté dans l’article ça retirerai tous les soucis…

    Mais faut pas rêver, le temps de faire évoluer les cerveaux français (en tout cas, mais ceux du reste du monde aussi…), le temps de rééduquer les gens en leur disant la vérité, on a pas fini…

    Dans l’état actuel des choses, légaliser les drogues amènerait sur un marché légal tous ces produits, qui seraient gérés par les multinationales qu’on combat, donc ce serait inutile…

    Y’aurai beaucoup de choses à dire sur ce sujet……

    • On accroche très facilement au crack. Il rend très violent, et ne présente pas grand intérêt. À éviter à tout prix !

    • « Dans l’état actuel des choses, légaliser les drogues amènerait sur un marché légal tous ces produits, qui seraient gérés par les multinationales qu’on combat, donc ce serait inutile… »

      C’est bien pourquoi il faut que toutes les drogues soient fournies gratuitement en pharmacie, à la demande, sans ordonance, et anonymement.

      Ainsi, aucun commerce de drogue ne serait possible.

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 5 juillet 2011 10:32, par Un ami

    article repompé ici sans les PS >> https://droguesblog.wordpress.com/2…
    Merci Do

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 27 octobre 2011 18:33, par Visiteur

    Les plantes des Dieux :

    (Faire un clic droit sur l’un des liens, puis "Enregistrer sous")

    http://nous-les-dieux.org/images/4/…

    ou :

    http://mai68.org/spip/IMG/pdf/Les-plantes-des-dieux.pdf

  • J’espère sincèrement que cette réclamation de la gratuité des drogues, c’est juste pour plaisanter… Parce que, franchement, il y a des choses plus vitale que la drogue, n’est-ce pas ? Genre… la médecine, la nourriture, l’éducation… Alors la gratuité des drogues… On s’en fout. Et je pense que toute personne qui n’est pas un camé pensera de même. De toute façon, la gratuité, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que l’état va payer leurs doses aux drogués. Avec mes impôts. Et ça, c’est hors de question.

    • La délinquance n’est pas due à la drogue, mais à son illégalité.

      GRATUITÉ DES DROGUES !

      Salut,

      NON ! ce n’est pas une plaisanterie !

      « Toute personne qui n’est pas un camé ? » Mais es-tu bien sûr de ne pas en être un toi-même ? par exemple à la télé, ou au sport, ou à l’alcool, ou à la bagnole, ou au bio, etc.? N’es-tu vraiment accroc à rien du tout ? Tout peut servir de drogue !

      Mais revenons-en aux "drogues" au sens restrictif de ce mot.

      Tu ne veux pas payer la drogue des "camés" avec TES impôts. Mais cela t’inquiète-t-il de payer la guerre de Libye ou de Syrie avec tes impôts ?

      Et puis, il y a une chose que tu n’as visiblement pas vue. C’est que si la drogue est libre et gratuite, alors toute la délinquance liée à la drogue et à son trafic disparaît d’un seul coup. Plus de petite vieille à qui le drogué vole son sac à main dans l’espoir de se payer une dose. Plus de deal de drogue pour se financer sa propre drogue, etc.

      En fait, au sujet de TES impôts, sachant que par exemple l’héroine de pharmacie ne coûte rien, donner gratuitement leur drogue aux "camés" reviendrait infiniment moins cher à l’État que de la leur interdire !

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

      • Je suis certainement accroc à un certain nombre de choses, mais au moins je paye pour ces choses ! Je ne réclame qu’on me les fournisse gratuitement ! Et si cela ne coute quasiment rien, pourquoi le camé ne les payerai-t-il pas avec son propre argent ?

        Ce que tu racontes sur les conflits au moyen-orient, et bien sache que j’exècre les conflits armés, payer une armée régulière ne me dérange pas mais qu’elle aille faire la guerre 365 jours sur 365 oui, ça me dérange.

        Quant à la théorie sur légalisation des drogues=moins de délinquance et de crime organisé, je n’y crois pas une seconde. Les criminels trouverons toujours un trafic quelconque pour se faire de l’argent. Alors la légalisation va certainement annihiler le trafic, mais bien sur on aura droit à une belle guerre civile (ben oui on ôte le pain de la bouche de ces braves criminels, tu crois qu’ils vont se dire comme par miracle : bon bah on devient gentil et on bosse comme les autres ? Bah non ils vont se mettre en "grève" et tout faire péter) et alors soit ils trouverons autre chose à dealer, et paf vive la délinquance qui reprend, soit le gouvernement devra rétablir l’interdiction des drogues, et repaf.

        • Tu ne réclames pas qu’on te les fournisse gratuitement ? Et bien tu as tort ! parce que si tu es accroc à certaines choses, c’est dans beaucoup de cas à cause de la société qui est pourrie et qu’il te faut compenser. Donc, c’est bien la classe dominant cette société de merde qui doit payer pour compenser ses crimes (exploitation de l’homme par l’homme). Ou, comme pour le sport, c’est la société qui te fait une propagande infame pour te pousser à perdre tout ton temps libre avec le sport plutôt que de faire la révolution ; et, là aussi, puisque c’est la société qui hypnotise les gens avec la religion officielle du sport, c’est la société qui doit payer ! Quant aux choses qui seraient nécessaires à la vie aussi dans une société idéale ; alors, cela devrait être gratuit dès la naissance. Si la société veut des enfants, elle doit subvenir à leurs besoins vitaux pendant toute leur vie ; c’est le minimum qu’une société doit à ses membres !

          La suppression de l’illégalité de la drogue supprimera une bonne partie de la délinquance aussi sûrement que pour supprimer les al Capone les USA ont dû relégaliser l’alcool !

          Tu raisonnes d’une manière fausse : à te lire, on a l’impression que tu penses que c’est dans la nature du "délinquant" d’être un délinquant. C’est évidemment faux ! C’est la société telle qu’elle est qui produit ses délinquants. Être "délinquant", c’est pas génétique, contrairement à ce que pense le sarkonazi.

          Par ailleurs, celui qui est par exemple prisonnier de l’héroïne, qui est très chère à cause de son illégalité, va beaucoup ramer pour se la payer. C’est ainsi qu’un certain nombre de drogués sont amenés à la "délinquance". Ce n’est donc pas par nature.

          Et, ces prisonniers de la drogue cesseraient évidemment du jour au lendemain de piquer les sacs à mains des petites vieilles pour se procurer de la drogue si celle-ci leur était fournie gratuitement et anonymement en pharmacie. Et, au moins dans ce cas, il est facile de comprendre qu’elle doit bel et bien être gratuite. Parce qu’à ce stade, c’est avant tout un médicament.

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 14 juin 2013 14:18, par Dominique

    Il y a eu la guerre de l’opium dont le but était de coloniser la Chine pour assurer l’approvisionnement à bon marché en opium des bourgeois occidentaux. Les consommateurs de drogue étaient à l’époque uniquement des bourgeois et quelques artistes qu’ils fréquentaient. Quelques guerres plus tard, la Chine s’émancipent avec Mao et la production d’opium déménage dans le triangle d’or, c’est la guerre du Vietnam.

    Alors que les gi-ailles se faisaient tuer entre deux massacres de civils et que l’aviation US déversait des torrents de bombes, la CIA organisait la culture de pavot et sa transformation en opium dans le triangle d’or (région frontière entre le Vietnam, le Laos et la Thaïlande), ainsi que le transport de l’opium jusqu’à Marseille où elle le remettait à la mafia qui se chargeait de sa transformation en morphine et en héroïne, ainsi que de sa distribution sur les deux rives de l’atlantique.

    Quelques guerres plus tard. Les russes sont en Afghanistan, les saigneurs de la guerre utilisent la culture d’opium pour financer les armes occidentales qu’ils utilisent pour chasser les russes. Comme ils n’étaient pas mieux que les russes, la population en a marre et soutien les talibans, presque des enfants de coeur en comparaison, lesquels chassent les saigneurs de la guerre du pouvoir. C’est la Turquie qui a pris le relais de Marseille mais elle reçoit de la morphine.

    Quelques guerres plus tard vient le 11 septembre. Les talibans décident d’abandonner la culture de l’opium et brûlent les récoltes. C’en est trop pour les capitalistes qui voient tous d’un sale œil que les bourses occidentales et les États soient privés de la manne providentielle d’argent au noir que représente l’argent de la drogue. L’OTAN achève de ramener l’Afghanistan dans la préhistoire, relance la culture de pavot et donne aux Afghans la technologie nécessaire pour transformer la morphine en héroïne.

    Il ne faut pas se leurrer, pendant tout ce temps, la trafic de drogue est resté un monopole de ceux qui y avaient accès il y a un siècle, les bourgeois. Et avec la guerre d’Afghanistan, ils ont même réussis à prendre le contrôle quasi total du trafic de cannabis. Quand cette guerre à commencé, en quelques semaines, la plupart des qualités disponibles avant cette guerre avaient disparu du marché, il ne restait plus que du marocain commercial et du pakistanais commercial, le premier juste bon à passer le mal de tête, le deuxième à peine meilleur.

    C’est que ces gens ont intérêts à vendre des drogues dures, elles sont plus facile à planquer car elles prennent moins de place, elles puent beaucoup moins que le cannabis si bien que les chiens les repèrent beaucoup plus difficilement, et surtout, elles rapportent beaucoup plus,

    Les sommes en jeu sont telles, qui si les flics - qui sont toujours aux ordres de la justice et du système - recevaient l’ordre de faire leur boulot et d’arrêter tous les dealers, pas seulement la concurrence étrangère et quelques petits dealers, ce ne serait pas que les services secrets qui sauteraient mais au moins 50% de la classe politico-économique, et ça sur toute la planète. Ce n’est pas pour rien qu’à Cuba, dés la victoire de la révolution assurée, ils ont commencé les réformes en se débarrassant de la mafia. C’est, à ma connaissance, le seul pays au monde à l’avoir fait.

    "Le cannabis, c’est l’agriculture du flemmard. C’est la seule plante dont tu peux planter les graines, partir 3 mois en vacances et récolter." Dixit Bernard Rappaz, l’agriculteur-chanvrier valaisan actuellement en tôle suite à un acharnement judiciaire rarement vu en Suisse.

    • Salut Michel,

      Merci pour ton commentaire. Je suis désolé, je suis obligé d’en faire une critique, car il contient d’énormes erreurs et imprécisions.

      Par exemple, il commence par dire que la guerre de l’opium avait pour but de fournir de l’opium aux riches Occidentaux ; alors que c’est l’inverse, Ce sont les riches occidentaux qui voulaient abreuver les Chinois d’opium et les empereurs chinois qui ne voulaient pas ! Et l’Angleterre et la France ont fait la guerre pour imposer l’opium en Chine !

      Ce qui est vrai, c’est que les talibans ont interdit la culture de l’opium et que les Américains ayant envahi l’Afghanistan, la culture de l’opium a repris de plus belle, en effet pour financer la guerre, mais pas seulement, c’était aussi pour affaiblir la Russie et la Chine en les abreuvant d’opium, comme à la haute époque des guerres de l’opium pour la chine.

      La guerre d’Afghanistan a eu lieue essentiellement pour construire un tuyau à pétrole depuis la Caspienne en contournant l’Iran :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article1259

      Et aussi pour les pierres précieuses :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article1428

      Ce qui n’a pas empêché les Américains de financer leur guerre par le trafic d’opium et de ses dérivés tels la morphine et l’héroïne.

      Autre chose, si tu parles de la French connection de marseille, ce n’est pas la CIA qui était derrière, mais le SDECE (DGSE, piscine, espions bien français) et même de Gaulle, qui ne pouvait pas saquer les Amerloques, qui avaient soutenu la tentative de coup d’État de Salan en Algérie en 1961 (un quarteron de généraux !)

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

  • Drogues gratuites et libres : Idée évidente, donc insupportable à la plupart des cerveaux.

    Pourquoi n’en pas faire le sujet d’un documentaire ? Micro-trottoir : "Que pensez-vous du projet de rendre les drogues gratuites et libres ?"

    Réactions physionomiques burlesques des interviewés ; crises de nerfs, hystéries, syncopes : « Qu’il ressaute !… hostile pour hostile, qu’il se foute en boule ! que je le claque !… qu’on se boxe si on s’interviouwe pas ! »

    AF

    • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 31 octobre 2015 22:59, par louis

      Le problème c’est que la drogue constitue une véritable économie à échelle mondiale… et les services secrets ne se gênent pas pour prendre part aux traffics ! (pour financer leurs "black ops".. )

      De l’autre côté la plupart des cités/quartiers vivent quasi-exclusivement sur le traffic …. ca poserait donc un problème économique important pour ces zones et pour le pays entier.

      On parle de centaines de millions d’Euros qui transitent par les quartiers pauvres , grace aux traffics .
      Moi je suis pas contre la légalisation, mais va falloir créer de l’emploi, et traiter des millions de gens qui sont plus ou moins dérangés, dépressifs, dépendants …

      si la drogue etait légale, on peut penser que plus de gens chercheront des solutions dans la psychologie. (au lieu de s adonner à leur vice).

      Parce que la drogue "récréative" c’est gentil , mais le traffic ca tourne sur la dépendance, par sur la consommation occasionnelle (>6 fois par an).
      Donc déjà le problème est ingérable, mais en plus il n’y a aucune volonté de lutter contre dans le monde occidental.

      D’ailleurs l Union Européene se satisfait tellement de la situation qu’elle propose d’inclure dans le PIB ces activités .

  • QUE TOUTES LES DROGUES SOIENT LIBRES ET GRATUITES ! 4 décembre 2016 04:33, par Jean Cendent

    Drogues gratuites et libres, peut être ?

    Mais avant : vie gratuite et libre, non ?

    Pour Jimi Hendrix, Janis Joplin… Et aussi pour le musicien inconnu et plus généralement pour l’humain inconnu.

    Apprend d’abord à jouer le Blues après fait comme bon te semble.
    Mais attention quand même pour les drogues tu n’es qu’un homme, une femme et c’est fragile un être vivant.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0